Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Radiologie générale diagnostique > Un processus qualité reconnu pour la fabrication de salles de radiologie

Un processus qualité reconnu pour la fabrication de salles de radiologie

LUNDI 20 NOVEMBRE 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Pour la fabrication de ses salles de radiographie DR comme des numériseurs CR ou des reprographes, Agfa Healthcare peut compter sur un modèle de management de la qualité qui agit à toutes les étapes de la production. Nous sommes allés visiter l'usine de Peissenberg, au Sud de Munich, pour nous faire une idée des bienfaits de ces procédures.

Agfa Healthcare

Nous avons eu récemment l'occasion d'aller visiter l'usine Agfa Healthcare où sont fabriquées certains modèles de la gamme DR d’Agfa, des numériseurs et des reprographes, à Peissenberg, au sud de Munich.

Un modèle de management plusieurs fois primé en Allemagne

C'est dans cette petite bourgade que, depuis 1970, sur un espace de 16 500 m2, sont assemblés les numériseurs d'images radiologiques analogiques CR, les reprographes et les salles de radiologie DR400 et DR600. Mais c'est là également que sont fabriqués tous les composants de ces machines. Des robots confectionnent en effet les capots, les montants et les compartiments qui constituent le squelette de ces dispositifs.

La qualité est le maître mot de l'organisation à Peissenberg. Peter Rosenbaum, Production Manager de la structure, en fait une priorité et est très fier des différentes récompenses obtenues par son modèle de management. "Nous avons remporté, ces trois dernières années, l'"Award die Fabriekes des Jahre", un concours annuel auquel candidatent des entreprises de tous les secteurs de l'industrie en Allemagne. Notre philosophie repose sur trois piliers: le Team management, le Lean management et le Green management."

Compétences et responsabilité, les maîtres mots des employés

Cela représente quelques 50 process qualité qui sont satisfaits pour l'ensemble des activités de l'usine. Parmi ces activités formalisées, le coaching des employés a une position centrale. Ce Team management est basé sur leurs compétences et leurs responsabilités, avec des procédures à suivre et à vérifier à chaque étape de la production, et consignées dans un document qu'ils signent. Des points d'information sont régulièrement organisés afin que chacun adapte ses missions aux règles de production ou aux commandes qu'il faudra honorer à court et moyen terme. Mais les idées de ces employés sont également prises en compte et celles qui sont considérées comme innovantes, ou intéressantes pour optimiser la production, font l'objet de la mobilisation de moyens afin de les mettre en œuvre.

Un système qualité activé à toutes les étapes de la production

À Peissenberg, le Lean management consiste à la mise en œuvre d'activités les plus efficientes possibles pour la satisfaction du client. Il s'agit ainsi d'améliorer la qualité des produits, d'augmenter la performance de leur production et de leur livraison et de réduire les coûts, tout en assurant la sécurité des travailleurs. Parmi les process originaux que l'on peut y trouver, citons le hangar de pièces détachées comportant certaines zones de livraison automatisées, la préparation des emballages des machines dans un espace dédié avec un contrôle vidéo de la consommation, l'espace au sein duquel sont intégrées 10 salles plombées où sont assemblées les salles de radiographie DR 400 et DR 600 afin de les tester et les configurer, puis démontées pour livraison, ou la visibilité, à chaque poste de travail, des commandes à honorer à 10 ou 15 jours.

Des appareils mobiles avec une parfaite intégration du savoir-faire d’Agfa tant en matière de réduction de dose que de flux de travail et de qualité image.

Le Directeur marketing Europe, Moyen-Orient et Afrique pour Agfa Healthcare, Walter Streng, nous a ensuite reçu dans les bureaux de Munich où se tiennent les différentes formations du personnel d’Agfa HealthCare (Equipes services, commerciales, marketing …) mais aussi des utilisateurs et où, également, la plupart des logiciels de traitement d'image et logiciel d’acquisition NX édités par la firme son élaborés et mis à jour. Après une présentation complète de la gamme DR d’Afga HealthCare, il nous a invité à découvrir les fonctionnalités innovantes des machines récemment mises sur le marché. Nous avons pu manipuler le mobile DX-D100+, sa colonne télescopique, rétractable sur le pupitre et pivotante, son déplacement motorisé très ergonomique ainsi que la station d’acquisition NX et son traitement d’image Musica intégrés permettant d'obtenir un flux de travail simplifié, rapide et ergonomique mais aussi des images avec un haut niveau de détail et un haut contraste sans que l’utilisateur n’est à modifier le fenêtrage.

