Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Radiologie générale diagnostique > Un processus qualité reconnu pour la fabrication de salles de radiologie

Un processus qualité reconnu pour la fabrication de salles de radiologie

LUNDI 20 NOVEMBRE 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Pour la fabrication de ses salles de radiographie DR comme des numériseurs CR ou des reprographes, Agfa Healthcare peut compter sur un modèle de management de la qualité qui agit à toutes les étapes de la production. Nous sommes allés visiter l'usine de Peissenberg, au Sud de Munich, pour nous faire une idée des bienfaits de ces procédures.

Agfa Healthcare

Nous avons eu récemment l'occasion d'aller visiter l'usine Agfa Healthcare où sont fabriquées certains modèles de la gamme DR d’Agfa, des numériseurs et des reprographes, à Peissenberg, au sud de Munich.

Un modèle de management plusieurs fois primé en Allemagne

C'est dans cette petite bourgade que, depuis 1970, sur un espace de 16 500 m2, sont assemblés les numériseurs d'images radiologiques analogiques CR, les reprographes et les salles de radiologie DR400 et DR600. Mais c'est là également que sont fabriqués tous les composants de ces machines. Des robots confectionnent en effet les capots, les montants et les compartiments qui constituent le squelette de ces dispositifs.

La qualité est le maître mot de l'organisation à Peissenberg. Peter Rosenbaum, Production Manager de la structure, en fait une priorité et est très fier des différentes récompenses obtenues par son modèle de management. "Nous avons remporté, ces trois dernières années, l'"Award die Fabriekes des Jahre", un concours annuel auquel candidatent des entreprises de tous les secteurs de l'industrie en Allemagne. Notre philosophie repose sur trois piliers: le Team management, le Lean management et le Green management."

Compétences et responsabilité, les maîtres mots des employés

Cela représente quelques 50 process qualité qui sont satisfaits pour l'ensemble des activités de l'usine. Parmi ces activités formalisées, le coaching des employés a une position centrale. Ce Team management est basé sur leurs compétences et leurs responsabilités, avec des procédures à suivre et à vérifier à chaque étape de la production, et consignées dans un document qu'ils signent. Des points d'information sont régulièrement organisés afin que chacun adapte ses missions aux règles de production ou aux commandes qu'il faudra honorer à court et moyen terme. Mais les idées de ces employés sont également prises en compte et celles qui sont considérées comme innovantes, ou intéressantes pour optimiser la production, font l'objet de la mobilisation de moyens afin de les mettre en œuvre.

Un système qualité activé à toutes les étapes de la production

À Peissenberg, le Lean management consiste à la mise en œuvre d'activités les plus efficientes possibles pour la satisfaction du client. Il s'agit ainsi d'améliorer la qualité des produits, d'augmenter la performance de leur production et de leur livraison et de réduire les coûts, tout en assurant la sécurité des travailleurs. Parmi les process originaux que l'on peut y trouver, citons le hangar de pièces détachées comportant certaines zones de livraison automatisées, la préparation des emballages des machines dans un espace dédié avec un contrôle vidéo de la consommation, l'espace au sein duquel sont intégrées 10 salles plombées où sont assemblées les salles de radiographie DR 400 et DR 600 afin de les tester et les configurer, puis démontées pour livraison, ou la visibilité, à chaque poste de travail, des commandes à honorer à 10 ou 15 jours.

Des appareils mobiles avec une parfaite intégration du savoir-faire d’Agfa tant en matière de réduction de dose que de flux de travail et de qualité image.

Le Directeur marketing Europe, Moyen-Orient et Afrique pour Agfa Healthcare, Walter Streng, nous a ensuite reçu dans les bureaux de Munich où se tiennent les différentes formations du personnel d’Agfa HealthCare (Equipes services, commerciales, marketing …) mais aussi des utilisateurs et où, également, la plupart des logiciels de traitement d'image et logiciel d’acquisition NX édités par la firme son élaborés et mis à jour. Après une présentation complète de la gamme DR d’Afga HealthCare, il nous a invité à découvrir les fonctionnalités innovantes des machines récemment mises sur le marché. Nous avons pu manipuler le mobile DX-D100+, sa colonne télescopique, rétractable sur le pupitre et pivotante, son déplacement motorisé très ergonomique ainsi que la station d’acquisition NX et son traitement d’image Musica intégrés permettant d'obtenir un flux de travail simplifié, rapide et ergonomique mais aussi des images avec un haut niveau de détail et un haut contraste sans que l’utilisateur n’est à modifier le fenêtrage.

