Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Médecine nucléaire > Accident lors d'un PETscan à New york

Accident lors d'un PETscan à New york

JEUDI 03 OCTOBRE 2013 Soyez le premier à réagir1 réactions

Le système d'alerte de la FDA a été mis à contribution en juin 2013, suite à un accident entraînant la mort d'un patient lors d'un examen de PETscan. 

Nouvelle légende

General Electric (GE) Healthcare a dû faire face, cet été à un problème majeur sur une de ses installations de médecine nucléaire aux USA.

Un PETscan mortel

Le 5 juin 2013, au sein du James J. Peters VA Medical Center de New York, une gamma camera d'un PETscan GE Infinia Hawkeye 4 est tombée sur un patient de 66 ans en cours d'examen, entraînant la mort de celui-ci. Le dessèrement et la chute des boulons de fixation de la gamma camera semblent à l'origine de l'accident.

GE recommande l'arrêt de tous les systèmes

Aussitôt informées, les autorités du constructeur ont recommandé, par courrier officiel urgent et appel téléphonique, l'arrêt immédiat de toutes les installations de la série Infinia, mais aussi des autres systèmes de médecine nucléaire de la marque sur tout le territoire américain. Elles ont également alerté la Food and Drug Administration (FDA) qui a publié une note en ce sens quelques jours après pour accompagner le signalement provenant de GE. Les installations ont été autorisées à fonctionner à nouveau, seulement après la varification du bon fonctionnement des systèmes de fixation des gamma cameras par les ingénieurs et techniciens spécialisés GE. A ce jour, aucune autre installation n'a été déclarée inutilisable pour les causes pré-citées. Malgré la rareté d'un tel événement, cet épisode montre la capacité de réaction et l'efficacité des procédures de déclarations d'incidents qui ont cours aux USA.

Bruno Benque


toshiba

1 réaction(s) à l'article Accident lors d'un PETscan à New york

#2

UNE GAMMA CAMERA DEFECTUEUSE : QUELLE(S) RESPONSABILITE(S) ?



Le mercredi 5 juin 2013, GE Healthcare prenait connaissance d’un accident survenu dans un centre médical aux Etats-Unis : un patient est décédé des suites des blessures causées par un système de médecine nucléaire infinia Hawkeye 4.

Plus précisément, les boulons fixant la caméra au support mobile étaient desserrés, ce qui a exercé une contrainte sur le mécanisme de support et a provoqué la chute du matériel sur le patient au cours de son examen, provoquant ainsi sa mort.

C’est par courrier du 24 juin 2013 que la société a adressé une alerte de sécurité auprès de l’ensemble des acteurs potentiellement concernés par cet incident (services de médecine nucléaire, gestionnaires de risques hospitaliers, directeurs d’hôpital, chef de service de radiologie et médecins radiologues, correspondants locaux de matériovigilance).

Après enquête, GE Healthcare a invité les acteurs considérés, par lettre du 5 juillet 2013, à faire entretenir un grand nombre de produits concernés par l’incident.

Or, certains établissements hospitaliers n’étaient équipés que de produits ou systèmes issus de GE Healthcare, ce qui a légitimement fait craindre aux opérationnels une atteinte excessive à l’accès aux soins les plus urgents, et une désorganisation massive des services concernés.

En France, pèse sur le fabricant une obligation de sécurité résultat sur le bon fonctionnement des produits qu’il met en circulation (article 1386-4 et suivants du code civil). Ajoutons à cela qu’une plainte pour homicide involontaire, ou par imprudence, voire négligence, aurait très bien pu intervenir contre le représentant légal de la société concernée.

Quelle que soit la nature de la responsabilité endossée par le fabricant, il est, en tout état de cause, de son devoir de signaler les incidents observés auprès de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé.

En l’occurrence, le circuit d’alerte a bien fonctionné, et aucun autre incident n’a dû être déploré.
o/y


Message posté par DSIH (Déconnecté) le mercredi 02 octobre 2013 à 10:43:11 en réponse au message n°#1 REPONDRE

Lorsque le PETScan révèle les effets de la vaccination contre le COVID
01/02/2021 : Un praticien israélien rapporte, dans la Revue Radiology, un cas que l’on pourrait retrouver souvent à court terme. Un FDG PETScan a identifié des opacités relatives à une vaccination récente contre le COVID. Explications…

Pronostiquer l'Alzheimer grâce à un nouveau modèle de deep learning
08/12/2020 : Le pronostic de déficience cognitive légère peut être obtenu par un modèle de deep learning appliqué à l’IRM ou au PET. C’est ce qu’affirme une étude présentée lors du récent RSNA qui incluait 214 patients.

