Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Radiologie générale diagnostique > Un processus qualité reconnu pour la fabrication de salles de radiologie

Un processus qualité reconnu pour la fabrication de salles de radiologie

LUNDI 20 NOVEMBRE 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Pour la fabrication de ses salles de radiographie DR comme des numériseurs CR ou des reprographes, Agfa Healthcare peut compter sur un modèle de management de la qualité qui agit à toutes les étapes de la production. Nous sommes allés visiter l'usine de Peissenberg, au Sud de Munich, pour nous faire une idée des bienfaits de ces procédures.

Agfa Healthcare

Nous avons eu récemment l'occasion d'aller visiter l'usine Agfa Healthcare où sont fabriquées certains modèles de la gamme DR d’Agfa, des numériseurs et des reprographes, à Peissenberg, au sud de Munich.

Un modèle de management plusieurs fois primé en Allemagne

C'est dans cette petite bourgade que, depuis 1970, sur un espace de 16 500 m2, sont assemblés les numériseurs d'images radiologiques analogiques CR, les reprographes et les salles de radiologie DR400 et DR600. Mais c'est là également que sont fabriqués tous les composants de ces machines. Des robots confectionnent en effet les capots, les montants et les compartiments qui constituent le squelette de ces dispositifs.

La qualité est le maître mot de l'organisation à Peissenberg. Peter Rosenbaum, Production Manager de la structure, en fait une priorité et est très fier des différentes récompenses obtenues par son modèle de management. "Nous avons remporté, ces trois dernières années, l'"Award die Fabriekes des Jahre", un concours annuel auquel candidatent des entreprises de tous les secteurs de l'industrie en Allemagne. Notre philosophie repose sur trois piliers: le Team management, le Lean management et le Green management."

Compétences et responsabilité, les maîtres mots des employés

Cela représente quelques 50 process qualité qui sont satisfaits pour l'ensemble des activités de l'usine. Parmi ces activités formalisées, le coaching des employés a une position centrale. Ce Team management est basé sur leurs compétences et leurs responsabilités, avec des procédures à suivre et à vérifier à chaque étape de la production, et consignées dans un document qu'ils signent. Des points d'information sont régulièrement organisés afin que chacun adapte ses missions aux règles de production ou aux commandes qu'il faudra honorer à court et moyen terme. Mais les idées de ces employés sont également prises en compte et celles qui sont considérées comme innovantes, ou intéressantes pour optimiser la production, font l'objet de la mobilisation de moyens afin de les mettre en œuvre.

Un système qualité activé à toutes les étapes de la production

À Peissenberg, le Lean management consiste à la mise en œuvre d'activités les plus efficientes possibles pour la satisfaction du client. Il s'agit ainsi d'améliorer la qualité des produits, d'augmenter la performance de leur production et de leur livraison et de réduire les coûts, tout en assurant la sécurité des travailleurs. Parmi les process originaux que l'on peut y trouver, citons le hangar de pièces détachées comportant certaines zones de livraison automatisées, la préparation des emballages des machines dans un espace dédié avec un contrôle vidéo de la consommation, l'espace au sein duquel sont intégrées 10 salles plombées où sont assemblées les salles de radiographie DR 400 et DR 600 afin de les tester et les configurer, puis démontées pour livraison, ou la visibilité, à chaque poste de travail, des commandes à honorer à 10 ou 15 jours.

Des appareils mobiles avec une parfaite intégration du savoir-faire d’Agfa tant en matière de réduction de dose que de flux de travail et de qualité image.

Le Directeur marketing Europe, Moyen-Orient et Afrique pour Agfa Healthcare, Walter Streng, nous a ensuite reçu dans les bureaux de Munich où se tiennent les différentes formations du personnel d’Agfa HealthCare (Equipes services, commerciales, marketing …) mais aussi des utilisateurs et où, également, la plupart des logiciels de traitement d'image et logiciel d’acquisition NX édités par la firme son élaborés et mis à jour. Après une présentation complète de la gamme DR d’Afga HealthCare, il nous a invité à découvrir les fonctionnalités innovantes des machines récemment mises sur le marché. Nous avons pu manipuler le mobile DX-D100+, sa colonne télescopique, rétractable sur le pupitre et pivotante, son déplacement motorisé très ergonomique ainsi que la station d’acquisition NX et son traitement d’image Musica intégrés permettant d'obtenir un flux de travail simplifié, rapide et ergonomique mais aussi des images avec un haut niveau de détail et un haut contraste sans que l’utilisateur n’est à modifier le fenêtrage.

