Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Congrès et événements > Partenariat SFR - CNES : de nombreuses synergies possibles

Partenariat SFR - CNES : de nombreuses synergies possibles

MERCREDI 07 OCTOBRE 2020 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La session Antoine Béclère des JFR 2020 a vu la SFR et le CNES signer un protocole de partenariat dont l’objectif est de créer une synergie pouvant aboutir à des innovations opérationnelles. L’étude du vieillissement accéléré des astronautes ou la formation des astronautes au diagnostic et à l’interventionnel font partie des axes de travail qui ont été proposés.

JFR.plus

Lorsque le Pr Alain Luciani a présenté avec conviction, dans nos colonnes en préambule aux JFR 2020, la session Antoine Béclère du 4 octobre 2020 que lui et le Comité d’organisation avaient mis au point avec le Centre National d’Exploration Spatiale (CNES), nous étions un peu circonspects quant aux synergies qui pourraient exister entre ces deux domaines.

Surveiller la Santé des astronautes, notamment le vieillissement accéléré

Pourtant, la Société Française de Radiologie (SFR) et le CNES ont bel et bien signé un accord de partenariat afin de développer des solutions innovantes, tant pour les missions spatiales que pour les activités radiologiques terrestres. Le Directeur Général du CNES, Lionel Suchet, mettait à cette occasion l’accent sur le potentiel de l'imagerie diagnostique pour surveiller la santé des astronautes pendant les missions. « La priorité est de remettre les équipages en bonne santé après une mission, a-t-il précisé. Ce partenariat a également pour but de développer la médecine opérationnelle à bord de la station spatiale et d'exploiter l'imagerie à plus long terme pour la recherche. La microgravité présente dans les stations spatiales en fait non seulement des laboratoires scientifiques, mais également des outils de recherche médicale pour explorer ses effets sur le corps humain. »

Pour la SFR, ce partenariat sera un moyen de bénéficier des connaissances acquises par les astronautes, notamment sur le processus de vieillissement accéléré chez les astronautes. Les données recueillies pourraient être appliquées aux patients sur Terre, aidant les radiologues à comprendre l'évolution de la perte de masse musculaire, ou l'ostéoporose, marqueurs de la fragilité des patients âgés ou sous traitement lourd.

Perfectionner les outils d’imagerie médicale embarqués dans l’Espace

Le second fait marquant de cette session fut assurément l’intervention du Pr Claudie Haigneré, médecin et astronaute qui, à travers un film, a expliqué comment l'imagerie peut démontrer l'impact de la microgravité sur des organes aussi importants que le cœur, le cerveau ou les yeux. « Si de telles transformations peuvent faire l’objet de signes radiologiques et d’un suivi, alors elles peuvent également être prédites, a-t-elle expliqué. Ensemble, nous devons travailler et perfectionner les outils d'imagerie qui nous accompagneront dans l’espace. L'exploration spatiale est une coopération internationale. Que ce soit avec la SFR ou des industriels européens qui apporteront une nouvelle méthodologie d'imagerie, l'Europe doit faire entendre sa voix. Parce que c'est une belle aventure, l'aventure de demain. »

Former les astronautes au diagnostic et aux gestes interventionnels

La SFR s’est engagée, d’autre part, à former les astronautes afin qu’ils soient plus autonomes dans l’imagerie diagnostique qu’ils sont susceptibles de mettre en œuvre lors de leurs missions. Depuis la station spatiale internationale, ils peuvent être assistés par des moyens sophistiqués de télé-imagerie, ce qui peut s’avérer très compliqué pour des voyages plus lointains. C’est la raison pour laquelle la SFR participera à la formation des astronautes, notamment pour l'interprétation des images radiologiques, les processus de gestion d'images ou la radiologie interventionnelle. « Je crois que la radiologie interventionnelle thérapeutique aura une importance majeure, notamment sur de longues missions, a ajouté le Pr Alain Luciani. Si un geste thérapeutique est nécessaire dans l’Espace, la radiologie interventionnelle mini-invasive sera certainement la clé. Il faudra pour cela rendre les modalités d’imagerie aussi petites que possible pour les intégrer aux missions spatiales. »