Save the date : la 4ème conférence virtuelle CHILI
03/11/2020 : Pour sa quatrième édition, la conférence virtuelle sur l’imagerie hybride CHILI traitera de cas cliniques en oncologie et pour des pathologies cardiaques, cérébrales et pédiatriques.

Nouvelles recommandations de l'ASN concernant le Lutathera
23/09/2020 : Le Lutathera, utilisé en Médecine nucléaire, est composé notamment de lutétium-177 qui vient de faire l’objet de recommandations de l’ASN quant à la prise en charge des patients, leur hébergement mais également au transport et au stockage de cette substance.

Un nouveau radiotraceur pour dépister l'inflammation pulmonaire ?
22/09/2020 : Les syndromes inflamatoires ont peut-être trouvé leur radiotraceur, le Galuminox allié au Gallium-68. Les chercheurs responsables de la création de cette molécule présentent leur démarche pour détecter l'inflammation pulmonaire chez la souris et les promesses de leur étude.

Save the date : Le congrès en ligne d'imagerie hybride CHILI est annoncé
04/09/2020 : La troisième édition de CHILI, la conférence en imagerie hybride, aura lieu en ligne le 13 novembre 2020. Le thème principal traitera du guidage en thérapie clinique.

Les usages du PET dans les indications d'infections articulaires péri prothétiques
08/07/2020 : En aval de la Conférence CHILI sur l’imagerie hybride, le Pr Jean-Noël Talbot a répondu à des questions ciblées sur les usages du PET dans les indications d’infections articulaires péri-prothétiques.

Lymphome hodgkinien : la chimiothérapie guidée par le TEP recommandée dans une étude
19/06/2020 : Une étude allemande propose de supprimer la radiothérapie du protocole de traitement multimodal du lymphome hodgkinien de stade précoce avec facteurs de risques défavorables. La chimiothérapie guidée par le TEP est recommandée pour le nouveau protocole de traitement.

Les recommandations de la SFMN pour l'organisation de la médecine nucléaire en environnement COVID-19
24/03/2020 : Afin d’assurer une bonne prise en charge des patients en médecine nucléaire pendant l’épidémie de COVID-19, la SFMN a publié des recommandations spécifiques pour une bonne organisation des services traitant de cette spécialité.

Extravasation en médecine nucléaire : les recommandations de l'IRSN
03/03/2020 : Que faire lorsqu’une extravasation de produit radioactif est identifiée en médecine nucléaire ? La Revue Repères nous donne quelques recommandations pour traiter cet incident avec pertinence.


Les nouvelles techniques de ponction radiale distale en vidéo
03/03/2021 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, voici un webinar organisé par Incathlab consacré aux nouvelles techniques de ponction radiale distale et des matériels innovants adaptés à cette technique.

Dépistage du cancer du sein : la fréquence des mammographies en question
02/03/2021 : La participation régulière à un dépistage du cancer du sein par mammographie réduit considérablement la mortalité, selon une vaste étude portant sur plus d'un demi-million de femmes, publiée dans la revue Radiology. Le manquement à un dépistage mammographique programmé avant un diagnostic de cancer du sein entrainerait un risque significativement plus élevé de mourir de ce cancer.

Le F.IR.E 2021 se tiendra bientôt sous forme de wébinaire
02/03/2021 : Le congrès FIRE 2021 prendra cette année une forme digitale. Le 9 avril, tout ce qui se fait en termes d’innovation en imagerie interventionnelle sera traité à cette occasion.

Une offre graduée pour le suivi des injecteurs des centres d'imagerie médicale
02/03/2021 : En proposant OptiProtect™ 3S, Guerbet met à disposition des centres d’imagerie médicale une offre graduée pour le suivi de leurs injecteurs. Des options à la carte sont également disponibles.

Une iconographie exhaustive des complications dues à une voie veineuse centrale
01/03/2021 : Les complications engendrées par la présence d’un système de voie veineuses centrale implantable sont nombreuses et décelables en imagerie. Un article publié dans la Revue European Radiology fait une revue iconographique exhaustive de ces complications, tant précoces que tardives.

Aide à la décision en mammographie : le Resah choisit Arterys et iCAD
26/02/2021 : Arterys et iCAD viennent d’annoncer le référencement d’une offre commerciale commune auprès du Resah. Un plus pour l’aide à la décision en mammographie.