Le tandem Station NX et Musica sont d’ailleurs le pivot central des solutions d’Agfa HealthCare car retrouvé sur toute la gamme CR et DR. Nous avons testé le DR100e, son pendant d'entrée de gamme très léger (170 kg) et peu encombrant. Le DX-D 100+ est doté d’une large gamme de puissance de générateur afin de pouvoir s’adapter au besoin des utilisateurs. Le générateur d’entrée de gamme convenant dans la majorité des cas car la réduction de dose imposée par l’utilisation des capteurs permet de moins le solliciter. D’autre part le couple générateur / capteur plan permet de réduire les temps d'exposition, qui peuvent aller en deçà de 10ms en pédiatrie.

De nombreux détails innovants pour le confort des patients et des manipulateurs

Nous avons enfin expérimenté les usages des tables os/poumons/urgences, les DR 400 et DR 600. La première, d'entrée de gamme, est très compacte et prend très peu de place, puisque son générateur est placé à l'intérieur de la table, sous le plateau destiné à recevoir le patient. Nous avons pu observer son architecture sans suspension ainsi que la position du rail de support de la colonne du tube, non pas fixé au sol, mais le long de la table elle-même. La DR 600, quand à elle, dispose d'un tube avec la technologie "zéro force", qui se manipule très facilement en déplacements manuels, et peut être également mis en mouvement par une télécommande lorsqu'on souhaite le centrer de façon automatique sur un détecteur wifi placé dans un potter de la table. Nous avons pu enfin tester le support de patients pour les télérachis et télémembres inférieurs, qui permet d’intégrer aisement le flux de travail et le déplacement du capteur sur toute sa longueur. Nous avons aimé, enfin, le générateur sur roulettes qui permet d'assurer une hygiène complète de la salle d'examen.

Au final, cette visite a confirmé - mais en doutions-nous ? – le potentiel du catalogue d’Agfa HealthCare, en termes d'innovations et de qualité notamment. Il ne fait aucun doute aujourd'hui que cet acteur historique de la radiologie est bien de retour avec sa gamme complète de solutions DR, comme nous le confiait récemment Aissa Khelifa, Directeur Commercial et Marketing France, au plus près des pratiques des professionnels du secteur.

Bruno Benque


toshiba

Une étude sur les fractures ulnaires provoquées par les violences conjugales
08/01/2021 : Selon une étude présentée lors du dernier congrès virtuel de la Radiological Society of North America (RSNA), près d’un tiers des femmes adultes qui subissent une fracture non déplacée de l’ulna peuvent être victimes de violence de leur compagnon. Les chercheurs expliquent qu’une chute, souvent évoquée par les patientes, provoque souvent fracture du radius.

L'AFPPE change de gouvernance mais ne relâche pas ses efforts pour faire évoluer le métier de manipulateur
06/01/2021 : Quelques semaines après sa prise de fonction de Président de l’AFPPE, Matthieu Caby nous accordé une longue interview. La pérennisation de l’association, les évolutions du métier de manipulateur d’électroradiologie scrutée par l’IGAS, la pénurie de professionnels, la formation initiale ou les tout nouveaux webinaires de l’AFPPE, il n’a éludé aucun sujet.

Comment mesurer l'impact de la radiologie dans les modèles de valorisation de la Santé ?
05/01/2021 : Plusieurs sociétés savantes internationales de radiologie ont contribué à l’élaboration d’un texte mettant en lumière la contribution de la spécialité à la valorisation des soins de Santé. Ce texte, publié dans le Journal Radiology, engage les acteurs de l’imagerie médicale à adopter les principes de la santé basée sur la valeur afin de contribuer à la pérennisation du système.

Comm'une opportunité pourrait faire reculer les déserts médicaux !
17/12/2020 : Avec la plateforme « Comm’une opportunité », les médecins et les territoires disposent d’un authentique outil de mise en relation spécifique. Celui pourrait faire reculer les déserts médicaux.

La HAS encadre l'exploration radiologique des cervicalgies
15/12/2020 : Des recommandations de bonne pratique en radiologie cervicale viennent d’être publiées par l’HAS après un travail réalisé en collaboration avec le G4. Si les cervicalgies non traumatiques ne nécessitent que rarement le recours à l’imagerie, les traumatiques ne sont pas toujours synonymes d’exploration radiologique.

Valorisation des forfaits techniques : l'article 99 refait surface dans le PLFSS 2021
02/12/2020 : Le PLFSS 2021, malgré les demandes d’abrogation des sénateurs, prévoit de rétablir l’article 99 relatif à la valorisation des forfaits techniques d’imagerie en coupe et de PET, les objectifs économiques n’ayant pas été atteints. La FNMR ne devrait pas tarder à réagir.

