Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Imagerie interventionnelle > Installer une salle interventionnelle ou une hybride ? L'ANAP a étudié la question

Installer une salle interventionnelle ou une hybride ? L'ANAP a étudié la question

VENDREDI 06 DéCEMBRE 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

L’ANAP vient de publier un guide d’aide à la décision pour les promoteurs de salle hybride interventionnelle en établissement de Santé. Ce document montre comment le projet médico-soignant du secteur impacte le choix du matériel et la réussite du processus d’installation.

ANAP

Les pratiques interventionnelles de l’imagerie médicale se développe à un rythme soutenu et beaucoup d’établissements s’engagent dans la mise en place d’une ou plusieurs salles d'imagerie interventionnelle, dont certaines sont dites « hybrides ».

Les conditions de la réussite de l’implantation d’une salle hybride

Certains ont interpelé l’Agence Nationale d’Appui à la Performance (ANAP) afin qu’elle les aide pour optimiser la création d’un tel local ainsi que son organisation. En réponse à ces interrogations, l’Agence a produit un guide, intitulé « Des salles hybrides aux secteurs interventionnels avec guidage d’imagerie – Opportunité et faisabilité », qui fournit un éclairage sur la définition d’une salle dite « hybride », les conditions de la réussite pour sa mise en œuvre et appréhende de façon objective les opportunités et les risques à intégrer ces équipements pour un établissement de Santé.

Une phase opérationnelle répondant au projet médico-soignant du secteur

Ce guide a pour objet de mettre en exergue les points déterminants à anticiper dans ce cadre afin d’optimiser le processus d’installation et les coûts générés par sa mise en œuvre, à partir des besoins de la population du territoire. Un tel projet prend donc en compte, en premier lieu, le projet médico-soignant de la structure en définissant notamment le type de salle d’imagerie interventionnelle dont elle aura besoin, mono ou multimodale, hybride ou non, soit quatre possibilités. Une fois ce prérequis satisfait, ce document décrit pas à pas la phase opérationnelle du projet, son implantation et ses caractéristiques architecturales, le modèle médico-économique à suivre, ainsi que la constitution de l’équipe et sa gouvernance ou le parcours patient.

Réalisé à partir de six retours d’expériences, ce guide donne une vision assez précise des enjeux qui se jouent et des moyens à mettre en œuvre pour accueillir cette activité d’avenir pour la radiologie.

Bruno Benque


toshiba

Save the date : webinar radiologie interventionnelle
19/08/2020 : C’est à un webinar dédié à l’imagerie interventionnelle sous scanner que nous convie, le 10 septembre 2020, la British Society of interventional radiology.

Angioplastie coronaire : que faire lorsque le guide passe en sous-intimal ?
27/07/2020 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, un webinar illustrant différentes stratégies d’abord d’une lésion d’occlusion d’artère coronaire chronique lorsque le guide passe en sous-intimal.

Terumo se place sur le marché de la radiothérapie interne sélective
16/07/2020 : En faisant l’acquisition de la start-up hollandaise Quirem Medical, Terumo se place parmi les fournisseurs influents de matériels de radiothérapie interne sélective.

La session 2020 du ML-CTO sera virtuelle
15/07/2020 : La grand-messe du traitement de l’occlusion de l’artère coronaire, le ML-CTO, sera cette année virtuelle. L’esprit de l’événement rreste le même, avec es live cases pour tous les niveaux de compétences.

Save the date : le CTO Live Aid World Tour
23/06/2020 : Les acteurs de la prise en charge de l’occlusion chronique coronaire percutanée se retrouveront bientôt pour un événement caritatif en ligne. À cette occasion, 13 procédures seront diffusées en direct en 14h de temps.

Les usages du ballon actif dans le traitement des maladies coronaires
15/06/2020 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, un webinar consacré aux usages du ballon actif dans le traitement percutané des maladies coronaires.

La Chine valide à son tour le Lipiodol pour la chimio-embolisation du CHC
10/06/2020 : Les usages du Lipiodol® Ultra-fluide pour le traitement du CHC au stade intermédiaire poursuivent leur développement. Cette procédure vient en effet d’être approuvée en Chine.

