Vous êtes dans : Accueil > Actualités > SIH et téléradiologie > THERA SOFT innove en dématérialisant les Forfaits Techniques

THERA SOFT innove en dématérialisant les Forfaits Techniques

LUNDI 03 FéVRIER 2020 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Les activités de scanner et d’IRM du Centre Hospitalier de Fécamp (76), gérées par deux GIE impliquant des radiologues, font désormais l’objet d’une solution de dématérialisation des Forfaits Techniques (FT). Pour ce faire, THERA SOFT a développé MediGED FT, une solution que nous décrivent Richard Lefèvre, Directeur Général, et Pierrette Masson, Coordinatrice secrétariat et gestionnaire des GIE.

Thera Soft

En quête d’un outil de dématérialisation de documents papiers pour les intégrer dans les logiciels métiers, le Centre Hospitalier Intercommunal du Pays des Hautes Falaises, situé à Fécamp (76), a choisi la solution MediGED.

Dématérialiser les forfaits techniques tout en répondant à la réglementation

THERA SOFT, qui développe ce logiciel, permet, en plus de cette fonctionnalité, de faire signer ou compléter tous types de documents par les patients directement sur tablette. « À cette période, nous cherchions également le moyen de dématérialiser les forfais techniques générés par les examens de scanner et d’IRM, précise Pierrette Masson. Dans notre établissement, cela représente presque 18 000 FT par an. Les intervenants THERA SOFT nous ont présenté MediGED FT, une extension par laquelle nous avions la possibilité de faire signer les documents sur tablette, ce qui constitue un moyen de dématérialiser les FT respectant la réglementation. »

De nouvelles pratiques qui suppriment les actions manuelles chronophages de facturation

C’est ainsi que les acteurs du CH de Fécamp ont contribué, par leur expertise métier, à améliorer MediGED. en tenant compte des contraintes réglementaires, pour mettre en place une gestion automatisée des FT répondant aux obligations de post-traitement émanant des organismes payeurs. Ensuite, tout est allé très vite. En sept mois, l’outil était mis en production par THERA SOFT, faisant du CH de Fécamp le premier utilisateur du module MediGED FT. « Cet outil est d’une efficience incontestable, poursuit Richard Lefèvre. Il représente un gain de temps pour les secrétaires d’accueil, qui font signer les consentements éclairés directement sur tablette, et pour les agents affectés au volet gestion-facturation. Ces nouvelles pratiques suppriment toutes les manipulations fastidieuses et chronophages de tri manuel par n° de forfait, par caisse, par modalité, etc. Elles engendrent une simplification dans les transmissions avec les organismes de Sécurité sociale et diminuent drastiquement les coûts liés aux  frais d’affranchissement et à la consommation de papier. »

Un outil qui fait l’unanimité, tant chez les médecins que chez les agents et les patients

Avant sa mise en production, MediGED FT a été validé à l’unanimité en Assemblée générale par l’ensemble des radiologues participant aux GIE qui gèrent les activités de scanner et d’IRM au CH de Fécamp. Elle fait donc l’unanimité, même du côté des patients qui apprécient son ergonomie et son aspect ludique. La solution concourt également à une image moderne et innovante du CH de Fécamp, avec un retour économique positif. Quant aux acteurs hospitaliers, ils n’ont pas vraiment eu à souffrir d’un changement de pratiques. « Il s’agit d’une solution simple et intuitive, remarque Richard Lefevre. Elle a donc été adoptée de façon immédiate par les utilisateurs, quelle que soit l’étape de prise en charge. J’ajoute qu’à ce jour, elle se place comme concurrent de poids face à d’autres outils de dématérialisation susceptibles de nous être proposés dans d’autres services de l’établissement. Le recueil de la signature sur tablette est un réel besoin sur tous les documents justifiant de l’accord du patient. »

De nouvelles fonctionnalités à venir pour améliorer encore plus les flux

L’équipe THERA SOFT s’est montrée, durant tout le processus d’installation, ainsi que dans le suivi, très disponible, notamment dans la phase de collaboration qui a permis de créer cet outil. « Nous avons ensemble mis à l’étude l’élargissement du périmètre MediGED pour l’ensemble de l’établissement (consentements de chambre particulière ou désignation de la personne de confiance), conclut Pierrette Masson. Nous souhaiterions également mettre en place le rappel SMS pour les rendez-vous d’imagerie via un autre module THERA SOFT permettant au patient de confirmer ou d’annuler le rendez-vous par simple retour SMS. Cette prestation pourrait nous permettre de réduire le nombre de rendez-vous non honorés, pour optimiser encore plus les flux. »

La dynamique de numérisation des processus est en marche au CH de Fécamp. Et THERA SOFT en constitue la pierre angulaire au bénéfice des professionnels hospitaliers et les patients.

Propos recueillis par Bruno Benque


toshiba

France Imageries Territoires, un vent de jeunesse dans la communauté
11/02/2020 : Le réseau de radiologues France Imageries Territoires compte désormais 270 praticiens. Les activités du groupe attirent de plus en plus de jeunes radiologues, les moins de 45 ans formant la majorité des adhérents.

