Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Equipement > Le cabinet de radiologie opte pour la reconnaissance vocale mains libres

Le cabinet de radiologie opte pour la reconnaissance vocale mains libres

MERCREDI 02 OCTOBRE 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Dans son cabinet de radiologie, le Dr Julia Frühwald utilise le microcasque SpeechOne pour ses comptes rendus. Les qualités audio de ce dispositif assurent des performances de reconnaissance vocale qui améliorent le workflow du cabinet.

Philips

À l’institut Frühwald de Saint- Hippolyte en Autriche, chaque patient reçoit un compte rendu écrit des examens passés avant de quitter le centre de radiologie. Julia Frühwald-Pallamar, radiologue et directrice de l’établissement, utilise au quotidien la reconnaissance vocale à l’aide d’un SpeechOne afin de faciliter son flux de travail et la création de documents.

Un gain de temps considérable

L’institut Frühwald effectue non seulement des examens d’échographie, de radiologie conventionnelle et de médecine nucléaire, mais également des scanners et des IRM.

"Il est aussi important de gagner du temps dans la rédaction des comptes rendus d’examens que d’alléger la tâche administrative des radiologues. C’est pourquoi nous avons opté depuis longtemps pour la dictée numérique, avant de lui adjoindre l’utilisation de la reconnaissance vocale, avec l’objectif de réduire encore le temps d’attente des patients. Ainsi, le radiologue peut se concentrer davantage sur le temps accordé aux patients et optimiser son temps de travail", nous explique la directrice du centre.

L’utilisation d’un microcasque de dictée sans fil

Le centre de radiologie s’est équipé du microcasque de dictée sans fil Philips SpeechOne, spécialement conçu pour répondre aux besoins des utilisateurs qui ont souvent recours à la dictée ou à la reconnaissance vocale pour créer des documents. "La raison principale qui nous a conduits à passer au SpeechOne est d’avoir toujours la même distance entre la bouche et le microphone. J’ai aussi remarqué que les résultats de reconnaissance vocale étaient meilleurs qu’avec mon ancien microphone", explique Julia Frühwald-Pallamar.

Le microcasque de dictée sans fil est associé à un microphone de qualité studio avec une grande autonomie de batterie et un chargement sans fil. Il est aussi doté d’une télécommande intégrée qui permet un contrôle pratique. "Grâce à la dictée avec le microcasque, j’ai toujours les mains libres en dictant. Je ne dois pas passer à chaque fois de la souris au microphone", ajoute-t-elle.

Le Dr Frühwald explique qu’elle se sert de plusieurs outils et commandes lorsqu’elle dicte ses comptes rendus radiographiques : "Je commence par scanner le code-barres du patient et, dès que les informations sont validées, je peux démarrer la dictée en appuyant sur le bouton “enregistrer”. Une fois ma dictée terminée, j’appuie sur le bouton “fin de lettre”."

Un processus simple et efficace

La radiologue dicte le compte rendu dans le logiciel interne à l’établissement à l’aide de la reconnaissance vocale. Une fois le rapport terminé, il est envoyé au secrétariat qui est alerté de tout nouveau compte rendu à traiter et reçoit simultanément le fichier audio dicté par le radiologue ainsi que le compte rendu déjà transcrit par le logiciel de reconnaissance vocale. Il ne reste qu’à corriger les éventuelles différences, vérifier la grammaire et la mise en page du document avant de le renvoyer électroniquement au poste de travail du radiologue. Le médecin le relit et, si nécessaire, y apporte quelques modifications ou annotations.

"Dès sa validation finale par le radiologue, le compte rendu peut être remis au patient. Notre taux de rotation habituel, ici à l’institut, est d’une à deux heures. Puisque le travail est réalisé dans les plus brefs délais, le patient n’a pas à attendre les résultats trop longtemps. Nous évitons aussi que les dossiers ne s’accumulent et pouvons mieux gérer nos priorités", commente la directrice.

Une méthode de travail qui porte ses fruits

Julia Frühwald-Pallamar recommande l’utilisation de la reconnaissance vocale en combinaison avec le microcasque de dictée Philips SpeechOne. Selon elle, ses patients en tirent profit dans la mesure où de meilleurs résultats de reconnaissance vocale signifient moins d’erreurs et moins de temps jusqu’à l’obtention du compte rendu final.

Plus d'informations sur le microcasque SpeechOne

Thema Radiologie avec Philips


toshiba

Pôle imagerie de l'AP-HM : les fournisseurs d'équipements sont connus pour les douze prochaines années
01/07/2020 : Les attributaires du projet IAM-APHM sont désormais connus. Ils assureront le renouvellement du parc d’imagerie médicale et de médecine nucléaire de l’AP-HM durant les douze prochaines années.

