Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Médecine nucléaire > Étude prometteuse pour le futur de la radiothérapeutique

Étude prometteuse pour le futur de la radiothérapeutique

MARDI 07 MAI 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

En utilisant la même molécule porteuse pour deux radio-isotopes, des chercheurs japonais ont mené une expérience de radiothérapeutique in vivo très prometteuse.

ACS Omega

Des chercheurs de l'Université de Kanazawa (Japon) ont rapporté, dans une étude publiée dans la Revue ACS Omega, une combinaison prometteuse de molécules porteuses de radio-isotopes destinées à être utilisées en radiothérapie, selon une approche combinant diagnostic et thérapeutique par l'imagerie médicale et la radiothérapie interne avec des éléments radioactifs.

Deux radio-isotopes différents attachés à la même molécule porteuse

Les radio-isotopes émettant des rayons gamma sont utilisés, pour le diagnostic, en raison de leur capacité de pénétration, alors que pour le traitement, des isotopes émettant des particules alpha, des particules bêta ou un rayonnement cytotoxique similaire, sont nécessaires. Ces dernières années, cette approche appelée "radiothérapeutique", a pris de l’ampleur. L'idée clé est que l'isotope diagnostique et thérapeutique peut être amené à une tumeur en l'attachant à la même molécule porteuse. Le Dr Kazuma Ogawa, de l’Université de Kanazawa, et ses collègues ont synthétisé un système radiothérapeutique avec l’astatine (At-211) en tant qu’émetteur de particules alpha et l’iode (I-123) en tant que source de rayonnement gamma.

Une expérience in vivo très prometteuse

La molécule porteuse est ici un peptide contenant la séquence dite d'acides aminés RGD, qui jouent un rôle important dans la liaison de la membrane cellulaire. Après avoir synthétisé ces molécules porteuses d'At-211 et d'I-125, les chercheurs ont testé leur comportement in vivo. Ils ont simultanément injecté les deux composés à des souris porteuses de tumeurs et ont examiné la biodistribution des isotopes radioactifs. La principale constatation était que les peptides RGD marqués par At-211 et I-125 présentaient des biodistributions très similaires, avec une accumulation importante dans la tumeur.

Le travail du Dr Ogawa et de ses collègues constitue un pas en avant important dans le développement de la radiothérapie. "Cette méthode pourrait être applicable à d'autres peptides directement ciblés sur le cancer, explique-t-il. En outre, les efforts futurs devraient être concentrés sur l’application d’autres radiohalogènes, en tant qu’émetteurs de positrons pour l’imagerie PET."

Paolo Royan


toshiba

Femmes et hommes égaux devant le risque cardiaque d'origine diabétique
01/07/2019 : Selon une étude multicentrique publiée dans la revue Radiology: Cardiothoracic Imaging, les anomalies décelées lors d'un test de stress par PET sont associés à un risque considérablement accru de décès d'origine cardiaque, en particulier chez les personnes atteintes de diabète. 

Le PET-IRM à l'honneur prochainement à Londres
16/05/2019 : Un congrès de trois jours sera consacré prochainement au PET-IRM, au King's College de Londres. Les spécialistes des deux technologies s'y retrouveront, par des cours séparés, puis communs.

Étude prometteuse pour le futur de la radiothérapeutique
07/05/2019 : En utilisant la même molécule porteuse pour deux radio-isotopes, des chercheurs japonais ont mené une expérience de radiothérapeutique in vivo très prometteuse.

Une étude prouve les interférences des téléphones mobiles sur le fonctionnement des gamma caméras
20/03/2019 : Les interdictions relatives à l'usage des téléphones mobiles à proximité d'une gamma caméra semblent justifiées. C'est ce que montre une étude parue dans le Journal of Radiation Imaging and Radiation Sciences.

Parkinson: le région cérébrale du contrôle des impulsions identifiée
11/02/2019 : Pour étudier les mécanismes responsables de troubles du contrôle des impulsions pour les patients parkinsoniens, un programme DHUNE a utilisé le PETScan. Cela a permis de visualiser la région cérébrale impliquée.

