Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Radiologie générale diagnostique > Accord majeur entre la FNMR et l'UNCAM sur un air de pertinence des actes

Accord majeur entre la FNMR et l'UNCAM sur un air de pertinence des actes

JEUDI 26 AVRIL 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Un accord novateur vient d'être signé entre la FNMR et l'UNCAM sur le thème de la valorisation des actes d'imagerie médicale qui favorisera la pertinence des actes. Le Dr J-P. Masson l'a annoncé ce 26 avril 2018 et nous l'avons rencontré à l'issue de sa conférence de presse pour recueillir ses impressions après cette avancée significative dans les relations entre les radiologues français et leurs tutelles.

FNMR

Les radiologues libéraux et l'Union Nationale des Caisses d'Assurance Maladie ont enfin enterré la hache de guerre. Depuis deux ans, les baisses successives de la valorisation des activités radiologiques avaient attiré les foudres de la Fédération Nationale des Médecins Radiologues (FNMR), mais aussi de l'ensemble de la communauté des radiologues français.

Une démarche partenariale en faveur de la pertinence des actes d'imagerie

Mais les deux parties ont eu la bonne idée de s'asseoir autour d'une table et d'essayer de sortir de la crise en trouvant un accord gagnant-gagnant. C'est ce qu'ils ont réussi à faire il y a une dizaine de jours, en signant un accord novateur répondant aux appels de l'UNCAM de maitrise des dépenses d’imagerie médicale.
 Cet accord est novateur, annoncé le 26 avril 2018 par le Dr Jean-Philippe Masson, Président de la FNMR, car il ne prend pas uniquement en compte la maitrise comptable des activités radiologiques, mais installe au premier plan un item que les praticiens promeuvent depuis quelques temps: la pertinence des actes et des soins. Les deux parties se sont ainsi engagées dans une démarche partenariale visant à faire la chasse aux actes inutiles, coûteux et de surcroît irradiants.

Un travail de sensibilisation des prescripteurs et des patients

Pour ce faire, la FNMR continuera le travail qu'elle a déjà engagé auprès de ses adhérents consistant à réaliser les bons actes pour les bonnes pathologies. Elle interviendra également auprès des médecins prescripteurs, les praticiens généralistes en particulier, afin de les sensibiliser au problème et adapter leurs pratiques dans ce sens. Elle leur mettra, pour atteindre son objectif, à disposition sa plateforme de formation FORCOMED. L’UNCAM, quant à elle, intensifiera ses actions de sensibilisation des patients. Et comme toutes les pathologies ne peuvent pas être traitées d'un seul coup, ils ont choisi de démarrer ces actions sur un sujet précis, la prise en charge radiologique de la lombalgie.

Retour du modificateur Z et abrogation de l'article 99

En parallèle de cette décision commune, ont été actées deux évolutions majeures pour la valorisation de la discipline radiologique. Le modificateur Z, qui avait été supprimé il y a un an, sera rétabli au 1er janvier 2019. D'autre part, l'article 99 de la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS) 2017 tant décrié, puisqu'il donnait carte blanche à l'UNCAM de fixer de façon unilatérale les prix des forfaits techniques de l'imagerie en coupe et du TEP, sera tout simplement abrogé le 1er janvier 2021, sous réserve de bons résultats issus des actions relatives à la pertinence des actes.

Pour la FNMR, "cet accord est novateur pour toute la médecine libérale car le « paradigme » pertinence pourrait être appliqué à de nombreuses autres spécialités médicales et changer considérablement les relations entre la médecine libérale et l’UNCAM". 


Nous avons rencontré le Dr J-Philippe Masson à l'issue de la conférence de presse qu'il a organisée le 15 avril 2018 pour annoncer l'accord. En voici les moments importants.

Thema-Radiologie: Dr Masson, quel revirement de situation, et quelle reconnaissance que cet accord pour l'action de la FNMR…

Dr J-Philippe Masson: C'est effectivement une satisfaction pour nous, même si cet accord n'est pas parfait. Nous avons signé l'accord il y a une dizaine de jours mais nous souhaitions, avec l'UNCAM, bien cadrer nos communications pour consolider notre partenariat naissant.

T.R.: Nous avons bien compris que la pertinence des actes est la base de cet accord. Mais comment allez-vous agir sur ce point concernant des actes, notamment d'échographie, qui ne sont pas pratiqués par les radiologues ?

