Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Radiologie générale diagnostique > Les signes radiologiques abdominaux qui pourraient être induits par le COVID-19

Les signes radiologiques abdominaux qui pourraient être induits par le COVID-19

MARDI 12 MAI 2020 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

En plus des affections pulmonaires, les patients atteints de COVID-19 peuvent présenter certaines anomalies intestinales. Une étude publiée dans la Revue Radiology objective une ischémie intestinale allant jusqu’à la nécrose ou des collections aériques porte ou dans la paroi intestinale.

RSNA

Les répercussions pulmonaires du COVID-19 ne sont plus à démontrer. Mais des études récentes font état de l’apparition de symptômes gastro-intestinaux, de lésions hépatiques ou de signes vasculaires sont courants chez les patients infectés. Cependant, seules quelques études en font état alors que les examens d’imagerie abdominale peuvent aider les médecins les identifier. Dans une étude publiée dans la Revue Radiology, une équipe de chercheurs emmenés par le Dr Rajesh Bhayana, de l’unité d’imagerie abdominale du Massachusetts General Hospital de Boston (USA), a entrepris d'explorer les résultats de l'imagerie abdominale chez les patients atteints de COVID-19.

Recherche sur les images abdominales pouvant apparaître en cas d'infection au COVID-19

L'étude rétrospective a inclus 412 patients consécutivement admis dans un seul centre du 27 mars au 10 avril 2020, qui ont été testés positifs au COVID-19 et atteints d’une pneumonie sévère. La cohorte comprenait 241 hommes (58,5%) et 171 femmes (41,5%), avec un âge moyen de 57 ans.

Les dossiers ont montré que 17% des patients avaient fait l’objet d’examens d’imagerie en coupes transversales, parmi lesquels 44 échographies, 42 tomodensitométries (TDM) et une IRM. Des anomalies intestinales ont été observées dans 31% des TDM (3,2% de tous les patients), le plus souvent chez les patients en unité de soins intensifs. Les images intestinales montraient un épaississement et des signes d'ischémie, de même qu’une pneumatose ou de l’aéroportie. L’observation chirurgicale chez quatre de ces patients a révélé une décoloration jaune inhabituelle de l'intestin chez trois des patients et un infarctus intestinal chez deux patients.

Ischémie intestinale allant jusqu'à la nécrose et collections aériques

Chez deux patients ayant eu une résection intestinale, la pathologie a démontré une ischémie avec une nécrose inégale provoquée certainement par des thrombus de fibrine dans les artérioles sous-muqueuses intestinales. Les résultats de l’examen pulmonaire ont conduit à un diagnostic de COVID-19 chez un patient qui ne présentait que des symptômes abdominaux. Les échographies pratiquées ont objectivé dans 54% des cas une vésicule biliaire dilatée remplie de boues suggérant une cholestase, ou une diminution du flux biliaire.

"Certaines explorations étaient typiques de l'ischémie intestinale ou de nécrose de l'intestin et, chez ceux qui ont subi une intervention chirurgicale, nous avons vu des caillots de petits vaisseaux dans les zones intestinales mortes, explique le Dr Bhayana. Les patients des soins intensifs peuvent avoir une ischémie intestinale pour d'autres raisons, mais nous savons que le COVID-19 peut entraîner une coagulation et des lésions aux petits vaisseaux qui pourraient affecter l'intestin."

Selon les chercheurs, les explications possibles du spectre des signes intestinaux chez les patients atteints de COVID-19 s’orientent vers une infection virale directe, une thrombose des petits vaisseaux ou une ischémie mésentérique non occlusive. "L'expression de l'ACE2 est plus abondante dans les cellules épithéliales alvéolaires pulmonaires, les entérocytes de l'intestin grêle et l'endothélium vasculaire, ce qui suggère que l'intestin grêle et le système vasculaire peuvent être sensibles à l'infection par le COVID-19", ont-ils précisé. Ils ont ajouté que d'autres études sont nécessaires pour confirmer la cause de ces signes intestinaux chez les patients atteints de COVID-19 et pour déterminer si le SRAS-CoV-2 joue un rôle direct dans l'apparition de lésions intestinales ou vasculaires.

"Notre étude est préliminaire et plus de travail est nécessaire pour comprendre la cause des signes intestinaux chez ces patients", conclut le Dr Bhayana.

Bruno Benque avec RSNA


toshiba

Une offre graduée pour le suivi des injecteurs des centres d'imagerie médicale
02/03/2021 : En proposant OptiProtect™ 3S, Guerbet met à disposition des centres d’imagerie médicale une offre graduée pour le suivi de leurs injecteurs. Des options à la carte sont également disponibles.

Une iconographie exhaustive des complications dues à une voie veineuse centrale
01/03/2021 : Les complications engendrées par la présence d’un système de voie veineuses centrale implantable sont nombreuses et décelables en imagerie. Un article publié dans la Revue European Radiology fait une revue iconographique exhaustive de ces complications, tant précoces que tardives.

