Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Imagerie de la femme > Dépistage du cancer du sein: Radiologues et gynécologues unis contre la désinformation

Dépistage du cancer du sein: Radiologues et gynécologues unis contre la désinformation

VENDREDI 23 JUIN 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La Fédération Nationale des Médecins Radiologues (FNMR) annonce se joindre à la nouvelle campagne lancée par la Collège des gynécologues pour contrer la désinformation qui entoure le dépistage du cancer du sein en France. La Ministre, ancienne Présidente de l’INCa, est aussi interpelée sur ce thème.

Dépistage

Alors que le taux de participation aux campagnes de dépistages du cancer du sein baisse de 60 % à 52 %, selon les dernières estimations, sur le territoire français, le Collège national des gynécologues et obstétriciens tire la sonnette d’alarme.

Les gynécologues lancent une contre-offensive face à la désinformation

Le doute s’est en effet installé dans dans la conscience collective, l’efficacité ou la sûreté du dépistage étant mises à mal par des risques annoncés de faux négatifs, faux positifs, excès d’irradiation, surdiagnostic, voire de surtraitement. Pour faire face à ce que l’on peut assimiler à de la désinformation, la société savante des gynécologues amorce une contre-offensive en lançant une campagne* envers les femmes intitulée : "Et vous ? Pour vos seins, qu’en pensez-vous ?"

Il s’agit notamment de leur rappeler que l’irradiation produite par les deux incidences de mammographie de dépistage équivaut seulement à trois mois d’exposition naturelle (0,6mSv), que les éventuels surdiagnostics n’entraînent pas obligatoirement des surtraitements et que la mortalité secondaire au cancer du sein a baissé d’au moins 20% depuis que le dépistage a été mis en place.

Le FNMR se joint à la nouvelle campagne de promotion du dépistage du cancer du sein

Dans ce contexte, les radiologues ont décidé de se joindre à l'alerte lancée par les gynécologues pour défendre le dépistage organisé du cancer du sein. Dans un communiqué publié par la Fédération Nationale des Médecins Radiologues (FNMR), ils constatent que la participation des femmes au dépistage organisé stagne. ”Elle est même en recul dans certains territoires et elle est aussi menacée en raison de la fermeture de cabinets de radiologie de proximité due aux attaques répétées par la CNAMTS contre la radiologie”, rappelle ce communiqué. Si le dépistage organisé est réalisé à 90% par les médecins radiologues libéraux, il repose sur la formation spécifique des médecins et des manipulateurs, sur le contrôle qualité des équipements, sur la double lecture des mammographies afin de garantir le plus haut niveau de qualité et de sécurité du diagnostic.

La Ministre des Solidarités et de la Santé, ancienne Présidente de l’INCa, interpelée

D’autre part, les études scientifiques montrent que le dépistage organisé est bénéfique pour les femmes, le rapport de l'INCa sur les cancers en France 2016 évaluant à 1,5% la baisse de la mortalité pour ce cancer entre 2005 et 2012 en raison, notamment, de la précocité du dépistage et des progrès thérapeutiques. Aussi, les médecins généralistes, gynécologues ou radiologues sont, ensemble, engagés dans le dépistage et en appellent au soutien total des pouvoirs publics. ”La FNMR sait pouvoir compter sur la nouvelle ministre de la santé, Agnès Buzyn, ancienne présidente de l’INCa”, annonce ainsi le communiqué de la FNMR, qui demande au ministère de la santé et à l'INCa de ne pas laisser sans réponse les campagnes de dénigrement du dépistage. ”Il faut, au contraire, en associant les professionnels et en s'appuyant sur les études scientifiques, rassurer les femmes”, conclut-il.

Bruno Benque


toshiba

Congrès de la SIFEM 2018: une solution d'optimisation de la prise en charge en imagerie mammaire présentée lors d'un symposium
08/06/2018 : Olea Medical® propose désormais aux radiologues la solution breastscape® qui optimise la prise en charge des patientes en imagerie du sein. Cette solution a été présentée lors d'un symposium organisé pour le congrès de la SIFEM 2018.

Étude randomisée italienne sur la tomosynthèse vs mammographie numérique
06/06/2018 : La combinaison de la mammographie numérique et de la tomosynthèse détecte 90% de cancers du sein de plus que la mammographie numérique seule, selon une étude publiée en ligne dans la revue Radiology. Mais la tomosynthèse est cintraignante si l'on veut l'appliquer au dépistage du cancer du sein.

L'endométriose: quand y penser, comment la diagnostiquer, quels traitements ?
31/05/2018 : Une formation sur l'endométriose, véritable enjeu de Santé publique, est organisée prochainement par FORCOMED. Des cas cliniques y seront discutés de façon didactique et interactive.