Dr J-P.M.: Je vois ce que vous voulez dire, mais il ne faut pas aller trop vite. Nous avons convenu, ave l'UNCAM, d'aller pas à pas et de traiter en premier lieu l'imagerie lombaire. Chaque jour suffit sa peine. En pratique, notre action se fera auprès des radiologues et des prescripteurs, afin que le nombre de demandes inutile baisse significativement.

T.R.: La FNMR a une certaine autorité sur la pratique des radiologues, mais pas sur celle des généralistes. Comment allez-vous vous y prendre ?

Dr J-P. M.: Nous avons totalement la main sur le processus dans la mesure où le radiologue est compétent et est habilité à refuser un examen qu'il juge inopérant, voire à le remplacer par un autre si l'état clinique du patient le commande. Ça prendra du temps mais les mentalités chageront.

Thema Radiologie: Le modificateur Z reviendra en 2010. Cela veut-il dire qu'il faut attendre une évaluation de la pertinence, notamment de l'imagerie lombaire, pour obtenir le retour du Z ?

Dr J-P. M.: Non, cette évolution est totalement déconnectée de la pertinence. En revanche, la valeur du Z qui sera réintroduit pourra être augmenté en fonction des résultats issus de la pertinence. De la même façon, l'abrogation de l'article 99 suppose obligatoirement que les objectifs fixés sur le thème de la pertinence soient atteints. Elle sera liée également à un toilettage de la CCAM, la liste des actes de radiologie et de leur valorisation.

Thema Radiologie: Que est l'agenda désormais de toutes ces actions ?

Dr J-Ph. M.: Nous avons prévu des réunions communes régulières avec l'UNCAM pour assurer le suivi des protocoles de mise en œuvre de la pertinence des actes pour faire vivre cet accord. Sur la révision de la CCAM, qui devra passer par un avenant conventionnel, nous commençons les travaux, en collaboration avec les caisses, dès la semaine prochaine.

T.R.:Vous disiez, en préambule, que l'accord n'était pas parfait. Qu'auriez-vous souhaité en plus ?

Dr J-P. M.: J'aurais préféré, évidemment qu'il n'y ait pas du tout de baisse sur aucun examen, car le toilettage de la CCAM servira à cela. Mais ce travail servira tout de même à favoriser les bonnes pratiques en changeant notamment le nombre d'incidences pour une pathologie, et ce n'est finalement que mieux pour la qualité des examens et pour la radioprotection.

Bruno Benque


toshiba

L'UGAP choisit DMS Imaging pour son marché de salles de radiologie télécommandées
12/10/2018 : DMS Imaging vient d'être sélectionné par l'UGAP pour équiper les établissements publics hospitaliers de ses solutions de salles de radiologie télécommandées.

L'activité des scanners et IRM n'est pas optimisée au Québec
11/09/2018 : Le quotidien québécois La Presse rapporte un défaut important d'optimisation des modalités d'imagerie en coupe dans les établissements publics de ce territoire. La pénurie de manipulateurs et la pertinence des examens sont mis en cause.

Tout sur la santé et sécurité au travail ou la gestion des risques en e-learning ou présentiel
25/07/2018 : Les contraintes réglementaires relatives au salarié compétent en santé et sécurité au travail nécessitent d'en maîtriser les applications. Forcomed organise une session de e-learning dédié ainsi qu'une initiation à la gestion des risques en imagerie médicale.

Feu vert ministériel pour la restitution du coefficient Z !
11/06/2018 : La restitution du coefficient Z pour les radiologues en 2020 a été actée par un courrier de la Ministre des Solidarité et de la Santé le 8 juin 2018. Cela fait suite aux accords récents entre l'Assurance maladie et les médecins radiologues.

Une nouvelle modalité de radiologie mobile référencée par UniHA
25/05/2018 : La nouvelle modalité de radiologie mobile de Fujifilm vient d'être référencée par UniHA. Elle pourra ainsi répondre aux GHT pour leurs besoins d'optimisation de leur parc d'appareils de radiologie.

Rapprochement imminent entre DMS Imaging et Intrasense
18/05/2018 : DMS Imaging est sur le point de devenir actionnaire majoritaire d'Intrasense. Ce rapprochement, qui devrait intervenir courant juin, créerait de fortes synergies entre les expertises des deux sociétés.

