Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Scanner > Une étude teste un marqueur de récidive du CHC au scanner

Une étude teste un marqueur de récidive du CHC au scanner

MERCREDI 24 JUIN 2020 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Un biomarqueur non invasif de la fibrose hépatique à partir d’images tomodensitométriques devrait permettre d’éviter la biopsie pour évaluer le degré de récidive du CHC. C’est ce que montre une étude lancée par Median Technologies.

Median Technologies a annoncé, le 17 juin 2020,les résultats d'une première étude rétrospective sur l'évaluation du risque de récidive chez des patients atteints de Carcinome Hépato-Cellulaire (CHC) grâce à un biomarqueurnon-invasif généré par iBiopsy®.

La plateforme iBiopsy®, qui intègre des technologies de pointe en intelligence artificielle, est capable d’évaluer le degré de fibrose hépatique dans la stéatose hépatique non alcoolique, d’identifier les patients répondeurs/non répondeurs à certaines immunothérapies en oncologie et de détecter la caractérisation et le pronostic du cancer primaire du foie (CHC).

L'intensité de la fibrose hépatique conditionne en partie la décision thérapeutique concernant les maladies du foie.Le diagnostic de fibrose de fait généralement par examen anapath d'un fragment de foie recueilli par une ponction hépatique.L'objectif de cette étude rétrospective préliminaire a été dans un premier temps de quantifier la fibrose sur des images de scanner,puis de corrélerce score de fibrose non-invasif au risque de récurrence chez des patients atteints de CHC primaire et opérés.

Un algorithme d'apprentissage a été utilisé sur les images de scanner pré-chirurgical de 94 patients afin de modéliser la relation entre les caractéristiques des images du foie et de la rate et les stades histologiques de fibrose hépatique caractérisés par le score standard METAVIR (F0-F4). La performance du test iBiopsy®de fibrose appréciée par l'aire sous la courbe de ROC (AUROC) est de 0.91 avec une spécificité de 1 pour le diagnostic de fibrose sévère (F3-F4).Les résultats de l'étude montrent que le biomarqueur non invasif de fibrose obtenu via la plateforme iBiopsy®permet d'identifier de façon fiable les patients à haut risque de récurrence tumorale.

Utilisé seul pour les valeurs seuils d'une fibrose avancée, ce test permettrait d'éviter la biopsie dans 100% des cas. Ais ces premiers résultats très encourageants nécessitent d'être confirmés sur des cohortes indépendantes de patients plus importantes. Ce sera un des objectifs de l'étude LiveriBiopsy, menée en collaboration avec l'AP-HP, dans le cadre d’un partenariat AP-HP - Median.

Paolo Royan


toshiba

Identifier les zones de faible densité minérale osseuse lors d'un scanner cardiaque
15/07/2020 : Les examens de tomodensitométrie cardiaque effectués pour évaluer la santé cardiaque fournissent également un moyen efficace de dépister l'ostéoporose. Cette extrapolation pourrait accélérer le traitement des patients non diagnostiqués auparavant, selon une étude publiée dans Radiology.

Une étude teste un marqueur de récidive du CHC au scanner
24/06/2020 : Un biomarqueur non invasif de la fibrose hépatique à partir d’images tomodensitométriques devrait permettre d’éviter la biopsie pour évaluer le degré de récidive du CHC. C’est ce que montre une étude lancée par Median Technologies.

Un nouveau scanner au Centre cardiologique d'Évecquemont
17/06/2020 : Les Yvelines accueillent depuis le 2 juin 2020 une nouvelle modalité de scanner au Centre cardiologique d’Évecquemont. Cet équipement viendra compléter la structuration de l’offre de Santé sur ce territoire.

L'AP-HP lance une base de données portant sur le scanner COVID-19 pour un projet de recherche
16/06/2020 : Le Pr Marie-Pierre Revel lance un projet de recherche sur le scanner thoracique chez les patients suspectés de COVID-19. Une base de données sera mise à disposition par l’AP-HP et des industriels qui collaborent à cette initiative.

Les recommandations de la Société d'Imagerie Thoracique pour le déconfinement
11/05/2020 : Alors que le déconfinement a commencé et que les activités non-urgentes reprennent, la Société d’Imagerie Thoracique a émis ses recommandations de bonnes pratiques pour cette discipline.