Le tandem Station NX et Musica sont d’ailleurs le pivot central des solutions d’Agfa HealthCare car retrouvé sur toute la gamme CR et DR. Nous avons testé le DR100e, son pendant d'entrée de gamme très léger (170 kg) et peu encombrant. Le DX-D 100+ est doté d’une large gamme de puissance de générateur afin de pouvoir s’adapter au besoin des utilisateurs. Le générateur d’entrée de gamme convenant dans la majorité des cas car la réduction de dose imposée par l’utilisation des capteurs permet de moins le solliciter. D’autre part le couple générateur / capteur plan permet de réduire les temps d'exposition, qui peuvent aller en deçà de 10ms en pédiatrie.

De nombreux détails innovants pour le confort des patients et des manipulateurs

Nous avons enfin expérimenté les usages des tables os/poumons/urgences, les DR 400 et DR 600. La première, d'entrée de gamme, est très compacte et prend très peu de place, puisque son générateur est placé à l'intérieur de la table, sous le plateau destiné à recevoir le patient. Nous avons pu observer son architecture sans suspension ainsi que la position du rail de support de la colonne du tube, non pas fixé au sol, mais le long de la table elle-même. La DR 600, quand à elle, dispose d'un tube avec la technologie "zéro force", qui se manipule très facilement en déplacements manuels, et peut être également mis en mouvement par une télécommande lorsqu'on souhaite le centrer de façon automatique sur un détecteur wifi placé dans un potter de la table. Nous avons pu enfin tester le support de patients pour les télérachis et télémembres inférieurs, qui permet d’intégrer aisement le flux de travail et le déplacement du capteur sur toute sa longueur. Nous avons aimé, enfin, le générateur sur roulettes qui permet d'assurer une hygiène complète de la salle d'examen.

Au final, cette visite a confirmé - mais en doutions-nous ? – le potentiel du catalogue d’Agfa HealthCare, en termes d'innovations et de qualité notamment. Il ne fait aucun doute aujourd'hui que cet acteur historique de la radiologie est bien de retour avec sa gamme complète de solutions DR, comme nous le confiait récemment Aissa Khelifa, Directeur Commercial et Marketing France, au plus près des pratiques des professionnels du secteur.

Bruno Benque


toshiba

La charte du médecin radiologue se met à jour
07/11/2018 : Améliorer l'accueil des patients dans les cabinets de radiologie et tenter de simplifier les contraintes administratives des radiologues, sont parmi les objectifs de la charte des médecins radiologues mise à jour récemment par la FNMR.

La CGIM devient le Groupe Vidi
18/10/2018 : La CGIM est devenue, lors de son Assemblée Générale du 12 octobre 2018, le Groupe VIDI. Cette marque identifie désormais le premier groupe national de radiologues mutualisant leurs ressources.

Le métier de MERM expliqué en vidéo
16/10/2018 : Retour sur le sujet réalisé par le Magazine de la Santé et consacré à la présentation des manipulateurs d'électro-radiologie médicale. Une vidéo grand public qui démystifie cette profession de Santé.

L'UGAP choisit DMS Imaging pour son marché de salles de radiologie télécommandées
12/10/2018 : DMS Imaging vient d'être sélectionné par l'UGAP pour équiper les établissements publics hospitaliers de ses solutions de salles de radiologie télécommandées.

L'activité des scanners et IRM n'est pas optimisée au Québec
11/09/2018 : Le quotidien québécois La Presse rapporte un défaut important d'optimisation des modalités d'imagerie en coupe dans les établissements publics de ce territoire. La pénurie de manipulateurs et la pertinence des examens sont mis en cause.

