Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Intelligence Artificielle, Machine Learning > Étudier les biomarqueurs IRM dans le cancer de la prostate

Étudier les biomarqueurs IRM dans le cancer de la prostate

MERCREDI 06 DéCEMBRE 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Pour confirmer la pertinence des biomarqueurs IRM pour le cancer de la prostate, Median Technologie, via sa plateforme iBiopsy®, va participer à une étude sur 200 patients. Elle collaborera dans ce cadre avec le MSK de New York.

Median Technologies a annoncé le 28 novembre 2017 avoir signé un accord de collaboration avec le Memorial Sloan Kettering Cancer Center (MSK) de New York, le plus grand et le plus ancien centre privé de lutte contre le cancer au monde.

Dans le cadre de cette collaboration, la plateforme d'imagerie iBiopsy® servira de support à une étude rétrospective sur les images IRM de 200 patients pour lesquels un cancer de la prostate a été diagnostiqué et ayant subi une prostatectomie totale. Selon l'étude GLOBOCAN réalisée par l'IARC (International Agency for Research on Cancer), le cancer de la prostate est le deuxième cancer le plus fréquent chez les hommes dans le monde.

Pour l'ensemble des patients inclus dans l'étude, l'analyse automatique des textures des images IRM et les process de machine Learning intégrés dans la plateforme iBiopsy® seront mis en œuvre pour classifier les lésions visibles en termes d'agressivité. Il s'agit de confirmer la pertinence des biomarqueurs d'imagerie non invasifs extraits des images IRM sur la décision clinique, la sélection des traitements et le pronostic des patients.

Paolo Royan


toshiba

Étudier les biomarqueurs IRM dans le cancer de la prostate
06/12/2017 : Pour confirmer la pertinence des biomarqueurs IRM pour le cancer de la prostate, Median Technologie, via sa plateforme iBiopsy®, va participer à une étude sur 200 patients. Elle collaborera dans ce cadre avec le MSK de New York.

La radiomique des données IRM comme support de la psychoradiologie
22/11/2017 : La psychoradiologie, qui permet de clarifier certains diagnostics neurologiques, pourrait bénéficier de la puissance de la radiomique. C'est ce que montre une étude, publiée dans la revue Radiology, qui identifie des altérations dans différentes zones du cerveau chez des enfants atteints de trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH).

Radiomics Enabler accessible désormais en Open source
22/11/2017 : Radiomics Enabler® de Medexprim, destiné à libérer le potentiel des archives d'images médicales à des fins de recherche, est désormais disponible en tant que logiciel open source.

L'intelligence artificielle s'invite à l'événement Factum Healthcare de la rentrée
25/10/2017 : L'Intelligence Artificielle a été au cœur des discussions lors d'un événement organisé le 5 octobre 2017 par Factum Healthcare. Le Dr Leclet était en effet invité à faire une présentation sur ce thème et sur l'impact qu'il pourrait avoir sur le secteur de l'imagerie médicale.

Différencier les lésions mammaires à haut risque à l'aide d'un outil d'apprentissage automatique
17/10/2017 : Un outil d'apprentissage automatique pour identifier les lésions mammaires à haut risque que l'on doit opérer a été développé à Boston (USA) par le Massachusets General Hospital et le MIT. Une étude publiée dans la revue Radilogy révèle l'efficacité de cet outil d'intelligence artifiielle.


Vidéo: Bayer rapproche les radiologues de leurs patients
11/12/2017 : Sophie NDiaye, Responsable Marketing Radiologie et, Marion Guillou-Mas Responsable Digital Radiologie pour Bayer, nous ont reçu sur leur stand des JFR 2017 pour une interview à propos des nouvelles solutions élaborées par cet acteur historique dédiées aux radiologues et aux patients.

L’angio-CT, une réelle plus-value pour la qualité de la prise en charge radiologique
11/12/2017 : À quelques semaines de l'ouverture du Symposium Scanner volumique qui se tiendra fin janvier à Nancy, nous avons rencontré le Pr Éric de Kerviler qui nous dévoile, en avant-première, quelques détails sur le contenu des interventions qu'il animera lors de ce congrès.

Canon Medical Systems Corporation: de nombreuses synergies en perspective
07/12/2017 : L'acquisition de Toshiba Medical par le groupe Canon, effective depuis décembre 2016, prendra une nouvelle dimension le 4 janvier 2018 prochain avec le changement de nom de la société. Cette décision, annoncée au RSNA 2017, marque un retour naturel de Canon dans le secteur de la Santé et confirme les synergies multiples qui existent entre les deux compagnies.

Le Japon limite l'utilisation du gadolinium linéaire
07/12/2017 : Les produits de contraste à base de gadolinium linéaire viennent de faire l'objet d'une limitation d'utilisation au Japon. C'est ce qu'a annoncé le Ministère de la Santé japonais le 28 novembre 2017.