Le tandem Station NX et Musica sont d’ailleurs le pivot central des solutions d’Agfa HealthCare car retrouvé sur toute la gamme CR et DR. Nous avons testé le DR100e, son pendant d'entrée de gamme très léger (170 kg) et peu encombrant. Le DX-D 100+ est doté d’une large gamme de puissance de générateur afin de pouvoir s’adapter au besoin des utilisateurs. Le générateur d’entrée de gamme convenant dans la majorité des cas car la réduction de dose imposée par l’utilisation des capteurs permet de moins le solliciter. D’autre part le couple générateur / capteur plan permet de réduire les temps d'exposition, qui peuvent aller en deçà de 10ms en pédiatrie.

De nombreux détails innovants pour le confort des patients et des manipulateurs

Nous avons enfin expérimenté les usages des tables os/poumons/urgences, les DR 400 et DR 600. La première, d'entrée de gamme, est très compacte et prend très peu de place, puisque son générateur est placé à l'intérieur de la table, sous le plateau destiné à recevoir le patient. Nous avons pu observer son architecture sans suspension ainsi que la position du rail de support de la colonne du tube, non pas fixé au sol, mais le long de la table elle-même. La DR 600, quand à elle, dispose d'un tube avec la technologie "zéro force", qui se manipule très facilement en déplacements manuels, et peut être également mis en mouvement par une télécommande lorsqu'on souhaite le centrer de façon automatique sur un détecteur wifi placé dans un potter de la table. Nous avons pu enfin tester le support de patients pour les télérachis et télémembres inférieurs, qui permet d’intégrer aisement le flux de travail et le déplacement du capteur sur toute sa longueur. Nous avons aimé, enfin, le générateur sur roulettes qui permet d'assurer une hygiène complète de la salle d'examen.

Au final, cette visite a confirmé - mais en doutions-nous ? – le potentiel du catalogue d’Agfa HealthCare, en termes d'innovations et de qualité notamment. Il ne fait aucun doute aujourd'hui que cet acteur historique de la radiologie est bien de retour avec sa gamme complète de solutions DR, comme nous le confiait récemment Aissa Khelifa, Directeur Commercial et Marketing France, au plus près des pratiques des professionnels du secteur.

Bruno Benque


Écosystème de la radiologie : un paradoxe à la française
07/04/2021 : La visioconférence qu’a organisé le SNITEM le 7 avril 2021 nous a permis de faire une revue plutôt optimiste de l’écosystème radiologique français et des nombreuses innovations qu’il génère. Mais, paradoxe français, de nombreux freins institutionnels ou culturels empêchent certains de ces progrès de bénéficier aux populations vivant sur notre territoire.

Conjoncture économique : les radiologues libéraux ne supporteraient pas de nouvelles baisses tarifaires
02/04/2021 : Dans un contexte économique particulier, les radiologues libéraux ne supporteraient pas de nouvelles baisses de tarification des actes d’imagerie médicale. C’est ce qu’ils font savoir dans un communiqué dans lequel ils donnent les chiffres de leurs revenus moyens des années précédentes.

Leur raison d'être : tisser des liens pour permettre de vivre mieux
01/04/2021 : Tisser des liens durables pour permettre de vivre mieux, tel est la Raison d’être annoncé ces derniers jours par Guerbet. Un slogan élaboré de façon collaborative par de nombreux acteurs de la société.

Un an de COVID-19 : le Président de la FNMR marque le coup !
31/03/2021 : Pour célébrer la première année de la pandémie de COVID-19, le Dr Jean-Philippe Masson revient sur le rôle joué par les médecins radiologues libéraux durant ce qu’il qualifie de période de « dictature sanitaire ».

Les nouvelles techniques d'imagerie non invasive pour l'exploration des cardiopathies ischémiques
30/03/2021 : L’observation des cardiopathies ischémiques peut désormais compter sur de nouvelles techniques d’imagerie non invasive. La nouvelle revue European Radiology Experimental vient d’éditer un recueil d’articles sur le sujet qui montrent le potentiel de ces procédures.