Tout sur la santé et sécurité au travail ou la gestion des risques en e-learning ou présentiel
25/07/2018 : Les contraintes réglementaires relatives au salarié compétent en santé et sécurité au travail nécessitent d'en maîtriser les applications. Forcomed organise une session de e-learning dédié ainsi qu'une initiation à la gestion des risques en imagerie médicale.

Feu vert ministériel pour la restitution du coefficient Z !
11/06/2018 : La restitution du coefficient Z pour les radiologues en 2020 a été actée par un courrier de la Ministre des Solidarité et de la Santé le 8 juin 2018. Cela fait suite aux accords récents entre l'Assurance maladie et les médecins radiologues.

Une nouvelle modalité de radiologie mobile référencée par UniHA
25/05/2018 : La nouvelle modalité de radiologie mobile de Fujifilm vient d'être référencée par UniHA. Elle pourra ainsi répondre aux GHT pour leurs besoins d'optimisation de leur parc d'appareils de radiologie.

Rapprochement imminent entre DMS Imaging et Intrasense
18/05/2018 : DMS Imaging est sur le point de devenir actionnaire majoritaire d'Intrasense. Ce rapprochement, qui devrait intervenir courant juin, créerait de fortes synergies entre les expertises des deux sociétés.

La DGOS encadre l'imagerie médicale dans les GHT
16/05/2018 : L'imagerie médicale dans les GHT vient de faire l'objet de deux documents élaborés par la DGOS, l'un sur l'organisation en commun des services d'imagerie, l'autre sur la pratique de la télé-imagerie.


Surirradiés d'Épinal: nouvelle condamnation du physicien médical
16/11/2018 : L'un des protagonistes de l'affaire des surirradiés d'Épinal vient d'être condamné de vant le tribunal correctionnel de Paris pour des faits antérieurs à ladite affaire.

Le Président de la République nomme un nouveau Président pour l'ASN
14/11/2018 : L'Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) a un nouveau président depuis le 13 novembre 2018, en la personne de Bernard Doroszcuk, qui succède à Pierre-Franck Chevet, en fin de mandat.

Une session en e-learning pour vous perfectionner à l'échographie de l'épaule
14/11/2018 : Une session DPC est organisée par FORCOMED sur le thème de l'échographie de l'épaule, de l'urgence au traitement.

Un projet d'Intelligence Artificielle surdimensionné au Nord de l'Angleterre
13/11/2018 : Sectra met à disposition du consortium Northern Pathology Co-operative (NPP) au Royaume-Uni, sa plateforme d'Intelligence Artificielle pour un projet de mise en commun d'images radiologiques oncologiques pesant quelques 1,2 pétaoctets par an.  

La pose de TAVI complexe en vidéo
13/11/2018 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, en collaboration avec Incathlab, nous vous proposons une session décrivant trois cas de pose de TAVI.

Retour sur l'étude NELSON en faveur du dépistage scanographique du cancer du poumon
12/11/2018 : La deuxième plus importante étude dans le monde traitant du dépistage du cancer du poumon par scanner low dose, baptisée NELSON, marque une avancée significative dans la valeur prédictive de ce type de campagne. Cette étude a été présentée lors de la 19ème World Conference on Lung Cancer (WCLC).  

Les atouts du scanner spectral au sein d'un GHT
09/11/2018 : Le scanner IQON spectral CT Philips du CH de Charleville-Mézières sera, à terme, le pilier de la prise en charge radiologique du GHT N°1 du Grand-Est. Nous avons rencontré le Dr Philippe Cart, Chef du Service de radiologie de cet établissement, pour une évocation des avantages de la technologie spectrale pour la qualité des images produites et la prise en soins des patients, sans compter ses atouts économiques.

Succès probant pour la première conférence virtuelle CHILI
08/11/2018 : La conférence virtuelle organisée récemment par l'ESHIM sur le thème de l'imagerie hybride a connu un succès inattendu. 2 400 participants au total ont été enregistrés pour se former à cette spécialité en plein essor.