La DGOS encadre l'imagerie médicale dans les GHT
16/05/2018 : L'imagerie médicale dans les GHT vient de faire l'objet de deux documents élaborés par la DGOS, l'un sur l'organisation en commun des services d'imagerie, l'autre sur la pratique de la télé-imagerie.

Accord majeur entre la FNMR et l'UNCAM sur un air de pertinence des actes
26/04/2018 : Un accord novateur vient d'être signé entre la FNMR et l'UNCAM sur le thème de la valorisation des actes d'imagerie médicale qui favorisera la pertinence des actes. Le Dr J-P. Masson l'a annoncé ce 26 avril 2018 et nous l'avons rencontré à l'issue de sa conférence de presse pour recueillir ses impressions après cette avancée significative dans les relations entre les radiologues français et leurs tutelles.

Les salles de radiologie Samsung référencées par UniHA
18/04/2018 : Samsung Electronics va désormais pouvoir adresser son offre de salles de radiologie conventionnelle aux GHT. Le constructeur vient en effet d'être référencé par UniHA sur deux lots de modalités de radiologie.

Démographie médicale: la pénurie de radiologues frappe aussi l'Algérie
05/04/2018 : La Wilaya de Boumerdès, en Algérie, souffre cruellement de la pénurie de radiologues. Seulement trois praticiens exercent en secteur public, dans cette région de près d'un million d'habitants.


L'UGAP choisit DMS Imaging pour son marché de salles de radiologie télécommandées
12/10/2018 : DMS Imaging vient d'être sélectionné par l'UGAP pour équiper les établissements publics hospitaliers de ses solutions de salles de radiologie télécommandées.

Une session de formation sur les aspects technologiques et juridiques de la téléradiologie
11/10/2018 : FORCOMED propose aux radiologues et aux manipulateurs impliqués dans les pratiques de la téléradiologie une session de formation centrée sur les aspects technologiques et réglementaires spécifiques. Début de la formation le 15 octobre 2018.

La reconnaissance vocale plus que jamais au cœur des pratiques efficientes des radiologues
11/10/2018 : Le manque de moyens humains en radiologie et l’augmentation du nombre de demandes d’examens (prévention, maladies chroniques, vieillissement…) contraignent les radiologues à trouver la meilleure organisation possible pour répondre à ces défis. La reconnaissance vocale de Nuance, basée sur l’IA, peut les y aider. Des solutions à découvrir lors des Journées Francophones de Radiologie du 12 au 15 octobre prochains, auprès des partenaires de Nuance.

Désinfecter les sondes d'échographie par rayons UV-C, gage de qualité et de traçabilité
10/10/2018 : Assurer une désinfection de haut niveau les sondes d'échographie est souvent difficile sans ralentir le workflows d'examens. Mais avec la technologie aux rayons UV-C de l'Antigermix AS1, Germitec propose une solution rapide, fiable et automatisée.

Une solution RIS/PACS répondant aux enjeux de la mutualisation
10/10/2018 : Habitué à fournir aux acteurs de l'imagerie médicale des outils de gestion intelligente des données patients, Medasys étend son offre avec des fonctionnalités adaptées au secteur, notamment avec une solution RIS/PACS répondant aux enjeux de mutualisation territoriale.

Canon Medical Systems intègre l'IA au cœur de ses solutions d'imagerie
10/10/2018 : Dès la fin 2018 Canon Medical Systems implantera son premier Scanner intégrant de l’intelligence artificielle (IA) au CHU de Dijon. Une solution de Deep Learning Reconstruction (DLR) embarquée permettra en effet d’augmenter la qualité et la précision des images et d’abaisser le niveau d’irradiation du patient.

INFINITT: one platform, Infinitt possibilities !
09/10/2018 : Avec sa plateforme IHP, INFINITT Healthcare met à disposition des acteurs de l'imagerie médicale une suite de modules aux fonctionnalités aussi diverses qu'un PACS lauréat du KLAS , un DACS, ainsi qu'un archivage VNA véritable centre d'un écosystème de soins.

Téléradiologie: le juste accompagnement médical, organisationnel et technique
09/10/2018 : La téléradiologie peut pallier le manque de praticiens radiologues sur les territoires, sous réserve d’une organisation adaptée. Son impact sur l’organisation des services d’imagerie est important. Ainsi, sa mise en œuvre doit être accompagnée sur le plan médical, organisationnel et technique.

