Vous êtes dans : Accueil > Actualités > SIH et téléradiologie > TMF accompagne les téléradiologues dans la gestion des cas de COVID-19

TMF accompagne les téléradiologues dans la gestion des cas de COVID-19

LUNDI 06 AVRIL 2020 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Alors que les activités de téléradiologie sont en hausse, le groupe TMF met les bouchées doubles pour venir en aide aux hôpitaux en difficulté. Il a, dans le contexte pandémique actuel, modifié sa plateforme pour une meilleure prise en charge radiologique du COVID-19. Les responsables TMF nous ont accordé une interview dans laquelle ils expliquent cette démarche solidaire.

 

Téléradiologie

Confinement oblige, c’est aux moyens d’une session de visioconférence que nous avons interviewé les Drs Nina Harbonnier, Nicolas Alberti et Erti Mavrovi, qui font partie de l’équipe de Direction du groupe TMF.

Un groupement de radiologues assistés technologiquement par NEHS DIGITAL

La société de praticiens TMF (TéléMédecins de France), basée à Bordeaux, est constituée d’environ 150 radiologues recrutés selon des critères stricts et formés à la télémédecine. Elle assure des activités de télédiagnostic et de télé-expertise, de façon indépendante, la composante intellectuelle du processus de télé-imagerie, par la mise à disposition de temps médecin pour l'interprétation des examens d'imagerie médicale. Sur le plan technique, c’est NEHS DIGITAL, acteur majeur de la e-santé du Groupe nehs, qui fait figure de garant technologique.

Des services programmés ou en urgence pour une centaine d’hôpitaux

Les trois praticiens que nous avons interviewés pratiquent la téléradiologie à temps partiel, en parallèle de leur activité hospitalière (Centre de Lutte contre le Cancer Léon Bérard de Lyon pour le Dr Mavrovi par exemple). TMF assure la prise en charge quotidienne des examens non urgents (programmés), mais aussi en permanence des soins (urgences) 24/7, pour une centaine de centres hospitaliers, ce qui représente aujourd’hui quelques 400 000 examens interprétés par an.

Une plateforme spécifique au COVID-19

« L’activité de téléradiologie est sur le devant de la scène depuis l’apparition de l’épidémie de COVID-19 et des restrictions de déplacements qu’elle a motivées, remarque le Dr Mavrovi. Les plateformes comme la nôtre ne sont pas les seules à la pratiquer puisque de nombreux hôpitaux l’utilisent en interne. » C’est dans ce contexte que TMF a pris l’initiative de mettre en place une adaptation de la plateforme au COVID-19, afin, d’une part, de constituer une base de données à visée scientifique, mais également de pratiquer de la télé-expertise pour les pathologies rencontrées dans cette épidémie.

L’imagerie a pris une place centrale, désormais, dans le diagnostic de COVID-19, le scanner montrant une sensibilité de 95% alors que les résultats du RT-PCR sont parfois plus longs à obtenir avec en plus quelques faux négatifs. « Le scanner thoracique permet notamment d’identifier des signes de gravité, afin de gagner du temps sur l’adressage des patients, mais aussi de réaliser des diagnostics différentiels par rapport aux autres pathologies pulmonaires, ajoute le Dr Harbonnier. Le scanner s’avère d’ailleurs d’autant plus sensible au COVID-19 que le parenchyme sous-jacent est normal. »

Un process répondant aux recommandations de la SFR et apportant un appui scientifique

En pratique, la nouvelle plateforme TMF COVID-19 répond à plusieurs prérequis qualitatifs, notamment l’utilisation stricte du compte rendu structuré recommandé par la Société Française de Radiologie (SFR), la mise en place d’un relais scientifique permettant à tous les radiologues du réseau de disposer des dernières publications sur le sujet ou la production d’un Atlas diagnostique. Elle fait figure également de réseau d’entraide entre les radiologues par l’échange de cas atypiques, ce qui est très intéressant lorsque l’on se trouve face à un cas d’embolie pulmonaire ou de manifestation cérébrale du virus par exemple, mais aussi de réseau d’adressage aux experts thoraciques.

