Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Radiothérapie > Vaccination intra-tumorale au NBTXR3: bientôt le marquage CE ?

Vaccination intra-tumorale au NBTXR3: bientôt le marquage CE ?

MARDI 26 JUIN 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La nouvelle étude internationale évaluant l'impact du NBTXR3 dans la radiothérapie du sarcome des tissus mous permet de fonder de gros espoirs pour les patients. Le taux de réponse à cette molécule est très significatif et les effets secondaires rares. Nanobiotix est très confiant pour le marquage CE de cette molécule.

Nanobiotix

Nanobiotix a annoncé, le 21 juin 2018, les résultats positifs de l'étude act.in.sarc de Phase II / III évaluant les effets du NBTXR3 dans le sarcome des tissus mous (STM).

Évaluer l'impact de NBTXR3 pour la radiothérapie du sarcome du tissu mou

"Les données sont exceptionnelles et montrent sans aucun doute une amélioration de l'impact de la radiothérapie avec un nombre de réponses complètes, révèle le Pr. Sylvie Bonvalot, Chef du Service de chirurgie tumorale complexe à l'Institut Curie, à Paris et chercheur principal de l'étude PII / III. NBTXR3 peut apporter de réels avantages aux patients et changer les standards de soins. Cette innovation va jouer un rôle dans de nombreuses autres indications et particulièrement là où la radiothérapie est utilisée seule. NBTXR3 a un nouveau mode d'action qui détruit physiquement les cellules cancéreuses lorsqu'il est activé par radiothérapie. Cette molécule est conçue pour détruire directement les tumeurs et activer le système immunitaire, au niveau local ou pour le traitement systémique des maladies".

L'étude de phase II / III était une étude prospective, randomisée, multinationale, qui a inclus plus de 180 patients atteints de STM localement avancé. L'objectif cette étude était d'évaluer l'efficacité et la tolérance de NBTXR3 activé par radiothérapie par rapport à la radiothérapie seule. Les patients ont été traités avec une dose standard de rayonnement (25 x 2 Gy) et les critères d'efficacité ont été mesurés sur des tumeurs réséquées chirurgicalement.

Un taux de réponse significatif et des marges chirurgicales propres

Le critère d'évaluation principal est le taux de réponse complète pathologique, défini comme le taux de patients présentant moins de 5% de cellules cancéreuses viables résiduelles dans la tumeur après le traitement. Ce critère principal est lié au mode d'action de NBTXR3 et à l'efficacité du produit. Ainsi, deux fois plus de patients (16,1% vs 7,9%) ont fait l'objet d'une réponse complète avec NBTXR3 par rapport à la population témoin (p = 0,0448). La différence significative observée entre les deux populations valide la supériorité du traitement avec NBTXR3 sur la radiothérapie seule.

Le critère secondaire principal est l'état de la marge de résection évaluant la qualité de la chirurgie. L'objectif principal est d'obtenir des marges propres, c'est-à-dire qu'il n'y a plus de cellules cancéreuses trouvées dans les marges chirurgicales. NBTXR3 a démontré une augmentation statistiquement significative du taux de marge chirurgicale, comparé à la radiothérapie seule (augmentation relative de 20%, p = 0,042). "Je suis étonné par la différence de taux de réponse, remarque le Pr Jean-Yves Blay, Directeur du Centre Léon Bérard, à Lyon. Il est extrêmement rare de doubler le taux de réponse histologique complète et je ne vois aucune autre stratégie capable d'accomplir cela. Encore plus impressionnant est le taux de marges propres, qui est augmenté de plus de 20% par rapport à un taux moyen de 64%. Cette différence est vraiment impressionnante, étant donné que cela impacte sur les rechutes et la survie des patients."