Le SRES 2020 aura bien lieu à la rentrée
26/05/2020 : Le SRES 2020 a été reporté à la rentrée et se déroulera, comme prévu, à Porto Vecchio. Consultez le programme de cette session ci-dessous.

Une check list internationale pour les services de radiologie interventionnelle en environnement COVID-19
09/04/2020 : Une check list vient d’être élaborée par les sociétés scientifiques européenne et asiatique pour la préparation des unités de radiologie et de cardiologie interventionnelle dans un environnement d’épidémie au COVID-19.

Comment les cardiologues interventionnels gèrent leurs patients pendant l'épidémie de COVID-19
08/04/2020 : Dans un webinar organisé le 3 avril 2020 par Incathlab, un parterre de cardiologues interventionnels font le point sur la gestion des maladies cardiaques durant l’épidémie de COVID-19. Une session didactique et très fournie.


Communication des médecins : bientôt la fin de l’interdiction des procédés publicitaires
18/09/2020 : Le Gouvernement a déposé, le 10 septembre 2020, un projet de décret modifiant l’article 19 du code de déontologie médicale. Désormais, la « libre communication et de publicité » succèdera bientôt à « l’interdiction générale et absolue de publicité » pour les médecins.

Les étudiants manipulateurs bénéficieront d'une adaptation pour l'obtention du diplôme ou le passage à l'année supérieure
17/09/2020 : Alors que les étudiants manipulateurs n’ont pas pu accomplir toutes leurs unités d’enseignement pour cause de crise sanitaire, les Ministères concernés ont légiféré afin d’adapter les modalités de présentation au diplôme ou au passage à l’année supérieure

Le congrès 2020 de la SFRO prend à son tour une forme virtuelle
16/09/2020 : Le congrès de la SFRO 2020 sera cette année un événement 100% e-congrès. Les participants retrouveront, sur la plateforme en ligne, l’ensemble des prestations qui étaient prévues en présentiel, sous forme digitale.

L'embolie pulmonaire au centre du défi IA organisé au RSNA 2020
16/09/2020 : Au prochain RSNA, les meilleurs projets ayant concouru au défi IA seront présentés. Ce concours, qui promeut les modèles de deep learning pour l’amélioration des interprétations radiologiques, sera dédié cette année à l’embolie pulmonaire à partir d’images de scanner.

Triage des patients COVID à l'hôpital : le scanner thoracique fait référence aux HCL
15/09/2020 : Une étude menée aux Hospices Civils de Lyon (HCL) montre la pertinence de la tomodensitométrie pour le triage des patients hospitalisés atteints de COVID-19. Ce travail pluridisciplinaire a été publié dans la Revue European Radiology.

Immunothérapie : le deep learning à partir des images scanner plus pertinent que celui issu de la biopsie ?
15/09/2020 : Une étude rétrospective a montré que le modèle de deep learning d'iBiopsy® pour évaluer un marqueur d’immunothérapie à partir d’images scanner donne de meilleurs résultats que la radiomique issue de la biopsie.  

Les scanners du CHU de Montpellier choisissent une plateforme innovante pour les injections
14/09/2020 : Avec la plateforme CT EXPRES 3D, le CHU de Montpellier a fait le choix, pur les injections au sein de leurs unités de tomodensitométrie, d'un dispositif innovant, sécurisé, simple, économe et assurant une meilleure maîtrise du risque infectieux. Les radiologues responsables de ces unités reviennent pour nous sur les avantages de ce dispositif.

Pr Alain Luciani : même sous forme digitale, les JFR 2020 doivent rester interactives !
14/09/2020 : À quelques semaines de l’ouverture des JFR 2020, qui seront entièrement digitales (JFR.plus) cette année, nous avons rencontré le Pr Alain Luciani qui préside cet événement. Il évoque avec nous les raisons qui l’ont poussé à abandonner le format hybride initialement prévu, met en lumière les moments forts qui rythmeront ce congrès virtuel et souhaite que ce dernier reste interactif.

