Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Intelligence Artificielle, Machine Learning > Des modèles informatiques pour améliorer les stratégies thérapeutiques

Des modèles informatiques pour améliorer les stratégies thérapeutiques

MARDI 15 JANVIER 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Les stratégies thérapeutiques pourraient être évaluées par des modèles informatiques. C'est ce que montre une étude publiée dans la Revue Radiology, qui voit en ces modèles des compléments d'information aux essais cliniques.

 

RSNA

Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, des plans de traitement personnalisés pourraient prolonger l'espérance de vie des patients atteints d'un cancer du rein au stade précoce et présentant des facteurs de risque d'aggravation de l'insuffisance rénale.

L'efficacité du suivi des petites tumeurs rénales par TDM

Les tumeurs rénales sont souvent découvertes à un stade précoce et traitées par néphrectomie partielle. Cependant, certains patients, notamment ceux atteints d'insuffisance rénale chronique, sont de mauvais candidats à la chirurgie. "Il peut y avoir des risques évidents avec une opération chez des patients présentant une maladie cardiaque grave par exemple, ou une espérance de vie limitée pour une autre raison", a déclaré l'auteur principal de l'étude, le Dr Stella K. Kang, professeur adjoint de radiologie et de santé des populations à la NYU Langone Health à New York.

En outre, de nombreuses petites tumeurs rénales sont des tumeurs bénignes ou à croissance très lente, rendant la surveillance active de la tumeur, généralement par scanners périodiques, une option viable pour les patients candidats à une intervention chirurgicale. Mais malgré son potentiel, la surveillance active peut être sous-utilisée en raison de l'absence de lignes directrices consensuelles et d'outils d'aide à la décision, selon le Dr Kang. "Nous avons besoin d'un meilleur moyen d'évaluation des risques, afin que davantage de patients puissent être pris en charge de manière non chirurgicale", a-t-elle ajouté.

Des stratégies thérapeutiques issues de simulations par ordinateur

Les simulations sur ordinateur représentent un outil prometteur dans ce processus de gestion du risque. Pour l'étude, le Dr Kang et ses collègues ont construit une simulation afin d'évaluer l'impact de différentes approches de traitement chez les patients atteints de petites tumeurs rénales. Le modèle a pris en compte des variables importantes telles que la gravité de la maladie rénale et les risques de mortalité subséquents. Sur la base d'un million de simulations, la néphrectomie partielle a donné l'espérance de vie la plus longue chez les patients de tout âge présentant une fonction rénale normale. Cependant, chez les patients atteints d'insuffisance rénale chronique, des stratégies personnalisées telles que la surveillance active ont prolongé l'espérance de vie par rapport à la néphrectomie systématique.

Dans plusieurs sous-groupes simulés d'insuffisance rénale chronique modérée, les décisions de traitement personnalisé ont prolongé l'espérance de vie de plus de deux ans par rapport à une approche chirurgicale standard. Le modèle a également révélé que l'utilisation de l'IRM pour prédire le carcinome rénal papillaire, un type de cancer du rein à croissance lente, pourrait potentiellement améliorer les résultats de santé à long terme en orientant certains patients vers une surveillance active. Les chercheurs espèrent que le modèle apportera plus de valeur au processus de prise de décision clinique. Les informations issues du modèle pourraient également fournir des indications sur les avantages et les risques de la surveillance active et aider à identifier les bons traitements pour les bons patients, selon le Dr Kang.

Des modèles informatiques complémentaires aux essais cliniques

"Il y a probablement une plus grande proportion de patients atteints de petites tumeurs du rein qui méritent une discussion plus approfondie sur les options thérapeutiques, poursuit-elle. Bien que le modèle ne prescrive pas un traitement spécifique, il fournit un ensemble d'estimations permettant aux patients et aux prescripteurs d'obtenir davantage d'informations sur les options viables". Le modèle suggère, de plus, que l'efficacité de la biopsie, l'outil le plus souvent utilisé pour distinguer le cancer des masses bénignes, peut être améliorée en incorporant des informations de sous-type de tumeur dans le processus de prise de décision.

À une échelle plus large, l’étude montre comment les modèles de simulation sur ordinateur pourraient apporter des informations complémentaires utiles aux connaissances acquises lors des essais cliniques. Bien que les essais cliniques randomisés restent la pierre angulaire de la médecine factuelle, leur portée est souvent limitée par le temps et les dépenses considérables dont ils ont besoin, et ils ne représentent qu'un nombre limité de patients. "Les modèles informatiques de gestion des pathologies peuvent être utiles pour étudier les maladies et les interventions potentielles et orienter les études prospectives, nous permettant ainsi de comprendre où la recherche est la plus nécessaire", a conclu le Dr Kang.

Bruno Benque avec RSNA


toshiba

De nouveaux outils d'aide à la décision en mammographie
18/06/2019 : L'aide à la décision en mammographie 2D et tomosynthèse 3D vient de s'enrichir, avec iCAD, de nouvelles applications annoncées lors du récent congrès de la SIFEM.