Incident de radioprotection de faible gravité au CH d'Avignon
08/02/2019 : Le CH d'Avignon a fait preuve de réactivité lorsqu'a été constatée une fuite dans le bac de recueil des effluents radioactifs provenant des sanitaires des patients de médecine nucléaire. L'ASN a classé cet événement au niveau 1 de l'échelle INES.

Un nouveau traceur pour la détection du mélanome
18/01/2019 : Une nouvelle procédure de médecine nucléaire pour la détection du mélanome malin, a été testée avec succès pour la première fois chez l'homme et pourrait améliorer la détection du mélanome primaire et métastatique. 

Recommandations pour la gestion des patients décédés après un acte de médecine nucléaire
18/01/2019 : La gestion des patients décédés après un acte de médecine nucléaire ou de radiothérapie de contact fait l'objet de recommandations diffusées par l'ASN.

Les manipulateurs restent compétents pour la préparation des médicaments radio-pharmaceutiques
19/12/2018 : Le Conseil d'État a débouté les syndicats de pharmaciens qui souhaitaient faire annuler un article du Décret de compétences des manipulateurs relatif à la préparation des médicaments radio-pharmaceutiques.

Un PETScan numérique inauguré au Centre LUMEN de Lyon
04/12/2018 : Philips a inauguré, le 30 novembre 2018 au centre LUMEN de Lyon, l’un des plus importants centres de médecine nucléaire en France, un nouveau TEP Scan Philips Vereos. L’arrivée de ce nouvel équipement 100 % numérique est un réel avantage pour les patients. Une détection des tumeurs à l’échelle du millimètre est désormais possible, avec une réduction de 50 %de la dose de traceur radioactif injecté au patient.


Le Pr Yves Menu évoque l'évolution de l'ECR
20/08/2019 : Le Pr Yves Menu, Rédacteur en chef de la revue European Radiology, évoque l'évolution de l'ECR depuis sa première participation en 1991 sur la nouvelle ESR Connect Channel.

Traitement de la TDAH : des effets nocifs pour la substance blanche des jeunes enfants
19/08/2019 : Selon une étude publiée dans la revue Radiology, un médicament utilisé pour traiter le trouble déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH) semble affecter le développement de la substance blanche chez les enfants atteints de ce trouble. Les mêmes effets n'ont pas été observés chez les adultes atteints de cette pathologie.

Hologic acquiert une partie de SuperSonic Imagine
14/08/2019 : SuperSonic Imagine vient de céder 46% de ses actions à Hologic. De quoi développer ses ventes à l'export.

Formation à l'imagerie IRM du pelvis féminin
13/08/2019 : Forcomed propose des formations spécifiques à l'imagerie IRM des pathologies du pelvis féminin. Elles sont scindées en trois programmes distincts, dont un consacré au perfectionnement.

La Data science en Santé se développe à l'Université
13/08/2019 : L'Intelligence artificielle en Santé fera l'objet de plusieurs cursus de formation dans les Universités françaises à la rentrée. C'est notamment le cas à l'Université Paris Descartes.

RSNA 2019 : 3 700 m2 dédiés à l'intelligence artificielle
09/08/2019 : Le RSNA 2019 AI Showcase proposera un plus grand espace dédié à l'intelligence artificielle. Des démonstrations et des salles de classe permettront aux fournisseurs de solutions et aux spécialistes de promouvoir les outils d'aide à la décision clinique ainsi que les bonnes pratiques de gestion des données.

UniHA élargit considérablement son offre dans le domaine des ultrasons
07/08/2019 : Le nouveau marché d'imagerie ultrasonore mis en place par UniHA proposera une offre complète de modalités, pour des usages classiques ou les plus spécifiques. Il comporte également des systèmes de télé-échographie et de désinfection des sondes.