Évaluer au scanner l'efficacité de la radiofréquence pour l'ablation de lésion de CHC
06/05/2020 : Pour évaluer l’efficacité du traitement du CHC par radiofréquence, des chercheurs de l’Université d’Innsbruck ont utilisé la marge ablative minimale comme indicateur. Dans un article paru dans la Revue European Radiology, ils expliquent comment la fusion d’images tomodensitométriques leur permet d’arriver à leurs fins.

Différentiation de la pneumonie à COVID-19: des performances améliorées à l'aide d'un modèle d'IA
30/04/2020 : Une étude publiée dans la Revue Radiology montre une amélioration des performances des radiologues lorsqu’ils sont aidés par l’IA, pour différentier la pneumonie à COVID-19 par rapport aux autres étiologies. Ce modèle sera bientôt intégré dans un workflow d’examens de routine pour l’évaluer.

Un compte rendu structuré dédié COVID-19 à partir du Smart Data
29/04/2020 : Le projet de compte rendu structuré dédié au COVID-19 élaboré par KEYDIAG, une plateforme soutenue par les télé-radiologues du groupe TELEDIAG, vient d’obtenir le référencement SESAM-VITALE du Ministère. Nous avons rencontré les promoteurs principaux de ce projet qui s’appuie sur une Smart Data enrichie au fil de l’eau par les radiologues eux-même.

Deux études françaises confirment l'embolie pulmonaire souvent associée au COVID-19
27/04/2020 : Une embolie pulmonaire aigüe est susceptible d’apparaître chez les patients atteints d’une pneumonie à COVID-19. Deux études françaises viennent confirmer ces résultats, l’une à Strasbourg, l’autre à Besançon.

Diagnostic et traitement des complications thrombotiques pulmonaires du COVID-19
23/04/2020 : Un article publié le 23 avril 2020 dans la revue Radiology décrit la prévention, le diagnostic et le traitement des complications liées aux thromboses apparaissant chez les patients atteints de COVID-19. Dans les cas les plus avancés, un angioscanner pulmonaire est préconisé.


Les radiologues libéraux face au COVID
03/08/2020 : Pour débuter sa campagne de communication dédiée à la radiologie libérale face au COVID, la FNMR a publié deux vidéos faisant intervenir le Dr Jean-Charles Leclerc ainsi qu’une patiente atteinte de BPCO.

Les inscriptions au RSNA 2020 entièrement virtuel sont ouvertes
03/08/2020 : Le congrès de la RSNA 2020 sera entièrement virtuel. Des séances plénières, des questions-réponses ou des chat seront proposés pour des accès premium ou standard. Les inscriptions sont désormais ouvertes.

SystemX renforce sa position sur le marché RIS-PACS
29/07/2020 : SystemX vient d’annoncer son rapprochement avec Penaranda Informatique, une société qui conçoit des solutions RIS. Elle renforce ainsi sa présence sur le marché des solutions RIS-PACS.

Angioplastie coronaire : que faire lorsque le guide passe en sous-intimal ?
27/07/2020 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, un webinar illustrant différentes stratégies d’abord d’une lésion d’occlusion d’artère coronaire chronique lorsque le guide passe en sous-intimal.

ECR 2020 virtuel : un succès retentissant !
24/07/2020 : L’European Society of Radiology se réjouit du succès rencontré par le congrès ECR 2020 diffusé uniquement en ligne. Mais le congrès n’est pas encore fini puisque des « Highlight weeks » seront diffusés tout au long de l’année 2020.

Le dépistage du cancer du sein assuré jusque dans les régions saoudiennes reculées
22/07/2020 : En faisant l’acquisition de dix unités mobiles de mammographie autonomes plusieurs jours, le Ministère de la Santé d’Arabie Saoudite espère voir augmenter le taux de dépistage du cancer du sein. Un projet porté par Fujifil et Toutenkamion.

La radiologie privée fortement impactée par la pandémie aux USA
20/07/2020 : Les cabinets de radiologie ont été particulièrement durement touchées par la pandémie de COVID-19 aux USA, et les mesures qu'elles prennent pour atténuer l'impact de la pandémie sur leur pratique façonneront l'avenir de la radiologie. Une étude spéciale de la RSNA COVID-19 Task Force publiée dans la Revue Radiology détaille les déterminants de cette conjoncture.

