Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Contrôles qualité > Les unités de radiologie américaines préparent la venue d'Ebola

Les unités de radiologie américaines préparent la venue d'Ebola

JEUDI 20 NOVEMBRE 2014 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La prise en charge radiologique des patients atteints du virus Ebola fait l'objet de procédures très strictes aux Etats-Unis. Les modalités mobiles au chevet du patient sont en première ligne, le manipulateur restant dans l'antichambre mais susceptible d'entrer dans la chambre d'isolement. S'il est possible de transporter les patients jusque dans le service d'imagerie, l'imagerie en coupe est fortement contre-indiquée pour ces patients.

© newsweek.com

Les radiologues du National Institutes of Health (NIH) et l'Emory University School of Medicine ont publié un rapport spécial sur la préparation de radiologie au traitement des cas du virus Ebola. Le rapport, décrivant leurs protocoles et recommandations, est publié dans l'édition en ligne de la revue Radiology.

Quatre installations de confinement aux USA

Les instances sanitaires américaines mettent l'accent sur la formation pour préparer les centres médicaux aux procédures permettant de diagnostiquer et traiter les patients infectés par le virus Ebola, après les cas d'infection d'unpersonnel médical à Dallas. "Une communication claire et fréquente avec le personnel de santé est essentielle au cours de cette période d'inquiétude", a déclaré le coauteur du rapport, le Dr Carolyn C. Meltzer, du département de radiologie et de sciences de l'imagerie, de psychiatrie, sciences comportementales et neurologie au sein de l'Emory University School of Medicine à Atlanta. Aux États-Unis, il y a actuellement quatre installations de confinement biologique avec des chambres d'isolement spécialisées et un personnel formé pour traiter les patients infectés par le virus Ebola à Atlanta (GA), Bethesda (MD), Missoula (MT) et Omaha (NB).

Pouvoir proposer des examens d'imagerie aux patients infectés

"L'imagerie médicale ne fournit pas le diagnostic de la maladie à virus Ebola, mais l'évaluation du patient dans le service d'urgence et le traitement des soins en l'isolement est susceptible de nécessiter des examens d'imagerie," a déclaré le co-auteur du rapport, David A. Bluemke, MD, Ph.D. , directeur du Département de radiologie et de sciences de l'imagerie au NIH Clinical Center de Bethesda. À l'heure actuelle, le rôle de l'imagerie médicale dans les soins Ebola est d'exclure d'autres diagnostics ou d'évaluer les complications du virus. Pour que l'équipe de radiologie puisse fournir les meilleurs soins médicaux aux patients tout en maintenant une protection complète du personnel médical, les examens doivent être effectués dans une unité d'isolement spécialisée.

Des procédures strictes et des personnels formés

Des appareils de radiologie mobile et d'échographie au chevet des patients ont été utilisés dans les unités de confinement biologique. Au NIH, des sessions de formation pour le personnel de radiologie directement impliqué dans les soins aux patients infectés comprennent des informations de fond sur le virus et sa propagation, ainsi que les procédures en unité d'isolement. Les départements d'imagerie doivent élaborer des procédures de bonne pratique en unité d'isolement, selon le type de matériel disponible, si la modalité est équipée d'un système de transmission d'image filaire ou sans fil, ou selon la complexité de l'examen.

Le manipulateur pet être amené à entrer dans la chambre d'isolement

Actuellement, deux stratégies différentes existent. Dans la première, les manipulateurs n'entrent pas dans la chambre du patient, la chambre dite chaude. Dans cette approche, ils restent dans l'antichambre et fournissent des instructions verbales pour l'utilisation du matériel à des infirmières ou des médecins présents dans la salle chaude. Dans la seconde approche, les manipulateurs entrent dans la salle chaude pour aider à l'utilisation de la modalité d'imagerie, pour des examens plus complexes. Les auteurs soulignent que tous les efforts devraient être faits pour effectuer les examens de radiologie dans la chambre d'isolement, plutôt que de transporter le patient vers le service d'imagerie.

Protection maximale pour les matériels d'imagerie

La préparation des examens dans la salle chaude comprend l'assurance que tous les matériels sont présents, y compris les tabliers de plomb, l'équipement de désinfection ou les batteries complètement chargée dans l'appareil mobile. Le capteur de rayons X sensé recevoir l'image est couvert de deux sacs, chaque sac étant séparément fermé avant d'entrer dans la chambre du patient. Le transport d'un patient avec le virus Ebola au département d'imagerie n'est pas recommandé et exige des précautions supplémentaires. Par exemple, la voie de transport du patient doit être soumise à l'équipe qui contrôle les infections au sein de l'hôpital.

Des salles d'examen désinfectées pendant des heures

En outre, la désinfection des salles de radiologie nécessite de nombreuses heures et interdit l'entrée d'autres patients dans la salle. CT et de l'équipement IRM ne sont pas équipés pour recevoir des patients atteints d'Ebola ou d'autres maladies hautement contagieuses. La topographie des chariots sont extrêmement difficiles à protéger avec des protections en plastique, et les fluides corporels peuvent se loger dans des cavités étroites qui sont inaccessibles à la surface à nettoyer. «Le personnel de radiologie directement impliqué dans la prise en charge des patients atteints de maladie à virus Ebola doivent être identifiés et instruits sur les procédures de l'unité d'isolement et concernant l'habillage et le déshabillage pour la tenue de protection qui doit être correctement dimensionnée," a déclaré le Dr Bluemke.

