Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Imagerie interventionnelle > La cocaïne, facteur de risque majeur pour la maladie coronarienne

La cocaïne, facteur de risque majeur pour la maladie coronarienne

MARDI 16 FéVRIER 2021 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La radiomique permet de mieux comprendre comment la consommation de cocaïne et d'autres facteurs de risque affectent l'évolution de la maladie coronarienne, selon une étude publiée dans Radiology. Les chercheurs ont déclaré que l'étude montre le pouvoir de la radiomique pour améliorer la compréhension non seulement des maladies cardiovasculaires, entre autres.

RSNA

La maladie coronarienne se développe généralement avec le temps à mesure que la plaque d’athérome s'accumule dans les artères. Ce processus, connu sous le nom d'athérosclérose, peut éventuellement conduire à des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux.

Des sténoses coronariennes aux impacts différents selon le type de patient

Historiquement, les techniques d'imagerie comme la coronarographie ont fourni des informations sur l'athérosclérose en décrivant le degré de sténose ou de rétrécissement des artères coronaires. Bien que les mesures de la sténose soient utiles, elles ne sont pas toujours le moyen le plus précis d'évaluer le risque d'un événement indésirable comme un infarctus du myocarde. Une étude publiée dans la Revue Radiology tente d’évaluer les apports de la radiomique pour prédire ce risque.

« Certaines personnes ont des sténoses coronariennes à 90% et se portent bien, tandis que d'autres sténosés à 40-50% meurent soudainement sans avertissement, remarque l'auteur principal de l'étude, le Dr Shenghan Lai, professeur d'épidémiologie et de Santé publique à Institute of Human Virology at the University of Maryland School of Medicine et au Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health de Baltimore. Cela montre que, non seulement la sténose, mais également la nature de la plaque elle-même peuvent jouer un rôle très important dans l'évaluation des risques. »

La radiomique pour analyser l’évolution de la plaque d’athérome dans le temps

La radiomique est capable d’aller au-delà du volume de la plaque et peut caractériser une multitude d’informations apparentes dans l'image mais non visibles à l'œil nu. Pour effectuer une étude radiomique, les images sont explorées par un algorithme qui analyse des milliers de fonctionnalités pour une évaluation des risques plus complète. Dans cette nouvelle étude, le Pr Lai, le Pr Márton Kolossváry, un pionnier dans l'utilisation de la radiomique en imagerie cardiovasculaire, et leurs collègues ont cherché à savoir si différents facteurs de risque cardiovasculaire ont des contributions distinctives aux changements de la plaque au fil du temps. Les facteurs de risque pris en compte dans ce travail sont la consommation de cocaïne et l’infection au VIH.

Le groupe d'étude comprenait 300 personnes atteintes d'une coronaropathie subclinique, ou d'une maladie pas encore assez grave pour présenter des symptômes, comme confirmé par coronarographie. Les changements dans 1 276 caractéristiques radiomiques ont été analysés sur une moyenne de suivi de quatre ans. Les données sont tirées de la Heart Study, une enquête longitudinale sur les effets du VIH et de la cocaïne sur la coronaropathie subclinique, qui a été financée par le National Institute on Drug Abuse pendant 21 années consécutives.

La consommation de cocaïne, un facteur de risque important de la maladie coronarienne

Les résulktats ont montré que ces facteurs de risque ont chacun des effets différents sur les changements de l'athérosclérose coronarienne au fil du temps. La consommation de cocaïne semble significativement associée à près d'un quart des caractéristiques radiomiques. L'infection à VIH, quant à elle, n'est liée qu'à un peu plus de 1% des caractéristiques radiomiques. L'étude a également révélé que l'infection à VIH avait un effet plus profond sur la maladie coronarienne chez les individus plus jeunes. « La consommation de cocaïne joue un rôle important dans la pathogenèse de la maladie coronarienne, conclut le Dr Lai. Les utilisateurs de cocaïne séropositifs devraient s'abstenir de consommer de la cocaïne pour réduire le risque de maladie coronarienne. »

Bruno Benque avec RSNA


toshiba

Les nouvelles techniques de ponction radiale distale en vidéo
03/03/2021 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, voici un webinar organisé par Incathlab consacré aux nouvelles techniques de ponction radiale distale et des matériels innovants adaptés à cette technique.

Procédures trans-artérielles : les bonnes pratiques de ponction pour une fermeture facile en vidéo
24/02/2021 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, voici un webinar organisé par Incathlab consacré aux bonnes pratiques de ponction radiale et fémorale lors des procédures interventionnelles artérielles.