L'UGAP renouvelle le référencement de l'offre de radiologie mobile de Fujifilm
16/03/2020 : Les solutions de radiologie mobile Fujifilm viennent une nouvelle fois d’être référencées par l’UGAP. Cette offre couvre l’intégralité du spectre des besoins en imagerie mobile.

Le Pôle Imagerie Médicale de l’AP-HM surfe sur la dynamique créée par le projet Imagerie Avenir Marseille (IAM-APHM)
14/02/2020 : Alors qu’il arrive à son terme, le projet de renouvellement des modalités d’imagerie du Pôle Imagerie Médicale (PIM) de l’AP-HM suscite bien des espoirs. La dynamique créée par la forte implication des équipes médicales, paramédicales, techniques, biomédicales et administratives et le dialogue constructif qu’il a favorisé permettront d’améliorer la cohésion et la montée en compétences de tous les acteurs du pôle et des directions concernées.

Marché de l'occasion des dispositifs médicaux: Verso Healthcare intègre Value Medical
21/10/2019 : Verso Healthcare a annoncé, le 8 octobre 2019, avoir intégré Value Medical, acteur de référence pour la cotation et le courtage des dispositifs médicaux d’occasion.

JFR 2019: le rendez-vous des grandes nouveautés Samsung Healthcare
07/10/2019 : À l’occasion de la prochaine édition des JFR (sous le thème « Le radiologue augmenté »), Samsung Healthcare vous invite à découvrir une nouvelle vision de l’expérience utilisateur, résolument tournée vers l’intelligence artificielle et les technologies avancées.

Le cabinet de radiologie opte pour la reconnaissance vocale mains libres
02/10/2019 : Dans son cabinet de radiologie, le Dr Julia Frühwald utilise le microcasque SpeechOne pour ses comptes rendus. Les qualités audio de ce dispositif assurent des performances de reconnaissance vocale qui améliorent le workflow du cabinet.

Progrès en imagerie : le SNITEM édite un livret pour les professionnels et les patients
18/09/2019 : Dans sa collection "Progrès & dispositifs médicaux", le SNITEM vient de publier un nouveau livret dans lequel l'imagerie médicale prend une part importante. La partie Imagerie est préfacée par le PR Jean-François Meder.

Des images médicales sans bruit grâce à l'imagerie quantique ?
10/09/2019 : Pour éliminer le bruit dans les images médicales, des chercheurs ont tenté de créer les conditions de l'imagerie quantique. Ils ont décrit leurs travaux dans la Revue Physical Review X.

Germitec nomme un nouveau Directeur non-exécutif
20/12/2018 : C'est un acteur expérimenté sur le champ du dispositif médical qui a été nommé Directeur non-exécutif de germitec, en la personne de David Radford.

Canon Medical présente ses nouveautés au RSNA 2018
06/12/2018 : Canon Medical a une nouvelle fois, lors du RSNA 2018, fait la preuve de sa polyvalence et de son avance technologique avec ses modalités d'explorations avancées.


Le large spectre de pathologies cérébrales liées au COVID-19
05/08/2020 : Une étude suédoise rapporte un large spectre de pathologies neurologiques liées au COVID-19. Dans la Revue Radiology, les chercheurs ont identifié des anomalies en majorité vasculaires et inflammatoires.

Les radiologues libéraux face au COVID
03/08/2020 : Pour débuter sa campagne de communication dédiée à la radiologie libérale face au COVID, la FNMR a publié deux vidéos faisant intervenir le Dr Jean-Charles Leclerc ainsi qu’une patiente atteinte de BPCO.

Les inscriptions au RSNA 2020 entièrement virtuel sont ouvertes
03/08/2020 : Le congrès de la RSNA 2020 sera entièrement virtuel. Des séances plénières, des questions-réponses ou des chat seront proposés pour des accès premium ou standard. Les inscriptions sont désormais ouvertes.

SystemX renforce sa position sur le marché RIS-PACS
29/07/2020 : SystemX vient d’annoncer son rapprochement avec Penaranda Informatique, une société qui conçoit des solutions RIS. Elle renforce ainsi sa présence sur le marché des solutions RIS-PACS.

Angioplastie coronaire : que faire lorsque le guide passe en sous-intimal ?
27/07/2020 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, un webinar illustrant différentes stratégies d’abord d’une lésion d’occlusion d’artère coronaire chronique lorsque le guide passe en sous-intimal.

ECR 2020 virtuel : un succès retentissant !
24/07/2020 : L’European Society of Radiology se réjouit du succès rencontré par le congrès ECR 2020 diffusé uniquement en ligne. Mais le congrès n’est pas encore fini puisque des « Highlight weeks » seront diffusés tout au long de l’année 2020.