Et pour aller plus loin, et comme nous l’avait annoncé le Pr Luciani lors d’une précédente interview, le partenariat SFR – CNES pourrait s’étendre vers des techniques de réduction du bruit qui seraient appliquées à la radiologie, de même que l’IA des images satellites de la Terre pour comprendre les phénomènes liés au changement climatique qui seraient utiles à l'analyse avancée des images médicales.

La Conférence Antoine Béclère est disponible sur le site des JFR.plus pour les personnes inscrites au congrès.

Bruno Benque


toshiba

Les Jeudis de l'AFPPE, des webinaires pour garder le contact avec la communauté des manipulateurs
25/11/2020 : Afin de remplacer les journées de formations prévues en présentiel et de rester en contact avec la communauté des manipulateurs d’électroradiologie, l’AFPPE lance des webinaires qui leur sont dédiés, les Jeudis de l’AFPPE. Premier numéro le 10 décembre 2020.

Audiences records pour l'IDoR 2020
16/11/2020 : L’IDoR 2020 a connu un engouement sans précédent cette année. Le rôle majeur tenu par l’imagerie médicale dans le diagnostic et le traitement de la maladie à COVID-19 y a contribué grandement et les retours d’expérience feront l’objet d’un livre électronique.

La Profession Médicale Intermédiaire sera pluridisciplinaire ou ne sera pas
12/11/2020 : Alors qu’une proposition de Loi souhaite créer une Profession Médicale Intermédiaire (PMI), les manipulateurs, comme les autres professionnels paramédicaux - hors infirmier – sont exclus des discussions. Ils contestent, de même que les cadres de santé, cette disposition et souhaitent faire entendre leur voix.

Le COVID-19, sujet principal de la Journée internationale de la radiologie le 8 novembre
04/11/2020 : Pour la Journée internationale de la Radiologie (IDoR), l’European Society of Radiology (ESR) met à disposition des professionnels l’ensemble des contenus liés à la pandémie pendant deux semaines. Elle appelle les radiologues et manipulateurs à envoyer des témoignages ou des photos qui seront réunis dans un livre électronique.

Save the date : l'ESR promeut le dépistage du cancer du poumon au cours d'un webinar
27/10/2020 : L’European Society of Radiology co-organise un webinar dédié au dépistage du cancer du poumon, le 4 novembre 2020. Alors que de nouveaux essais cliniques confirment les apports de ce processus de dépistage, cet événement abordera notament les innovations dans ce secteur, les perspectives politiques ou les projets pilotes européens sur ce thème.

Le congrès virtuel RSNA 2020 est déjà un succès
20/10/2020 : Pour son édition 2020 entièrement virtuelle, le congrès de la RSNA mettra à disposition des participants des fonctionnalités diverses optimisées par l’outil numérique. L’exposition technique comprend comme à l’accoutumée plus de 200 industriels et près de 15 000 e-congressistes sont déjà inscrits. C’est donc déjà un succès avant même son ouverture !

Les prérequis de soumission des sujets pour l'ECR 2021
12/10/2020 : La campagne d’appel à soumission de sujets pour l’ECR 2021 est ouverte. L’ESR a, dans ce cadre, publié ses recommandations afin que le processus de relecture soit facilité.

Un nouveau Global Learning Center RSNA créé en Tanzanie
12/10/2020 : Après Cape Town (Afrique du Sud), c’est au tour de Muhimbili, en Tanzanie, de disposer d’un campus de formation pour radiologues régionaux initié par la RSNA. L’Administration nationale de la sécurité nucléaire américaine (NNSA) a subventionné ce nouveau Global Learning Center qui proposera de nombreux supports de formation.