L'IA pour optimiser les flux de travail en radiologie conventionnelle
30/11/2020 : En lançant SmartXR, lors du RSNA 2020, Agfa Radiology Solution met à disposition des unités de radiologie conventionnelle un ensemble d’outils d’IA pour optimiser la qualité des acquisitions et améliorer les flux de travail des manipulateurs. Une vidéo permet d’apprécier les avantages de cette solution.

Prospective sur l'imagerie médicale à l'horizon 2023
25/11/2020 : Xerfi vient de publier une étude prospective du marché de l’imagerie médicale à l’horizon 2023. Diane Michaud, l’auteur de l’étude, commente ce travail dans une interview. Morceaux choisis…  

Plus qu'un fournisseur, Philips est un partenaire
18/11/2020 : Cette année 2020 a été marquée par une crise sanitaire inédite qui a bousculé l’ensemble des acteurs du domaine médical. Jérôme Chevillotte, responsable pôle Diagnostic de précision au sein des équipes Philips Commercial France, revient sur les actions concrètes des derniers mois.

Une revue exhaustive des manifestations multisystémiques du COVID-19
03/11/2020 : Deuxième volet de la revue exhaustive réalisée par la plateforme RadioGraphics sur les manifestations radiologiques du COVID-19. Une iconographie toujours aussi impressionnante des affections cardiaques, neurologiques, abdominales, pédiatriques ou musculo-squelettiques notamment, dues au virus.


Valorisation des forfaits techniques : le Ministère n'a pas tenu ses engagements selon le G4
25/01/2021 : En guise de vœux pour la nouvelle année, le législateur a décidé de remettre en service le fameux Article 99 encadrant les tarifs des actes d’imagerie lourde, estimant que les objectifs de la pertinence des actes n'avaient pas été atteints. Le G4 vient de réagir pour dénoncer le non-respect des engagements pris par le Ministère.

Les vertébroplasties cervicales par abord transpédiculaire montrent leur efficacité
20/01/2021 : Pour réaliser une vertébroplastie cervicale, mieux vaut choisir un abord transpédiculaire postérieur. C’est ce qui ressort d’une étude strasbourgeoise publiée dans la Revue European Radiology.

Dépistage du cancer : des retards de prise en charge aux conséquences regrettables
19/01/2021 : Alors que les campagnes de dépistage du cancer ont pris du retard en 2020 pour cause de pandémie, il semble que les effets néfastes de ce délai de prise en charge ne se fassent sentir. Dans les Hauts-de-France comme partout sur le territoire on espère que la nouvelle année sera celle du retour des patients au centre de radiologie ou de cancérologie.

Inscrivez-vous au webinar dédié à l'hygiène en imagerie !
19/01/2021 : Ulrich Medical propose un webinar le 27 janvier 2020 sur le thème de l’hygiène au sein des centres d’imagerie médicale. Pour une évocation des principes qui régissent cette discipline, d’hier au Covid.

Scanner du COOVID-19 : deux systèmes de classification équivalents
18/01/2021 : Un nouvel article publié dans la revue Radiology: Cardiothoracic Imaging a révélé que la fréquence d'infection au COVID-19 était plus élevée chez les patients classés avec des catégories de classification CO-RADS et RSNA plus élevées. Les résultats peuvent être utiles pour déterminer la probabilité de COVID-19 et homogénéiser les pratiques sur la base du scanner thoracique, en plus des informations cliniques et de la RT-PCR.

La certification des logiciels d'IA/ML en tant que dispositifs médicaux est en marche aux USA
18/01/2021 : La certification des logiciels d’intelligence artificielle et machine learning (AI/ML) est en marche aux USA. Après un long travail collégial d’évaluation des risques pour le patient et un plan de contrôle des changements prédéterminés, la FDA vient de mettre en place un plan d’action en cinq parties pour évaluer les logiciels AI/ML en tant que dispositifs médicaux.

La plateforme de communication inter-hospotalière s'ouvre aux praticiens libéraux
16/01/2021 : La coopération ville hôpital peut désormais s’appuyer sur ROFIM, une start-up qui édite une solution de télémédecine, messagerie sécurisée et RCP s’ouvrant désormais aux praticiens libéraux.

Événement significatif en radioprotection dans un bloc opératoire de Brest
14/01/2021 : Un praticien d’une clinique de Brest a fait l’objet d’un événement significatif en radioprotection en octobre 2020. Les pratiques de prévention contre les rayonnements ionisants se sont avérées insuffisantes, ce qui explique le dépassement de dose observé sur ce praticien.

