Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Imagerie interventionnelle > Angioplastie coronaire : une étude randomisée compare deux types de stents actifs

Angioplastie coronaire : une étude randomisée compare deux types de stents actifs

LUNDI 02 NOVEMBRE 2020 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Les nouveaux stents actifs (DES) à polymère durable sont sensés donner une alternative aux DES biodégradables dans le traitement des pathologies ischémiques coronariennes. Une étude randomisée à grande échelle montre des résultats comparatifs prometteurs.

Cardiovascular Research Fondation

La Cardiovascular Research Fondation rapporte une présentation faite lors du Transcatheter Cardiovascular Therapeutics (TCT) 2020 sur un essai clinique randomisé comparant les stents à élution médicamenteuse (DES) structurés par polymères durables avec des DES avec des polymères biodégradables chez les patients atteints du syndrome coronarien aigu (SCA).

Une étude comparative des stents actifs durables et des stents actifs biodégradables

Les nouveaux stents dits « actifs » (DES) ont considérablement amélioré les parcours de soins des patients, bien que les polymères utilisés de première génération aient été accusés d'être la cause d'une réponse inflammatoire chronique conduisant à des résultats cliniques défavorables, notamment des thromboses intrastent. Des polymères durables biocompatibles et des polymères biodégradables ont été développés pour aider à atténuer cet effet indésirable. Le but de l'étude HOST-REDUCE-POLYTECH-ACS présentée au TCT 2020 était d'étudier l'efficacité et l'innocuité d'un polymère durable DES par rapport à un polymère biodégradable DES chez des patients atteints de SCA subissant une angioplastie transcutanée.

Les patients présentant une lésion dans une artère coronaire majeure ou un pontage avec sténose significative éligible pour l'implantation d'un stent ont été randomisés de manière 1: 1 vers un polymère durable ou un polymère biodégradable DES. Le critère d'évaluation principal était axé sur le patient (POCO), comprenant le décès l'infarctus du myocarde non mortel, la thrombose intrastent ou toute action de revascularisation à 12 mois. Le critère d'évaluation secondaire orienté sur le matériel (DOCO), comprenant le décès, l'infarctus du myocarde dû au vaisseau cible ou la revascularisation de la lésion cible.

Des résultats sensiblement identiques mais à confirmer dans le temps

Dans cet essai multicentrique ouvert, randomisé, un total de 3413 patients atteints de SCA avec 4713 lésions ont été recrutés dans 35 centres et ont été randomisés dans le groupe polymère durable DES (1713 patients, 2367 lésions) ou le groupe polymère résorbable DES (1 700 patients, 2 346 lésions). Le taux de POCO était de 5,2% dans le polymère durable DES comparé à 6,4% dans le groupe polymère biodégradable DES. Le taux de DOCO était légèrement plus élevé dans le groupe des polymères biodégradables (2,6% contre 3,9%).

« Chez les patients atteints de SCA présentant une sténose coronarienne significative et éligibles à l'implantation d'un stent, le polymère durable DES n'était pas inférieur au polymère biodégradable DES, en termes de résultats composites axés sur le patient sur un an, remarque ainsi le Pr Hyo-Soo Kim, Directeur du Coronary Intervention and Transcatheter Aortic Valve Implantation au sein du Department of Internal Medicine at Seoul National University Hospital de Séoul. Pour le résultat DOCO, nous avons observé un signe d'événements cliniques plus élevés dans le polymère biodégradable DES. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour évaluer l’effet de la technologie des polymères sur les résultats cliniques plus d’un an après l’angioplastie. »

Bruno Benque avec CRF


toshiba

Robocath s'ouvre au marché chinois
12/11/2020 : Afin d’adresser le marché de l’imagerie interventionnelle chinois, Robocath vient de créer, avec MedBot, une joint-venture. L’assemblage de la plateforme R-One et la fabrication de consommables seront réalisés sur place.

Angioplastie coronaire : une étude randomisée compare deux types de stents actifs
02/11/2020 : Les nouveaux stents actifs (DES) à polymère durable sont sensés donner une alternative aux DES biodégradables dans le traitement des pathologies ischémiques coronariennes. Une étude randomisée à grande échelle montre des résultats comparatifs prometteurs.

Un dispositif de guidage IRM reçoit le 1er Prix de l'innovation en imagerie médicale aux JFR.plus
09/10/2020 : En obtenant le 1er Prix de l’innovation en imagerie médicale, le dispositif de guidage IRM pour l’interventionnel Certis Therapeutic fait la preuve de la fiabilité de son système. Le marquage CE est prévu en 2021.