Imagerie et IA: un duo à réguler finement au bénéfice du patient
09/10/2018 : Nesrine Benyahia, Présidente de DrData, et Stéphane Boyer, Directeur Général d'Arterys, nous éclairent sur les véritables enjeux de l’intelligence artificielle en imagerie médicale par des regards croisés sur les plans du juridique, des politiques publiques et des applications pratiques.

La FNMR choisit RTL pour sa campagne dédiée au dépistage du cancer du sein
08/10/2018 : La Fédération Nationale des Médecins Radiologues (FNMR) lance, ce 8 octobre 2018, une campagne radiophonique d'information sur le dépistage du cancer du sein diffusée sur RTL à l'occasion de l'opération Octobre Rose.


Canon Medical Systems intègre l'IA au cœur de ses solutions d'imagerie
10/10/2018 : Dès la fin 2018 Canon Medical Systems implantera son premier Scanner intégrant de l’intelligence artificielle (IA) au CHU de Dijon. Une solution de Deep Learning Reconstruction (DLR) embarquée permettra en effet d’augmenter la qualité et la précision des images et d’abaisser le niveau d’irradiation du patient.

Radioprotection: ce qui devrait changer le 1er juillet 2018
30/03/2018 : L'Ordonnance instituant de nouvelles règles en matière de prévention du risque ionisant devrait entrer en vigueur le 1er juillet 2018. Il n'y aura pas, d'après les informations que nous avons recueillies, de révolution. La gestion des professionnels multi-établissements devrait être revue, la fiche d'exposition devrait disparaître et les PCR externes sont appelés à faire place à des OCR certifiés ISO.

Imagerie et IA: un duo à réguler finement au bénéfice du patient
09/10/2018 : Nesrine Benyahia, Présidente de DrData, et Stéphane Boyer, Directeur Général d'Arterys, nous éclairent sur les véritables enjeux de l’intelligence artificielle en imagerie médicale par des regards croisés sur les plans du juridique, des politiques publiques et des applications pratiques.

Radiothérapie hypofractionnée : le seuil d'autonomie des MERM est fixé par Arrêté
31/01/2017 : La DGOS a publié l’Arrêté du 12 janvier 2017 fixant le seuil à partir duquel, en radiothérapie hypofractionnée, le manipulateur doit bénéficier de la présence d’un médecin ou d’un physicien médical pour intervenir.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Édito - Doit-on craindre une pénurie de manipulateurs à moyen terme ?
03/10/2018 : Une pénurie de Manipulateurs d'Électro-Radiologie Médicale (MERM) semble s'annoncer à moyen terme, sous l'effet de plusieurs facteurs. Le processus de recrutement des étudiants et la réforme LMD figurent parmi les causes de ce phénomène.

Enterprise Imaging: plus qu'un PACS !
08/10/2018 : En faisant le choix d'Enterprise Imaging, le CHU de Nîmes a opté pour un outil qui va au-delà de la notion de PACS. Cette réflexion du Pr Jean-Paul Beregi, que nous avons rencontré, illustre la maturité de cette solution et la qualité de l'accompagnement Agfa HealthCare dans ce projet.

Échographie : l’innovation pour tous
25/05/2013 : Le champ d’action de l’échographie moderne ne cesse de s’étendre et les applications de cette technologie se diversifient. L’innovation profite à toutes les spécialités, par un diagnostic toujours plus précis et des techniques chirurgicales écho guidées. Mais des pratiques non médicales apparaissent aussi, et ce n’est pas sans danger.

Radioprotection des travailleurs: les premiers nouveaux décrets sont parus
05/06/2018 : Les décrets modifiant les règles de radioprotection des travailleurs sont parus ce 4 juin 2018. Parmi les évolutions majeures, l'avènement du Conseiller en radioprotection et la disparition de la fiche de poste.

La radiologie française se dote d'un écosystème national en Intelligence artificielle
04/06/2018 : À l'occasion d'un séminaire sur l'Intelligence artificielle organisé le 2 juin 2018, le Dr Jean-Philippe Masson et le Pr Jean-François Meder ont annoncé la création, par le G4, d'un écosystème national dédié qui utilisera les quelques 500 millions de dossiers radiologiques qu'il traite au quotidien.