Partenariat SFR - CNES : de nombreuses synergies possibles
07/10/2020 : La session Antoine Béclère des JFR 2020 a vu la SFR et le CNES signer un protocole de partenariat dont l’objectif est de créer une synergie pouvant aboutir à des innovations opérationnelles. L’étude du vieillissement accéléré des astronautes ou la formation des astronautes au diagnostic et à l’interventionnel font partie des axes de travail qui ont été proposés.

Canon Medical, un acteur de Santé responsable et engagé
30/09/2020 : En amont des JFR.plus, Canon Medical met en exergue les innovations qu'il met à disposition des acteurs de l'imagerie médicale. Le Directeur Général François Vorms évoque la philosophie de la firme et les différentes présentations du prochain symposium virtuel du 3 octobre 2020 sont détaillées.


Les Jeudis de l'AFPPE, des webinaires pour garder le contact avec la communauté des manipulateurs
25/11/2020 : Afin de remplacer les journées de formations prévues en présentiel et de rester en contact avec la communauté des manipulateurs d’électroradiologie, l’AFPPE lance des webinaires qui leur sont dédiés, les Jeudis de l’AFPPE. Premier numéro le 10 décembre 2020.

DACS : le CHU de Poitiers opte pour une solution indépendante de dosimétrie patient
24/11/2020 : Le CHU de Poitiers a choisi la solution de dosimétrie patient Nexo[DOSE] pour suivre l’exposition de ses patients aux rayonnement ionisants. La physicienne Christelle Galais nous en dit plus sur les usages de ce logiciel.

Medsquare présente son nouveau site internet
24/11/2020 : En réalisant la refonte de son site internet, Medsquare donne l’image d’une société dynamique apte à répondre aux besoins de ses clients et partenairtes.

Hypertension et diabète : des facteurs favorisant les complications cérébrales du COVID-19
23/11/2020 : Certains patients atteints de COVID-19 présentent un risque plus élevé de complications neurologiques, hémorragies cérébrales ou AVC par exemple, selon une étude présentée lors du congrès de la Radiological Society of North America (RSNA). Les chercheurs ont déclaré que ces découvertes potentiellement mortelles étaient plus fréquentes chez les patients souffrant d'hypertension et de diabète.

Signature d'un partenariat pour la détection des AVC par IA à partir du scanner cérébral
19/11/2020 : En signant un partenariat avec Avicienna.AI, Canon Medical permet aux radiologues d’être alertés en cas d’AVC hémorragique ou ischémique lors d’un scanner cérébral.

Le suivi IRM des joueurs de tennis en surpoids objective une dégénérescence cartilagineuse accrue des genoux
19/11/2020 : Les sports de raquette semblent accélérer la dégénérescence des articulations du genou chez les personnes en surpoids souffrant d'arthrose, selon une étude présentée lors du dernier congrès de la Radiological Society of North America (RSNA). Une surcharge articulaire nocive déclenchant un stress de contact accru sur le ménisque sont des pistes pour expliquer le phénomène.

Plus qu'un fournisseur, Philips est un partenaire
18/11/2020 : Cette année 2020 a été marquée par une crise sanitaire inédite qui a bousculé l’ensemble des acteurs du domaine médical. Jérôme Chevillotte, responsable pôle Diagnostic de précision au sein des équipes Philips Commercial France, revient sur les actions concrètes des derniers mois.

Le Mois sans tabac ravive les besoins de scanner low dose pour le dépistage précoce du cancer du poumon
18/11/2020 : En ce mois sans tabac de sensibilisation au cancer du poumon, la FNMR souhaite interpeler les pouvoirs publics sur les avantages que pourrait apporter le scanner low dose pour le dépistage précoce de cette maladie.