Polyvalence, fiabilité et workflow amélioré pour les installations Canon Medical à l’ECR 2020
17/07/2020 : Le symposium organisé par Canon Medical lors de l’ECR virtuel 2020 a présenté les innovations majeures apportées par le constructeur japonais en tomodensitométrie et en imagerie interventionnelle. La soustraction d’image, l’imagerie spectrale et le deep learning reconstruction (DLR) AiCE ont été développées, ainsi que la salle d’imagerie interventionnelle multi-modalité Alphenix 4D CT.

Terumo se place sur le marché de la radiothérapie interne sélective
16/07/2020 : En faisant l’acquisition de la start-up hollandaise Quirem Medical, Terumo se place parmi les fournisseurs influents de matériels de radiothérapie interne sélective.

Identifier les zones de faible densité minérale osseuse lors d'un scanner cardiaque
15/07/2020 : Les examens de tomodensitométrie cardiaque effectués pour évaluer la santé cardiaque fournissent également un moyen efficace de dépister l'ostéoporose. Cette extrapolation pourrait accélérer le traitement des patients non diagnostiqués auparavant, selon une étude publiée dans Radiology.


Scanner thoracique du COVID-19 : différentier les images des autres pathologies virales
16/03/2020 : Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, des chercheurs chinois et américains ont distingué des différences entre les images du COVID-19 et les autres pneumonies virales au scanner.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Le scanner nouvel étalon pour le dépistage précoce du Coronavirus
27/02/2020 : Dans une étude de plus de 1000 patients, publiée dans la revue Radiology, la tomodensitométrie thoracique a surpassé les tests de laboratoire dans le diagnostic de coronavirus 2019 (COVID-19). Les chercheurs ont conclu que la tomodensitométrie devrait être utilisée comme principal outil de dépistage du COVID-19.

L'IRM MIEUX QUE LA MAMMOGRAPHIE POUR QUALIFIER LES CANCERS AGRESSIFS
01/12/2015 : Les cancers du sein multicentriques ont des dimensions souvent plus importantes à l'IRM qu’à la mammographie. C’est ce que montre une étude italienne qui remarque que l’exploration par IRM est susceptible de faire changer de stratégie thérapeutique.    

Le laser couplé à un monitoring IRM pour traiter le Parkinson
13/06/2019 : Une patiente du CHU d'Amiens-Picardie a bénéficié d'une thalamotomie par laser couplé à un monitoring IRM pour traiter son Parkinson. Cette procédure est une première en Europe.

Les apports de la radiographie thoracique dans la détection du COVID-19
30/03/2020 : Une étude publiée dans la Revue radiologie stipule que les images de détection de la pneumonie au COVID-19 obtenues par radiographie pulmonaire sont sensiblement équivalentes à celles du scanner. Cependant, des différences sont à signaler, notamment pour le suivi des lésions.

Bloc opératoire : un guide ASN de formation IBODE qui crée une ambigüité
18/09/2019 : Dans un guide pratique à l'attention des IBODE, l'ASN a ouvert la porte à ces derniers pour les former à l'aide à la réalisation d'actes interventionnels. Mais ce texte comprend quelques dispositions ambigües quant à la nature effective de l'aide qu'ils pourront apporter.

Scanner du COVID-19 : comprendre l'évolution des lésions à un mois
23/03/2020 : Une nouvelle étude publiée dans la Revue Radiology pourrait permettre de comprendre l’évolution des images COVID-19 au scanner. Un suivi des patients à un mois a en effet été réalisée dans ce travail.

Un compte rendu structuré gratuit pour le diagnostic de COVID-19
18/03/2020 : Afin de participer à l’effort mondial contre l’épidémie de COVID-19, la start-up Smart Reporting donne accès gratuitement aux comptes rendus structurés pour le diagnostic de cette pathologie.

Premier cas de lésions cérébrales dues au COVID-19 à l'IRM
01/04/2020 : Le premier cas d’encéphalopathie due au COVID-19 vient d’être décrit dans la Revue Radiology. Bien que le l’angioscanner ne montre pas d’anomalie, l’IRM objective des signes d’hémorragie dans les coupes de susceptibilité magnétique.