Vous êtes dans : Accueil > Actualités > SIH et téléradiologie > Aux HCL, les imageurs contribuent à améliorer la continuité des soins avec la reconnaissance vocale

Aux HCL, les imageurs contribuent à améliorer la continuité des soins avec la reconnaissance vocale

MERCREDI 03 OCTOBRE 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Dragon Medical Direct permet aux Hospices civils de Lyon de réduire le délai moyen de production des comptes rendus d’examens de quatre jours à 15 minutes. La solution de reconnaissance vocale basée sur l’IA et les réseaux de neurones équipe aujourd’hui 155 radiologues.

Nuance

Le projet de reconnaissance vocale, souhaité par les médecins, porté par la direction des plateaux médico-techniques et soutenu par la direction générale des HCL, avait pour finalité de réduire les retards dans la production des comptes rendus et de retrouver du temps de secrétariat pour un meilleur accueil des patients, la prise de rendez-vous et le développement de nouveaux services à valeur ajoutée.

Des comptes rendus prêts en 15 minutes au lieu de 4 jours

Certains services avaient plus de 100 comptes rendus en attente de correction et de validation avec des délais d’attente de quatre à cinq jours en moyenne. Depuis la mise en place de Dragon Medical Direct, utilisé par 85 % des radiologues, le délai moyen entre la cotation de l’acte médical et la diffusion/validation du compte rendu est de l’ordre de 15 à 20 minutes. Désormais, les comptes rendus produits et validés par les médecins sont envoyés par la secrétaire aux patients et aux médecins adresseurs. Ils sont immédiatement disponibles dans le dossier patient informatisé, permettant ainsi une meilleure prise en charge des patients et un parcours sans discontinuité.

Une adhésion rapide des médecins

155 radiologues ont été formés à la reconnaissance vocale en 45 jours. Ils ont été bluffés par la rapidité de prise en main de Dragon Medical Direct et par la facilité de création de mots de vocabulaire ou d’insertions automatiques. "Le fait qu’il n’y ait pas d’entraînement à prévoir et que la reconnaissance soit immédiate est essentiel dans le processus d’adhésion des médecins", précise le Pr Pialat, Chef de service adjoint en radiologie et qui utilise la reconnaissance vocale non seulement pour les comptes rendus d’examens, mais également pour rédiger ses e-mails et ses courriers.

Le temps de 3,5 secrétaires basculé vers les missions d’accueil et de services aux patients

"L’objectif du projet était aussi de retrouver du temps de secrétariat et, de ce point de vue, c’est un succès", indique-t-il. Fini la frappe au kilomètre, le temps de saisie ainsi gagné a été redistribué sur les activités d’accueil, de réponse téléphonique, de secrétariat interventionnel et auprès des chefs de service. On doit à cette réorganisation, permise par l’usage de la reconnaissance vocale médicale, l’amélioration du taux d’appels décrochés de 60 % à 80 %, avec un poste de réponse téléphonique supplémentaire et malgré un effectif limité. Les HCL ont aussi noté une réduction des rendez-vous non honorés (vérification des PTAH, rappel des services la veille des convocations, rappel des patients qui n’ont pas reçu de SMS…).

"Pour mettre en place la reconnaissance vocale, il est indispensable de limiter la perte de temps pour les médecins. Un bon taux de reconnaissance vocale et une mise en production rapide sont les deux clés sans lesquelles l’adhésion des praticiens ne sera pas au rendez-vous", conclut le Pr Pialat.

Lire l’intégralité du témoignage des Hospices civils de Lyon

Thema Radiologie avec Nuance


toshiba

Pourquoi les radiologues adoptent rapidement la reconnaissance vocale dans le Cloud de Nuance
14/05/2020 : Lancée en décembre dernier, Dragon Medical One, la solution de reconnaissance vocale de Nuance basée sur un Cloud, connaît un fort succès auprès des imageurs. Nuance a d’ailleurs créé pour eux, dans le contexte du COVID-19, des commandes spécifiques pour les TDM thoraciques. Un CHU est en train d’équiper ses radiologues, tandis que les partenaires de Nuance du domaine de la radiologie ont choisi eux aussi de proposer cette solution à leurs utilisateurs. Une adoption rapide par les radiologues qui tient à plusieurs facteurs. Explications avec Pierre Meyblum, Business Development Manager de la division Santé de Nuance Communications en France.

Intrasense et la Compagnie de Télémédecine allient leurs forces dans la lutte contre le COVID-19
15/04/2020 : Intrasense, spécialiste des solutions logicielles d’imagerie médicale et concepteur de Myrian, allie son expertise technologique à l’expertise clinique de la Compagnie de Télémédecine (CTM Groupe) en déployant à l’ensemble des téléradiologues du groupe le nouveau protocole de lecture scanner dédié́ au COVID-19.

Une session d'e-learning pour maîtriser les connaissances radiologiques et les comptes rendus COVID-19
14/04/2020 : La société médicale de téléradiologie d’urgences IMADIS a élaboré avec les Deeplink Medical et Riseup une formation médicale radiologique dédiée au COVID-19.