L'évolution du métier de MERM, une condition de la pérennité de l'imagerie médicale française
26/03/2021 : Le Rapport de la Mission IGAS sur le métier de Manipulateur d’Électreo-Radiologie Médicale vient de paraître. Comme attendu, la baisse de la démographie professionnelle observée depuis quelques années est due à un défaut d’attractivité que la hausse des rémunérations, le développement des protocoles de coopération et la mise en place de pratiques avancées permettront d’endiguer. Mais cela nécessite une réelle concertation entre tous les acteurs de l’imagerie médicale.

Un plateau technique privé se renforce à Montpellier
18/03/2021 : Le centre d’imagerie médicale de la clinique St-Jean de Montpellier s’est installé dans les nouveaux locaux de l’établissement. Il dispose désormais d’un nouveau scanner, d’un cone beam et bientôt d’une nouvelle IRM.

Littérature scientifique : les femmes radiologues sous-représentées au niveau international
17/03/2021 : Une étude française publiée dans la Revue Radiology objective une sous-représentation des radiologues femmes dans les postes clés de la littérature scientifique de la spécialité. Les disparités identifiées sont notamment présentes dans les revues de référence et le premier confinement n’a semble-t-il pas atténué ces différences.

Les promesses médico-économiques de la globalisation de l'imagerie oncologique
04/03/2021 : La Commission Oncologie du Lancet sur l'imagerie médicale et la médecine nucléaire a présenté, le 4 mars 2021 lors du Congrès européen de radiologie (ECR) 2021, les résultats du tout premier processus global de quantification des ressources d'imagerie et de médecine nucléaire dans le monde, soulignant les inégalités dramatiques dans l'accès à ces ressources. Des avancées sanitaires et économiques substantielles sont attendues dans ce cadre.

Une offre graduée pour le suivi des injecteurs des centres d'imagerie médicale
02/03/2021 : En proposant OptiProtect™ 3S, Guerbet met à disposition des centres d’imagerie médicale une offre graduée pour le suivi de leurs injecteurs. Des options à la carte sont également disponibles.


Trois projets intégrant l'IA dans les procédures de radiothérapie au Centre Léon Bérard
14/04/2021 : L’Intelligence artificielle trouve de plus en plus d’applications sur le champ de la radiothérapie. C’est ainsi que le Centre Léon Bérard a lancé trois projets de recherche pour automatiser le contourage, calculer les doses par IRM ou adapter les traitements en temps réel.

L'identité nationale de Santé nouveau socle pour l'identitovigilance en France
14/04/2021 : La norme d’identitovigilance en France est désormais l’Identité nationale de Santé. La communication autour de cette évolution intègre un slogan et un logo complété par un kit à l’attention acteurs de Santé et des patients.

Réalisation d'un pontage fémoro-poplité par voie transcutanée en vidéo
13/04/2021 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, voici un cas clinique de création d’un pontage fémoro-poplité par voie per-cutanée présenté lors des Journées Interactives Francophones des angioplasties périphériques.

Les manipulateurs du monde entier ont rendez-vous à Dublin en août 2021 !
12/04/2021 : Le congrès de la société internationale de Manipulateurs d’électro-radiologie fera halte cet été à Dublin. Cet événement de référence mondiale sur le plan scientifique sera hybride cette année. Les MERM qui auront la chance de s’y rendre vivront une expérience riche et passionnante.

Une plateforme de post-traitement commune pour un groupe de modalités hétérogènes
09/04/2021 : En référençant la solution Myrian®, Le groupe Vidi met à disposition de ses adhérents une plateforme de post-traitement capable d’incrémenter des images venues de nombreuses et hétérogènes modalités.

Le scanner 4D pour évaluer les flux du système hépatique
09/04/2021 : L’exploration dynamique pré-opératoire du système vasculaire hépatique pour les patients atteints d’hypertension portale pourrait âtre réalisée pat TDM 4D. C’est le résultat d’une étude japonaise publiée dans la Revue European Radiology qui propose de visualiser les flux intra-hépatiques ainsi que la direction du flux dans le système porte.

Comprendre l'effet des rayonnements low dose sur l'athérosclérose
07/04/2021 : L’action des rayonnements à faible dose sur les monocytes et les macrophages essentiellement est responsable de l’amélioration de l’athérosclérose chez la souris. C’est le résultat d’un travail de thèse présenté récemment à l’IRSN.