Les apports de la tomosynthèse dans l'étude de Vérone dédiée au dépistage du cancer du sein
16/11/2020 : La tomosynthèse mammaire, en combinaison avec la mammographie synthétique, améliore la détection du cancer par rapport à la mammographie numérique seule, selon une étude italienne publiée dans la revue Radiology. Les résultats de l'étude ajoutent un soutien supplémentaire à l'utilisation du DBT dans les programmes de dépistage du cancer du sein en population.

Audiences records pour l'IDoR 2020
16/11/2020 : L’IDoR 2020 a connu un engouement sans précédent cette année. Le rôle majeur tenu par l’imagerie médicale dans le diagnostic et le traitement de la maladie à COVID-19 y a contribué grandement et les retours d’expérience feront l’objet d’un livre électronique.


Gadolinium et grossesse: des risques significatifs d'exposition fœtale
06/09/2019 : Selon une étude publiée dans la revue Radiology, un nombre limité mais préoccupant de femmes sont exposées à un produit de contraste au gadolinium au début de leur grossesse. Les chercheurs suggèrent de mener des mesures efficaces de dépistage de la grossesse afin de réduire l'exposition par inadvertance à ces agents de contraste en début de grossesse.

Plus qu'un fournisseur, Philips est un partenaire
18/11/2020 : Cette année 2020 a été marquée par une crise sanitaire inédite qui a bousculé l’ensemble des acteurs du domaine médical. Jérôme Chevillotte, responsable pôle Diagnostic de précision au sein des équipes Philips Commercial France, revient sur les actions concrètes des derniers mois.

Les apports de la tomosynthèse dans l'étude de Vérone dédiée au dépistage du cancer du sein
16/11/2020 : La tomosynthèse mammaire, en combinaison avec la mammographie synthétique, améliore la détection du cancer par rapport à la mammographie numérique seule, selon une étude italienne publiée dans la revue Radiology. Les résultats de l'étude ajoutent un soutien supplémentaire à l'utilisation du DBT dans les programmes de dépistage du cancer du sein en population.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Un radiotraceur de l'épilepsie visible au TEP
22/01/2020 : Un radiotraceur qui se lie spécifiquement à une classe de récepteurs cérébraux lorsqu'il est injecté à des rats et à des humains vivants vient d’être mis au point par une équipe japonaise. Visible lors d’un examen de TEP, ce composé pourrait améliorer le diagnostic et le traitement de l’épilepsie.

Scanner thoracique du COVID-19 : différentier les images des autres pathologies virales
16/03/2020 : Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, des chercheurs chinois et américains ont distingué des différences entre les images du COVID-19 et les autres pneumonies virales au scanner.

Une revue exhaustive des manifestations multisystémiques du COVID-19
03/11/2020 : Deuxième volet de la revue exhaustive réalisée par la plateforme RadioGraphics sur les manifestations radiologiques du COVID-19. Une iconographie toujours aussi impressionnante des affections cardiaques, neurologiques, abdominales, pédiatriques ou musculo-squelettiques notamment, dues au virus.

Les apports de la radiographie thoracique dans la détection du COVID-19
30/03/2020 : Une étude publiée dans la Revue radiologie stipule que les images de détection de la pneumonie au COVID-19 obtenues par radiographie pulmonaire sont sensiblement équivalentes à celles du scanner. Cependant, des différences sont à signaler, notamment pour le suivi des lésions.

Évaluation de l'IRM synthétique pour le diagnostic de la Sclérose En Plaques
13/03/2018 : La technologie permet désormais de réaliser des séquences d'IRM synthétiques en une seule acquisition. Une étude publiée dans l'Euopean Journal of Radiology a comparé cette dernière avec l'IRm classique pour l'exploration de la Sclérose En Plaques (SEP).

Signature d'un partenariat pour la détection des AVC par IA à partir du scanner cérébral
19/11/2020 : En signant un partenariat avec Avicienna.AI, Canon Medical permet aux radiologues d’être alertés en cas d’AVC hémorragique ou ischémique lors d’un scanner cérébral.