Le dépistage du cancer du sein assuré jusque dans les régions saoudiennes reculées
22/07/2020 : En faisant l’acquisition de dix unités mobiles de mammographie autonomes plusieurs jours, le Ministère de la Santé d’Arabie Saoudite espère voir augmenter le taux de dépistage du cancer du sein. Un projet porté par Fujifil et Toutenkamion.

La radiologie privée fortement impactée par la pandémie aux USA
20/07/2020 : Les cabinets de radiologie ont été particulièrement durement touchées par la pandémie de COVID-19 aux USA, et les mesures qu'elles prennent pour atténuer l'impact de la pandémie sur leur pratique façonneront l'avenir de la radiologie. Une étude spéciale de la RSNA COVID-19 Task Force publiée dans la Revue Radiology détaille les déterminants de cette conjoncture.

Polyvalence, fiabilité et workflow amélioré pour les installations Canon Medical à l’ECR 2020
17/07/2020 : Le symposium organisé par Canon Medical lors de l’ECR virtuel 2020 a présenté les innovations majeures apportées par le constructeur japonais en tomodensitométrie et en imagerie interventionnelle. La soustraction d’image, l’imagerie spectrale et le deep learning reconstruction (DLR) AiCE ont été développées, ainsi que la salle d’imagerie interventionnelle multi-modalité Alphenix 4D CT.

Terumo se place sur le marché de la radiothérapie interne sélective
16/07/2020 : En faisant l’acquisition de la start-up hollandaise Quirem Medical, Terumo se place parmi les fournisseurs influents de matériels de radiothérapie interne sélective.


Scanner thoracique du COVID-19 : différentier les images des autres pathologies virales
16/03/2020 : Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, des chercheurs chinois et américains ont distingué des différences entre les images du COVID-19 et les autres pneumonies virales au scanner.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

L'IRM MIEUX QUE LA MAMMOGRAPHIE POUR QUALIFIER LES CANCERS AGRESSIFS
01/12/2015 : Les cancers du sein multicentriques ont des dimensions souvent plus importantes à l'IRM qu’à la mammographie. C’est ce que montre une étude italienne qui remarque que l’exploration par IRM est susceptible de faire changer de stratégie thérapeutique.    

Le large spectre de pathologies cérébrales liées au COVID-19
05/08/2020 : Une étude suédoise rapporte un large spectre de pathologies neurologiques liées au COVID-19. Dans la Revue Radiology, les chercheurs ont identifié des anomalies en majorité vasculaires et inflammatoires.

Le scanner nouvel étalon pour le dépistage précoce du Coronavirus
27/02/2020 : Dans une étude de plus de 1000 patients, publiée dans la revue Radiology, la tomodensitométrie thoracique a surpassé les tests de laboratoire dans le diagnostic de coronavirus 2019 (COVID-19). Les chercheurs ont conclu que la tomodensitométrie devrait être utilisée comme principal outil de dépistage du COVID-19.

Les apports de la radiographie thoracique dans la détection du COVID-19
30/03/2020 : Une étude publiée dans la Revue radiologie stipule que les images de détection de la pneumonie au COVID-19 obtenues par radiographie pulmonaire sont sensiblement équivalentes à celles du scanner. Cependant, des différences sont à signaler, notamment pour le suivi des lésions.

Scanner du COVID-19 : comprendre l'évolution des lésions à un mois
23/03/2020 : Une nouvelle étude publiée dans la Revue Radiology pourrait permettre de comprendre l’évolution des images COVID-19 au scanner. Un suivi des patients à un mois a en effet été réalisée dans ce travail.

Les radiologues libéraux face au COVID
03/08/2020 : Pour débuter sa campagne de communication dédiée à la radiologie libérale face au COVID, la FNMR a publié deux vidéos faisant intervenir le Dr Jean-Charles Leclerc ainsi qu’une patiente atteinte de BPCO.

Un modèle de deep learning pour identifier le COVID-19 au scanner
08/04/2020 : Dans une étude publiée dans la Revue Radiology, un modèle de deep learning semble capable de réaliser un diagnostic différentiel de COVID-19 sur les examens de tomodensitométrie. Ce travail montre surtout que la spécificité du scanner semble améliorée comparativement aux autres études publiées sur ce thème.

Premier cas de lésions cérébrales dues au COVID-19 à l'IRM
01/04/2020 : Le premier cas d’encéphalopathie due au COVID-19 vient d’être décrit dans la Revue Radiology. Bien que le l’angioscanner ne montre pas d’anomalie, l’IRM objective des signes d’hémorragie dans les coupes de susceptibilité magnétique.