Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Editorial > Édito - Pratiques avancées infirmières: attention à la pertinence des actes !

Édito - Pratiques avancées infirmières: attention à la pertinence des actes !

LUNDI 23 JUILLET 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Les pratiques avancées infirmières sont actées depuis le 19 juillet 2018. Cette nouvelle fonction, qui se rapproche de l'exercice médical, permettra à ces nouveaux professionnels de Santé de prescrire certains actes d'imagerie. Un pavé dans la mare des radiologues à l'heure de la pertinence des actes.

Bruno Benque

Les infirmiers exerçant en France peuvent désormais prétendre à un exercice de pratiques avancées. À l'instar de leurs collègues anglo-saxons et canadiens, entre autres, leurs prérogatives seront étendues avec la possibilité de réaliser des actes qui étaient dévolus aux seuls médecins.

Deux décrets et trois arrêtés formalisent les pratiques avancées infirmières

C'est le résultat d'un long processus qui a vu leurs représentants lutter pour obtenir cette reconnaissance en même temps qu'une évolution nécessaire eu égard aux compétences que certains se sont donnés la peine d'acquérir et à l'augmentation du nombre de patients atteints de maladies chroniques et autres affections qui nécessitent un suivi régulier. Les pratiques infirmières avancées sont donc actées depuis le 19 juillet 2018, date à laquelle deux décrets et trois arrêtés législatifs sont parus au Journal Officiel, formalisant l'ensemble des actes qu'ils pourront réaliser ainsi que les prérequis pédagogiques qu'ils devront satisfaire pour pouvoir exercer cette nouvelle fonction.

Les demandes d'examens d'imagerie parmi leurs nouvelles prérogatives

Parmi ces nouvelles prérogatives, le Décret n° 2018-629 du 18 juillet 2018 relatif à l'exercice infirmier en pratique avancée leur permet, dans le cas de maladies chroniques, en oncologie ou en maladie rénale et dialyse, de conduire des entretiens cliniques, de réaliser des actions de prévention ou de dépistage et de prescrire des médicaments ciblés. Mais c'est l'Arrêté du 18 juillet 2018 fixant les listes permettant l'exercice infirmier en pratique avancée en application de l'article R. 4301-3 du code de santé publique qui devrait faire débat dans la communauté radiologique. Ce document précise les actes techniques que l'infirmier exerçant en pratique avancée peut effectuer, parmi lesquels la demande d'examens d'imagerie et de dopplers du tronc supra-aortique.

Un pavé dans la mare des radiologues dans leur volonté de promouvoir la pertinence

Cette décision n'est pas scandaleuse en soi, si l'on considère que ces professionnels maîtrisent les pathologies qu'ils sont amenés à surveiller pour leurs patients. Ce qui risque de poser problème, c'est l'augmentation potentielle du nombre d'actes prescrit, e donc de leur pertinence. Les radiologues ont obtenu récemment une réévaluation de la valorisation des actes d'imagerie en échange de quoi ils s'engagent à agir sur la pertinence de ces actes, en réalisant notamment des actions d'information auprès des médecins prescripteurs, en particulier les généralistes. Les pratiques avancées infirmières jettent ainsi un pavé dans la mare des radiologues car elles vont les obliger à élargir le champ des professionnels à former, ce qui va sans doute leur compliquer la tâche.

Les premières promotions d'infirmiers de pratiques avancées seront constituées à la rentrée 2018, pour une formation de quatre semestres. Nous ne doutons pas un instant que la pertinence des actes leur sera enseignée durant cette période. Rendez-vous dans deux ans pour en évaluer l'efficacité…

Bruno Benque


toshiba

Édito - Pratiques avancées infirmières: attention à la pertinence des actes !
23/07/2018 : Les pratiques avancées infirmières sont actées depuis le 19 juillet 2018. Cette nouvelle fonction, qui se rapproche de l'exercice médical, permettra à ces nouveaux professionnels de Santé de prescrire certains actes d'imagerie. Un pavé dans la mare des radiologues à l'heure de la pertinence des actes.

Édito - L'interprofessionnalité, pivot de la qualité de vie au travail des manipulateurs
02/05/2018 : En publiant son nouveau Livret vert, l'UIPARM souhaite promouvoir la pluridisciplinarité pour les professionnels paramédicaux, en particulier des manipulateurs. Des notions comme la mobilité choisie ou la mutualisation des compétences, entre autres, favoriseront une meilleure qualité de vie au travail.

Open bar pour les prescripteurs et Happy hour pour les radiologues !
26/03/2018 : Les radiologues se doivent désormais de revendiquer la maîtrise de la pertinence des actes. C'est, en substance, ce que le Dr Laurent Verzaux recommande, dans un texte publié dans le numéro de mars du Journal de Radiologie Diagnostique et Interventionnelle.

