Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Médecine nucléaire > Accident lors d'un PETscan à New york

Accident lors d'un PETscan à New york

JEUDI 03 OCTOBRE 2013 Soyez le premier à réagir1 réactions

Le système d'alerte de la FDA a été mis à contribution en juin 2013, suite à un accident entraînant la mort d'un patient lors d'un examen de PETscan. 

Nouvelle légende

General Electric (GE) Healthcare a dû faire face, cet été à un problème majeur sur une de ses installations de médecine nucléaire aux USA.

Un PETscan mortel

Le 5 juin 2013, au sein du James J. Peters VA Medical Center de New York, une gamma camera d'un PETscan GE Infinia Hawkeye 4 est tombée sur un patient de 66 ans en cours d'examen, entraînant la mort de celui-ci. Le dessèrement et la chute des boulons de fixation de la gamma camera semblent à l'origine de l'accident.

GE recommande l'arrêt de tous les systèmes

Aussitôt informées, les autorités du constructeur ont recommandé, par courrier officiel urgent et appel téléphonique, l'arrêt immédiat de toutes les installations de la série Infinia, mais aussi des autres systèmes de médecine nucléaire de la marque sur tout le territoire américain. Elles ont également alerté la Food and Drug Administration (FDA) qui a publié une note en ce sens quelques jours après pour accompagner le signalement provenant de GE. Les installations ont été autorisées à fonctionner à nouveau, seulement après la varification du bon fonctionnement des systèmes de fixation des gamma cameras par les ingénieurs et techniciens spécialisés GE. A ce jour, aucune autre installation n'a été déclarée inutilisable pour les causes pré-citées. Malgré la rareté d'un tel événement, cet épisode montre la capacité de réaction et l'efficacité des procédures de déclarations d'incidents qui ont cours aux USA.

Bruno Benque


toshiba

1 réaction(s) à l'article Accident lors d'un PETscan à New york

#2

UNE GAMMA CAMERA DEFECTUEUSE : QUELLE(S) RESPONSABILITE(S) ?



Le mercredi 5 juin 2013, GE Healthcare prenait connaissance d’un accident survenu dans un centre médical aux Etats-Unis : un patient est décédé des suites des blessures causées par un système de médecine nucléaire infinia Hawkeye 4.

Plus précisément, les boulons fixant la caméra au support mobile étaient desserrés, ce qui a exercé une contrainte sur le mécanisme de support et a provoqué la chute du matériel sur le patient au cours de son examen, provoquant ainsi sa mort.

C’est par courrier du 24 juin 2013 que la société a adressé une alerte de sécurité auprès de l’ensemble des acteurs potentiellement concernés par cet incident (services de médecine nucléaire, gestionnaires de risques hospitaliers, directeurs d’hôpital, chef de service de radiologie et médecins radiologues, correspondants locaux de matériovigilance).

Après enquête, GE Healthcare a invité les acteurs considérés, par lettre du 5 juillet 2013, à faire entretenir un grand nombre de produits concernés par l’incident.

Or, certains établissements hospitaliers n’étaient équipés que de produits ou systèmes issus de GE Healthcare, ce qui a légitimement fait craindre aux opérationnels une atteinte excessive à l’accès aux soins les plus urgents, et une désorganisation massive des services concernés.

En France, pèse sur le fabricant une obligation de sécurité résultat sur le bon fonctionnement des produits qu’il met en circulation (article 1386-4 et suivants du code civil). Ajoutons à cela qu’une plainte pour homicide involontaire, ou par imprudence, voire négligence, aurait très bien pu intervenir contre le représentant légal de la société concernée.

Quelle que soit la nature de la responsabilité endossée par le fabricant, il est, en tout état de cause, de son devoir de signaler les incidents observés auprès de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé.

En l’occurrence, le circuit d’alerte a bien fonctionné, et aucun autre incident n’a dû être déploré.
o/y


Message posté par DSIH (Déconnecté) le mercredi 02 octobre 2013 à 10:43:11 en réponse au message n°#1 REPONDRE

Tumeurs des VADS : le PET Scan mieux que l'IRM ?
07/06/2017 : La sensibilité de la TEP/TDM-FDG semble supérieure à l’IRM pour le diagnostic des tumeurs primitives des VADS. C’est ce que révèle une étude publiée dans le Journal de Médecine Nucléaire. 

Les médecins nucléaires invités à se former aux hivernales de la SFMN
10/01/2017 : L’oncologie digestive, l’intégration de la radiothérapie et l’hépathologie seront les thèmes phares des Hivernales 2017, organisées en janvier par la Société Française de Médecine Nucléaire (SFMN).

