Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Scanner > Scanner thoracique du COVID-19 : différentier les images des autres pathologies virales

Scanner thoracique du COVID-19 : différentier les images des autres pathologies virales

LUNDI 16 MARS 2020 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, des chercheurs chinois et américains ont distingué des différences entre les images du COVID-19 et les autres pneumonies virales au scanner.

RSNA

Pour optimiser la prise en charge des patients, les soins médicaux et le contrôle des maladies, il est important de déterminer l'efficacité de la tomodensitométrie thoracique pour distinguer le COVID-19 des autres types de pneumonie.

Différentier les images scanner COVID-10 des autres pneumonies virales

Les études antérieures n'ont pas directement comparé les modèles de scanner thoracique évoquant le COVID-19 de ceux décrivant la pneumonie virale en général. On a supposé que la pneumonie COVID 19 ressemble à toute autre pneumonie saisonnière virale. Mais dans une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, des chercheurs américains et chinois ont testé l’hypothèse d’une différentiation.

Un total de 219 patients positifs au COVID-19 détectés, à la fois par des tests de laboratoire de polymérase à transcription inverse (RT-PCR) et des scanners thoraciques anormaux ont été identifiés rétrospectivement dans 7 hôpitaux de la province chinoise Hunan. D’autre part, un total de 205 patients avec un panel positif de pathogènes respiratoires pour une pneumonie virale et des résultats de TDM suggérant une pneumonie ont été identifiés à l'hôpital Rhode Island de Providence (USA). Les radiologues chinois ont examiné ces 424 TDM thoraciques pour différencier le COVID-19 de la pneumonie virale.

Une répartition des lésions différentes selon la pathologie

Un échantillon de 58 cas classés par âges a été sélectionné au hasard et évalué par les radiologues américains de manière similaire. Différentes images caractéristiques de scanner ont été enregistrées et comparées entre les deux groupes.Les radiologues ont constaté que plusieurs caractéristiques étaient beaucoup plus fréquentes dans un contexte de COVID-19. Par rapport à la pneumonie virale classique, la pneumonie COVID-19 était plus susceptible d'avoir une distribution périphérique, une opacité en verre dépoli, une opacité réticulaire fine et un épaississement vasculaire, mais moins susceptibles d'avoir une distribution à la fois centrale et périphérique, un épanchement pleural et une lymphadénopathie.

"Notre étude est importante car elle démontre que les radiologues sont capables de distinguer le COVID-19 des autres étiologies de pneumonie sur TDM thoracique avec une spécificité élevée", ont conclu les auteurs.

 

Bruno Benque avec RSNA


toshiba

Le scanner abdominal mieux que l'IMC pour évaluer le risque cardiovasculaire
04/12/2020 : L'analyse par deep learning des images de tomodensitométrie (TDM) abdominale produit une mesure plus précise de la composition corporelle et permet de dépister plus précisément les pathologies cardiovasculaires par rapport à l'indice de masse corporelle (IMC), selon une étude présentée le 2 décembre lors du congrès virtuel de la RSNA.  

Une mesure quantitative des effets néfastes de la sleeve gastrectomie sur les os des adolescents
27/11/2020 : Selon une étude qui sera présentée lors du congrès annuel de la Radiological Society of North America (RSNA), la sleeve gastrectomie pour de perte de poids chez les adolescents obèses notamment, a des effets néfastes sur les os. La densité osseuse diminue, ce qui est logique, mais le taux de graisse de la moelle osseuse augmente.

Hypertension et diabète : des facteurs favorisant les complications cérébrales du COVID-19
23/11/2020 : Certains patients atteints de COVID-19 présentent un risque plus élevé de complications neurologiques, hémorragies cérébrales ou AVC par exemple, selon une étude présentée lors du congrès de la Radiological Society of North America (RSNA). Les chercheurs ont déclaré que ces découvertes potentiellement mortelles étaient plus fréquentes chez les patients souffrant d'hypertension et de diabète.

Signature d'un partenariat pour la détection des AVC par IA à partir du scanner cérébral
19/11/2020 : En signant un partenariat avec Avicienna.AI, Canon Medical permet aux radiologues d’être alertés en cas d’AVC hémorragique ou ischémique lors d’un scanner cérébral.

Le Mois sans tabac ravive les besoins de scanner low dose pour le dépistage précoce du cancer du poumon
18/11/2020 : En ce mois sans tabac de sensibilisation au cancer du poumon, la FNMR souhaite interpeler les pouvoirs publics sur les avantages que pourrait apporter le scanner low dose pour le dépistage précoce de cette maladie.