Nouveautés thérapeutiques endovasculaires des pathologies veineuses
25/09/2020 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, nous vous proposons un webinar consacré aux nouveautés concernant le traitement endovasculaire de pathologies veineuses.

Save the date : webinar radiologie interventionnelle
19/08/2020 : C’est à un webinar dédié à l’imagerie interventionnelle sous scanner que nous convie, le 10 septembre 2020, la British Society of interventional radiology.

Angioplastie coronaire : que faire lorsque le guide passe en sous-intimal ?
27/07/2020 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, un webinar illustrant différentes stratégies d’abord d’une lésion d’occlusion d’artère coronaire chronique lorsque le guide passe en sous-intimal.

Terumo se place sur le marché de la radiothérapie interne sélective
16/07/2020 : En faisant l’acquisition de la start-up hollandaise Quirem Medical, Terumo se place parmi les fournisseurs influents de matériels de radiothérapie interne sélective.

La session 2020 du ML-CTO sera virtuelle
15/07/2020 : La grand-messe du traitement de l’occlusion de l’artère coronaire, le ML-CTO, sera cette année virtuelle. L’esprit de l’événement rreste le même, avec es live cases pour tous les niveaux de compétences.

Save the date : le CTO Live Aid World Tour
23/06/2020 : Les acteurs de la prise en charge de l’occlusion chronique coronaire percutanée se retrouveront bientôt pour un événement caritatif en ligne. À cette occasion, 13 procédures seront diffusées en direct en 14h de temps.

Les usages du ballon actif dans le traitement des maladies coronaires
15/06/2020 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, un webinar consacré aux usages du ballon actif dans le traitement percutané des maladies coronaires.


Signature d'un partenariat pour la détection des AVC par IA à partir du scanner cérébral
19/11/2020 : En signant un partenariat avec Avicienna.AI, Canon Medical permet aux radiologues d’être alertés en cas d’AVC hémorragique ou ischémique lors d’un scanner cérébral.

Le suivi IRM des joueurs de tennis en surpoids objective une dégénérescence cartilagineuse accrue des genoux
19/11/2020 : Les sports de raquette semblent accélérer la dégénérescence des articulations du genou chez les personnes en surpoids souffrant d'arthrose, selon une étude présentée lors du dernier congrès de la Radiological Society of North America (RSNA). Une surcharge articulaire nocive déclenchant un stress de contact accru sur le ménisque sont des pistes pour expliquer le phénomène.

Plus qu'un fournisseur, Philips est un partenaire
18/11/2020 : Cette année 2020 a été marquée par une crise sanitaire inédite qui a bousculé l’ensemble des acteurs du domaine médical. Jérôme Chevillotte, responsable pôle Diagnostic de précision au sein des équipes Philips Commercial France, revient sur les actions concrètes des derniers mois.

Le Mois sans tabac ravive les besoins de scanner low dose pour le dépistage précoce du cancer du poumon
18/11/2020 : En ce mois sans tabac de sensibilisation au cancer du poumon, la FNMR souhaite interpeler les pouvoirs publics sur les avantages que pourrait apporter le scanner low dose pour le dépistage précoce de cette maladie.

Les apports de la tomosynthèse dans l'étude de Vérone dédiée au dépistage du cancer du sein
16/11/2020 : La tomosynthèse mammaire, en combinaison avec la mammographie synthétique, améliore la détection du cancer par rapport à la mammographie numérique seule, selon une étude italienne publiée dans la revue Radiology. Les résultats de l'étude ajoutent un soutien supplémentaire à l'utilisation du DBT dans les programmes de dépistage du cancer du sein en population.

Audiences records pour l'IDoR 2020
16/11/2020 : L’IDoR 2020 a connu un engouement sans précédent cette année. Le rôle majeur tenu par l’imagerie médicale dans le diagnostic et le traitement de la maladie à COVID-19 y a contribué grandement et les retours d’expérience feront l’objet d’un livre électronique.

Robocath s'ouvre au marché chinois
12/11/2020 : Afin d’adresser le marché de l’imagerie interventionnelle chinois, Robocath vient de créer, avec MedBot, une joint-venture. L’assemblage de la plateforme R-One et la fabrication de consommables seront réalisés sur place.