Des radiologues experts du thoracique comme garants de la qualité des services

« Nous avons l’habitude, depuis toujours chez TMF, d’assurer la qualité de nos prestations en faisant intervenir des radiologues experts qui vérifient les interprétations réalisées sur des examens sélectionnés aléatoirement et sont la caution scientifique du groupe, poursuit le Dr Alberti. Dans le cadre de notre réseau, nous faisons relire systématiquement les cas identifiés comme relatifs au COVID-19 par des radiologues spécialistes comme le Pr Jean-Yves Gaubert (AP-HM) qui fait partie du board d’experts TMF. D’autre part, nous nous mobilisons en urgence lorsque nos confrères hospitaliers tombent malades pour venir en aide aux hôpitaux du réseau afin d’assurer la continuité de leur activité. »

Mais cette initiative va au-delà du réseau TMF, puisque TMF se joint au projet FIDAC mis en place par nehs DIGITAL et la SFR notamment.

Propos recueillis par Bruno Benque


toshiba

La plateforme Odys Téléradiologie couvre désormais tout le Grand Est
24/06/2020 : Dans le prolongement de la plateforme historique T-Lor, Odys téléradiologie assure désormais la continuité de la prise en charge radiologique dans le Grand Est. Vingt-trois établissements, publics et privés, collaborent à ce projet et l’utilisent au quotidien.

Pourquoi les radiologues adoptent rapidement la reconnaissance vocale dans le Cloud de Nuance
14/05/2020 : Lancée en décembre dernier, Dragon Medical One, la solution de reconnaissance vocale de Nuance basée sur un Cloud, connaît un fort succès auprès des imageurs. Nuance a d’ailleurs créé pour eux, dans le contexte du COVID-19, des commandes spécifiques pour les TDM thoraciques. Un CHU est en train d’équiper ses radiologues, tandis que les partenaires de Nuance du domaine de la radiologie ont choisi eux aussi de proposer cette solution à leurs utilisateurs. Une adoption rapide par les radiologues qui tient à plusieurs facteurs. Explications avec Pierre Meyblum, Business Development Manager de la division Santé de Nuance Communications en France.

Intrasense et la Compagnie de Télémédecine allient leurs forces dans la lutte contre le COVID-19
15/04/2020 : Intrasense, spécialiste des solutions logicielles d’imagerie médicale et concepteur de Myrian, allie son expertise technologique à l’expertise clinique de la Compagnie de Télémédecine (CTM Groupe) en déployant à l’ensemble des téléradiologues du groupe le nouveau protocole de lecture scanner dédié́ au COVID-19.

Une session d'e-learning pour maîtriser les connaissances radiologiques et les comptes rendus COVID-19
14/04/2020 : La société médicale de téléradiologie d’urgences IMADIS a élaboré avec les Deeplink Medical et Riseup une formation médicale radiologique dédiée au COVID-19.

FIDAC, la base de données images française pour mieux connaître le COVID-19
14/04/2020 : En créant, en collaboration avec la SFR, le projet FIDAC, NEHS DIGITAL a mis à disposition de tous les radiologues français une base de données images décrivant les signes pulmonaires du COVID-19. Cette initiative a pour but de stimuler l’écosystème afin de créer les conditions d’amélioration des connaissances du virus et de les partager afin de renforcer l’action des professionnels et établissements de Santé.

TMF accompagne les téléradiologues dans la gestion des cas de COVID-19
06/04/2020 : Alors que les activités de téléradiologie sont en hausse, le groupe TMF met les bouchées doubles pour venir en aide aux hôpitaux en difficulté. Il a, dans le contexte pandémique actuel, modifié sa plateforme pour une meilleure prise en charge radiologique du COVID-19. Les responsables TMF nous ont accordé une interview dans laquelle ils expliquent cette démarche solidaire.  