Angioscanner : un algorithme de deep learning pour aider à identifier les anévrismes cérébraux
09/11/2020 : Selon une étude publiée dans la revue Radiology, un outil de deep learning peut aider les médecins à identifier des anévrismes cérébraux sur l'angioscanner. Si sa sensibilité est bonne, des limites sont observées notamment dans les régions péri-osseuses.

Identifier des occlusions carotidiennes à l'aide du deep learning à partir de l'angioscanner
01/10/2020 : Selon une étude publiée dans la Revue Radiology, un modèle sophistiqué de deep learning peut aider à détecter rapidement les occlusions vasculaires cérébrales, ce qui peut potentiellement accélérer le début d'un traitement vital. Le modèle d’algorithme utilisé travaille sur des images d’angioscanner

Triage des patients COVID à l'hôpital : le scanner thoracique fait référence aux HCL
15/09/2020 : Une étude menée aux Hospices Civils de Lyon (HCL) montre la pertinence de la tomodensitométrie pour le triage des patients hospitalisés atteints de COVID-19. Ce travail pluridisciplinaire a été publié dans la Revue European Radiology.

Immunothérapie : le deep learning à partir des images scanner plus pertinent que celui issu de la biopsie ?
15/09/2020 : Une étude rétrospective a montré que le modèle de deep learning d'iBiopsy® pour évaluer un marqueur d’immunothérapie à partir d’images scanner donne de meilleurs résultats que la radiomique issue de la biopsie.  

Les scanners du CHU de Montpellier choisissent une plateforme innovante pour les injections
14/09/2020 : Avec la plateforme CT EXPRES 3D, le CHU de Montpellier a fait le choix, pur les injections au sein de leurs unités de tomodensitométrie, d'un dispositif innovant, sécurisé, simple, économe et assurant une meilleure maîtrise du risque infectieux. Les radiologues responsables de ces unités reviennent pour nous sur les avantages de ce dispositif.


Événement significatif en radioprotection dans un bloc opératoire de Brest
14/01/2021 : Un praticien d’une clinique de Brest a fait l’objet d’un événement significatif en radioprotection en octobre 2020. Les pratiques de prévention contre les rayonnements ionisants se sont avérées insuffisantes, ce qui explique le dépassement de dose observé sur ce praticien.

Les professionnels de Santé se prononcent sur leur vaccination anti-COVID
14/01/2021 : Medscape édition française a sondé ses lecteurs pour connaître leur opinion sur les vaccins anti-COVID. Si la majorité des médecins souhaitent se faire vacciner, les deux sortes de vaccins n’obtiennent pas le même succès.

Anomalies cardiaques décelées à l'IRM chez les patients guéris du COVID-19
13/01/2021 : Le volume extracellulaire dérivé de l'IRM et la souche longitudinale globale 2D pourraient servir de marqueurs de l'atteinte cardiaque chez des patients guéris du COVID-19, sans symptômes cardiaques ni signes cliniques de lésion myocardique. C’est le résultat d’une étude chinoise publiée dans la Revue Radiology.

La première télé-angioplastie coronaire européenne a été réalisée en Normandie
13/01/2021 : La première télé-angioplastie robotique en Europe vient d’être réalisée entre Caen et Rouen par la solution Robocath sur un modèle animal. Un espoir pour les patients résidant dans des déserts médicaux.

Affaire du logiciel de gestion de radiothérapie : le troisième associé est lui aussi mis en examen
11/01/2021 : Tous les associés de la société éditrice du logiciel de gestion des patients en radiothérapie frauduleux sont désormais mis en examen. Le logiciel n’est, quant à lui, plus exploité.

Sténoses vasculaires calcifiées : les applications de la lithotripsie en vidéo
11/01/2021 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, voici un webinar organisé par Incathlab consacré à la lithotripsie dans le traitement de sténoses calcifiées des artères des membres inférieurs.

Une étude sur les fractures ulnaires provoquées par les violences conjugales
08/01/2021 : Selon une étude présentée lors du dernier congrès virtuel de la Radiological Society of North America (RSNA), près d’un tiers des femmes adultes qui subissent une fracture non déplacée de l’ulna peuvent être victimes de violence de leur compagnon. Les chercheurs expliquent qu’une chute, souvent évoquée par les patientes, provoque souvent fracture du radius.