Édito - La communauté radiologique française perd un de ses piliers
29/01/2018 : Le Pr Alain Rahmouni nous a quittés le 26 janvier. La communauté radiologique dans son ensemble lui doit beaucoup, lui qui n'avait de cesse de rassembler les compétences et les bonnes volontés. Nous adressons nos pensées affectueuses à sa famille et à ses proches.

Édito - Une année décisive pour le secteur de l'imagerie médicale
05/01/2018 : L'ensemble de la rédaction de Thema Radiologie vous souhaite le meilleur pour la nouvelle année. Une année qui fait suite à une période troublée mais au cours de laquelle le secteur de l'imagerie médicale diagnostique et thérapeutique pourrait poursuivre son développement, grâce notamment à un changement ministériel et à une conjoncture économique qui s'annonce plus favorable.

Édito - Le radiologue et la génération Y des patients
16/10/2017 : Les radiologues ont à faire aujourd'hui, lorsqu'ils doivent annoncer un diagnostic, à une génération de patients connectés, résistants aux changements, au discours parfois contradictoire et souvent revendicatif. La conférence données lors des JFR 2017 sur le thème de l'annonce du diagnostic a donné quelques pistes pour que les radiologues appréhendent mieux cette génération Y des patients.

Édito - Plus d'impact et de convivialité en vidéo...
25/07/2017 : Alors que la conjoncture est peu favorable pour le développement du secteur de l’imagerie médicale, nous continuerons, à la rentrée, à rester au plus près de vos préoccupations et de vos pratiques. Et nous innoverons, lors des JFR 2017, en vous proposant des interviews vidéo depuis les stands de l’exposition technique.

Édito - Toujours au plus près de vos pratiques en 2017
02/01/2017 : Alors qu'une nouvelle année commence, nous souhaitions vous remercier pour votre fidélité et pour l'intérêt que vous portez à nos publications. 2017 sera vraisemblablement une année charnière, tant sur le plan législatif que sur le plan des pratiques professionnelles. Nous resterons au plus près de l'actualité de l'imagerie diagnostique et thérapeutique, en cette nouvelle année que nous vous souhaitons heureuse et conviviale. 

ÉDITO - Les radiologues américains sur le qui vive après l'élection de Donald Trump
14/11/2016 : Les commentaires vont bon train depuis l’élection de Donald Trump à la Présidence des États-Unis. Le secteur sanitaire américain s’inquiète des annonces de campagne relative à l’arrêt de l’Obamacare. Le secteur de l’imagerie médicale en tête, lui qui a fait l’objet d’une croissance significative depuis la mise en place l’Affordable Care Act (ACA).

Édito - Haut les cœurs !
12/01/2016 : Malgré un contexte général tendu et une loi de santé qui fait débat dans la communauté sanitaire, les acteurs de la radiologie relèveront sans aucun doute les défis qui se présentent à eux. La rédaction de Thema Radiologie vous souhaite une très bonne année 2016 !


La nouvelle revue Imaging Cancer a son rédacteur en chef
13/08/2018 : La RSNA vient de nommer le Rédacteur en chef de la prochaine revue spécialisée: Radiology: Imaging cancer". Voici quelques éléments biographiques de ce radiologue renommé.

La parité, un sujet d'actualité au sein de la société internationale d'IRM
09/08/2018 : Dans son discours de clôture du congrès de l'ISMRM, la nouvelle Présidente Pia C. Maly Sundgren assuré vouloir agir dans la continuité de l'ancien bureau. Elle compte ainsi prendre très au sérieux le problème de la parité au sein de cette société.

L'ASN formalise ses attentes relatives à la justification et à l'optimisation des expositions
09/08/2018 : En publiant l'Avis du 24 juillet 2018, l'ASN valide son deuxième plan pour la maîtrise des doses patients. Information des prescripteurs, nouvelle stratégie de formation des acteurs ou interopérabilité des PACS et des DACS sont les thèmes phares de ce document.

Échographie fœtale: le Conseil d'État préserve la Santé publique
07/08/2018 : Une société pratiquant l'échographie fœtale pour raisons non médicales a engagé une procédure pour interdire les textes législatifs qui régissent cette pratique. Elle a été déboutée par le Conseil d'État.  

JFR 2018: l'ASN communiquera sur les évolutions réglementaires
03/08/2018 : Alors que le contexte réglementaire a évolué significativement ces derniers mois en matière de gestion du risque ionisant, l'ASN organisera des mini-conférences d'information et des échanges, à l'occasion des JFR 2018.

