Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Congrès et événements > Marie Curie racontée par sa petite-fille

Marie Curie racontée par sa petite-fille

JEUDI 20 JUIN 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

C'est une salle émue et respectueuse qui a écouté, lors du 12ème congrès de la SFRP, le récit de la vie de Marie Curie raconté par sa petite-fille Hélène Langevin-Jolliot. Un discours empli d'admiration et de fierté pour l'œuvre de cette femme brillante, tenace et emplie d'humanité.

SFRP

C'est à un vif moment d'émotion qu'ont été invités à vivre les participants à la 12ème édition du congrès de la Société Française de RadioProtection ce mercredi 19 juin 2019 à La Rochelle.

Un couple uni dans les premières recherches sur la radioactivité

Car ce n'est autre que la petite-fille de Marie Curie, Hélène Langevin-Jolliot, physicienne nucléaire elle-même, à qui il a été donné de s'exprimer sur ses illustres grands-parents. Elle a, à cette occasion, évoqué avec insistance les liens forts que Pierre et Marie Curie entretenaient, sur le plan personnel bien sûr, mais également dans la conduite de leurs recherches respectives. "L'un était chimiste et l'autre physicienne, a-t-elle expliqué, mais leurs disciplines de confondaient dès qu'il s'agissait de travailler sur la radioactivité. C'est grâce à cette collaboration qu'ils ont mesuré pour la première fois, en 1898, l'activité d'un échantillon d'uranium".

La première femme à intégrer la communauté scientifique internationale

Hélène Langevin-Jolliot a exprimé son admiration devant son aïeule qui, à une époque où ses contemporaines étaient considérées comme les assistantes des recherches des hommes, a su s'imposer comme une scientifique à part entière. "Ma grand-mère a réussi ce tour de force, sans doute parce que son mari avait pris le parti de la mettre en avant pour promouvoir ses découvertes, mais également parce que c'était quelqu'un de "têtu" qui ne baissait jamais les bras", a-t-elle poursuivi. Ce trait de caractère a été mis en avant notamment lorsque, en 1903, à la mort de Pierre Curie, elle avait obtenu un poste d'enseignant universitaire à la Sorbonne, la première femme française à accéder à ce statut, afin de pouvoir poursuivre ses recherches, et la première à intégrer la communauté scientifique internationale aux côtés d'Albert Enstein ou d'Antoine Béclère.

Elle impose aux militaires les premiers appareils radiogènes médicaux à proximité des champs de bataille

"Ses qualités de battante lui ont ensuite permis de quitter le petit laboratoire de la rue Cuvier (Paris Vème) et de créer l'Institut du Radium dans l'enceinte de l'Institut Pasteur, a ensuite annoncé Hélène Langevin-Jolliot. Elle a également développé les nouveaux systèmes de radiologie diagnostique et les a imposés, grâce aux réseaux qu'elle avait pu constituer pour l'occasion, aux officiers lors de la guerre de 14-18, pour pouvoir les installer près du front et contribuer aux soins prodigués aux soldats blessés". Sans compter les deux Prix Nobel qui lui ont été attribués, de physique en 1903 avec Pierre Curie, et de chimie en 1911.

C'est avec le plus profond respect que l'assistance a écouté cette femme de 91 ans racontant avec fierté et parfois avec malice le parcours de sa grand-mère tout en délivrant un message incitant les jeunes générations, qu'elle trouve quelque peu individualistes, à s'ouvrir à l'autre. Car, nous a-t-elle dit en conclusion, les grandes réalisations sont le résultat de collaborations et d'ouverture sur l'autre. Pierre et Marie Curie en sont l'illustration parfaite.

Bruno Benque


toshiba

Le Ministère recueille les avis des professionnels en leur proposant un questionnaire Ségur de la Santé
10/06/2020 : Comme il l’avait promis, le Ministre Olivier Véran va recueillir les avis et ressentis des professionnels de Santé. Un questionnaire en ligne est mis à leur disposition.

Les JFR de printemps, c'est maintenant !
03/06/2020 : Le programme des JFR de printemps est annoncé. Cette session virtuelle proposera, les 4 et 5 juin 2020, des ateliers et des tables rondes sur des sujets d’actualité.

Le congrès RSNA 2020 se transforme en une web conférence intégrale
27/05/2020 : Le congrès RNA 2020 n’aura pas lieu, du moins sous sa forme habituelle. La Société savante vient d’annoncer en effet que l’édition 2020 sera entièrement proposée en ligne, du 31 novembre au 5 décembre 2020.