Diagnostic prénatal: un arrêté législatif récent encadre les examens d'imagerie médicale
27/04/2018 : Les modalités législatives selon lesquelles les examens d'imagerie médicales de diagnostic prénatal doivent être réalisés ont fait l'objet d'un Arrêté du Ministère datant du 20 avril 2018.

investigation dans une entreprise montrant un taux anormal de cancers du sein
04/04/2018 : Santé publique France a investigué dans une entreprise dans laquelle 10 personnes avaient été diagnostiquées d'un cancer du sein. Aucun facteur de risque environnemental n'a été détecté et les employées de l'entreprise ont été sensibilisées au dépistage organisé.

Étude sur le taux de rappel après mammographie de dépistage
03/04/2018 : Selon une nouvelle étude majeure publiée en ligne dans la revue Radiology, les taux plus bas de rappels de mammographies sont associés à des taux plus élevés de cancers du sein détectés entre les dépistages ou pour des cancers d'intervalle. Un taux de rappel minimum est considéré comme raisonnable et potentiellement important pour les programmes de dépistage du cancer du sein.

Dépistage du cancer du sein: le Dr Laurent Verzaux communique auprès du grand public
07/03/2018 : Dans le cadre des campagnes de communication grand public de l'INCa, le Dr Laurent Verzaux présente, en vidéo, le processus de dépistage du cancer du sein.

L'ensemble des technologies de diagnostic mammaire dans une seule modalité
06/03/2018 : Avec le MAMMOMAT Revelation, présenté à l'ECR 2018 par Siemens Healthineers, il est possible, avec une seule modalité, de réaliser une mammographie HD, une tomosynthèse, une biopsie et d'obtenir de l'imagerie mammaire fonctionnelle.

IRM et radiomique pour éviter les biopsies mammaires BI-RADS 4
20/02/2018 : Une technique d'IRM mammaire sans produit de contraste, combinée à de la radiomique, pourrait réduire le nombre de biopsies mammaires inutiles, selon une nouvelle étude allemande publiée en ligne dans la revue Radiology.

Dépistage du cancer du sein: évolutions à venir d'un processus très formalisé
13/11/2017 : Le dépistage du cancer du sein fait appel à un processus très formalisé et des critères de compétences importants pour les radiologues impliqués. Mais il doit faire l'objet d'améliorations afin de recueillir l'approbation des derniers réfractaires. Retour sur deux présentations récentes de praticiens autour de l'actualité du dépistage organisé.


Le RSNA se déplace à Paris à la rentrée
20/06/2018 : Le RSNA se déplacera en septembre 2018 à Paris, pour un congrès régional dédié à l'Intelligence Artificielle. Cette discipline fera l'objet d'autre part d'une revue spécialisée en 2019.

Sonoscanner remporte un appel d'offre pour équiper les hôpitaux de Suède
18/06/2018 : L'échographe ultraportable U-Lite de Sonoscanner a été choisi pour équiper l'ensemble des hôpitaux suédois. La Medtech française a gagné un appel d'offre international où avaient postulé 6 candidats.

Biograph Vision, le PETScan à la résolution spatiale optimisée
18/06/2018 : Le PETScan Biograph Vision, la nouvelle modalité conçue par Siemens Healthinners, a été présenté lors des JFMN 2018. Cet appareil est accompagné de fonctionnalités logicielles et de nouvelles technologies de détection améliorant notamment la résolution spatiale.

Des calcifications cérébrales liées au tabagisme et au diabète
15/06/2018 : Selon une nouvelle étude publiée en ligne dans la revue Radiology, les fumeurs et les diabétiques peuvent présenter un risque accru de calcifications dans une région du cerveau cruciale pour la mémoire. Les reconstructions multiplanaires d'images scanner rendent possible ce progrès.

Radioprotection: un nouveau décret modifie le Code de la Santé publique
14/06/2018 : Le Code de la Santé publique vient de faire l'objet de modifications en matière de radioprotection. Ce texte vient compléter les récentes dispositons législatives prises dans le cadre du Code du travail et qui transposent la DIrective EUratom du 5 décembre 2013.

L'offre ultrasons de Canon Medical évolue avec son temps
13/06/2018 : Présentée lors de l'ECR 2018, l'offre ultrasons Canon Medical s'est élargie pour, notamment, optimiser les workflows, améliorer la qualité d'image ou gagner en mobilité. Le constructeur japonais la mettra en valeur lors du prochain congrès de la SIMS et sur la route du Tour de France.