Fuite de données de Santé : Dedalus France réagit par communiqué
25/02/2021 : Alors qu’une fuite importante de données de Santé vient d’être divulguée, impliquant l’éditeur Dedalus France, ce dernier annonce par communiqué être pleinement mobilisé pour gérer au mieux de problème.

Node-RADS, le nouveau système TDM-IRM pour identifier le stade d'envahissement ganglionnaire
25/02/2021 : Lorsque l’on doit évaluer le stade d’envahissement d’un ganglion secondaire à une tumeur, on a du mal à utiliser des critères pertinents, faute de consensus. Des chercheurs proposent, dans une étude parue dans European Radiology, le système Node-RADS qui utilise l’imagerie Scanner et IRM.

Procédures trans-artérielles : les bonnes pratiques de ponction pour une fermeture facile en vidéo
24/02/2021 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, voici un webinar organisé par Incathlab consacré aux bonnes pratiques de ponction radiale et fémorale lors des procédures interventionnelles artérielles.

Un algorithme de deep learning pour identifier les lésions précancéreuses par coloscopie virtuelle
23/02/2021 : Selon une étude publiée dans la revue Radiology, un algorithme de deep learning permet de différencier avec précision les polypes colorectaux bénins et prémalins sur les coloscopies virtuelles par scanner. Il pourrait, à terme, améliorer la pertinence du dépistage du cancer colorectal en complément de la lecture radiologique.


Fuite de données de Santé : Dedalus France réagit par communiqué
25/02/2021 : Alors qu’une fuite importante de données de Santé vient d’être divulguée, impliquant l’éditeur Dedalus France, ce dernier annonce par communiqué être pleinement mobilisé pour gérer au mieux de problème.

Dépistage du cancer du sein : la fréquence des mammographies en question
02/03/2021 : La participation régulière à un dépistage du cancer du sein par mammographie réduit considérablement la mortalité, selon une vaste étude portant sur plus d'un demi-million de femmes, publiée dans la revue Radiology. Le manquement à un dépistage mammographique programmé avant un diagnostic de cancer du sein entrainerait un risque significativement plus élevé de mourir de ce cancer.

COMMENT PRÉVENIR LA RÉCIDIVE D'ANÉVRISME INTRA-CÉRÉBRAL ?
10/06/2015 : Des protocoles de suivi à 10 ans par angio-IRM pourraient s'avérer nécessaire afin de prévenir les récidives d'anévrisme intracrânien. C'est ce qui ressort d'une étude publiée dans Radiology.

Node-RADS, le nouveau système TDM-IRM pour identifier le stade d'envahissement ganglionnaire
25/02/2021 : Lorsque l’on doit évaluer le stade d’envahissement d’un ganglion secondaire à une tumeur, on a du mal à utiliser des critères pertinents, faute de consensus. Des chercheurs proposent, dans une étude parue dans European Radiology, le système Node-RADS qui utilise l’imagerie Scanner et IRM.

Optimiser la cotation des actes grâce à un nouveau site web gratuit
03/09/2019 : Le catalogue CCAM est souvent mal employé par les radiologues, ce qui peut engendrer des erreurs de cotations. C'est pout leur venir en aide que le site web gratuit ccam-radiologie.fr a été conçu, afin d'optimiser la facturation de l'activité radiologique.

Aide à la décision en mammographie : le Resah choisit Arterys et iCAD
26/02/2021 : Arterys et iCAD viennent d’annoncer le référencement d’une offre commerciale commune auprès du Resah. Un plus pour l’aide à la décision en mammographie.

Forme sévère de COVID-19 : des atteintes oculaires identifiées à l'IRM
19/02/2021 : Des chercheurs utilisant l'IRM ont découvert des anomalies significatives dans les yeux de certaines personnes atteintes de COVID-19 sévère, selon une étude publiée dans la revue Radiology. Les résultats de cette étude lancée par la SFNR suggèrent la nécessité d'un dépistage oculaire chez ces patients afin de fournir un traitement et une gestion appropriés des manifestations ophtalmologiques potentiellement graves du COVID-19.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Récidive du cancer de la prostate: des résultats significatifs pour la SBRT
09/01/2020 : Une nouvelle étude conforte la stratégie thérapeutique utilisant le CyberKnife® pour traiter par SBRT les récidives de cancer de la prostate. Les résultats sont très encourageants par rapport aux autres traitements.

Les durées de conservations des données mises à jour par la CNIL
26/08/2020 : La CNIL a récemment mis à jour son document relatif aux obligations de conservation des données de Santé. Cela concerne, pour l’imagerie médicale, les établissements de Santé, les cabinets de radiologie et les centres pratiquant le dépistage du cancer.