Les professionnels de Santé se prononcent sur leur vaccination anti-COVID
14/01/2021 : Medscape édition française a sondé ses lecteurs pour connaître leur opinion sur les vaccins anti-COVID. Si la majorité des médecins souhaitent se faire vacciner, les deux sortes de vaccins n’obtiennent pas le même succès.

Anomalies cardiaques décelées à l'IRM chez les patients guéris du COVID-19
13/01/2021 : Le volume extracellulaire dérivé de l'IRM et la souche longitudinale globale 2D pourraient servir de marqueurs de l'atteinte cardiaque chez des patients guéris du COVID-19, sans symptômes cardiaques ni signes cliniques de lésion myocardique. C’est le résultat d’une étude chinoise publiée dans la Revue Radiology.


Les signes radiologiques abdominaux qui pourraient être induits par le COVID-19
12/05/2020 : En plus des affections pulmonaires, les patients atteints de COVID-19 peuvent présenter certaines anomalies intestinales. Une étude publiée dans la Revue Radiology objective une ischémie intestinale allant jusqu’à la nécrose ou des collections aériques porte ou dans la paroi intestinale.

Optimiser la cotation des actes grâce à un nouveau site web gratuit
03/09/2019 : Le catalogue CCAM est souvent mal employé par les radiologues, ce qui peut engendrer des erreurs de cotations. C'est pout leur venir en aide que le site web gratuit ccam-radiologie.fr a été conçu, afin d'optimiser la facturation de l'activité radiologique.

Inscrivez-vous au webinar dédié à l'hygiène en imagerie !
19/01/2021 : Ulrich Medical propose un webinar le 27 janvier 2020 sur le thème de l’hygiène au sein des centres d’imagerie médicale. Pour une évocation des principes qui régissent cette discipline, d’hier au Covid.

Valorisation des forfaits techniques : le Ministère n'a pas tenu ses engagements selon le G4
25/01/2021 : En guise de vœux pour la nouvelle année, le législateur a décidé de remettre en service le fameux Article 99 encadrant les tarifs des actes d’imagerie lourde, estimant que les objectifs de la pertinence des actes n'avaient pas été atteints. Le G4 vient de réagir pour dénoncer le non-respect des engagements pris par le Ministère.

La certification des logiciels d'IA/ML en tant que dispositifs médicaux est en marche aux USA
18/01/2021 : La certification des logiciels d’intelligence artificielle et machine learning (AI/ML) est en marche aux USA. Après un long travail collégial d’évaluation des risques pour le patient et un plan de contrôle des changements prédéterminés, la FDA vient de mettre en place un plan d’action en cinq parties pour évaluer les logiciels AI/ML en tant que dispositifs médicaux.

Scanner du COOVID-19 : deux systèmes de classification équivalents
18/01/2021 : Un nouvel article publié dans la revue Radiology: Cardiothoracic Imaging a révélé que la fréquence d'infection au COVID-19 était plus élevée chez les patients classés avec des catégories de classification CO-RADS et RSNA plus élevées. Les résultats peuvent être utiles pour déterminer la probabilité de COVID-19 et homogénéiser les pratiques sur la base du scanner thoracique, en plus des informations cliniques et de la RT-PCR.

Les nouveaux territoires de la radiologie débattus par ceux qui la font évoluer
06/01/2021 : C’est à une session très didactique que nous a convié Ortus avec sa web émission « Nouveau territoires de la radiologie ». La recherche, les parcours de soins, la place de l’imagerie dans celui-ci, l’imagerie hybride ou l’intelligence artificielle ont été notamment évoqués.

Lésions pulmonaires provoquées par le vapotage : un modèle scanographique identifié
01/09/2020 : Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology : Cardiothoracic Imaging, les pathologies pulmonaires causées par le vapotage entrainent des imafges scanographiques caractéristiques. Ces modèles pourraient aider les médecins à poser des diagnostics précis et à réduire les biopsies inutiles.

L'étude NELSON promeut le dépistage du cancer du poumon par scanner
10/02/2020 : Le New England Journal of Medicine a publié, dernièrement les résultats de l’étude NELSON sur le dépistage du cancer du poumon chez les fumeurs. Il semble que le scanner low dose puisse significativement réduire le taux de mortalité de ces populations.

La plateforme de communication inter-hospotalière s'ouvre aux praticiens libéraux
16/01/2021 : La coopération ville hôpital peut désormais s’appuyer sur ROFIM, une start-up qui édite une solution de télémédecine, messagerie sécurisée et RCP s’ouvrant désormais aux praticiens libéraux.