Des effets indésirables rares pour un produit au profil universel

NBTXR3 a démontré une bonne tolérance locale parmi ces patients, avec une sécurité liée aux rayonnements équivalente dans les deux populations. Des réactions immunitaires aigües de courte durée ont été observées chez 7,9% des patients et le site d'injection a provoqué des douleurs chez 13,5% des patients. En outre, 6,7% d'entre eux ont fait l'objet d'un hématome / ecchymose de grade 1. En ce qui concerne la toxicité à long terme, des événements indésirables moins graves ont été signalés pour les patients sous NBTXR3.

Les résultats positifs de cette étude confirment et valident encore mieux la demande de marquage CE déposée précédemment pour les sarcomes des tissus mous. La validation clinique du mode d'action physique de NBTXR3 dans une maladie très hétérogène et difficile à traiter renforce le profil universel du produit et confirme la stratégie de développement dans plusieurs indications. Actuellement, la société évalue NBTXR3 dans sept essais cliniques portant sur les cancers de la tête et du cou et dans des programmes d'immuno-oncologie.

Bruno Benque


toshiba

Le congrès 2020 de la SFRO prend à son tour une forme virtuelle
16/09/2020 : Le congrès de la SFRO 2020 sera cette année un événement 100% e-congrès. Les participants retrouveront, sur la plateforme en ligne, l’ensemble des prestations qui étaient prévues en présentiel, sous forme digitale.

Augmentation de capital chez Nanobiotix
10/08/2020 : Nanobiotix vient d’annoncer une augmentation de capital qui servira à poursuivre son travail de recherche notamment sur les effets de l’amplificateur de radiothérapie NBTXR3.

Recommandations relatives aux ré-irradiations en radiothérapie
07/07/2020 : Le nouveau numéro de « Sécurité du patient », publié régulièrement par l’ASN,  pour objet les ré-irradiations en radiothérapie. 29 ESR dus à cette pratique ont été répertoriés au cours des dix dernières années.

La radiothérapie indispensable avant la greffe de cellules souches pour les enfants leucémiques
16/06/2020 : La chimiothérapie seule n’offre pas les mêmes garanties que sa combinaison avec la radiothérapie pour préparer les enfants leucémiques à la greffe de cellules souches. C’est ce qui ressort d’une étude présentée lors du congrès annuel de l’EHA.

Le syndicat des radiothérapeutes fustige la gestion de l'oncologie lors de la crise sanitaire
09/06/2020 : La radiothérapie oncologique a très mal vécu la crise sanitaire que nous venons de traverser. Cela a provoqué un perte de chances pour les patients atteins de cancers, ce qui a motivé le Pr Érik Montpetit, Président du SNRO, de fustiger, par communiqué, l’attitude des tutelles et des administrations, jugées trop lentes pour prendre les mesures adéquates.

La technologie Synchrony®, conçue par Accuray pour le système Radixact®, désignée « meilleure solution globale parmi les dispositifs médicaux » aux MedTech Breakthrough Awards 2020
19/05/2020 : L’organisme indépendant MedTech Breakthrough, récompensant au niveau mondial les entreprises et technologies pour leur excellence dans le domaine de la Santé et des technologies médicales, a sélectionné la technologie de suivi et de correction du mouvement en temps réel Synchrony®, conçue par Accuray pour le système Radixact®, comme gagnante du prix « meilleure solution globale parmi les dispositifs médicaux » lors de la quatrième édition annuelle du programme des MedTech Breakthrough Awards. « Nous sommes heureux de décerner le prix de la "meilleure solution globale parmi les dispositifs médicaux" à l’entreprise Accuray, pour sa technologie révolutionnaire qui vient renforcer et élargir l’éventail de solutions de lutte contre le cancer » a déclaré James Johnson, directeur général de MedTech Breakthrough.

Reprise des activités non urgentes en radiothérapie : la SFRO met à jour ses recommandations
13/05/2020 : En cette période de déconfinement, la SFRO a mis à jour ses recommandations de bonnes pratiques à l’attention des professionnels de la radiothérapie.