Étudier les biomarqueurs IRM dans le cancer de la prostate
06/12/2017 : Pour confirmer la pertinence des biomarqueurs IRM pour le cancer de la prostate, Median Technologie, via sa plateforme iBiopsy®, va participer à une étude sur 200 patients. Elle collaborera dans ce cadre avec le MSK de New York.

Une même solution pour suivre la dosimétrie et le gadolinium !
06/12/2017 : La solution Sectra Dose Track, destinée à l'origine pour le suivi de la dosimétrie des patients, fait l'objet d'une nouvelle version qui trace les doses de gadolinium dans les patients. Cette version a été présentée au RSNA 2017.

GE Healthcare conforte sa place de leader au RSNA
05/12/2017 : Le stand GE Healthcare au RSNA a une nouvelle fois montré toute l'étendue de sa gamme, renforcée par des technologies innovantes d'intelligence artificielle notamment. Mais ce sont l'IRM SIGNA Premier et le sénographe Pristina Dueta qui ont retenu l'attention

La médecine nucléaire progresse en radioprotection...mais peut mieux faire
05/12/2017 : Les services de médecine nucléaire respectent en majorité les règles de prévention des risques en radioprotection, malgré quelques insuffisances ponctuelles. C'est ce qui ressort du dernier rapport d'inspection de l'ASN pour l'année 2016.

Des outils de communication avancée très utiles pour les correspondants
04/12/2017 : Le Symposium Scanner volumique élargit, depuis quelques années, le domaine de thématiques traitées, avec des sujets sur la qualité, l'actualité de la spécialité ou les logiciels de post-traitement. C'est sur ce dernier que s'exprimera le Pr Pedro Teixeira, en posant la question de savoir si les nouveaux outils de communication sont utiles ou futiles.

Des capteurs ultrasonores pour évaluer la concentration de calcium intracellulaire
04/12/2017 : Une équipe de l'Université Technique de Munich (TUM) et du Helmholtz Zentrum München a développé la première molécule sensorielle capable de visualiser la concentration de calcium chez les animaux vivants à l'aide d'une technique d'imagerie ultrasonore appelée optoacoustique.


LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Une même solution pour suivre la dosimétrie et le gadolinium !
06/12/2017 : La solution Sectra Dose Track, destinée à l'origine pour le suivi de la dosimétrie des patients, fait l'objet d'une nouvelle version qui trace les doses de gadolinium dans les patients. Cette version a été présentée au RSNA 2017.

Evolucare, l'expérience de la téléradiologie
10/09/2014 : Evolucare est un acteur historique de la téléradiologie. Son expérience lui a permis de développer, avec ECS Imaging, une solution efficiente et d'une grande souplesse d'utilisation, capable de satisfaire aux besoins des téléradiologues et répondant aux recommandations en matière de télémédecine.

Vidéo: Bayer rapproche les radiologues de leurs patients
11/12/2017 : Sophie NDiaye, Responsable Marketing Radiologie et, Marion Guillou-Mas Responsable Digital Radiologie pour Bayer, nous ont reçu sur leur stand des JFR 2017 pour une interview à propos des nouvelles solutions élaborées par cet acteur historique dédiées aux radiologues et aux patients.

La médecine nucléaire progresse en radioprotection...mais peut mieux faire
05/12/2017 : Les services de médecine nucléaire respectent en majorité les règles de prévention des risques en radioprotection, malgré quelques insuffisances ponctuelles. C'est ce qui ressort du dernier rapport d'inspection de l'ASN pour l'année 2016.

BIOMOD 3S, POUR UN DIAGNOSTIC 3D DU RACHIS
02/11/2015 : Avec Biomod 3S, DMS Apelem propose une nouvelle plateforme diagnostic 3D du rachis en position fonctionnelle compatible avec les modalités existantes.

Le scanner double énergie pour dépister l'ostéoporose ?
13/09/2017 : Le scanner double énergie pourrait objectiver de meilleurs résultats que l'absorptiométrie conventionnelle pour l'évaluation de la densité minérale osseuse. C'est ce que rapporte une étude publiée dans la revue European Radiology.

De nombreux radiologues libéraux mutualisent leurs moyens au sein de la CGIM
24/01/2017 : En créant la Compagnie Générale d’Imagerie Médicale (CGIM), quelques 200 radiologues français unissent leurs moyens humains et technologiques afin de préserver la qualité de leur exercice et rendre un service à haute valeur ajoutée dans un environnement économique contraint.

Modéliser le rachis en 3D avec BIOMOD 3D
20/09/2016 : BIOMOD 3D sera une des attractions du stand DMS Apelem lors des JFR 2016. Nous avons rencontré Frédéric Coutin, distributeur exclusif de ce système de modélisation du rachis en 3D.

Canon Medical Systems Corporation: de nombreuses synergies en perspective
07/12/2017 : L'acquisition de Toshiba Medical par le groupe Canon, effective depuis décembre 2016, prendra une nouvelle dimension le 4 janvier 2018 prochain avec le changement de nom de la société. Cette décision, annoncée au RSNA 2017, marque un retour naturel de Canon dans le secteur de la Santé et confirme les synergies multiples qui existent entre les deux compagnies.