FIDAC, la base de données images française pour mieux connaître le COVID-19
14/04/2020 : En créant, en collaboration avec la SFR, le projet FIDAC, NEHS DIGITAL a mis à disposition de tous les radiologues français une base de données images décrivant les signes pulmonaires du COVID-19. Cette initiative a pour but de stimuler l’écosystème afin de créer les conditions d’amélioration des connaissances du virus et de les partager afin de renforcer l’action des professionnels et établissements de Santé.

TMF accompagne les téléradiologues dans la gestion des cas de COVID-19
06/04/2020 : Alors que les activités de téléradiologie sont en hausse, le groupe TMF met les bouchées doubles pour venir en aide aux hôpitaux en difficulté. Il a, dans le contexte pandémique actuel, modifié sa plateforme pour une meilleure prise en charge radiologique du COVID-19. Les responsables TMF nous ont accordé une interview dans laquelle ils expliquent cette démarche solidaire.  

COVID-19 : participez au projet national organisé par la SFR avec NEHS DIGITAL
02/04/2020 : La Société Française de Radiologie (SFR), en partenariat avec NEHS DIGITAL, met en place une base de données nationale des scanners thoraciques devant des suspicions de COVID-19 ou des cas confirmés. Elle permet de rassembler le plus grand nombre de scanners afin de mieux connaitre la sémiologie diagnostique, mais également de déterminer des biomarqueurs pronostiques.

NEHS DIGITAL facilite le travail des praticiens contre le COVID-19
30/03/2020 : En cette période troublée, NEHS DIGITAL met à disposition des établissements de Santé ses solutions de téléconsultation et de télé-expertise. Sa plateforme de téléradiologie facilite ainsi la prise en charge des patients COVID-19.

Une nouvelle application de compte rendu structuré mis à disposition des radiologues
24/03/2020 : Comme certains de ses concurrents, la plateforme Keydiag met à disposition des radiologues gratuitement son application de comptes rendus structurés en tomodensitométrie pulmonaire. Un joli geste de solidarité dans le contexte épidémique actuel.

Un compte rendu structuré gratuit pour le diagnostic de COVID-19
18/03/2020 : Afin de participer à l’effort mondial contre l’épidémie de COVID-19, la start-up Smart Reporting donne accès gratuitement aux comptes rendus structurés pour le diagnostic de cette pathologie.

CCAM Radiologie évolue pour plus d'ergonomie et d'interactivité
26/02/2020 : La plateforme d’aide à la cotation des actes de radiologie CCAM-Radiologie évolue pour optimiser le temps médical des radiologues. Il s’est enrichi d’un forum de discussion et fera bientôt l’objet d’une refonte complète plus ergonomique, incluant un e-learning et un algorithme pour la validation des associations d’actes.


Les experts en imagerie urologique émettent des recommandations sur la qualité de l'IRM multiparamétrique de la prostate
04/06/2020 : Suite à leur travail sur la qualité des examens d’IRM multiparamétrique prostatique, des experts européens de la spécialité sont arrivés au consensus que les radiologues doivent être formés spécifiquement à la qualité de l’acquisition et du compte rendu. Cette étude a été publiée dans la Revue European Radiology.

Les JFR de printemps, c'est maintenant !
03/06/2020 : Le programme des JFR de printemps est annoncé. Cette session virtuelle proposera, les 4 et 5 juin 2020, des ateliers et des tables rondes sur des sujets d’actualité.

Un cas d'AVC pédiatrique imputable au COVID-19
03/06/2020 : La Revue Radiology rapporte le cas d’un enfant présentant une artériopathie focale cérébrale identifiée en IRM. La découverte d’une infection au COVID-19 a amené les chercheurs à imputer cet AVC au virus.

Un spectre de signes radiologiques multimodal pour le COVID-19
02/06/2020 : L’IRM, le TEPScan et l’échographie peuvent, chacun dans son domaine, apporter des informations pertinentes dans le diagnostic ou le suivi des pathologies dues au COVID-19. C’est ce qui ressort d’une étude publiée dans la Revue Radiology : Cardiothoracic imaging qui tente d’établir un spectre de signes radiologiques multimodal.

Le congrès RSNA 2020 se transforme en une web conférence intégrale
27/05/2020 : Le congrès RNA 2020 n’aura pas lieu, du moins sous sa forme habituelle. La Société savante vient d’annoncer en effet que l’édition 2020 sera entièrement proposée en ligne, du 31 novembre au 5 décembre 2020.

Le SRES 2020 aura bien lieu à la rentrée
26/05/2020 : Le SRES 2020 a été reporté à la rentrée et se déroulera, comme prévu, à Porto Vecchio. Consultez le programme de cette session ci-dessous.

Qualification de dispositif médical : quoi de nouveau sous le soleil ?
25/05/2020 : Deux récentes décisions des juridictions administratives retiennent l’attention en la matière. L'une concerne les activimètres servant à évaluer une dose de rayonnements ionisants, l'autre se penche sur un logiciel de compression d'images médicales.