La Profession Médicale Intermédiaire sera pluridisciplinaire ou ne sera pas
12/11/2020 : Alors qu’une proposition de Loi souhaite créer une Profession Médicale Intermédiaire (PMI), les manipulateurs, comme les autres professionnels paramédicaux - hors infirmier – sont exclus des discussions. Ils contestent, de même que les cadres de santé, cette disposition et souhaitent faire entendre leur voix.

La radiothérapie intra-opératoire est de retour
11/11/2020 : La radiothérapie per-opératoire est de nouveau très utilisée de nos jours et ses indications sont bénéfiques pour les patients. C’est ce qu’a montré un récent webinar diffusé sur la plateforme Oncostream.

L'IRM abrégée pour mieux dépister les cancers des seins denses
10/11/2020 : Dans une étude américaine publiée dans le Journal of Clinical Oncology, l’IRM abrégée montre des résultats supérieurs à la tomosynthèse pour le dépistage du cancer chez les femmes aux seins denses. Le Gouverneur de Pennsylvanie a même pris un décret obligeant les assureurs à rembourser cette exploration complémentaire.


Les apports de la tomosynthèse dans l'étude de Vérone dédiée au dépistage du cancer du sein
16/11/2020 : La tomosynthèse mammaire, en combinaison avec la mammographie synthétique, améliore la détection du cancer par rapport à la mammographie numérique seule, selon une étude italienne publiée dans la revue Radiology. Les résultats de l'étude ajoutent un soutien supplémentaire à l'utilisation du DBT dans les programmes de dépistage du cancer du sein en population.

Gadolinium et grossesse: des risques significatifs d'exposition fœtale
06/09/2019 : Selon une étude publiée dans la revue Radiology, un nombre limité mais préoccupant de femmes sont exposées à un produit de contraste au gadolinium au début de leur grossesse. Les chercheurs suggèrent de mener des mesures efficaces de dépistage de la grossesse afin de réduire l'exposition par inadvertance à ces agents de contraste en début de grossesse.

Plus qu'un fournisseur, Philips est un partenaire
18/11/2020 : Cette année 2020 a été marquée par une crise sanitaire inédite qui a bousculé l’ensemble des acteurs du domaine médical. Jérôme Chevillotte, responsable pôle Diagnostic de précision au sein des équipes Philips Commercial France, revient sur les actions concrètes des derniers mois.

Un radiotraceur de l'épilepsie visible au TEP
22/01/2020 : Un radiotraceur qui se lie spécifiquement à une classe de récepteurs cérébraux lorsqu'il est injecté à des rats et à des humains vivants vient d’être mis au point par une équipe japonaise. Visible lors d’un examen de TEP, ce composé pourrait améliorer le diagnostic et le traitement de l’épilepsie.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Une revue exhaustive des manifestations multisystémiques du COVID-19
03/11/2020 : Deuxième volet de la revue exhaustive réalisée par la plateforme RadioGraphics sur les manifestations radiologiques du COVID-19. Une iconographie toujours aussi impressionnante des affections cardiaques, neurologiques, abdominales, pédiatriques ou musculo-squelettiques notamment, dues au virus.

Les apports de la radiographie thoracique dans la détection du COVID-19
30/03/2020 : Une étude publiée dans la Revue radiologie stipule que les images de détection de la pneumonie au COVID-19 obtenues par radiographie pulmonaire sont sensiblement équivalentes à celles du scanner. Cependant, des différences sont à signaler, notamment pour le suivi des lésions.

Le scanner nouvel étalon pour le dépistage précoce du Coronavirus
27/02/2020 : Dans une étude de plus de 1000 patients, publiée dans la revue Radiology, la tomodensitométrie thoracique a surpassé les tests de laboratoire dans le diagnostic de coronavirus 2019 (COVID-19). Les chercheurs ont conclu que la tomodensitométrie devrait être utilisée comme principal outil de dépistage du COVID-19.

L'IRM abrégée pour mieux dépister les cancers des seins denses
10/11/2020 : Dans une étude américaine publiée dans le Journal of Clinical Oncology, l’IRM abrégée montre des résultats supérieurs à la tomosynthèse pour le dépistage du cancer chez les femmes aux seins denses. Le Gouverneur de Pennsylvanie a même pris un décret obligeant les assureurs à rembourser cette exploration complémentaire.

Scanner thoracique du COVID-19 : différentier les images des autres pathologies virales
16/03/2020 : Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, des chercheurs chinois et américains ont distingué des différences entre les images du COVID-19 et les autres pneumonies virales au scanner.