Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Actualité des start-up > Actu des start-up: le projet Nenuphar

Actu des start-up: le projet Nenuphar

MERCREDI 31 AOûT 2016 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Début de notre série dédiée aux start-up évoluant dans le domaine de la radiologie diagnostique et thérapeutique, en partenariat avec CVSTENE. Aujourd'hui, le projet Nenuphar, une solution capable de prédire les évolutions morphologiques de certaines tumeurs.

Projet_Nenuphar

Le projet nenuphar est issu d’une collaboration entre l’équipe INRIA Monc et des médecins de l’institut Bergonié à Bordeaux et du CHU de Bordeaux. Le but est de fournir un outil d’aide à la décision en oncologie en fournissant des prévisions ou des évaluations d’agressivité ou de croissance de tumeurs.

Prédire les évolutions morphologiques d'une tumeur
Ces évaluations sont prédictives et personnalisées. Nenuphar n’est pas un outil de diagnostic: à partir de la connaissance de la nature de la maladie, ainsi qu’une série (au moins deux) d’images de la lésion (IRM, CT-Scan, TEP-CT), le logiciel calcule l’évolution de la tumeur ou de la métastase à une date ultérieure choisie par l’utilisateur, avec ou sans traitement. Il renseigne non seulement sur le volume, mais également sur la forme et éventuellement la texture de la lésion. Nous avons apporté la preuve du concept pour l’évolution de métastases hépatiques et pulmonaires avec ou sans traitement, pour l’évaluation de la réponse au traitement de cancers du rein ainsi que pour les tumeurs intracrânienne. L'aquipe de recherche présente une description du projet en vidéo en cliquant sur l'image ci-contre.

Un processus validé sur 70 cas de métastases pulmonaires
Nous avons réalisé un prototype s'appuyant sur le logiciel de traitement de l’image OSIRIX qui a été validé sur 70 cas de métastases pulmonaires. Pour chacun de ces 70 cas, nous disposions de 3 examens d’imagerie échelonnés dans le temps. Nous avons utilisé les deux premiers pour faire la prédiction de l'évolution au temps correspondant au troisième examen (que nous n’avons bien entendu pas utilisé), puis nous avons comparé la prédiction à la réalité observée. Sur cette cohorte de patients, nous avons obtenu une erreur relative moyenne de 15%. Un exemple d’utilisation sur la vidéo de gauche.

Vers une solution autonome semi-automatique de contourage
Il s’agit d’un cas de métastase pulmonaire de cancer du rein. Le logiciel fournit non seulement une évaluation du volume mais également de la forme. On peut comparer sur les derniers plans la forme calculée (en bleu) qui est mise en regard avec le scanner qui a été réalisé à la date de prédiction. Nenuphar est en train d’être couplé au logiciel Segmentit afin d’obtenir une solution autonome, en 3D, semi-automatique de contourage et de prédiction. Ce programme a été testé sur une cohorte de patients atteints d’un méningiome. Une démonstration des résultats est illustrée dans la vidéo de droite.

L’équipe se dirige vers une création d’entreprise qui sera chargée de la mise au point d’une version multi-plateforme de la suite logicielle Nenuphar. Celle-ci sera capable de donner des évaluations quantitatives de croissance et de réponse au traitement, ainsi qu’une aide à la radiologie interventionnelle pour une large palette de pathologies en oncolgie.

Pour plus d'information, retrouvez le projet Nénuphar sur le Village Innovations des Journées Francophones de la Radiologie. Rendez-vous du 14 au 17 octobre 2016 au Palais des Congrès de Paris, Niveau 1, stand 102.

Thierry Colin


toshiba

Un radiamètre de poche connecté à un smartphone
24/10/2018 : En commercialisant RIUM, la Stert-up Icohup met à disposition des PCR et acteurs de la radioprotection un détecteur de rayonnements X de poche capable de se connecter à un smartphone.

Actu des start-up: Une plateforme collaborative de remplacements entre médecins
18/05/2018 : Docndoc.fr est une plateforme de mise en relation directe entre médecins. Créée par une radiologue, elle a pour objectif d'aider les praticiens à trouver des remplaçants ou futurs associés.

BaseCamp Vascular présente son projet au World Medical Innovation Forum
24/04/2018 : BaseCamp Vascular figure parmi les 8 start-ups sélectionnées pour aller présenter leur activité au World Medical Innovation Forum à Boston.