Un patient reçoit double dose en radiothérapie stéréotaxique
02/08/2019 : Les périodes de surcharge de travail, on le sait, sont susceptibles d'entrainer des erreurs de pratique. Le service de radiothérapie du Centre François Baclesse de Caen en a fait l'expérience récemment avec un ESR de niveau 2.

Sensibilité, spécificité, précision et rapidité : l'effet IA pour l'interprétation de la tomosynthèse
01/08/2019 : L'intelligence artificielle (IA) contribue à améliorer l'efficacité et la précision de l'imagerie du sein par tomosynthèse, selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology: Artificial Intelligence. Le temps d'interprétation, ainsi que la sensibilité et la spécificité du diagnostic s'en trouvent également bonifiés.

La Nouvelle Clinique Tours plus se dote d'un institut de cardiologie moderne
31/07/2019 : L'Institut du cœur Saint-Gatien vient d'accueillir ses premiers patients. Cet établissement moderne comporte 8 salles de bloc dédiées, dont une salle hybride neuve.


Les modalités d'imagerie médicale sont toujours mal réparties en France
18/07/2019 : La nouvelle étude de la DREES sur les établissements de Santé français objective, pour 2017, la confirmation de la baisse du nombre d'installation de radiologie conventionnelle. Pour l'imagerie en coupe, ce document confirme les disparités territoriales en terme d'équipement.

PIMM: Un système souple et adaptable pour répondre aux besoins territoriaux
12/02/2018 : Le PIMM semble la réponse appropriée du système de Santé pour assurer une permanence des Soins en imagerie médicale. C'est ce qui ressort du webinar, organisé par le Cabinet Houdart & Associés, qui y était consacré et auquel participait le Dr Pascal Béroud, du SRH.

Enterprise Imaging: plus qu'un PACS !
08/10/2018 : En faisant le choix d'Enterprise Imaging, le CHU de Nîmes a opté pour un outil qui va au-delà de la notion de PACS. Cette réflexion du Pr Jean-Paul Beregi, que nous avons rencontré, illustre la maturité de cette solution et la qualité de l'accompagnement Agfa HealthCare dans ce projet.

Actualité du parc IRM français en avril 2019
23/04/2019 : Dans notre série dédiée à l'évolution du parc IRM français, nous évoquons ici l'installation de modalités de ce type au Havre, à Ambérieu-en-Bugey, ainsi qu'à Carhaix et Guingamp.

Le CH de Soissons inaugure son nouveau service de radiothérapie
15/07/2019 : Le CH de Soissons vient d'inaugurer un nouveau service de radiothérapie dans ses locaux. Ce projet a fait l'objet de la constitution d'un GCS avec l'Institut Godinot de Reims.

Sécurité du patient : un nouveau bulletin ASN dédié à la pratique du scanner
29/07/2019 : Dans le prolongement des documents qualités qu'elle élabore pour la radiothérapie, l'ASN vient de publier un nouveau bulletin "La sécurité des patients" dédié à la pratique scanographique. Il est le résultat d'un travail pluriprofessionnel.

La Data science en Santé se développe à l'Université
13/08/2019 : L'Intelligence artificielle en Santé fera l'objet de plusieurs cursus de formation dans les Universités françaises à la rentrée. C'est notamment le cas à l'Université Paris Descartes.

DxPlanning DR coordonne la complexité des unités d'imagerie
14/10/2013 :   La solution DxPlanning DR de Medasys se présente comme un véritable tableau de service électronique, conçu pour l'organisation des unités d'imagerie et la coordination des équipes médicales. Élaborée avec le concours du Pr Pierre-Jean Valette aux Hospices Civils de Lyon, elle répond aux aspirations des gestionnaires de services, qui pourront l'évaluer lors des démonstrations proposées par Medasys aux JFR 2013  

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Un patient reçoit double dose en radiothérapie stéréotaxique
02/08/2019 : Les périodes de surcharge de travail, on le sait, sont susceptibles d'entrainer des erreurs de pratique. Le service de radiothérapie du Centre François Baclesse de Caen en a fait l'expérience récemment avec un ESR de niveau 2.