Segmenter les tumeurs pulmonaires à partir d'un navigateur web
09/05/2019 : Arterys lance, lors de l'ESTI 2019, sa solution Lung AI de suivi des tumeurs du poumon par scanner. Ce programme de deep learning permet d'identifier des nodules pulmonaires à partir d'un navigateur web.

L'ESR noue un partenariat pour promouvoir l'IA en imagerie médicale
02/05/2019 : L'European Society of Radiology (ESR) a conclu un partenariat avec Siemens Helathineers pour la promotion de l'intelligence artificielle en imagerie médicale. Des événements et un blog seront dédiés à cette thématique.

Une feuille de route pour améliorer la recherche en IA appliquée à l'imagerie médicale
17/04/2019 : Dans un contexte de développement tous azimuts de l'intelligence artificielle appliquée à l'imagerie médicale, les principaux acteurs scientifiques américains ont élaboré une feuille de route pour accélérer la recherche dans ce domaine. Un rapport a été rédigé en ce sens.

La radiomique pour prédire la réponse à la chimiothérapie dans le cancer du poumon
25/03/2019 : Selon une étude publiée dans la nouvelle revue éditée par Radiology, "Artificial Intelligence", les chercheurs peuvent utiliser les données d’images de tomodensitométrie pour prédire quels patients atteints de cancer du poumon répondront à la chimiothérapie. Les caractéristiques radiomiques peuvent également prévoir la progression de la maladie et la survie globale.

Randy Médical, le chatbot qui optimise les recrutements des professionnels de Santé
27/02/2019 : L'Appel Médical dispose désormais d'une stratégie "Tech&Touch". Le chatbot Randy, élaboré pour candidater pour un poste, présélectionne les candidats qui sont ensuite pris en charge par un consultant en recrutement.

PRIMAGE, la plateforme européenne d'aide à la décision clinique
29/01/2019 : Une plateforme cloud d'aide à la décision clinique par machine learning vient de voir le jour. Ce projet initié par l'Union Européenne testera cet outil à partir des données recueillies dans de grandes institutions de santé pédiatrique sur deux tumeurs solides cérébrales.

Hiérarchiser les radiographies thoraciques pathologiques à l'aide du Deep Learning
22/01/2019 : Selon une étude parue dans la revue Radiology, un système de Deep Learning peut  hiérarchiser les radiographies thoraciques pathologiques, réduisant potentiellement le délai de consultation des examens par les radiologues. Un système de détection des mots clés dans les comptes rendus a été utilisé dans cette étude. 

Des modèles informatiques pour améliorer les stratégies thérapeutiques
15/01/2019 : Les stratégies thérapeutiques pourraient être évaluées par des modèles informatiques. C'est ce que montre une étude publiée dans la Revue Radiology, qui voit en ces modèles des compléments d'information aux essais cliniques.  

Les trois lauréats du Myrian Studio Challenge sont connus
11/12/2018 : Intrasense a récompensé trois projets innovants en imagerie médicale en décernant les trois Prix "Myrian® Studio Challenge 2018" au dernier RSNA.  


Marie Curie racontée par sa petite-fille
20/06/2019 : C'est une salle émue et respectueuse qui a écouté, lors du 12ème congrès de la SFRP, le récit de la vie de Marie Curie raconté par sa petite-fille Hélène Langevin-Jolliot. Un discours empli d'admiration et de fierté pour l'œuvre de cette femme brillante, tenace et emplie d'humanité.

Radiologie interventionnelle du rachis: quoi de neuf ?
19/06/2019 : Depuis le développement des salles opératoires hybrides, les procédures de radiologie interventionnelle ont évolué sous l'effet notamment du scanner. Le Dr Nicolas Amorettti fait le point en vidéo.

Conditions d'exercice multi-sites: révolution ou simple évolution ?
18/06/2019 : Le décret du 23 mai 2019 assouplit les règles relatives à l'exercice libéral multi-sites. Les radiologues pourront désormais avoir le choix dans le nombre de leurs lieux d'exercice. Si toutefois ils ne sont pas déjà en suractivité…

De nouveaux outils d'aide à la décision en mammographie
18/06/2019 : L'aide à la décision en mammographie 2D et tomosynthèse 3D vient de s'enrichir, avec iCAD, de nouvelles applications annoncées lors du récent congrès de la SIFEM.

Prévention des fractures ostéoporotiques: évaluer la densité minérale osseuse par scanner spectral
17/06/2019 : Le scanner spectral peut devenir une méthode de référence pour évaluer la densité minérale osseuse dans la prévention des fractures ostéoporotiques. C'est ce que révèle une étude allemande publiée dans la Revue European Radiology.