Le glomérule olfactif de souris entièrement visualisé par des chercheurs londoniens
22/03/2018 : Les 250 neurones du glomérule olfactif de souris ont pu être entièrement visualisés par des chercheurs londoniens par micro-fluorescence et courant électrique.

Actu des start-up: Multiwave Innovation conçoit des antennes IRM à ultra haut champ
19/12/2017 : Multiwave Innovation est la seule entreprise française qui conçoit et commercialise des antennes IRM. Elle a mené à bien un projet d'antennes à Ultra Haut Champ avec le concours de l'écosystème scientifique marseillais.

Actu des start-up: les Prix de l'innovation décernés à deux entreprises françaises
18/12/2017 : Les JFR 2017 ont été l'occasion de récompenser deux start-up françaises, Therapixel et BaseCamp vascular, qui ont toutes deux reçu un Prix de l'innovation en imagerie médicale. Elles feront l'objet d'un soutien opérationnel en 2018.

Actu des start-up: l'imagerie interventionnelle très représentée parmi les nouveaux acteurs de Medicen Paris Region
28/11/2017 : Medicen Paris Region a enregistré, depuis novembre 2016, l'adhésion de 98 entreprises. L'imagerie interventionnelle est le deuxième secteur le plus représenté dans ces nouveaux acteurs.

Excellents débuts pour DHUNE, le Centre dédié aux maladies neuro-dégénératives
16/10/2017 : Le Centre d'excellence DHUNE, dédié aux maladies neuro-dégénératives, a rempli 92% de ses objectifs en deux ans d'existence. Cette plateforme pluridisciplinaire dispose d'une reconnaissance scientifique internationale et a pour figure de proue la fameuse modalité d'IRM à 7T.

Actu des start-up: le fonds FEDER attribue plus de 900 000 € à Medicen Paris Region
22/09/2017 : Le Pôle de compétitivité Medicen Paris Region vient de se voir attribuer une enveloppe de 975 000 € par le fonds européen FEDER. Les TPE et PME du pôle, dont beaucoup œuvrent dans le secteur de l'imagerie, bénéficieront ainsi d'un accompagnement renforcé.

Actu des start-up: Intrasense candidat sérieux au Prix Galien 2017
22/09/2017 : Le Prix Galien récompensant un projet mené en coopération avec une entreprise ou une institution américaine, sera attribué en octobre à Boston. Intrasense est en bonne place pour obtenir ce prix pour la mise au point de biomarqueurs pour le cancer du foie.


Un nouveau traceur pour la détection du mélanome
18/01/2019 : Une nouvelle procédure de médecine nucléaire pour la détection du mélanome malin, a été testée avec succès pour la première fois chez l'homme et pourrait améliorer la détection du mélanome primaire et métastatique. 

Nouvel essai clinique autorisé par l'ANSM sur le champ des ultrasons thérapeutiques
17/01/2019 : Un essai clinique mettant en jeu le dispositif SonoCloud-9 vient d'obtenir l'autorisation de l'ANSM. Une nouvelle étape est franchie dans les techniques thérapeutiques par ultrasons de faible intensité.

Radiopédiatrie: l'exposition aux rayonnements ionisants baisse significativement depuis 2010
16/01/2019 : L’IRSN a publié, le 15 janvier 2019, un rapport relatif à l'irradiation médicale diagnostique pour les enfants de moins de 16 ans. Cette exposition a très sensiblement diminué entre 2010 et 2015 en France.

L'AFPPE fête ses 60èmes Journées Scientifiques en Mars 2019
16/01/2019 : L'AFPPE fêtera, les 22 et 23 mars 2019, ses 60èmes Journées scientifiques. L'occasion pour les manipulateurs francophones d'apprécier l'évolution de ce métier au fil du temps, mais aussi de découvrir les pratiques innovantes de la profession.

Des modèles informatiques pour améliorer les stratégies thérapeutiques
15/01/2019 : Les stratégies thérapeutiques pourraient être évaluées par des modèles informatiques. C'est ce que montre une étude publiée dans la Revue Radiology, qui voit en ces modèles des compléments d'information aux essais cliniques.  

Focus sur l'imagerie de l'œil par OCT
15/01/2019 : L'imagerie de l'œil fait la par belle aujourd'hui à la Tomographie par Cohérence Optique (OCT). Un focus sera fait sur cette technologie lors du prochain congrès de la Société française d'Ophtalmologie.