Web conférence ECR 2020 : le programme scientifique est paru !
19/05/2020 : Le programme complet de l’ECR 2020, qui se tiendra sous la forme d’une web conférence, vient d’être publié. Vous pouvez télécharger le Book of Abstract ci-dessous pour vous en faire une idée.

La RSNA optimiste pour la tenue de son congrès 2020
08/05/2020 : Le congrès RSNA 2020 devrait, espère le board de la société savante, se tenir normalement fin novembre. Ce sont plus de 11 000 abstracts scientifiques qui ont d’ores et déjà été reçus pour constituer le programme de ce qui reste le plus grand rassemblement scientifique dédié à l’imagerie médicale.  

Une vision sombre des grands congrès scientifiques de l'après COVID
21/04/2020 : Alors que les contraintes sociales liées au déconfinement sont en train d’être étudiées, l’avenir des grands congrès scientifiques comme le RNA, l’ECR ou les JFR semble compromis, du moins sous la forme qu’on leur connaît. C’est en substance ce qu’annonce le Pr Ronald G.Evens dans un éditorial paru dans la Revue Radiology.

JFR 2020 : un rendez-vous très particulier à ne pas manquer !
20/04/2020 : Alors que la phase de confinement va certainement prendre fin dans les prochains jours, la SFR souhaite rassurer la communauté radiologique francophone quant à la tenue des JFR 2020. Le PR Luciani, Président de cette édition du congrès, prend la parole dans une vidéo.

L'ECR 2020 ne sera finalement qu'une webconférence
10/04/2020 : L’European Congress of Radiology (ECR) 2020 ne sera finalement qu’une webconférence diffusée en juillet 2020. Les responsables de l’ESR en ont décidé ainsi pour préserver la sécurité de tous.

Édito - Les MERM, des soignants en première ligne pour le diagnostic du COVID-19
01/04/2020 : Alors que leurs collègues français ne sont pas forcément reconnus par les populations, les manipulateurs d’électroradiologie médicale de l'AP-HM ont publié une vidéo de haute facture pour partager leur quotidien en pleine pandémie de COVID-19. Un grand merci à eux pour leur implication et leur courage.

Webinar - Prise en charge radiologique des patients atteints de COVID-19 à Parme
31/03/2020 : L’ESR a organisé un webinar dédié à la prise en charge radiologique des patients admis pour un COVID déclaré dans la région de Parme. Le Pr Sverzellati explique notamment la stratégie mise en place pour gérer les workflows d’examens.


Les usages du PET dans les indications d'infections articulaires péri prothétiques
08/07/2020 : En aval de la Conférence CHILI sur l’imagerie hybride, le Pr Jean-Noël Talbot a répondu à des questions ciblées sur les usages du PET dans les indications d’infections articulaires péri-prothétiques.

Recommandations relatives aux ré-irradiations en radiothérapie
07/07/2020 : Le nouveau numéro de « Sécurité du patient », publié régulièrement par l’ASN,  pour objet les ré-irradiations en radiothérapie. 29 ESR dus à cette pratique ont été répertoriés au cours des dix dernières années.

Un impact factor croissant pour les revues de l'ESR
06/07/2020 : L’European Society of Radiology (ESR) vient d'annoncer les résultats de la récente publication d'Impact Factor 2019 pour ses revues scientifiques. L'ascension de la Revue European Radiology, au-delà de la barre des 4.0, ainsi que la première fulgurante d'Insights into Imaging directement dans le tiers supérieur du classement, soulignent l'excellence des revues ESR et leur rôle important au niveau européen, mais également mondial, de la radiologie.

Un DU de recherche clinique dédié aux manipulateurs d'électroradiologie médicale
02/07/2020 : Les manipulateurs disposent désormais d’un DU de recherche clinique adapté à leur pratique. C’est la Faculté de médecine de Montpellier, soutenue par le CERF, qui vient de créer ce cursus.

Pôle imagerie de l'AP-HM : les fournisseurs d'équipements sont connus pour les douze prochaines années
01/07/2020 : Les attributaires du projet IAM-APHM sont désormais connus. Ils assureront le renouvellement du parc d’imagerie médicale et de médecine nucléaire de l’AP-HM durant les douze prochaines années.

Un nouveau modèle de signes radiologiques pour le MIS-C pédiatrique
29/06/2020 : Au cours des dernières semaines, une affection hyperinflammatoire multisystémique est apparue chez les enfants en association avec une exposition ou une infection antérieure au SRAS-CoV-2. Une nouvelle série de cas publiée dans la revue Radiology examine le spectre des résultats d'imagerie chez les enfants atteints de l'inflammation post-COVID-19 connue aux États-Unis comme syndrome inflammatoire multisystémique chez les enfants (MIS-C).