Un modèle de deep learning peut identifier la tuberculose sur un smartphone
08/01/2021 : Un modèle de détection de la tuberculose (TB) basé sur le deep learning peut détecter la tuberculose sur une radiographie pulmonaire capturée par une photographie de smartphone.

Les nouveaux territoires de la radiologie débattus par ceux qui la font évoluer
06/01/2021 : C’est à une session très didactique que nous a convié Ortus avec sa web émission « Nouveau territoires de la radiologie ». La recherche, les parcours de soins, la place de l’imagerie dans celui-ci, l’imagerie hybride ou l’intelligence artificielle ont été notamment évoqués.

L'AFPPE change de gouvernance mais ne relâche pas ses efforts pour faire évoluer le métier de manipulateur
06/01/2021 : Quelques semaines après sa prise de fonction de Président de l’AFPPE, Matthieu Caby nous accordé une longue interview. La pérennisation de l’association, les évolutions du métier de manipulateur d’électroradiologie scrutée par l’IGAS, la pénurie de professionnels, la formation initiale ou les tout nouveaux webinaires de l’AFPPE, il n’a éludé aucun sujet.


Anomalies cardiaques décelées à l'IRM chez les patients guéris du COVID-19
13/01/2021 : Le volume extracellulaire dérivé de l'IRM et la souche longitudinale globale 2D pourraient servir de marqueurs de l'atteinte cardiaque chez des patients guéris du COVID-19, sans symptômes cardiaques ni signes cliniques de lésion myocardique. C’est le résultat d’une étude chinoise publiée dans la Revue Radiology.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Les apports de la radiographie thoracique dans la détection du COVID-19
30/03/2020 : Une étude publiée dans la Revue radiologie stipule que les images de détection de la pneumonie au COVID-19 obtenues par radiographie pulmonaire sont sensiblement équivalentes à celles du scanner. Cependant, des différences sont à signaler, notamment pour le suivi des lésions.

Responsabilité d'un centre hospitalier suite à un examen IRM
22/05/2019 : Les patients porteurs d'une dérivation ventriculo-péritonéale doivent satisfaire à un contrôle de la valve lorsqu'ils ont fait l'objet d'un examen IRM. La Cour d'appel de Bordeaux nous le rappelle, qui a dû juger le cas d'une patiente victime d'effets secondaires le lendemain d'une exploration IRM du genou.

Optimiser la cotation des actes grâce à un nouveau site web gratuit
03/09/2019 : Le catalogue CCAM est souvent mal employé par les radiologues, ce qui peut engendrer des erreurs de cotations. C'est pout leur venir en aide que le site web gratuit ccam-radiologie.fr a été conçu, afin d'optimiser la facturation de l'activité radiologique.

Recommandations relatives aux ré-irradiations en radiothérapie
07/07/2020 : Le nouveau numéro de « Sécurité du patient », publié régulièrement par l’ASN,  pour objet les ré-irradiations en radiothérapie. 29 ESR dus à cette pratique ont été répertoriés au cours des dix dernières années.

La Loi anti-cadeaux aux professionnels de Santé prend une tournure très restrictive
15/12/2020 : La Loi anti-cadeaux aux professionnels de Santé a pris, depuis le 1er octobre 2020, une orientation très restrictive. Ces derniers devront, pour la plupart, changer leurs habitudes quant à leur participation aux congrès scientifiques. Mais c’est pour les industriels que ces nouvelles mesures seront les plus pénalisantes.

Germitec obtient le Prix Galien 2020 pour sa modalité Chronos
04/01/2021 : Le système de désinfection de haut niveau des sondes d’échographie Chronos®, porté par la société Germitec, vient d’obtenir le Prix Galien 2020. Une reconnaissance internationale pour une technologie unique et éco-responsable.

Le scanner nouvel étalon pour le dépistage précoce du Coronavirus
27/02/2020 : Dans une étude de plus de 1000 patients, publiée dans la revue Radiology, la tomodensitométrie thoracique a surpassé les tests de laboratoire dans le diagnostic de coronavirus 2019 (COVID-19). Les chercheurs ont conclu que la tomodensitométrie devrait être utilisée comme principal outil de dépistage du COVID-19.

Premier cas de lésions cérébrales dues au COVID-19 à l'IRM
01/04/2020 : Le premier cas d’encéphalopathie due au COVID-19 vient d’être décrit dans la Revue Radiology. Bien que le l’angioscanner ne montre pas d’anomalie, l’IRM objective des signes d’hémorragie dans les coupes de susceptibilité magnétique.