Comprendre les hallucinations grâce à l'IRM fonctionnelle
14/01/2019 : L'IRM fonctionnelle peut aider à comprendre comment apparaissent les épisodes hallucinatoires. C'est ce qu'explique le Pr Renaud Jardri dans une vidéo publiée par les JFIM.  

La phase clinique de la vaccination intratumorale se développe
11/01/2019 : La vaccination intratumorale poursuit son développement en phase clinique. Nanobiotix vient en effet d'anoncer une collaboration dans ce sens avec le MD Anderson Cancer Center de Houston.

Traitement percutané d'occlusion fémorale en vidéo
10/01/2019 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, nous vous présentons aujourd'hui une procédure complexe d'angioplastie d'artère fémorale.

Gestes d'urgence en radiologie: deux sessions de formation en 2019
09/01/2019 : L'identification d'une urgence vitale ou la composition d'un chariot d'urgence, constituent deux thématiques phares des sessions Forcomed organisées en 2019 sur la prise en charge de l'arrêt cardio-respiratoire.


Radioprotection: ce qui devrait changer le 1er juillet 2018
30/03/2018 : L'Ordonnance instituant de nouvelles règles en matière de prévention du risque ionisant devrait entrer en vigueur le 1er juillet 2018. Il n'y aura pas, d'après les informations que nous avons recueillies, de révolution. La gestion des professionnels multi-établissements devrait être revue, la fiche d'exposition devrait disparaître et les PCR externes sont appelés à faire place à des OCR certifiés ISO.

Halcyon, une nouvelle étape pour une radiothérapie plus rentable à l'échelle mondiale
11/05/2017 : Avec Halcyon, Varian Médical Systems propose une nouvelle modalité d’IRMT centrée sur l’humain et la convivialité, qui automatise et rationalise toutes les composantes d’un traitement de radiothérapie.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Vidéo: présentation du scanner Aquilion Prime SP de Toshiba Medical
29/11/2017 : Suite de notre série de présentations en vidéo des modalités haut de gamme Toshiba Medical présentées lors des JFR 2017. Aujourd'hui, le scanner Aquilion Prime SP.

Nouvel essai clinique autorisé par l'ANSM sur le champ des ultrasons thérapeutiques
17/01/2019 : Un essai clinique mettant en jeu le dispositif SonoCloud-9 vient d'obtenir l'autorisation de l'ANSM. Une nouvelle étape est franchie dans les techniques thérapeutiques par ultrasons de faible intensité.

Focus sur l'imagerie de l'œil par OCT
15/01/2019 : L'imagerie de l'œil fait la par belle aujourd'hui à la Tomographie par Cohérence Optique (OCT). Un focus sera fait sur cette technologie lors du prochain congrès de la Société française d'Ophtalmologie.

Radiopédiatrie: l'exposition aux rayonnements ionisants baisse significativement depuis 2010
16/01/2019 : L’IRSN a publié, le 15 janvier 2019, un rapport relatif à l'irradiation médicale diagnostique pour les enfants de moins de 16 ans. Cette exposition a très sensiblement diminué entre 2010 et 2015 en France.

La radiologie française se dote d'un écosystème national en Intelligence artificielle
04/06/2018 : À l'occasion d'un séminaire sur l'Intelligence artificielle organisé le 2 juin 2018, le Dr Jean-Philippe Masson et le Pr Jean-François Meder ont annoncé la création, par le G4, d'un écosystème national dédié qui utilisera les quelques 500 millions de dossiers radiologiques qu'il traite au quotidien.

Les précautions liées au gadolinium se durcissent aux États-Unis
20/12/2017 : Alors qu'elle avait, jusqu'ici, rechigné à s'aligner sur les mesures de précaution prises en Europe sur le thème de la nocivité de certains produits de contraste au gadolinium, la FDA américaine vient de durcir sa position. Elle l'a annoncé le 19 décembre 2017.

De la nécessité d'uniformiser les recommandations dosimétriques internationales
08/01/2019 : Les patients faisant l'objet d'un examen de scanner ne reçoivent pas tous la même dose de rayons X, selon l'endroit du monde où ils se trouvent. C'est le résultat d'une étude américaine qui pointe le Japon, Israël et les USA comme mauvais élèves en la matière.