THERA SOFT innove en dématérialisant les Forfaits Techniques
03/02/2020 : Les activités de scanner et d’IRM du Centre Hospitalier de Fécamp (76), gérées par deux GIE impliquant des radiologues, font désormais l’objet d’une solution de dématérialisation des Forfaits Techniques (FT). Pour ce faire, THERA SOFT a développé MediGED FT, une solution que nous décrivent Richard Lefèvre, Directeur Général, et Pierrette Masson, Coordinatrice secrétariat et gestionnaire des GIE.

La sécurité des données de Santé bafouée dans le monde entier
14/01/2020 : Un média américain chiffre à plusieurs millions les cas de fuite de données de Santé librement accessibles sur internet dans le monde. Alors que ce phénomène est connu depuis des années et que le risque d’utilisations malveillantes est majeur, le gouvernement américain a desserré l’étreinte juridique dans ce domaine. Heureusement en France, nous avons la certification HDS…

USA : un réseau d'échange d'images médicales au niveau national
07/01/2020 : Les plus hautes instances de la radiologie américaine sont impliquées dans la mise en place d’un réseau d’échange d’images médicales. Un guide a été publié afin de préciser les prérequis techniques et la norme IHE a été affinée afin d’améliorer l’interopérabilité et étendre le réseau sur tout le territoire.

Qualité d’image, low dose et ergonomie pour la table télécommandée distribuée par nehs
02/01/2020 : Le groupe nehs distribue la table télécommandée Platinium, fabriquée par DMS Imaging. Thomas Schrocke, manipulateur d’électroradiologie au CH de Hazebrouck, nous en présente les avantages, tant en termes de qualité d’image, de faible dosimétrie et d’ergonomie.

Des workflows améliorés grâce aux fonctionnalités du RIS/PACS nehs
12/12/2019 : Le RIS et le PACS commercialisés par nehs et utilisés par le groupe de radiologues IM2P permettent de mutualiser les données images et les interprétations des examens générés par le groupe. Le Dr Pierre-Yves Genson, radiologue IM2P et Samuel Gevrey, Responsable technique IM2P, nous parlent des améliorations apportées au workflow de patients, grâce notamment à la reconnaissance vocale intégrée ainsi qu’à la prise de rendez-vous à partir du RIS.

Une plateforme de télémédecine ouverte et autonome
04/12/2019 : Dans un contexte démographique médical tendu et pour répondre aux besoins de continuité de la prise en charge radiologique des populations, les projets de téléradiologie fleurissent. Nous avons rencontré le Dr Stéphane Carre qui est à l’origine d’une plateforme territoriale de téléradiologie et télé-expertise reposant sur un modèle économique innovant et autonome.

Guerbet et intersystems signent un partenariat stratégique
20/11/2019 : Guerbet et Intersystems ont annoncé la signature d’un partenariat pour assurer l’interopérabilité de Contrast&Care, la solution de traçabilité des produits de contraste.

Un accord majeur pour faire entrer l'IA dans les services d'urgences
22/10/2019 : Quand un leader de l'intelligence artificielle embarquée dans le cloud et un spécialiste de l'analyse et du tri des examens radiologiques par algorithme signent un accord de partenariat, on favorise l'entrée de l'IA dans les services d'Urgences. Arterys et Milvue ont concrétisé un tel accord de partenariat.

Téléradiologie : produire des comptes rendus irréprochables en un délai record
09/10/2019 : Dans un contexte de pénurie médicale et de désertification dans certains territoires, la continuité de la prise en charge en radiologie implique un développement significatif de la téléradiologie. Depuis la création du réseau CGTR, ce sont plus de 1.5 millions de patients qui ont été pris en charge par les télérédiologues de CGTR, avec une accélération constante de la demande : en 2019, CGTR a pris en charge en moyenne plus de 37 000 patients par mois en France au sein de son réseau, soit une projection sur l’année de plus de 444 000 prises en charge au minimum. En 2017, ce chiffre n'était que de 270 000 prises en charges, soit une croissance de 64,4 % en 2 ans !


Le Pôle Imagerie Médicale de l’AP-HM surfe sur la dynamique créée par le projet Imagerie Avenir Marseille (IAM-APHM)
14/02/2020 : Alors qu’il arrive à son terme, le projet de renouvellement des modalités d’imagerie du Pôle Imagerie Médicale (PIM) de l’AP-HM suscite bien des espoirs. La dynamique créée par la forte implication des équipes médicales, paramédicales, techniques, biomédicales et administratives et le dialogue constructif qu’il a favorisé permettront d’améliorer la cohésion et la montée en compétences de tous les acteurs du pôle et des directions concernées.

Découvrez les images du coronavirus mises à jour dans Spectrum of imaging
13/02/2020 : « Radiology of Coronavirus : Spectrum of imaging », édité par la Revue Radiology, est une page web mise à jour continuellement. Elle fournit aux radiologues un panel de cas cliniques pour les assister dans leur décision.