Participez largement aux nouveaux NRD en mammographie !
07/04/2021 : Dans le cadre de l’élaboration de NRD en mammographie qui rentreraient en cohérence avec la décision ANSM 2020 dédiée, les sociétés représentatives de la discipline lancent une étude complète tant dans l’utilisation des systèmes DR et tomosynthèse que pour les systèmes CR. Votre participation à ce recueil de données est très attendue.

Écosystème de la radiologie : un paradoxe à la française
07/04/2021 : La visioconférence qu’a organisé le SNITEM le 7 avril 2021 nous a permis de faire une revue plutôt optimiste de l’écosystème radiologique français et des nombreuses innovations qu’il génère. Mais, paradoxe français, de nombreux freins institutionnels ou culturels empêchent certains de ces progrès de bénéficier aux populations vivant sur notre territoire.

Le taux de cancer d'intervalle comme critère de pertinence de la tomosynthèse dans le dépistage du cancer du sein
06/04/2021 : Le dépistage du cancer du sein par tomosynthèse réduit le taux de cancers d'intervalle par rapport au dépistage par mammographie numérique, selon une étude publiée dans Radiology. L'étude s'ajoute à un ensemble croissant de preuves soutenant la tomosynthèse comme outil de choix pour le dépistage du cancer du sein mais l’analyse bénéfices-risques n’est pas encore bien établie.


Trois projets intégrant l'IA dans les procédures de radiothérapie au Centre Léon Bérard
14/04/2021 : L’Intelligence artificielle trouve de plus en plus d’applications sur le champ de la radiothérapie. C’est ainsi que le Centre Léon Bérard a lancé trois projets de recherche pour automatiser le contourage, calculer les doses par IRM ou adapter les traitements en temps réel.

Un guide pour bien se repérer dans l'offre commerciale d'IA appliquée à l'imagerie médicale
23/03/2021 : L’Intelligence Artificielle appliquée à l’imagerie médicale, fait naître de nombreuses possibilités d’amélioration de la pratique radiologique. L’offre commerciale devient abondante et il est difficile de l’évaluer précisément. C’est dans cet optique qu’une équipe de chercheurs a publié, dans la Revue European Radiology, un guide pour aider les radiologues et décideurs à prendre des décisions éclairées dans ce domaine.

L'identité nationale de Santé nouveau socle pour l'identitovigilance en France
14/04/2021 : La norme d’identitovigilance en France est désormais l’Identité nationale de Santé. La communication autour de cette évolution intègre un slogan et un logo complété par un kit à l’attention acteurs de Santé et des patients.

Réalisation d'un pontage fémoro-poplité par voie transcutanée en vidéo
13/04/2021 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, voici un cas clinique de création d’un pontage fémoro-poplité par voie per-cutanée présenté lors des Journées Interactives Francophones des angioplasties périphériques.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Les manipulateurs du monde entier ont rendez-vous à Dublin en août 2021 !
12/04/2021 : Le congrès de la société internationale de Manipulateurs d’électro-radiologie fera halte cet été à Dublin. Cet événement de référence mondiale sur le plan scientifique sera hybride cette année. Les MERM qui auront la chance de s’y rendre vivront une expérience riche et passionnante.

Injection iodée : un risque surestimé pour les insuffisants rénaux selon les sociétés savantes américaines
21/01/2020 : Le risque d'administrer des produits de contraste iodés intraveineux aux patients présentant une fonction rénale réduite a été surestimé, selon de nouvelles déclarations consensuelles de l'American College of Radiology (ACR) et de la National Kidney Foundation (NKF), publiées dans la revue Radiology. Elles recommandent de distinguer deux types de réactions.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Comprendre l'effet des rayonnements low dose sur l'athérosclérose
07/04/2021 : L’action des rayonnements à faible dose sur les monocytes et les macrophages essentiellement est responsable de l’amélioration de l’athérosclérose chez la souris. C’est le résultat d’un travail de thèse présenté récemment à l’IRSN.

Écosystème de la radiologie : un paradoxe à la française
07/04/2021 : La visioconférence qu’a organisé le SNITEM le 7 avril 2021 nous a permis de faire une revue plutôt optimiste de l’écosystème radiologique français et des nombreuses innovations qu’il génère. Mais, paradoxe français, de nombreux freins institutionnels ou culturels empêchent certains de ces progrès de bénéficier aux populations vivant sur notre territoire.