COVID-19 : participez au projet national organisé par la SFR avec NEHS DIGITAL
02/04/2020 : La Société Française de Radiologie (SFR), en partenariat avec NEHS DIGITAL, met en place une base de données nationale des scanners thoraciques devant des suspicions de COVID-19 ou des cas confirmés. Elle permet de rassembler le plus grand nombre de scanners afin de mieux connaitre la sémiologie diagnostique, mais également de déterminer des biomarqueurs pronostiques.

NEHS DIGITAL facilite le travail des praticiens contre le COVID-19
30/03/2020 : En cette période troublée, NEHS DIGITAL met à disposition des établissements de Santé ses solutions de téléconsultation et de télé-expertise. Sa plateforme de téléradiologie facilite ainsi la prise en charge des patients COVID-19.

Une nouvelle application de compte rendu structuré mis à disposition des radiologues
24/03/2020 : Comme certains de ses concurrents, la plateforme Keydiag met à disposition des radiologues gratuitement son application de comptes rendus structurés en tomodensitométrie pulmonaire. Un joli geste de solidarité dans le contexte épidémique actuel.

Un compte rendu structuré gratuit pour le diagnostic de COVID-19
18/03/2020 : Afin de participer à l’effort mondial contre l’épidémie de COVID-19, la start-up Smart Reporting donne accès gratuitement aux comptes rendus structurés pour le diagnostic de cette pathologie.


Les usages du PET dans les indications d'infections articulaires péri prothétiques
08/07/2020 : En aval de la Conférence CHILI sur l’imagerie hybride, le Pr Jean-Noël Talbot a répondu à des questions ciblées sur les usages du PET dans les indications d’infections articulaires péri-prothétiques.

Recommandations relatives aux ré-irradiations en radiothérapie
07/07/2020 : Le nouveau numéro de « Sécurité du patient », publié régulièrement par l’ASN,  pour objet les ré-irradiations en radiothérapie. 29 ESR dus à cette pratique ont été répertoriés au cours des dix dernières années.

Un impact factor croissant pour les revues de l'ESR
06/07/2020 : L’European Society of Radiology (ESR) vient d'annoncer les résultats de la récente publication d'Impact Factor 2019 pour ses revues scientifiques. L'ascension de la Revue European Radiology, au-delà de la barre des 4.0, ainsi que la première fulgurante d'Insights into Imaging directement dans le tiers supérieur du classement, soulignent l'excellence des revues ESR et leur rôle important au niveau européen, mais également mondial, de la radiologie.

Un DU de recherche clinique dédié aux manipulateurs d'électroradiologie médicale
02/07/2020 : Les manipulateurs disposent désormais d’un DU de recherche clinique adapté à leur pratique. C’est la Faculté de médecine de Montpellier, soutenue par le CERF, qui vient de créer ce cursus.

Pôle imagerie de l'AP-HM : les fournisseurs d'équipements sont connus pour les douze prochaines années
01/07/2020 : Les attributaires du projet IAM-APHM sont désormais connus. Ils assureront le renouvellement du parc d’imagerie médicale et de médecine nucléaire de l’AP-HM durant les douze prochaines années.

Un nouveau modèle de signes radiologiques pour le MIS-C pédiatrique
29/06/2020 : Au cours des dernières semaines, une affection hyperinflammatoire multisystémique est apparue chez les enfants en association avec une exposition ou une infection antérieure au SRAS-CoV-2. Une nouvelle série de cas publiée dans la revue Radiology examine le spectre des résultats d'imagerie chez les enfants atteints de l'inflammation post-COVID-19 connue aux États-Unis comme syndrome inflammatoire multisystémique chez les enfants (MIS-C).

La plateforme Odys Téléradiologie couvre désormais tout le Grand Est
24/06/2020 : Dans le prolongement de la plateforme historique T-Lor, Odys téléradiologie assure désormais la continuité de la prise en charge radiologique dans le Grand Est. Vingt-trois établissements, publics et privés, collaborent à ce projet et l’utilisent au quotidien.