Un suivi systématique à six mois serait préférable pour les lésions mammaires classées BI-RADS 3
20/05/2020 : Les femmes présentant des lésions mammaires classées BI-RADS 3 devraient systématiquement suivies à six mois. C’est ce que suggère une étude publiée dans la Revue Radiology en raison du risque faible mais non négligeable que ces lésions soient malignes.

La technologie Synchrony®, conçue par Accuray pour le système Radixact®, désignée « meilleure solution globale parmi les dispositifs médicaux » aux MedTech Breakthrough Awards 2020
19/05/2020 : L’organisme indépendant MedTech Breakthrough, récompensant au niveau mondial les entreprises et technologies pour leur excellence dans le domaine de la Santé et des technologies médicales, a sélectionné la technologie de suivi et de correction du mouvement en temps réel Synchrony®, conçue par Accuray pour le système Radixact®, comme gagnante du prix « meilleure solution globale parmi les dispositifs médicaux » lors de la quatrième édition annuelle du programme des MedTech Breakthrough Awards. « Nous sommes heureux de décerner le prix de la "meilleure solution globale parmi les dispositifs médicaux" à l’entreprise Accuray, pour sa technologie révolutionnaire qui vient renforcer et élargir l’éventail de solutions de lutte contre le cancer » a déclaré James Johnson, directeur général de MedTech Breakthrough.

Web conférence ECR 2020 : le programme scientifique est paru !
19/05/2020 : Le programme complet de l’ECR 2020, qui se tiendra sous la forme d’une web conférence, vient d’être publié. Vous pouvez télécharger le Book of Abstract ci-dessous pour vous en faire une idée.


Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Scanner thoracique du COVID-19 : différentier les images des autres pathologies virales
16/03/2020 : Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, des chercheurs chinois et américains ont distingué des différences entre les images du COVID-19 et les autres pneumonies virales au scanner.

Les JFR de printemps, c'est maintenant !
03/06/2020 : Le programme des JFR de printemps est annoncé. Cette session virtuelle proposera, les 4 et 5 juin 2020, des ateliers et des tables rondes sur des sujets d’actualité.

Le congrès RSNA 2020 se transforme en une web conférence intégrale
27/05/2020 : Le congrès RNA 2020 n’aura pas lieu, du moins sous sa forme habituelle. La Société savante vient d’annoncer en effet que l’édition 2020 sera entièrement proposée en ligne, du 31 novembre au 5 décembre 2020.

Qualification de dispositif médical : quoi de nouveau sous le soleil ?
25/05/2020 : Deux récentes décisions des juridictions administratives retiennent l’attention en la matière. L'une concerne les activimètres servant à évaluer une dose de rayonnements ionisants, l'autre se penche sur un logiciel de compression d'images médicales.

Pourquoi les radiologues adoptent rapidement la reconnaissance vocale dans le Cloud de Nuance
14/05/2020 : Lancée en décembre dernier, Dragon Medical One, la solution de reconnaissance vocale de Nuance basée sur un Cloud, connaît un fort succès auprès des imageurs. Nuance a d’ailleurs créé pour eux, dans le contexte du COVID-19, des commandes spécifiques pour les TDM thoraciques. Un CHU est en train d’équiper ses radiologues, tandis que les partenaires de Nuance du domaine de la radiologie ont choisi eux aussi de proposer cette solution à leurs utilisateurs. Une adoption rapide par les radiologues qui tient à plusieurs facteurs. Explications avec Pierre Meyblum, Business Development Manager de la division Santé de Nuance Communications en France.

L'ISRRT publie un guide COVID-19 pour les MERM du monde entier
06/05/2020 : L’ISRRT, en collaboration avec l’EFRS, a publié un guide international de bonnes pratiques destiné aux manipulateurs radio en environnement COVID-19. Ce document couvre de nombreux domaines de compétences des manipulateurs.

Les experts en imagerie urologique émettent des recommandations sur la qualité de l'IRM multiparamétrique de la prostate
04/06/2020 : Suite à leur travail sur la qualité des examens d’IRM multiparamétrique prostatique, des experts européens de la spécialité sont arrivés au consensus que les radiologues doivent être formés spécifiquement à la qualité de l’acquisition et du compte rendu. Cette étude a été publiée dans la Revue European Radiology.

Les apports de la radiographie thoracique dans la détection du COVID-19
30/03/2020 : Une étude publiée dans la Revue radiologie stipule que les images de détection de la pneumonie au COVID-19 obtenues par radiographie pulmonaire sont sensiblement équivalentes à celles du scanner. Cependant, des différences sont à signaler, notamment pour le suivi des lésions.

Prime COVID pour les soignants : des critères d'éligibilité incohérents
18/05/2020 : Comme il l’avait annoncé dernièrement, le Premier Ministre a décrété l’instauration d’une prime pour les soignants ayant œuvré dans la lutte contre le COVID-19. Si l’intention est louable, le périmètre d’éligibilité à cette prime semble trop étendu et quelque peu discriminant. Il ne reflète pas, en tout cas, le niveau de risque auquel ce sont exposés certains soignants, parmi lesquels beaucoup de manipulateurs radio.