Pr J-Paul Beregi : l'École de la Radiologie française élargira le champ de compétences de ses acteurs
18/02/2021 : Le Pr Jean-Paul Beregi (CHU de Nîmes) vient d’être élu à la Présidence du Collège des Enseignants en Radiologie de France (CERF). L’occasion pour nous de le rencontrer pour un entretien à bâtons rompus, pour évoquer les évolutions du troisième cycle de formation de la spécialité, des projets de recherche en radiologie française, de la fuite des cerveaux ou de la reconnaissance des manipulateurs, entre autres.

Le Pr Jean-Paul Bérégi élu à la Présidence du CERF
11/02/2021 : Le Collège des Enseignants en Radiologie de France (CERF) a renouvelé son nouveau bureau pour trois ans le 1er février 2021. Le Pr Jean-Paul Bérégi a été élu à la Présidence.

La radiologie privée communique pour inciter les patients à ne pas prendre de retard sur leur diagnostic
10/02/2021 : Alors que les pathologies autres que le COVID-19 tardent à être diagnostiquées dans les centres d’imagerie médicale, le réseau Vidi annonce avoir pris des mesures d’hygiène et de sécurité drastiques pour accueillir les patients dans des conditions optimales.

L'ESR accueille avec satisfaction l'annonce du Plan de lutte européen contre le cancer
08/02/2021 : À l’occasion de la Journée internationale du cancer, l’European Society of Radiologie a salué, dans un communiqué, l’annonce du Plan européen de lutte contre le cancer. Elle fonde beaucoup d’espoir sur le fait que de nouvelles campagnes de dépistage sont envisagées et encourage les implications nationales pour des collaborations européennes.

La Commission européenne lance son Plan d'actions stratégique pour les applications ionisantes médicales
05/02/2021 : En lançant son Plan d’action SAMIRA pour le développement des applications utilisant les rayonnements ionisants à des fins médicales, la Commission européenne précise le volet radiologique de son plan pour vaincre le cancer. Accès aux radio-isotopes, qualité et sûreté des applications ionisantes et innovation sont les trois axes de travail de ce document.

Urgences pédiatriques aux USA : les enfants blancs plus souvent exposés aux rayons X
03/02/2021 : Selon une étude américaine à grande échelle publiée dans le JAMA, les enfants blancs reçus dans les services d’urgences se voient prescrire plus d’examens d’imagerie que les autres. Les chercheurs remarquent que, de fait, ils sont plus à risque de complications ionisantes.

Comment rendre les comptes rendus d'imagerie compréhensibles pour les patients ?
26/01/2021 : Dans un monde de communication, il semble incohérent de constater que les comptes rendus d’examens d’imagerie soient difficilement compréhensibles pour les patients. C’est la raison pour laquelle des chercheurs australiens ont fait une revue des recommandations faites aux radiologues au niveau international dans ce domaine. Voici quelques morceaux choisis de cette étude publiée dans European Radiology.

Une étude sur les fractures ulnaires provoquées par les violences conjugales
08/01/2021 : Selon une étude présentée lors du dernier congrès virtuel de la Radiological Society of North America (RSNA), près d’un tiers des femmes adultes qui subissent une fracture non déplacée de l’ulna peuvent être victimes de violence de leur compagnon. Les chercheurs expliquent qu’une chute, souvent évoquée par les patientes, provoque souvent fracture du radius.


Les nouvelles techniques de ponction radiale distale en vidéo
03/03/2021 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, voici un webinar organisé par Incathlab consacré aux nouvelles techniques de ponction radiale distale et des matériels innovants adaptés à cette technique.

Dépistage du cancer du sein : la fréquence des mammographies en question
02/03/2021 : La participation régulière à un dépistage du cancer du sein par mammographie réduit considérablement la mortalité, selon une vaste étude portant sur plus d'un demi-million de femmes, publiée dans la revue Radiology. Le manquement à un dépistage mammographique programmé avant un diagnostic de cancer du sein entrainerait un risque significativement plus élevé de mourir de ce cancer.

Le F.IR.E 2021 se tiendra bientôt sous forme de wébinaire
02/03/2021 : Le congrès FIRE 2021 prendra cette année une forme digitale. Le 9 avril, tout ce qui se fait en termes d’innovation en imagerie interventionnelle sera traité à cette occasion.

Une offre graduée pour le suivi des injecteurs des centres d'imagerie médicale
02/03/2021 : En proposant OptiProtect™ 3S, Guerbet met à disposition des centres d’imagerie médicale une offre graduée pour le suivi de leurs injecteurs. Des options à la carte sont également disponibles.

Une iconographie exhaustive des complications dues à une voie veineuse centrale
01/03/2021 : Les complications engendrées par la présence d’un système de voie veineuses centrale implantable sont nombreuses et décelables en imagerie. Un article publié dans la Revue European Radiology fait une revue iconographique exhaustive de ces complications, tant précoces que tardives.

