Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Radioprotection > La protection des sources non scellées monte en puissance dans un Arrêté

La protection des sources non scellées monte en puissance dans un Arrêté

MERCREDI 08 JANVIER 2020 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

De nouvelles dispositions relatives au contrôle des sources non scellées viennent d’être éditées dans un Arrêté du Ministère des Solidarités et de la Santé. Ce document vise à mieux protéger ces sources contre les actes malveillants.

ASN

L’Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) a souhaité, en septembre 2019, établir de nouvelles règles quant au contrôle des sources radioactives utilisées dans les milieux médical et industriel afin de lutter contre les actes malveillants par l'intermédiaire de la publication d'un Avis.

Certaines de ces sources font l’objet quelquefois de vols, de détournements ou de détérioration, ce qui pose ainsi un problème majeur de traçabilité, au sein des lieux de stockage et d’utilisation que pour leur transport, quand elles ne sont pas abandonnées dans la nature. Le Ministère des Solidarités et de la Santé s’est inspiré de l’Avis publié en septembre 2019 pour rédiger l’Arrêté du 29 novembre 2019 relatif à la protection des sources de rayonnements ionisants et des lots de sources radioactives de catégories A, B, C et D contre les actes de malveillance, publié le 11 décembre 2019.

Cet arrêté clarifie les dispositions de protection des sources de rayonnements ionisants ou lots de sources radioactives, que l'on trouve dans les services de radiologie, de médecine nucléaire ou de radiothérapie, contre des actes malveillants à mettre en place, en retenant notamment une approche graduée, selon la dangerosité des sources à protéger et comporte des dispositions transitoires permettant aux établissements ou transporteurs concernés de définir, planifier puis mettre en œuvre ces nouvelles exigences. Environ 300 établissements sur le territoire sont concernés par les dispositions de cet arrêté.

L’entrée en vigueur de cet arrêté va permettre à l’ASN de déployer pleinement ses actions relatives au contrôle de la sécurité des sources.

Paolo Royan


toshiba

Événement significatif en radioprotection dans un bloc opératoire de Brest
14/01/2021 : Un praticien d’une clinique de Brest a fait l’objet d’un événement significatif en radioprotection en octobre 2020. Les pratiques de prévention contre les rayonnements ionisants se sont avérées insuffisantes, ce qui explique le dépassement de dose observé sur ce praticien.

DACS : le CHU de Poitiers opte pour une solution indépendante de dosimétrie patient
24/11/2020 : Le CHU de Poitiers a choisi la solution de dosimétrie patient Nexo[DOSE] pour suivre l’exposition de ses patients aux rayonnement ionisants. La physicienne Christelle Galais nous en dit plus sur les usages de ce logiciel.

Medsquare présente son nouveau site internet
24/11/2020 : En réalisant la refonte de son site internet, Medsquare donne l’image d’une société dynamique apte à répondre aux besoins de ses clients et partenairtes.

Évaluation du risque ionisant : le nouveau texte législatif est paru
06/11/2020 : Avec la publication au JO d’un nouvel Arrêté relatif aux mesurages et aux vérifications de l’efficacité des moyens de prévention dans le cadre de la protection des travailleurs contre les risques dus aux rayonnements ionisants, les contrôles seront quelque peu allégés. Mais nous sommes encore dans une période transitoire.

Radiopédiatrie et radioprotection : l'IRSN fait le point
13/10/2020 : Dans son numéro de juillet 2020, le Magazine Repères de l’IRSN a dédié un dossier à la radiopédiatrie. Très surveillé par les radiopédiatres depuis longtemps, le risque ionisant pour les enfants les conduit à remplacer le scanner par l’échographie ou l’IRM, quand c’est possible. De leur côté, les cardiologues interventionnels réduisent les cadences d’images.

L'IRSN confirme les bons résultats liés aux doses efficaces reçues en scanographie
08/10/2020 : Le Rapport annuel de l’IRSN sur l’exposition de la population liée à la radiologie diagnostique objective, comme l’on pouvait s’y attendre, une augmentation du nombre d’actes avec l’âge. Mais de bons résultats sont mis en lumière quant à la dose efficace reçue par les patients, notamment au scanner.