La cocaïne, facteur de risque majeur pour la maladie coronarienne
16/02/2021 : La radiomique permet de mieux comprendre comment la consommation de cocaïne et d'autres facteurs de risque affectent l'évolution de la maladie coronarienne, selon une étude publiée dans Radiology. Les chercheurs ont déclaré que l'étude montre le pouvoir de la radiomique pour améliorer la compréhension non seulement des maladies cardiovasculaires, entre autres.

Perforation coronaire : de nouvelles techniques présentées en vidéo
04/02/2021 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, voici un webinar Incathlab consacré à la gestion des perforations des artères coronaires lors des angioplasties.

Les vertébroplasties cervicales par abord transpédiculaire montrent leur efficacité
20/01/2021 : Pour réaliser une vertébroplastie cervicale, mieux vaut choisir un abord transpédiculaire postérieur. C’est ce qui ressort d’une étude strasbourgeoise publiée dans la Revue European Radiology.

La première télé-angioplastie coronaire européenne a été réalisée en Normandie
13/01/2021 : La première télé-angioplastie robotique en Europe vient d’être réalisée entre Caen et Rouen par la solution Robocath sur un modèle animal. Un espoir pour les patients résidant dans des déserts médicaux.

Sténoses vasculaires calcifiées : les applications de la lithotripsie en vidéo
11/01/2021 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, voici un webinar organisé par Incathlab consacré à la lithotripsie dans le traitement de sténoses calcifiées des artères des membres inférieurs.

Robocath s'ouvre au marché chinois
12/11/2020 : Afin d’adresser le marché de l’imagerie interventionnelle chinois, Robocath vient de créer, avec MedBot, une joint-venture. L’assemblage de la plateforme R-One et la fabrication de consommables seront réalisés sur place.

Angioplastie coronaire : une étude randomisée compare deux types de stents actifs
02/11/2020 : Les nouveaux stents actifs (DES) à polymère durable sont sensés donner une alternative aux DES biodégradables dans le traitement des pathologies ischémiques coronariennes. Une étude randomisée à grande échelle montre des résultats comparatifs prometteurs.

Un dispositif de guidage IRM reçoit le 1er Prix de l'innovation en imagerie médicale aux JFR.plus
09/10/2020 : En obtenant le 1er Prix de l’innovation en imagerie médicale, le dispositif de guidage IRM pour l’interventionnel Certis Therapeutic fait la preuve de la fiabilité de son système. Le marquage CE est prévu en 2021.


Les nouvelles techniques de ponction radiale distale en vidéo
03/03/2021 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, voici un webinar organisé par Incathlab consacré aux nouvelles techniques de ponction radiale distale et des matériels innovants adaptés à cette technique.

Dépistage du cancer du sein : la fréquence des mammographies en question
02/03/2021 : La participation régulière à un dépistage du cancer du sein par mammographie réduit considérablement la mortalité, selon une vaste étude portant sur plus d'un demi-million de femmes, publiée dans la revue Radiology. Le manquement à un dépistage mammographique programmé avant un diagnostic de cancer du sein entrainerait un risque significativement plus élevé de mourir de ce cancer.

Le F.IR.E 2021 se tiendra bientôt sous forme de wébinaire
02/03/2021 : Le congrès FIRE 2021 prendra cette année une forme digitale. Le 9 avril, tout ce qui se fait en termes d’innovation en imagerie interventionnelle sera traité à cette occasion.

Une offre graduée pour le suivi des injecteurs des centres d'imagerie médicale
02/03/2021 : En proposant OptiProtect™ 3S, Guerbet met à disposition des centres d’imagerie médicale une offre graduée pour le suivi de leurs injecteurs. Des options à la carte sont également disponibles.

Une iconographie exhaustive des complications dues à une voie veineuse centrale
01/03/2021 : Les complications engendrées par la présence d’un système de voie veineuses centrale implantable sont nombreuses et décelables en imagerie. Un article publié dans la Revue European Radiology fait une revue iconographique exhaustive de ces complications, tant précoces que tardives.

Aide à la décision en mammographie : le Resah choisit Arterys et iCAD
26/02/2021 : Arterys et iCAD viennent d’annoncer le référencement d’une offre commerciale commune auprès du Resah. Un plus pour l’aide à la décision en mammographie.