Une formation au management des plateaux techniques en radiothérapie
05/05/2020 : Les gestionnaires de modalités de radiothérapie  et les cadres d’unités ont rendez-vous à la Grande Arche de La Défense en octobre pour une formation de l’AFCOR sur le management du plateau technique en radiothérapie.

Session didactique de radiothérapie moderne en vidéo
02/04/2020 : Quelles sont les différentes formes de radiothérapie dans la pratique moderne ? Le Dr Patrick Ezri, radiothérapeute, nous en fait une présentation didactique en vidéo.

Recommandations contre le COVID-19 pour les centres de radiothérapie
18/03/2020 : Les personnels médicaux et paramédicaux des centres de radiothérapie sont appelés à suivre les recommandations que vient de publier la SFRO dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de COVID-19. Ce texte est appelé à évoluer dans le temps.


Le Ségur numérique en radiologie est en marche !
20/10/2020 : Le Ségur du numérique en radiologie a abouti à la mise en place d’un groupe de travail impliquant les responsables de toutes les entités du secteur. Il s’agit de proposer une stratégie de conduite du changement en élaborant les indicateurs et incitatifs nécessaire à l’évolution des pratiques et des moyens.

Le congrès virtuel RSNA 2020 est déjà un succès
20/10/2020 : Pour son édition 2020 entièrement virtuelle, le congrès de la RSNA mettra à disposition des participants des fonctionnalités diverses optimisées par l’outil numérique. L’exposition technique comprend comme à l’accoutumée plus de 200 industriels et près de 15 000 e-congressistes sont déjà inscrits. C’est donc déjà un succès avant même son ouverture !

Les acteurs de la French Healthcare en imagerie médicale se mobilisent
19/10/2020 : L’Association French Healthcare fédère les entreprises et autres acteurs de la technologie de Santé française pour créer des synergies à l’international. À l’occasion des JFR.plus, elle a mis en lumière ses membres du secteur de l’imagerie médicale pour susciter le soutien de la communauté radiologique. La SFR est le premier de ces soutiens.

Les nouvelles solutions Fujifilm présentées aux JRF.plus
14/10/2020 : A l’occasion des JFR. Plus, la marque a présenté trois nouveaux équipements, le FDR Xair, le capteur D-EVO III et la table FDR Visionary RF Premium. Ces solutions visent à faciliter le travail des utilisateurs tout en améliorant l’expérience du patient.

Radiopédiatrie et radioprotection : l'IRSN fait le point
13/10/2020 : Dans son numéro de juillet 2020, le Magazine Repères de l’IRSN a dédié un dossier à la radiopédiatrie. Très surveillé par les radiopédiatres depuis longtemps, le risque ionisant pour les enfants les conduit à remplacer le scanner par l’échographie ou l’IRM, quand c’est possible. De leur côté, les cardiologues interventionnels réduisent les cadences d’images.

Affections pulmonaires et vasculaires dues au COVID-19 : une iconographie impressionnante !
13/10/2020 : La plateforme RadioGRaphics vient de publier une revue exhaustive des manifestations radiologiques du COVID-19. Première partie du document avec les signes pulmonaires et vasculaires.

Les prérequis de soumission des sujets pour l'ECR 2021
12/10/2020 : La campagne d’appel à soumission de sujets pour l’ECR 2021 est ouverte. L’ESR a, dans ce cadre, publié ses recommandations afin que le processus de relecture soit facilité.

Un nouveau Global Learning Center RSNA créé en Tanzanie
12/10/2020 : Après Cape Town (Afrique du Sud), c’est au tour de Muhimbili, en Tanzanie, de disposer d’un campus de formation pour radiologues régionaux initié par la RSNA. L’Administration nationale de la sécurité nucléaire américaine (NNSA) a subventionné ce nouveau Global Learning Center qui proposera de nombreux supports de formation.