Quelle stratégie adopter pour le renouvellement du parc de modalités d'imagerie ?
13/06/2018 : Les HCL et l'AP-HM ont chacun adopté une stratégie spécifique dans le cadre du renouvellement de leur parc d'imagerie. À Lyon, un seul fournisseur assurera la gestion de l'ensemble du parc, alors qu'à Marseille, une offre segmentée est proposée aux fournisseurs.

Le marquage de spin pour explorer les variations de flux sanguin cérébral sans injection
12/06/2018 : Le marquage artériel de spin permet, sans injection de produit de contraste, d'évaluer les variations de débit sanguin cérébral responsables de troubles cognitifs chez les jeunes insuffisants rénaux chroniques. C'est ce que montre une étude publiée dans la revue Radiology.

Formation à l'imagerie interventionnelle de l'appareil locomoteur en pratique courante
12/06/2018 : Une session de formation DPC en imagerie interventionnelle des articulations périphériques et rachidiennes est organisée à la rentrée par Forcomed. Le Dr Lionel Pesquer, radiologue spécialisé dans la clinique du sport de Mérignac, en sera l'expert formateur.

L'IUCT Toulouse reçoit les Journées scientifiques de Physique médicale 2018
11/06/2018 : Les 57èmes Journées scientifiques de la Physique médicale se tiendront très bientôt à Toulouse. De prestigieux invités internationaux interviendront lors de cet événement qui attend quelques 500 participants.


Radioprotection des travailleurs: les premiers nouveaux décrets sont parus
05/06/2018 : Les décrets modifiant les règles de radioprotection des travailleurs sont parus ce 4 juin 2018. Parmi les évolutions majeures, l'avènement du Conseiller en radioprotection et la disparition de la fiche de poste.

La radiologie française se dote d'un écosystème national en Intelligence artificielle
04/06/2018 : À l'occasion d'un séminaire sur l'Intelligence artificielle organisé le 2 juin 2018, le Dr Jean-Philippe Masson et le Pr Jean-François Meder ont annoncé la création, par le G4, d'un écosystème national dédié qui utilisera les quelques 500 millions de dossiers radiologiques qu'il traite au quotidien.

De nombreux radiologues libéraux mutualisent leurs moyens au sein de la CGIM
24/01/2017 : En créant la Compagnie Générale d’Imagerie Médicale (CGIM), quelques 200 radiologues français unissent leurs moyens humains et technologiques afin de préserver la qualité de leur exercice et rendre un service à haute valeur ajoutée dans un environnement économique contraint.

L'offre ultrasons de Canon Medical évolue avec son temps
13/06/2018 : Présentée lors de l'ECR 2018, l'offre ultrasons Canon Medical s'est élargie pour, notamment, optimiser les workflows, améliorer la qualité d'image ou gagner en mobilité. Le constructeur japonais la mettra en valeur lors du prochain congrès de la SIMS et sur la route du Tour de France.

Radioprotection: un nouveau décret modifie le Code de la Santé publique
14/06/2018 : Le Code de la Santé publique vient de faire l'objet de modifications en matière de radioprotection. Ce texte vient compléter les récentes dispositons législatives prises dans le cadre du Code du travail et qui transposent la DIrective EUratom du 5 décembre 2013.

Étude randomisée italienne sur la tomosynthèse vs mammographie numérique
06/06/2018 : La combinaison de la mammographie numérique et de la tomosynthèse détecte 90% de cancers du sein de plus que la mammographie numérique seule, selon une étude publiée en ligne dans la revue Radiology. Mais la tomosynthèse est cintraignante si l'on veut l'appliquer au dépistage du cancer du sein.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

ITIS, la plateforme de télémédecine dédiée aux radiologues
09/05/2016 : Imalink-Medical, nouvel acteur dans l’édition de logiciel de télémédecine, participe, du 24 au 26 mai 2016, au salon HIT de la Paris Healthcare Week. L’événement sera l’occasion de présenter ITIS, une plateforme de télémédecine modulaire unique dont le premier module métier est à destination des radiologues et des établissements hospitaliers.

Sonoscanner remporte un appel d'offre pour équiper les hôpitaux de Suède
18/06/2018 : L'échographe ultraportable U-Lite de Sonoscanner a été choisi pour équiper l'ensemble des hôpitaux suédois. La Medtech française a gagné un appel d'offre international où avaient postulé 6 candidats.

Congrès de la SIFEM 2018: une solution d'optimisation de la prise en charge en imagerie mammaire présentée lors d'un symposium
08/06/2018 : Olea Medical® propose désormais aux radiologues la solution breastscape® qui optimise la prise en charge des patientes en imagerie du sein. Cette solution a été présentée lors d'un symposium organisé pour le congrès de la SIFEM 2018.