Fuite de données de Santé : Dedalus France réagit par communiqué
25/02/2021 : Alors qu’une fuite importante de données de Santé vient d’être divulguée, impliquant l’éditeur Dedalus France, ce dernier annonce par communiqué être pleinement mobilisé pour gérer au mieux de problème.

Node-RADS, le nouveau système TDM-IRM pour identifier le stade d'envahissement ganglionnaire
25/02/2021 : Lorsque l’on doit évaluer le stade d’envahissement d’un ganglion secondaire à une tumeur, on a du mal à utiliser des critères pertinents, faute de consensus. Des chercheurs proposent, dans une étude parue dans European Radiology, le système Node-RADS qui utilise l’imagerie Scanner et IRM.

Procédures trans-artérielles : les bonnes pratiques de ponction pour une fermeture facile en vidéo
24/02/2021 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, voici un webinar organisé par Incathlab consacré aux bonnes pratiques de ponction radiale et fémorale lors des procédures interventionnelles artérielles.

Un algorithme de deep learning pour identifier les lésions précancéreuses par coloscopie virtuelle
23/02/2021 : Selon une étude publiée dans la revue Radiology, un algorithme de deep learning permet de différencier avec précision les polypes colorectaux bénins et prémalins sur les coloscopies virtuelles par scanner. Il pourrait, à terme, améliorer la pertinence du dépistage du cancer colorectal en complément de la lecture radiologique.


Fuite de données de Santé : Dedalus France réagit par communiqué
25/02/2021 : Alors qu’une fuite importante de données de Santé vient d’être divulguée, impliquant l’éditeur Dedalus France, ce dernier annonce par communiqué être pleinement mobilisé pour gérer au mieux de problème.

COMMENT PRÉVENIR LA RÉCIDIVE D'ANÉVRISME INTRA-CÉRÉBRAL ?
10/06/2015 : Des protocoles de suivi à 10 ans par angio-IRM pourraient s'avérer nécessaire afin de prévenir les récidives d'anévrisme intracrânien. C'est ce qui ressort d'une étude publiée dans Radiology.

Node-RADS, le nouveau système TDM-IRM pour identifier le stade d'envahissement ganglionnaire
25/02/2021 : Lorsque l’on doit évaluer le stade d’envahissement d’un ganglion secondaire à une tumeur, on a du mal à utiliser des critères pertinents, faute de consensus. Des chercheurs proposent, dans une étude parue dans European Radiology, le système Node-RADS qui utilise l’imagerie Scanner et IRM.

Optimiser la cotation des actes grâce à un nouveau site web gratuit
03/09/2019 : Le catalogue CCAM est souvent mal employé par les radiologues, ce qui peut engendrer des erreurs de cotations. C'est pout leur venir en aide que le site web gratuit ccam-radiologie.fr a été conçu, afin d'optimiser la facturation de l'activité radiologique.

Récidive du cancer de la prostate: des résultats significatifs pour la SBRT
09/01/2020 : Une nouvelle étude conforte la stratégie thérapeutique utilisant le CyberKnife® pour traiter par SBRT les récidives de cancer de la prostate. Les résultats sont très encourageants par rapport aux autres traitements.

Forme sévère de COVID-19 : des atteintes oculaires identifiées à l'IRM
19/02/2021 : Des chercheurs utilisant l'IRM ont découvert des anomalies significatives dans les yeux de certaines personnes atteintes de COVID-19 sévère, selon une étude publiée dans la revue Radiology. Les résultats de cette étude lancée par la SFNR suggèrent la nécessité d'un dépistage oculaire chez ces patients afin de fournir un traitement et une gestion appropriés des manifestations ophtalmologiques potentiellement graves du COVID-19.

Les durées de conservations des données mises à jour par la CNIL
26/08/2020 : La CNIL a récemment mis à jour son document relatif aux obligations de conservation des données de Santé. Cela concerne, pour l’imagerie médicale, les établissements de Santé, les cabinets de radiologie et les centres pratiquant le dépistage du cancer.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Scanner du COVID-19 : comprendre l'évolution des lésions à un mois
23/03/2020 : Une nouvelle étude publiée dans la Revue Radiology pourrait permettre de comprendre l’évolution des images COVID-19 au scanner. Un suivi des patients à un mois a en effet été réalisée dans ce travail.

Aide à la décision en mammographie : le Resah choisit Arterys et iCAD
26/02/2021 : Arterys et iCAD viennent d’annoncer le référencement d’une offre commerciale commune auprès du Resah. Un plus pour l’aide à la décision en mammographie.