Des niveaux de référence dosimétriques proposés pour le scanner interventionnel
12/06/2020 : Les pratiques de tomodensitométrie interventionnelle trouvent régulièrement de nouvelles indications se qui fait progresser depuis quelques années le nombre et la qualité des actes réalisés dans cette discipline. Mais il manque, en France, des niveaux de référence dosimétriques pour évaluer le risque ionisant pour les patients. Nous avons rencontré Joël Greffier, physicien médical au CHU de nîmes, qui est à l'initiative d'une étude sur le sujet et publiée dans la Revue European Radiology. Il nous décrit sa démarche et les premiers résultats qu'il a pu recueillir.

NRD 2016-2018 : un bon bon cru !
28/04/2020 : Un nouveau bilan triennal du dispositif NRD vient d’être publié par l’IRSN. Les résultats sont globalement satisfaisants, bien que la participation soit faible sur le champ de la raciologie conventionnelle. L’Institut émet également des recommandations pour faire évoluer le dispositif, notamment en tomodensitométrie et en mammographie.

L'Institut de cancérologie Lucien Neuwirth mis en demeure par l'ASN
15/01/2020 : L’institut de cancérologie Lucien Neuwirth (42) montre des signes significatifs d’insuffisances dans l’organisation de la radioprotection dans son service de radiothérapie et de curiethérapie. L’ASN, après plusieurs visites, le met en demeure de mettre en place les solutions appropriées dans une Décision.

La protection des sources non scellées monte en puissance dans un Arrêté
08/01/2020 : De nouvelles dispositions relatives au contrôle des sources non scellées viennent d’être éditées dans un Arrêté du Ministère des Solidarités et de la Santé. Ce document vise à mieux protéger ces sources contre les actes malveillants.


Événement significatif en radioprotection dans un bloc opératoire de Brest
14/01/2021 : Un praticien d’une clinique de Brest a fait l’objet d’un événement significatif en radioprotection en octobre 2020. Les pratiques de prévention contre les rayonnements ionisants se sont avérées insuffisantes, ce qui explique le dépassement de dose observé sur ce praticien.

Les professionnels de Santé se prononcent sur leur vaccination anti-COVID
14/01/2021 : Medscape édition française a sondé ses lecteurs pour connaître leur opinion sur les vaccins anti-COVID. Si la majorité des médecins souhaitent se faire vacciner, les deux sortes de vaccins n’obtiennent pas le même succès.

Anomalies cardiaques décelées à l'IRM chez les patients guéris du COVID-19
13/01/2021 : Le volume extracellulaire dérivé de l'IRM et la souche longitudinale globale 2D pourraient servir de marqueurs de l'atteinte cardiaque chez des patients guéris du COVID-19, sans symptômes cardiaques ni signes cliniques de lésion myocardique. C’est le résultat d’une étude chinoise publiée dans la Revue Radiology.

La première télé-angioplastie coronaire européenne a été réalisée en Normandie
13/01/2021 : La première télé-angioplastie robotique en Europe vient d’être réalisée entre Caen et Rouen par la solution Robocath sur un modèle animal. Un espoir pour les patients résidant dans des déserts médicaux.

Affaire du logiciel de gestion de radiothérapie : le troisième associé est lui aussi mis en examen
11/01/2021 : Tous les associés de la société éditrice du logiciel de gestion des patients en radiothérapie frauduleux sont désormais mis en examen. Le logiciel n’est, quant à lui, plus exploité.

Sténoses vasculaires calcifiées : les applications de la lithotripsie en vidéo
11/01/2021 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, voici un webinar organisé par Incathlab consacré à la lithotripsie dans le traitement de sténoses calcifiées des artères des membres inférieurs.

Une étude sur les fractures ulnaires provoquées par les violences conjugales
08/01/2021 : Selon une étude présentée lors du dernier congrès virtuel de la Radiological Society of North America (RSNA), près d’un tiers des femmes adultes qui subissent une fracture non déplacée de l’ulna peuvent être victimes de violence de leur compagnon. Les chercheurs expliquent qu’une chute, souvent évoquée par les patientes, provoque souvent fracture du radius.

Un modèle de deep learning peut identifier la tuberculose sur un smartphone
08/01/2021 : Un modèle de détection de la tuberculose (TB) basé sur le deep learning peut détecter la tuberculose sur une radiographie pulmonaire capturée par une photographie de smartphone.