JFR 2018: la Présidente Anne Cotten évoque les thèmes phares en vidéo
03/08/2018 : Le Pr Anne Cotten présente, en vidéo, les Journées Francophones de Radiologie 2018 qu'elle présidera, du 11 au 15 octobre 2018. Elle évoque les thématiques phares de cette session, notamment le thème central: "L'imagerie juste pour un traitement ciblé et personnalisé".

Des lésions cérébrales plus fréquentes chez les footballeuses jouant fréquemment de la tête
31/07/2018 : Une étude publiée dans la revue Radiology objective un risque accru pour les joueuses de football jouant fréquemment de la tête, par rapport aux hommes. Ces sportives présentent en effet des changements plus importants dans le tissu cérébral après des impacts répétés du ballon.

Tout sur la santé et sécurité au travail ou la gestion des risques en e-learning ou présentiel
25/07/2018 : Les contraintes réglementaires relatives au salarié compétent en santé et sécurité au travail nécessitent d'en maîtriser les applications. Forcomed organise une session de e-learning dédié ainsi qu'une initiation à la gestion des risques en imagerie médicale.

Des avancées significatives pour l'aide au diagnostic en sénologie et coloscopie virtuelle
25/07/2018 : Une nouvelle version de Myrian® vient d'être lancée. Elle comprend des applications avancées pour le diagnostic du sein et la coloscopie virtuelle.

Une crème pour lutter contre la contamination cutanée radioactive
24/07/2018 : Les professionnels qui manipulent des sources non scellées pourront désormais compter sur la crème Cevidra® Calixarene en cas de contamination de la peau. Il s'agit du seul dispositif médical de ce type breveté dans le monde.


Une crème pour lutter contre la contamination cutanée radioactive
24/07/2018 : Les professionnels qui manipulent des sources non scellées pourront désormais compter sur la crème Cevidra® Calixarene en cas de contamination de la peau. Il s'agit du seul dispositif médical de ce type breveté dans le monde.

Radioprotection des travailleurs: les premiers nouveaux décrets sont parus
05/06/2018 : Les décrets modifiant les règles de radioprotection des travailleurs sont parus ce 4 juin 2018. Parmi les évolutions majeures, l'avènement du Conseiller en radioprotection et la disparition de la fiche de poste.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

L'ASN formalise ses attentes relatives à la justification et à l'optimisation des expositions
09/08/2018 : En publiant l'Avis du 24 juillet 2018, l'ASN valide son deuxième plan pour la maîtrise des doses patients. Information des prescripteurs, nouvelle stratégie de formation des acteurs ou interopérabilité des PACS et des DACS sont les thèmes phares de ce document.

Un nouvel espoir de procréer grâce à l'embolisation des fibromes utérins
13/06/2017 : L’embolisation partielle des fibromes utérins pourrait devenir le traitement de première intensifn pour les femmes qui souhaitent procréer. C’est ce qu’a montré une étude portugaise publiée dans la revue Radiology.

Échographie fœtale: le Conseil d'État préserve la Santé publique
07/08/2018 : Une société pratiquant l'échographie fœtale pour raisons non médicales a engagé une procédure pour interdire les textes législatifs qui régissent cette pratique. Elle a été déboutée par le Conseil d'État.  

LE CARCINOME CANALAIRE IN SITU PLUS FRÉQUENT CHEZ LES SUJETS ÂGÉS
26/10/2015 : Une étude allemande publiée dans la revue Radiology montre que la fréquence de survenue d'un carcinome canalaire in situ augmente avec l'âge. La stratégie thérapeutique pour cette pathologie nécessite donc d'être plus précise. 

2016, année record pour Factum Healthcare
26/01/2017 : Factum Healthcare annonce avoir atteint une croissance de plus de 40% en 2016. Ce bon résultat est dû notamment à une consolidation de sa position en imagerie en coupe et à quelques opérations d'envergure en radiothérapie. La société se place désormais comme un conseil auprès des responsables des achats de dispositifs médicaux.

Vendredi 28 avril: c'est la fin du modificateur Z pour les actes de radiologie
28/04/2017 : À partir du 28 avril 2017, les factures d'actes d'imagerie comportant le modificateur Z seront systématiquement rejetées. C'est le message qu'a fait passer la CNAM aux cabinets et établissements de santé dans son communiqué les informant que la CCAM v46 était prête.

Radioprotection: ce qui devrait changer le 1er juillet 2018
30/03/2018 : L'Ordonnance instituant de nouvelles règles en matière de prévention du risque ionisant devrait entrer en vigueur le 1er juillet 2018. Il n'y aura pas, d'après les informations que nous avons recueillies, de révolution. La gestion des professionnels multi-établissements devrait être revue, la fiche d'exposition devrait disparaître et les PCR externes sont appelés à faire place à des OCR certifiés ISO.