Les inscriptions pour l'EuroPCR 2019 sont ouvertes !
08/11/2018 : Les inscriptions pour l'EuroPCR, le congrès majeur européen de cardiologie interventionnelle, sont ouvertes. Cet événement rassemble chaque année plus de 11 000 congressistes.

La charte du médecin radiologue se met à jour
07/11/2018 : Améliorer l'accueil des patients dans les cabinets de radiologie et tenter de simplifier les contraintes administratives des radiologues, sont parmi les objectifs de la charte des médecins radiologues mise à jour récemment par la FNMR.


La radiologie française se dote d'un écosystème national en Intelligence artificielle
04/06/2018 : À l'occasion d'un séminaire sur l'Intelligence artificielle organisé le 2 juin 2018, le Dr Jean-Philippe Masson et le Pr Jean-François Meder ont annoncé la création, par le G4, d'un écosystème national dédié qui utilisera les quelques 500 millions de dossiers radiologiques qu'il traite au quotidien.

Radioprotection des travailleurs: les premiers nouveaux décrets sont parus
05/06/2018 : Les décrets modifiant les règles de radioprotection des travailleurs sont parus ce 4 juin 2018. Parmi les évolutions majeures, l'avènement du Conseiller en radioprotection et la disparition de la fiche de poste.

Les atouts du scanner spectral au sein d'un GHT
09/11/2018 : Le scanner IQON spectral CT Philips du CH de Charleville-Mézières sera, à terme, le pilier de la prise en charge radiologique du GHT N°1 du Grand-Est. Nous avons rencontré le Dr Philippe Cart, Chef du Service de radiologie de cet établissement, pour une évocation des avantages de la technologie spectrale pour la qualité des images produites et la prise en soins des patients, sans compter ses atouts économiques.

Radioprotection: ce qui devrait changer le 1er juillet 2018
30/03/2018 : L'Ordonnance instituant de nouvelles règles en matière de prévention du risque ionisant devrait entrer en vigueur le 1er juillet 2018. Il n'y aura pas, d'après les informations que nous avons recueillies, de révolution. La gestion des professionnels multi-établissements devrait être revue, la fiche d'exposition devrait disparaître et les PCR externes sont appelés à faire place à des OCR certifiés ISO.

Un projet d'Intelligence Artificielle surdimensionné au Nord de l'Angleterre
13/11/2018 : Sectra met à disposition du consortium Northern Pathology Co-operative (NPP) au Royaume-Uni, sa plateforme d'Intelligence Artificielle pour un projet de mise en commun d'images radiologiques oncologiques pesant quelques 1,2 pétaoctets par an.  

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Surirradiés d'Épinal: nouvelle condamnation du physicien médical
16/11/2018 : L'un des protagonistes de l'affaire des surirradiés d'Épinal vient d'être condamné de vant le tribunal correctionnel de Paris pour des faits antérieurs à ladite affaire.

Les avantages du scanner spectral dans un service d'urgences
27/10/2017 : Le scanner spectral IQon de Philips a été installé pour la première fois en Europe à l'hôpital universitaire St-Luc de Bruxelles. Nous avons rencontré le Pr Emmanuel Coche, Chef du service de radiologie, pour un retour d'expérience sur les usages de cette technologie innovante.

LE GUIDE IRSN V4 POUR LES ÉTUDES DE POSTE EST PARU !
02/10/2015 : L'IRSN a publié, le 1er octobre 2015, la quatrième édition de son guide pratique pour la réalisation des études dosimétriques de paste de travail. Ce document apportera aux acteurs de la radioprotection un outil méthodologique afin qu'ils se conforment aux bonnes pratiques, ainsi que des fiches pour les activités médicales spécifiques.

Naissance de DRIM France IA, l'écosystème créé par le Conseil de la Radiologie française
24/10/2018 : L'écosystème français d'Intelligence Artificielle dédié à l'imagerie médicale est créé et s'appelle "DRIM France IA". Le G4 a annoncé sa mise en œuvre lors des JFR 2018.