La plateforme Odys Téléradiologie couvre désormais tout le Grand Est
24/06/2020 : Dans le prolongement de la plateforme historique T-Lor, Odys téléradiologie assure désormais la continuité de la prise en charge radiologique dans le Grand Est. Vingt-trois établissements, publics et privés, collaborent à ce projet et l’utilisent au quotidien.

Une étude teste un marqueur de récidive du CHC au scanner
24/06/2020 : Un biomarqueur non invasif de la fibrose hépatique à partir d’images tomodensitométriques devrait permettre d’éviter la biopsie pour évaluer le degré de récidive du CHC. C’est ce que montre une étude lancée par Median Technologies.

Save the date : le CTO Live Aid World Tour
23/06/2020 : Les acteurs de la prise en charge de l’occlusion chronique coronaire percutanée se retrouveront bientôt pour un événement caritatif en ligne. À cette occasion, 13 procédures seront diffusées en direct en 14h de temps.

Évaluer les métastases hépatiques colorectales grâce à l'élastographie par résonance magnétique
23/06/2020 : L’élastographie par IRM est susceptible de donner des informations sur l’évolution de métastases hépatiques colorectales après chimioembolisation. Les différences d’élasticité et de taille des lésions peuvent ainsi être évaluées.


Pôle imagerie de l'AP-HM : les fournisseurs d'équipements sont connus pour les douze prochaines années
01/07/2020 : Les attributaires du projet IAM-APHM sont désormais connus. Ils assureront le renouvellement du parc d’imagerie médicale et de médecine nucléaire de l’AP-HM durant les douze prochaines années.

Scanner thoracique du COVID-19 : différentier les images des autres pathologies virales
16/03/2020 : Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, des chercheurs chinois et américains ont distingué des différences entre les images du COVID-19 et les autres pneumonies virales au scanner.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Un impact factor croissant pour les revues de l'ESR
06/07/2020 : L’European Society of Radiology (ESR) vient d'annoncer les résultats de la récente publication d'Impact Factor 2019 pour ses revues scientifiques. L'ascension de la Revue European Radiology, au-delà de la barre des 4.0, ainsi que la première fulgurante d'Insights into Imaging directement dans le tiers supérieur du classement, soulignent l'excellence des revues ESR et leur rôle important au niveau européen, mais également mondial, de la radiologie.

Un DU de recherche clinique dédié aux manipulateurs d'électroradiologie médicale
02/07/2020 : Les manipulateurs disposent désormais d’un DU de recherche clinique adapté à leur pratique. C’est la Faculté de médecine de Montpellier, soutenue par le CERF, qui vient de créer ce cursus.

Le scanner nouvel étalon pour le dépistage précoce du Coronavirus
27/02/2020 : Dans une étude de plus de 1000 patients, publiée dans la revue Radiology, la tomodensitométrie thoracique a surpassé les tests de laboratoire dans le diagnostic de coronavirus 2019 (COVID-19). Les chercheurs ont conclu que la tomodensitométrie devrait être utilisée comme principal outil de dépistage du COVID-19.

Les usages du PET dans les indications d'infections articulaires péri prothétiques
08/07/2020 : En aval de la Conférence CHILI sur l’imagerie hybride, le Pr Jean-Noël Talbot a répondu à des questions ciblées sur les usages du PET dans les indications d’infections articulaires péri-prothétiques.

Un modèle de deep learning pour identifier le COVID-19 au scanner
08/04/2020 : Dans une étude publiée dans la Revue Radiology, un modèle de deep learning semble capable de réaliser un diagnostic différentiel de COVID-19 sur les examens de tomodensitométrie. Ce travail montre surtout que la spécificité du scanner semble améliorée comparativement aux autres études publiées sur ce thème.

Les apports de la radiographie thoracique dans la détection du COVID-19
30/03/2020 : Une étude publiée dans la Revue radiologie stipule que les images de détection de la pneumonie au COVID-19 obtenues par radiographie pulmonaire sont sensiblement équivalentes à celles du scanner. Cependant, des différences sont à signaler, notamment pour le suivi des lésions.

La recherche sur l'IA en imagerie avance avec le Data Challenge
25/10/2019 : Le Pr Nathalie Lassau, Professeur de Radiologie à l'Université Paris Sud et Co-Directrice du laboratoire d Imagerie IR4M (UPSUD/ CNRS) à l'Institut Gustave Roussy, est la responsable du Data Challenge dont la première édition a été organisée aux JFR 2018. Nous l'avons rencontrée pour une évocation des améliorations apportées, en 2019, à cette compétition.