Un dispositif de guidage IRM reçoit le 1er Prix de l'innovation en imagerie médicale aux JFR.plus
09/10/2020 : En obtenant le 1er Prix de l’innovation en imagerie médicale, le dispositif de guidage IRM pour l’interventionnel Certis Therapeutic fait la preuve de la fiabilité de son système. Le marquage CE est prévu en 2021.

L'IRSN confirme les bons résultats liés aux doses efficaces reçues en scanographie
08/10/2020 : Le Rapport annuel de l’IRSN sur l’exposition de la population liée à la radiologie diagnostique objective, comme l’on pouvait s’y attendre, une augmentation du nombre d’actes avec l’âge. Mais de bons résultats sont mis en lumière quant à la dose efficace reçue par les patients, notamment au scanner.


Les acteurs de la French Healthcare en imagerie médicale se mobilisent
19/10/2020 : L’Association French Healthcare fédère les entreprises et autres acteurs de la technologie de Santé française pour créer des synergies à l’international. À l’occasion des JFR.plus, elle a mis en lumière ses membres du secteur de l’imagerie médicale pour susciter le soutien de la communauté radiologique. La SFR est le premier de ces soutiens.

Radiopédiatrie et radioprotection : l'IRSN fait le point
13/10/2020 : Dans son numéro de juillet 2020, le Magazine Repères de l’IRSN a dédié un dossier à la radiopédiatrie. Très surveillé par les radiopédiatres depuis longtemps, le risque ionisant pour les enfants les conduit à remplacer le scanner par l’échographie ou l’IRM, quand c’est possible. De leur côté, les cardiologues interventionnels réduisent les cadences d’images.

Le scanner nouvel étalon pour le dépistage précoce du Coronavirus
27/02/2020 : Dans une étude de plus de 1000 patients, publiée dans la revue Radiology, la tomodensitométrie thoracique a surpassé les tests de laboratoire dans le diagnostic de coronavirus 2019 (COVID-19). Les chercheurs ont conclu que la tomodensitométrie devrait être utilisée comme principal outil de dépistage du COVID-19.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Les apports de la radiographie thoracique dans la détection du COVID-19
30/03/2020 : Une étude publiée dans la Revue radiologie stipule que les images de détection de la pneumonie au COVID-19 obtenues par radiographie pulmonaire sont sensiblement équivalentes à celles du scanner. Cependant, des différences sont à signaler, notamment pour le suivi des lésions.

Les prérequis de soumission des sujets pour l'ECR 2021
12/10/2020 : La campagne d’appel à soumission de sujets pour l’ECR 2021 est ouverte. L’ESR a, dans ce cadre, publié ses recommandations afin que le processus de relecture soit facilité.

Scanner thoracique du COVID-19 : différentier les images des autres pathologies virales
16/03/2020 : Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, des chercheurs chinois et américains ont distingué des différences entre les images du COVID-19 et les autres pneumonies virales au scanner.

Optimiser la cotation des actes grâce à un nouveau site web gratuit
03/09/2019 : Le catalogue CCAM est souvent mal employé par les radiologues, ce qui peut engendrer des erreurs de cotations. C'est pout leur venir en aide que le site web gratuit ccam-radiologie.fr a été conçu, afin d'optimiser la facturation de l'activité radiologique.

Dedalus dévoile la dynamique de son offre en imagerie, centrée sur les usages des radiologues
02/10/2020 : Dedalus, qui a acquis l’activité logiciels d’Agfa HealthCare IT le 5 mai 2020, présente son offre complète en imagerie, couvrant tous les besoins du radiologue. Flexible, conçue pour s’adapter aux différents usages métier, accessible à partir d’un écran unique, elle réunit un RIS de la prise de RDV à la diffusion des résultats, un PACS, répondant aux enjeux de mutualisation des données, un viewer et une solution d’archivage neutre (VNA), d’aide à la décision et plus largement l’accès au télédiagnostic dans un contexte de crise sanitaire.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.