Les nouveaux territoires de la radiologie débattus par ceux qui la font évoluer
06/01/2021 : C’est à une session très didactique que nous a convié Ortus avec sa web émission « Nouveau territoires de la radiologie ». La recherche, les parcours de soins, la place de l’imagerie dans celui-ci, l’imagerie hybride ou l’intelligence artificielle ont été notamment évoqués.

L'AFPPE change de gouvernance mais ne relâche pas ses efforts pour faire évoluer le métier de manipulateur
06/01/2021 : Quelques semaines après sa prise de fonction de Président de l’AFPPE, Matthieu Caby nous accordé une longue interview. La pérennisation de l’association, les évolutions du métier de manipulateur d’électroradiologie scrutée par l’IGAS, la pénurie de professionnels, la formation initiale ou les tout nouveaux webinaires de l’AFPPE, il n’a éludé aucun sujet.


Anomalies cardiaques décelées à l'IRM chez les patients guéris du COVID-19
13/01/2021 : Le volume extracellulaire dérivé de l'IRM et la souche longitudinale globale 2D pourraient servir de marqueurs de l'atteinte cardiaque chez des patients guéris du COVID-19, sans symptômes cardiaques ni signes cliniques de lésion myocardique. C’est le résultat d’une étude chinoise publiée dans la Revue Radiology.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Optimiser la cotation des actes grâce à un nouveau site web gratuit
03/09/2019 : Le catalogue CCAM est souvent mal employé par les radiologues, ce qui peut engendrer des erreurs de cotations. C'est pout leur venir en aide que le site web gratuit ccam-radiologie.fr a été conçu, afin d'optimiser la facturation de l'activité radiologique.

Les apports de la radiographie thoracique dans la détection du COVID-19
30/03/2020 : Une étude publiée dans la Revue radiologie stipule que les images de détection de la pneumonie au COVID-19 obtenues par radiographie pulmonaire sont sensiblement équivalentes à celles du scanner. Cependant, des différences sont à signaler, notamment pour le suivi des lésions.

Responsabilité d'un centre hospitalier suite à un examen IRM
22/05/2019 : Les patients porteurs d'une dérivation ventriculo-péritonéale doivent satisfaire à un contrôle de la valve lorsqu'ils ont fait l'objet d'un examen IRM. La Cour d'appel de Bordeaux nous le rappelle, qui a dû juger le cas d'une patiente victime d'effets secondaires le lendemain d'une exploration IRM du genou.

Recommandations relatives aux ré-irradiations en radiothérapie
07/07/2020 : Le nouveau numéro de « Sécurité du patient », publié régulièrement par l’ASN,  pour objet les ré-irradiations en radiothérapie. 29 ESR dus à cette pratique ont été répertoriés au cours des dix dernières années.

La Loi anti-cadeaux aux professionnels de Santé prend une tournure très restrictive
15/12/2020 : La Loi anti-cadeaux aux professionnels de Santé a pris, depuis le 1er octobre 2020, une orientation très restrictive. Ces derniers devront, pour la plupart, changer leurs habitudes quant à leur participation aux congrès scientifiques. Mais c’est pour les industriels que ces nouvelles mesures seront les plus pénalisantes.

Germitec obtient le Prix Galien 2020 pour sa modalité Chronos
04/01/2021 : Le système de désinfection de haut niveau des sondes d’échographie Chronos®, porté par la société Germitec, vient d’obtenir le Prix Galien 2020. Une reconnaissance internationale pour une technologie unique et éco-responsable.

Le scanner nouvel étalon pour le dépistage précoce du Coronavirus
27/02/2020 : Dans une étude de plus de 1000 patients, publiée dans la revue Radiology, la tomodensitométrie thoracique a surpassé les tests de laboratoire dans le diagnostic de coronavirus 2019 (COVID-19). Les chercheurs ont conclu que la tomodensitométrie devrait être utilisée comme principal outil de dépistage du COVID-19.

Premier cas de lésions cérébrales dues au COVID-19 à l'IRM
01/04/2020 : Le premier cas d’encéphalopathie due au COVID-19 vient d’être décrit dans la Revue Radiology. Bien que le l’angioscanner ne montre pas d’anomalie, l’IRM objective des signes d’hémorragie dans les coupes de susceptibilité magnétique.