Harmonisation européenne de la formation des radiologues: l'ESR en appelle aux sociétés savantes nationales
14/06/2019 : L'European Society of Radiology évoque, dans un communiqué, la nécessaire modification de la directive européenne relative aux qualifications européenne. Elle souhaite notamment que les formations de radiologues soient harmonisées , que le nom de la discipline soit modifié et que les sociétés savantes nationales œuvrent dans ce sens.

Production made in France: les industriels de Santé en appellent au Premier ministre
14/06/2019 : La production de produits de Santé Made in France est en stagnation depuis 2010. C'est la raison pour laquelle le G5 interpelle le Premier ministre, dans un communiqué, afin que celui-ci prenne les mesures nécessaires de politique industrielle, d'emplois et de commerce extérieur.

Abus de cocaïne : l'IRM pour identifier les lésions cardiaques aigües et chroniques induites
13/06/2019 : Selon un article publié dans la revue Radiology: Cardiothoracic Imaging, l'IRM cardiaque joue un rôle essentiel dans le diagnostic des maladies cardiovasculaires induites par la cocaïne. Elle permet en effet de distinguer les lésions aigües et chroniques liées à ce fléau.

Traitement d'une valve bicuspide par TAVI: démonstration en vidéo
13/06/2019 : Dans notre série de procédures de cardiologie interventionnelle en vidéo, voici le traitement par TAVI d'une valve aortique bicuspide sur une patiente polypathologique.

Le laser couplé à un monitoring IRM pour traiter le Parkinson
13/06/2019 : Une patiente du CHU d'Amiens-Picardie a bénéficié d'une thalamotomie par laser couplé à un monitoring IRM pour traiter son Parkinson. Cette procédure est une première en Europe.


Responsabilité d'un centre hospitalier suite à un examen IRM
22/05/2019 : Les patients porteurs d'une dérivation ventriculo-péritonéale doivent satisfaire à un contrôle de la valve lorsqu'ils ont fait l'objet d'un examen IRM. La Cour d'appel de Bordeaux nous le rappelle, qui a dû juger le cas d'une patiente victime d'effets secondaires le lendemain d'une exploration IRM du genou.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Conditions d'exercice multi-sites: révolution ou simple évolution ?
18/06/2019 : Le décret du 23 mai 2019 assouplit les règles relatives à l'exercice libéral multi-sites. Les radiologues pourront désormais avoir le choix dans le nombre de leurs lieux d'exercice. Si toutefois ils ne sont pas déjà en suractivité…

SLA / Maladie de Charcot: la recherche avance
28/05/2019 : La recherche sur la SLA / Maladie de Charcot avance. Le programme DHUNE y est très actif et présentera bientôt les résultats de ses études en cours. Une interview du Pr Shahram Attarian et du Dr Annie Verschueren nous éclaire sur le sujet.

L'ELASTOGRAPHIE POUR PREDIRE LA MALIGNITE DES TUMEURS THYROÏDIENNES
02/01/2015 : Les applications de l'élastographie se diversifient. C'est ainsi qu'une étude coréenne, présentée sur l'European Journal of Radiology, montre comment cette technologie peut prédire le degré de malignité de certaines tumeurs thyroïdiennes.

Radioprotection des travailleurs: les premiers nouveaux décrets sont parus
05/06/2018 : Les décrets modifiant les règles de radioprotection des travailleurs sont parus ce 4 juin 2018. Parmi les évolutions majeures, l'avènement du Conseiller en radioprotection et la disparition de la fiche de poste.

Imagerie et IA: un duo à réguler finement au bénéfice du patient
09/10/2018 : Nesrine Benyahia, Présidente de DrData, et Stéphane Boyer, Directeur Général d'Arterys, nous éclairent sur les véritables enjeux de l’intelligence artificielle en imagerie médicale par des regards croisés sur les plans du juridique, des politiques publiques et des applications pratiques.

De nouveaux outils d'aide à la décision en mammographie
18/06/2019 : L'aide à la décision en mammographie 2D et tomosynthèse 3D vient de s'enrichir, avec iCAD, de nouvelles applications annoncées lors du récent congrès de la SIFEM.

LE DACS, UN FACTEUR DE QUALITÉ DE LA PRISE EN CHARGE RADIOLOGIQUE
21/10/2015 : Dans le cadre des Journées françaises de Radiologie 2015, Bayer HealthCare, acteur majeur en radiologie, et C2i Santé, leader national en solutions de radioprotection et physique médicale, ont présenté leur collaboration pour guider les professionnels de santé dans le suivi de la dosimétrie patient. Les fonctionnalités de la solution DACS (Dosimetry Archiving and Communication System) Radimetrics, ont également fait l’objet d’un retour d’expérience.

Édito - Téléradiologie: des prérequis technologiques différents selon les applications
05/06/2019 : La téléradiologie est devenue un maillon essentiel du parcours de soins. Et suivant les applications qui en sont faites, le niveau technologique peut s'avérer plus ou moins complexe et coûteux. Revue de détails…