L'IGAS missionnée par le Ministre pour évaluer le métier de MERM
11/09/2020 : Une mission prospective sur le métier de manipulateur radio vient d’être commandée par Olivier Véran à l’iGAS. Il s’agit de faire le point sur la démographie du métier, sur la formation et l’attractivité de cette profession.

Résultats significatifs pour le traitement de la prostate par ultrasons à haute énergie (HIFU)
09/09/2020 : Le traitement du cancer de la prostate par ultrasons à haute énergie a fait l’objet de la plus grande étude américaine, publiée dans le Journal of Urology. Les résultats sont significativement positifs et le traitement entraine peu d’effets secondaires.


L'IGAS missionnée par le Ministre pour évaluer le métier de MERM
11/09/2020 : Une mission prospective sur le métier de manipulateur radio vient d’être commandée par Olivier Véran à l’iGAS. Il s’agit de faire le point sur la démographie du métier, sur la formation et l’attractivité de cette profession.

Triage des patients COVID à l'hôpital : le scanner thoracique fait référence aux HCL
15/09/2020 : Une étude menée aux Hospices Civils de Lyon (HCL) montre la pertinence de la tomodensitométrie pour le triage des patients hospitalisés atteints de COVID-19. Ce travail pluridisciplinaire a été publié dans la Revue European Radiology.

Les scanners du CHU de Montpellier choisissent une plateforme innovante pour les injections
14/09/2020 : Avec la plateforme CT EXPRES 3D, le CHU de Montpellier a fait le choix, pur les injections au sein de leurs unités de tomodensitométrie, d'un dispositif innovant, sécurisé, simple, économe et assurant une meilleure maîtrise du risque infectieux. Les radiologues responsables de ces unités reviennent pour nous sur les avantages de ce dispositif.

L'embolie pulmonaire au centre du défi IA organisé au RSNA 2020
16/09/2020 : Au prochain RSNA, les meilleurs projets ayant concouru au défi IA seront présentés. Ce concours, qui promeut les modèles de deep learning pour l’amélioration des interprétations radiologiques, sera dédié cette année à l’embolie pulmonaire à partir d’images de scanner.

Pr Alain Luciani : même sous forme digitale, les JFR 2020 doivent rester interactives !
14/09/2020 : À quelques semaines de l’ouverture des JFR 2020, qui seront entièrement digitales (JFR.plus) cette année, nous avons rencontré le Pr Alain Luciani qui préside cet événement. Il évoque avec nous les raisons qui l’ont poussé à abandonner le format hybride initialement prévu, met en lumière les moments forts qui rythmeront ce congrès virtuel et souhaite que ce dernier reste interactif.

Lésions pulmonaires provoquées par le vapotage : un modèle scanographique identifié
01/09/2020 : Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology : Cardiothoracic Imaging, les pathologies pulmonaires causées par le vapotage entrainent des imafges scanographiques caractéristiques. Ces modèles pourraient aider les médecins à poser des diagnostics précis et à réduire les biopsies inutiles.

Premier cas de lésions cérébrales dues au COVID-19 à l'IRM
01/04/2020 : Le premier cas d’encéphalopathie due au COVID-19 vient d’être décrit dans la Revue Radiology. Bien que le l’angioscanner ne montre pas d’anomalie, l’IRM objective des signes d’hémorragie dans les coupes de susceptibilité magnétique.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Scanner thoracique du COVID-19 : différentier les images des autres pathologies virales
16/03/2020 : Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, des chercheurs chinois et américains ont distingué des différences entre les images du COVID-19 et les autres pneumonies virales au scanner.

Les apports de la radiographie thoracique dans la détection du COVID-19
30/03/2020 : Une étude publiée dans la Revue radiologie stipule que les images de détection de la pneumonie au COVID-19 obtenues par radiographie pulmonaire sont sensiblement équivalentes à celles du scanner. Cependant, des différences sont à signaler, notamment pour le suivi des lésions.