Bruno Benque


toshiba

Assurance qualité en radiologie: à chacun son niveau de formation !
12/06/2019 : L'Arrêté du 8 février 2019 émis par le Ministère des Solidarités et de la Santé valide les dispositions prises par la Décision ASN du 15 janvier 2019, qui introduit des exigences nouvelles dans le processus de gestion des risques en radiologie. Forcomed renouvelle sa session de formation dédiée.

Décision ASN Assurance qualité: Forcomed accompagne les centres selon leur niveau de labelllisation
17/04/2019 : Pour aider les radiologues à répondre aux obligations législatives sur l'assurance qualité, Forcomed organise plusieurs sessions de formation, pour les centres labellisés et les autres.

Esperanto, le guide pour l'audit clinique européen en radiologie
02/04/2019 : Les contraintes réglementaires européennes en matière de qualité et de sécurité de prise en charge radiologique sont très exigeantes. C'est pourquoi l'ESR vient de publier la 2ème édition de son guide d'audit clinique dédié à l'imagerie médicale.

Le Pr Dominique Sirinelli nommé à la vice-Présidence de la nouvelle Commission de la HAS
29/03/2019 : La nouvelle Commission Recommandations, pertinence, parcours et indicateurs de la HAS a pour Vice-Président un radiologue, le Pr Dominique Sirinelli. Il sera en première ligne pour suivre les accords récents sur la pertinence des actes en radiologie.

Anticipez la mise en œuvre de l'Assurance Qualité en e-learning !
19/02/2019 : Afin de préparer les radiologues aux nouvelles obligations d'Assurance Qualité qui entreront en vigueur le 1er juillet 2019, FORCOMED organise un e-learning dédié à cette thématique.

L'assurance qualité devient systémique en imagerie médicale et médecine nucléaire
14/02/2019 : Le texte législatif relatif à la gestion du risque en imagerie médicale diagnostique qui vient d'être publié introduit une évolution systémique de la gestion du risque dans ce domaine. Parmi les dispositions remarquables, notons le programme d'actions d'amélioration ou la notion d'habilitation des utilisateurs.

Radiologie interventionnelle: les modalités de contrôle qualité évoluent
12/09/2017 : Les modalités du contrôle qualité des modalités de radiologie interventionnelle ont subi un léger lifting. Mais le document qui accompagne ces décisions de l'ANSM semble tout à fait indigeste.

Un site dédié à la gestion des obligations réglementaires des centres d'imagerie médicale
28/03/2017 : Afin que les professionnels de santé des centres d’imagerie médicale puissent se concentrer sur leur coeur de métier, SOCOTEC a mis en ligne un site internet dédié à la prise en compte de leurs obligations réglementaires.

Les unités de radiologie américaines préparent la venue d'Ebola
20/11/2014 : La prise en charge radiologique des patients atteints du virus Ebola fait l'objet de procédures très strictes aux Etats-Unis. Les modalités mobiles au chevet du patient sont en première ligne, le manipulateur restant dans l'antichambre mais susceptible d'entrer dans la chambre d'isolement. S'il est possible de transporter les patients jusque dans le service d'imagerie, l'imagerie en coupe est fortement contre-indiquée pour ces patients.

La HAS expérimente deux nouveaux critères de qualité des comptes-rendus en imagerie
27/05/2014 : Une cinquantaine d'établissements de santé MCO vont participer à une expérimentation menée par la HAS, concernant la qualité des comptes-rendus en imagerie. La conformité globale de ces documents, ainsi que les délais de validation seront étudiés au quatrième trimestre 2015, les résultats étant attendus début 2015.


Formation aux gestes d’urgence en imagerie médicale
26/08/2019 : Forcomed organise une journée de formation DPC aux gestes d'urgence dans le cadre de l'allergie ou de l'arrêt cardio-respiratoire. Elle est proposée en présentiel.

Le chant du criquet qui attaque le cerveau
23/08/2019 : Le "Syndrome du criquet de l'ambassade des USA à Cuba" semble avoir trouvé une explication scientifique. C'est ce que montre une étude utilisant l'IRM fonctionnelle parue dans le Journal of the American Medical Association.

Ostéoradionécrose post-radiothérapie : l'IRSN lance in projet de recherche
22/08/2019 : L'IRSN vient de lancer XBONE, un nouveau projet visant à réparer les effets secondaires induits sur les os par des radiothérapies des cancers aéro-digestifs. Ce protocole de thérapie utilise les cellules stromales mésenchymateuses dans une matrice de biomatériau.

Le Pr Yves Menu évoque l'évolution de l'ECR
20/08/2019 : Le Pr Yves Menu, Rédacteur en chef de la revue European Radiology, évoque l'évolution de l'ECR depuis sa première participation en 1991 sur la nouvelle ESR Connect Channel.