Aide à la décision en mammographie : le Resah choisit Arterys et iCAD
26/02/2021 : Arterys et iCAD viennent d’annoncer le référencement d’une offre commerciale commune auprès du Resah. Un plus pour l’aide à la décision en mammographie.

Fuite de données de Santé : Dedalus France réagit par communiqué
25/02/2021 : Alors qu’une fuite importante de données de Santé vient d’être divulguée, impliquant l’éditeur Dedalus France, ce dernier annonce par communiqué être pleinement mobilisé pour gérer au mieux de problème.

Node-RADS, le nouveau système TDM-IRM pour identifier le stade d'envahissement ganglionnaire
25/02/2021 : Lorsque l’on doit évaluer le stade d’envahissement d’un ganglion secondaire à une tumeur, on a du mal à utiliser des critères pertinents, faute de consensus. Des chercheurs proposent, dans une étude parue dans European Radiology, le système Node-RADS qui utilise l’imagerie Scanner et IRM.

Procédures trans-artérielles : les bonnes pratiques de ponction pour une fermeture facile en vidéo
24/02/2021 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, voici un webinar organisé par Incathlab consacré aux bonnes pratiques de ponction radiale et fémorale lors des procédures interventionnelles artérielles.

Un algorithme de deep learning pour identifier les lésions précancéreuses par coloscopie virtuelle
23/02/2021 : Selon une étude publiée dans la revue Radiology, un algorithme de deep learning permet de différencier avec précision les polypes colorectaux bénins et prémalins sur les coloscopies virtuelles par scanner. Il pourrait, à terme, améliorer la pertinence du dépistage du cancer colorectal en complément de la lecture radiologique.


Fuite de données de Santé : Dedalus France réagit par communiqué
25/02/2021 : Alors qu’une fuite importante de données de Santé vient d’être divulguée, impliquant l’éditeur Dedalus France, ce dernier annonce par communiqué être pleinement mobilisé pour gérer au mieux de problème.

Dépistage du cancer du sein : la fréquence des mammographies en question
02/03/2021 : La participation régulière à un dépistage du cancer du sein par mammographie réduit considérablement la mortalité, selon une vaste étude portant sur plus d'un demi-million de femmes, publiée dans la revue Radiology. Le manquement à un dépistage mammographique programmé avant un diagnostic de cancer du sein entrainerait un risque significativement plus élevé de mourir de ce cancer.

COMMENT PRÉVENIR LA RÉCIDIVE D'ANÉVRISME INTRA-CÉRÉBRAL ?
10/06/2015 : Des protocoles de suivi à 10 ans par angio-IRM pourraient s'avérer nécessaire afin de prévenir les récidives d'anévrisme intracrânien. C'est ce qui ressort d'une étude publiée dans Radiology.

Node-RADS, le nouveau système TDM-IRM pour identifier le stade d'envahissement ganglionnaire
25/02/2021 : Lorsque l’on doit évaluer le stade d’envahissement d’un ganglion secondaire à une tumeur, on a du mal à utiliser des critères pertinents, faute de consensus. Des chercheurs proposent, dans une étude parue dans European Radiology, le système Node-RADS qui utilise l’imagerie Scanner et IRM.

Optimiser la cotation des actes grâce à un nouveau site web gratuit
03/09/2019 : Le catalogue CCAM est souvent mal employé par les radiologues, ce qui peut engendrer des erreurs de cotations. C'est pout leur venir en aide que le site web gratuit ccam-radiologie.fr a été conçu, afin d'optimiser la facturation de l'activité radiologique.

Aide à la décision en mammographie : le Resah choisit Arterys et iCAD
26/02/2021 : Arterys et iCAD viennent d’annoncer le référencement d’une offre commerciale commune auprès du Resah. Un plus pour l’aide à la décision en mammographie.

Forme sévère de COVID-19 : des atteintes oculaires identifiées à l'IRM
19/02/2021 : Des chercheurs utilisant l'IRM ont découvert des anomalies significatives dans les yeux de certaines personnes atteintes de COVID-19 sévère, selon une étude publiée dans la revue Radiology. Les résultats de cette étude lancée par la SFNR suggèrent la nécessité d'un dépistage oculaire chez ces patients afin de fournir un traitement et une gestion appropriés des manifestations ophtalmologiques potentiellement graves du COVID-19.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Récidive du cancer de la prostate: des résultats significatifs pour la SBRT
09/01/2020 : Une nouvelle étude conforte la stratégie thérapeutique utilisant le CyberKnife® pour traiter par SBRT les récidives de cancer de la prostate. Les résultats sont très encourageants par rapport aux autres traitements.

Les durées de conservations des données mises à jour par la CNIL
26/08/2020 : La CNIL a récemment mis à jour son document relatif aux obligations de conservation des données de Santé. Cela concerne, pour l’imagerie médicale, les établissements de Santé, les cabinets de radiologie et les centres pratiquant le dépistage du cancer.