Une évocation de l'imagerie médicale de demain au MDCT 2020
12/02/2020 : Le scanner spectral, la radiologie interventionnelle et l’intelligence artificielle ont constitué les thématiques majeures développées lors du 9ème Symposium Scanner volumique. Un événement qui a laissé entrevoir ce que pourrait être l’imagerie médicale diagnostique et thérapeutique à moyen terme.

Dépistage du cancer du poumon : la FNMR interpelle à nouveau les pouvoirs publics
11/02/2020 : Suite aux bons résultats de la récente étude NELSON, la FNMR vient réitérer, par communiqué, sa demande auprès des pouvoirs publics d’étudier la mise en place du dépistage du cancer du poumon par scanner low dose.

De nouvelles données pour identifier le coronavirus 2019-nCoV au scanner
11/02/2020 : Les signes détaillés du coronavirus 2019-nCoV viennent de faire l’objet d’une nouvelle étude parue dans la Revue Radiology. Des images en verre dépoli majoritairement périphériques et postérieures sont caractéristiques au scanner.

France Imageries Territoires, un vent de jeunesse dans la communauté
11/02/2020 : Le réseau de radiologues France Imageries Territoires compte désormais 270 praticiens. Les activités du groupe attirent de plus en plus de jeunes radiologues, les moins de 45 ans formant la majorité des adhérents.

L'étude NELSON promeut le dépistage du cancer du poumon par scanner
10/02/2020 : Le New England Journal of Medicine a publié, dernièrement les résultats de l’étude NELSON sur le dépistage du cancer du poumon chez les fumeurs. Il semble que le scanner low dose puisse significativement réduire le taux de mortalité de ces populations.

Deux nouvelles études en faveur de la tomothérapie pour le cancer du rectum
07/02/2020 : Deux nouvelles études internationales apportent une nouvelle fois la preuve des bénéfices apportés par la tomothérapie dans la prise en charge du cancer avancé du rectum. Combinée à la chimiothérapie et à la chirurgie, cette méthode apporte des résultats très satisfaisants.

Un catheter amégnétique pour les ablations cardiaques obtient le marquage CE
06/02/2020 : Le premier système d’ablation cardiaque en environnement soumis à un champ magnétique vient d’obtenir le marquage CE. Ceci est la promesse de nouvelles pratiques interventionnelles cardiaques guidées par l’IRM.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.


Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Une évocation de l'imagerie médicale de demain au MDCT 2020
12/02/2020 : Le scanner spectral, la radiologie interventionnelle et l’intelligence artificielle ont constitué les thématiques majeures développées lors du 9ème Symposium Scanner volumique. Un événement qui a laissé entrevoir ce que pourrait être l’imagerie médicale diagnostique et thérapeutique à moyen terme.

Un nouvel espoir de procréer grâce à l'embolisation des fibromes utérins
13/06/2017 : L’embolisation partielle des fibromes utérins pourrait devenir le traitement de première intensifn pour les femmes qui souhaitent procréer. C’est ce qu’a montré une étude portugaise publiée dans la revue Radiology.

L'étude NELSON promeut le dépistage du cancer du poumon par scanner
10/02/2020 : Le New England Journal of Medicine a publié, dernièrement les résultats de l’étude NELSON sur le dépistage du cancer du poumon chez les fumeurs. Il semble que le scanner low dose puisse significativement réduire le taux de mortalité de ces populations.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Dépistage du cancer du poumon : la FNMR interpelle à nouveau les pouvoirs publics
11/02/2020 : Suite aux bons résultats de la récente étude NELSON, la FNMR vient réitérer, par communiqué, sa demande auprès des pouvoirs publics d’étudier la mise en place du dépistage du cancer du poumon par scanner low dose.

La mesure de calcification aortique par scanner comme outil de prévention des maladies cardio-vasculaires
02/10/2018 : Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, les mesures des calcifications aortiques abdominales par tomodensitométrie (TDM) sont de puissants prédicteurs de crises cardiaques et autres événements cardiovasculaires indésirables. La TDM aurait un potentiel plus élevé, dans ce cadre, que le score de risque de Framingham.

Quelle stratégie adopter pour le renouvellement du parc de modalités d'imagerie ?
13/06/2018 : Les HCL et l'AP-HM ont chacun adopté une stratégie spécifique dans le cadre du renouvellement de leur parc d'imagerie. À Lyon, un seul fournisseur assurera la gestion de l'ensemble du parc, alors qu'à Marseille, une offre segmentée est proposée aux fournisseurs.

France Imageries Territoires, un vent de jeunesse dans la communauté
11/02/2020 : Le réseau de radiologues France Imageries Territoires compte désormais 270 praticiens. Les activités du groupe attirent de plus en plus de jeunes radiologues, les moins de 45 ans formant la majorité des adhérents.

De nouvelles données pour identifier le coronavirus 2019-nCoV au scanner
11/02/2020 : Les signes détaillés du coronavirus 2019-nCoV viennent de faire l’objet d’une nouvelle étude parue dans la Revue Radiology. Des images en verre dépoli majoritairement périphériques et postérieures sont caractéristiques au scanner.