Une étude teste un marqueur de récidive du CHC au scanner
24/06/2020 : Un biomarqueur non invasif de la fibrose hépatique à partir d’images tomodensitométriques devrait permettre d’éviter la biopsie pour évaluer le degré de récidive du CHC. C’est ce que montre une étude lancée par Median Technologies.

Save the date : le CTO Live Aid World Tour
23/06/2020 : Les acteurs de la prise en charge de l’occlusion chronique coronaire percutanée se retrouveront bientôt pour un événement caritatif en ligne. À cette occasion, 13 procédures seront diffusées en direct en 14h de temps.

Évaluer les métastases hépatiques colorectales grâce à l'élastographie par résonance magnétique
23/06/2020 : L’élastographie par IRM est susceptible de donner des informations sur l’évolution de métastases hépatiques colorectales après chimioembolisation. Les différences d’élasticité et de taille des lésions peuvent ainsi être évaluées.


Scanner thoracique du COVID-19 : différentier les images des autres pathologies virales
16/03/2020 : Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, des chercheurs chinois et américains ont distingué des différences entre les images du COVID-19 et les autres pneumonies virales au scanner.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Un impact factor croissant pour les revues de l'ESR
06/07/2020 : L’European Society of Radiology (ESR) vient d'annoncer les résultats de la récente publication d'Impact Factor 2019 pour ses revues scientifiques. L'ascension de la Revue European Radiology, au-delà de la barre des 4.0, ainsi que la première fulgurante d'Insights into Imaging directement dans le tiers supérieur du classement, soulignent l'excellence des revues ESR et leur rôle important au niveau européen, mais également mondial, de la radiologie.

Pôle imagerie de l'AP-HM : les fournisseurs d'équipements sont connus pour les douze prochaines années
01/07/2020 : Les attributaires du projet IAM-APHM sont désormais connus. Ils assureront le renouvellement du parc d’imagerie médicale et de médecine nucléaire de l’AP-HM durant les douze prochaines années.

Un DU de recherche clinique dédié aux manipulateurs d'électroradiologie médicale
02/07/2020 : Les manipulateurs disposent désormais d’un DU de recherche clinique adapté à leur pratique. C’est la Faculté de médecine de Montpellier, soutenue par le CERF, qui vient de créer ce cursus.

Le scanner nouvel étalon pour le dépistage précoce du Coronavirus
27/02/2020 : Dans une étude de plus de 1000 patients, publiée dans la revue Radiology, la tomodensitométrie thoracique a surpassé les tests de laboratoire dans le diagnostic de coronavirus 2019 (COVID-19). Les chercheurs ont conclu que la tomodensitométrie devrait être utilisée comme principal outil de dépistage du COVID-19.

Les apports de la radiographie thoracique dans la détection du COVID-19
30/03/2020 : Une étude publiée dans la Revue radiologie stipule que les images de détection de la pneumonie au COVID-19 obtenues par radiographie pulmonaire sont sensiblement équivalentes à celles du scanner. Cependant, des différences sont à signaler, notamment pour le suivi des lésions.

Un modèle de deep learning pour identifier le COVID-19 au scanner
08/04/2020 : Dans une étude publiée dans la Revue Radiology, un modèle de deep learning semble capable de réaliser un diagnostic différentiel de COVID-19 sur les examens de tomodensitométrie. Ce travail montre surtout que la spécificité du scanner semble améliorée comparativement aux autres études publiées sur ce thème.

L'IRM MIEUX QUE LA MAMMOGRAPHIE POUR QUALIFIER LES CANCERS AGRESSIFS
01/12/2015 : Les cancers du sein multicentriques ont des dimensions souvent plus importantes à l'IRM qu’à la mammographie. C’est ce que montre une étude italienne qui remarque que l’exploration par IRM est susceptible de faire changer de stratégie thérapeutique.    

Premier cas de lésions cérébrales dues au COVID-19 à l'IRM
01/04/2020 : Le premier cas d’encéphalopathie due au COVID-19 vient d’être décrit dans la Revue Radiology. Bien que le l’angioscanner ne montre pas d’anomalie, l’IRM objective des signes d’hémorragie dans les coupes de susceptibilité magnétique.