Traitement de la TDAH : des effets nocifs pour la substance blanche des jeunes enfants
19/08/2019 : Selon une étude publiée dans la revue Radiology, un médicament utilisé pour traiter le trouble déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH) semble affecter le développement de la substance blanche chez les enfants atteints de ce trouble. Les mêmes effets n'ont pas été observés chez les adultes atteints de cette pathologie.

Hologic acquiert une partie de SuperSonic Imagine
14/08/2019 : SuperSonic Imagine vient de céder 46% de ses actions à Hologic. De quoi développer ses ventes à l'export.

Formation à l'imagerie IRM du pelvis féminin
13/08/2019 : Forcomed propose des formations spécifiques à l'imagerie IRM des pathologies du pelvis féminin. Elles sont scindées en trois programmes distincts, dont un consacré au perfectionnement.

La Data science en Santé se développe à l'Université
13/08/2019 : L'Intelligence artificielle en Santé fera l'objet de plusieurs cursus de formation dans les Universités françaises à la rentrée. C'est notamment le cas à l'Université Paris Descartes.

RSNA 2019 : 3 700 m2 dédiés à l'intelligence artificielle
09/08/2019 : Le RSNA 2019 AI Showcase proposera un plus grand espace dédié à l'intelligence artificielle. Des démonstrations et des salles de classe permettront aux fournisseurs de solutions et aux spécialistes de promouvoir les outils d'aide à la décision clinique ainsi que les bonnes pratiques de gestion des données.

UniHA élargit considérablement son offre dans le domaine des ultrasons
07/08/2019 : Le nouveau marché d'imagerie ultrasonore mis en place par UniHA proposera une offre complète de modalités, pour des usages classiques ou les plus spécifiques. Il comporte également des systèmes de télé-échographie et de désinfection des sondes.


Ultrasons ou résonance magnétique: faites votre choix pour l'élastographie hépatique !
20/03/2018 : L'élastographie par résonance magnétique se place comme un examen de référence pour l'évaluation de la fibrose hépatique. Une enquête publiée dans la revue Radiology se propose de la comparer avec l'élastographie échographique.

Le deep learning pour segmenter les images IRM de prostate
15/02/2018 : Une méthode de segmentation de la prostate par deep learning à partir d'images IRM vient d'être validée par comparaison avec l'interprétation par des spécialistes. Une nouvelle étape vers l'identification assistée des lésions cancéreuses.

Les modalités d'imagerie médicale sont toujours mal réparties en France
18/07/2019 : La nouvelle étude de la DREES sur les établissements de Santé français objective, pour 2017, la confirmation de la baisse du nombre d'installation de radiologie conventionnelle. Pour l'imagerie en coupe, ce document confirme les disparités territoriales en terme d'équipement.

FACTUM HEALTHCARE CONSOLIDE SA POSITION EN FRANCE ET EN BELGIQUE
02/09/2015 : Factum Healthcare se place désormais comme un partenaire essentiel des établissements de santé et cabinets d'imagerie pour l'acquisition de nouvelles modalités. Elle sera un des acteurs majeurs de l'amélioration de la continuité de prise en charge radiologique des patients en faisant progresser le parc de machines sur le territoire.

Biotronik présente ses prothèses cardiaques compatibles avec l’examen IRM
16/02/2016 : Le vendredi 12 février 2016, Biotronik a présenté sa nouvelle gamme de produits IRM-compatibles et son nouveau dispositif MRI AutoDetect. Pour l’occasion, le Docteur Philippe Cart, radiologue à l’Hôpital de Charleville-Mézières et le Docteur Arnaud Lazarus, cardiologue rythmologue à la clinique Ambroise Paré, ont été invités à prendre la parole pour nous faire partager leur expérience respective.

Nouvelles collaborations entre HL7 et IHE au service de l'interopérabilité
23/06/2016 : Suite à une longue histoire de collaboration fructueuse, Health Level Seven International (HL7) et Integrating the Healthcare Enterprise (IHE) ont annoncé qu’ils renouvelaient leur accord de coopération pour faire avancer l'interopérabilité des systèmes d’information de santé.

Ostéoradionécrose post-radiothérapie : l'IRSN lance in projet de recherche
22/08/2019 : L'IRSN vient de lancer XBONE, un nouveau projet visant à réparer les effets secondaires induits sur les os par des radiothérapies des cancers aéro-digestifs. Ce protocole de thérapie utilise les cellules stromales mésenchymateuses dans une matrice de biomatériau.

Le Pr Yves Menu évoque l'évolution de l'ECR
20/08/2019 : Le Pr Yves Menu, Rédacteur en chef de la revue European Radiology, évoque l'évolution de l'ECR depuis sa première participation en 1991 sur la nouvelle ESR Connect Channel.

La Data science en Santé se développe à l'Université
13/08/2019 : L'Intelligence artificielle en Santé fera l'objet de plusieurs cursus de formation dans les Universités françaises à la rentrée. C'est notamment le cas à l'Université Paris Descartes.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.