Diagnostiquer les tumeurs du col de l'utérus plus précisément avec le PET IRM
21/12/2016 : Le PET IRM serait une alternative sérieuse aux techniques fortement irradiantes pour l’identification des tumeurs du col utérin. C’est ce qu’a déclaré le Dr Johannes Grueneisen lorsqu’il a présenté l’étude qu’il a menée sur ce thème lors du dernier Congrès RSNA.

Le premier PET scan d'Algérie vient d'être inauguré
16/12/2016 : Le premier PET scan ainsi que le premier cyclotron d’Algérie ont été inaugurés en ce mois de décembre 2016 au sein de l’Hôpital privé Chahid-Mahmoudi de Tizi-Ouzou.

Le PET scan pour relier inflammation cérébrale et syndrome dépressif
14/12/2016 : Le PET scan a été utilisé pour identifier une corrélation entre une inflammation cérébrale et un syndrome dépressif. C’est ce que rapporte une étude publiée dans la revue JAMA Psychiatry.

Approvisionnement en Technetium: les pays de l'Est à la rescousse
05/12/2016 : Le marché des isotopes médicaux, notamment pour l’approvisionnement en Technetium 99, semble se stabiliser avec l’entrée dans celui-ci de nouveaux fournisseurs d’Europe de l’Est.  

MEDIAN Technologie obtient le label French Tech
20/10/2016 : MEDIAN Technologie vient d’obtenir le label PASS French Tech, attribué aux entreprises innovantes en hyper croissance et à très fort potentiel de développement, notamment à l'international.  

Inauguration du nouveau PET-scan de l'Hôpital privé de Bois-Bernard
14/09/2016 : Le nouveau PET-scan de l'Hôpital privé de Bois-Bernard vient d'être inauguré. Il s'agit de la seconde modalité de ce type pour le bassin de population de l'Artois-Douaisis.

2èmes Journées Francophones de Médecine Nucléaire: place à la réflexion !
02/05/2016 : La session plénière des deuxièmes Journées Francophones de Médecine Nucléaire s'organisera autour de questions auxquelles l'auditoire sera appelé à répondre. Une interactivité qui devrait être propice à la réflexion et à la discussion constructive.

Alzheimer et VIH  : un double diagnostic inquiétant
21/04/2016 : Les personnes touchées par le VIH atteignent maintenant l'âge où le risque d'Alzheimer devient non négligeable. La conséquence de cet état, infection par le VIH et trouble cognitif, mis en évidence à la suite d’un examen IRM sur un patient de 71 ans, est appelée :  Human immunodeficiency virus Associated Neurocognitive Disorder (HAND).


Actu des start-up: l'iPEPS, partenaire santé majeur de Station F
21/06/2017 : En devenant le partenaire santé majeur de Station F, l’iPEPS, incubateur de start-up de l’Institut du Cerveau et de la Moëlle épinière, s’offre de nombreuses opportunités de développer ses programmes medtech et e-santé.

ASN: publication du guide N°32 relatif aux installations de médecine nucléaire
21/06/2017 : L’Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) a publié, le 20 juin 2017, le guide N°32 relatif aux règles techniques de conception, d’exploitation et de maintenance des installations de médecine nucléaire. Ce guide fait suite à une consultation lancée en 2016.

UniHA référence un système de détection des rayons X pour les blocs opératoires
20/06/2017 : Avec son dispositif AFF’X, TC Medical permet répondre à la norme NF15-160 dans les blocs opératoires en activant un signal lumineux à la mise sous tension de l’amplificateur de brillance et lorsque celui-ci émet des rayons X. UniHA avaient de référencer ce matériel.

Enquête internationale sur l'évolution des relations radiologue-patient
20/06/2017 : Selon une enquête menée auprès de radiologues internationaux par la RSNA, les pratiques radiologiques évoluent vers plus de convivialité entre les praticiens et les patients. Si le temps et la charge de travail sont des freins à cette évolution, les réseaux sociaux pourraient améliorer sensiblement la communication radiologue/patient.

Actu des start-up: un allié de poids pour le fonds BioMedTech
19/06/2017 : Guerbet annonce avoir signé une prise de participation d'un montant de quinze millions d'euros dans le fonds FPCI BioMedTech, géré par Truffle Capital, spécialiste de l'investissement dans des startup développant des technologies et produits de rupture dans le secteur des sciences de la vie.  

Save the date: ML-CTO, le référence pour l'occlusion coronaire chronique
19/06/2017 : Le congrès hyperspécialisé de cardiologie interventionnelle ML-CTO, dédié à la prise en charge de l’occlusion coronaire chronique, se tiendra cette année encore à Nice, du 29 juin au 1er juillet. Les professionnels paramédicaux y sont pour la première fois conviés.

Combien d'aiguilles pour le traitement de la tendinopathie calcifiée ?
16/06/2017 : Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, le type de procédure interventionnelle sous échographie utilisée pour traiter les calcifications des épaules devrait être adapté au type de calcification. Faut-il adopter une technique d’infiltration à une, ou deux aiguilles ?

L'IRM de diffusion pour évaluer l'élasticité des tissus hépatiques
15/06/2017 : Il est désormais possible de caractériser des lésions du foie à partir de leurs propriétés élastiques estimées virtuellement à partir de l’IRM de diffusion. Une étude menée par le CEA et publiée dans la revue Radiology montre qu’elle est une alternative à l’élastographie par IRM conventionnelle dans ce cas. 

Enterprise Imaging / Engage Suite : une efficacité redoutable !
14/06/2017 : Le Service d'imagerie de la Clinique du sport de Mérignac a choisi le tandem Enterprise Imaging / Engage Suite pour optimiser son important workflows d'examens radiologiques. Le Dr Nicolas Poussange, que nous avons rencontré, ne tarit pas d'éloges sur ce système qui sera complété bientôt par un portail patient.

Un nouvel espoir de procréer grâce à l'embolisation des fibromes utérins
13/06/2017 : L’embolisation partielle des fibromes utérins pourrait devenir le traitement de première intensifn pour les femmes qui souhaitent procréer. C’est ce qu’a montré une étude portugaise publiée dans la revue Radiology.


LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Combien d'aiguilles pour le traitement de la tendinopathie calcifiée ?
16/06/2017 : Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, le type de procédure interventionnelle sous échographie utilisée pour traiter les calcifications des épaules devrait être adapté au type de calcification. Faut-il adopter une technique d’infiltration à une, ou deux aiguilles ?

LE DACS, UN FACTEUR DE QUALITÉ DE LA PRISE EN CHARGE RADIOLOGIQUE
21/10/2015 : Dans le cadre des Journées françaises de Radiologie 2015, Bayer HealthCare, acteur majeur en radiologie, et C2i Santé, leader national en solutions de radioprotection et physique médicale, ont présenté leur collaboration pour guider les professionnels de santé dans le suivi de la dosimétrie patient. Les fonctionnalités de la solution DACS (Dosimetry Archiving and Communication System) Radimetrics, ont également fait l’objet d’un retour d’expérience.

Dévalorisation des actes de radiologie : l'UNCAM a tranché
30/01/2017 : Comme l'on pouvait s'y attendre, l'Assurance maladie a tranché, par la faute de négociations non abouties avec les syndicats de radiologues, sur la nouvelle valorisaion des actes de radiologie. Le modificateur Z est supprimé et les forfaits techniques perdent 2% à compter du premier trimestre 2017.

Enquête internationale sur l'évolution des relations radiologue-patient
20/06/2017 : Selon une enquête menée auprès de radiologues internationaux par la RSNA, les pratiques radiologiques évoluent vers plus de convivialité entre les praticiens et les patients. Si le temps et la charge de travail sont des freins à cette évolution, les réseaux sociaux pourraient améliorer sensiblement la communication radiologue/patient.

Enterprise Imaging / Engage Suite : une efficacité redoutable !
14/06/2017 : Le Service d'imagerie de la Clinique du sport de Mérignac a choisi le tandem Enterprise Imaging / Engage Suite pour optimiser son important workflows d'examens radiologiques. Le Dr Nicolas Poussange, que nous avons rencontré, ne tarit pas d'éloges sur ce système qui sera complété bientôt par un portail patient.

L'IRM de diffusion pour évaluer l'élasticité des tissus hépatiques
15/06/2017 : Il est désormais possible de caractériser des lésions du foie à partir de leurs propriétés élastiques estimées virtuellement à partir de l’IRM de diffusion. Une étude menée par le CEA et publiée dans la revue Radiology montre qu’elle est une alternative à l’élastographie par IRM conventionnelle dans ce cas. 

RS80A Prestige : L'ECHOGRAPHE INTELLIGENT
24/03/2015 : La gamme d'échographes produits par Samsung s'est enrichie, en septembre 2014, de la version « Compact » de l’échographe premium RS80A, déjà plébiscitée par nombre de praticiens. Le constructeur proposera, à partir de mai 2015, une version « Prestige » de ce même RS80A, qui équipera le modèle antérieur d’outils intelligents d’aide au diagnostic.  

UniHA référence un système de détection des rayons X pour les blocs opératoires
20/06/2017 : Avec son dispositif AFF’X, TC Medical permet répondre à la norme NF15-160 dans les blocs opératoires en activant un signal lumineux à la mise sous tension de l’amplificateur de brillance et lorsque celui-ci émet des rayons X. UniHA avaient de référencer ce matériel.

ASN: publication du guide N°32 relatif aux installations de médecine nucléaire
21/06/2017 : L’Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) a publié, le 20 juin 2017, le guide N°32 relatif aux règles techniques de conception, d’exploitation et de maintenance des installations de médecine nucléaire. Ce guide fait suite à une consultation lancée en 2016.