Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Scanner > La mesure de calcification aortique par scanner comme outil de prévention des maladies cardio-vasculaires

La mesure de calcification aortique par scanner comme outil de prévention des maladies cardio-vasculaires

MARDI 02 OCTOBRE 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, les mesures des calcifications aortiques abdominales par tomodensitométrie (TDM) sont de puissants prédicteurs de crises cardiaques et autres événements cardiovasculaires indésirables. La TDM aurait un potentiel plus élevé, dans ce cadre, que le score de risque de Framingham.

RSNA

Des mesures efficaces du risque de maladie cardiovasculaire, principale cause de décès dans le monde, sont essentielles pour identifier les patients les plus à risque afin de pouvoir les convaincre, le plus tôt possible, de modifier leur régime alimentaire ou leur mode de vie, voire de leur appliquer un traitement préventif.

La calcification aortique abdominale comme prédicteur d'événement cariovasculaire ?

Une étude publiée dans la Revue Radiology se propose d'évaluer, dans ce cadre, la valeur prédictive de la mesure des calcifications aortiques par tomodensitométrie (TDM). "Nous avons trouvé une forte corrélation entre la calcification aortique abdominale et les futurs événements cardiovasculaires, explique l’auteur principal, le Pr Stacy D. O’Connor, professeur adjoint de radiologie au Medical College of Wisconsin de Milwaukee. Les maladies cardiaques étant l'une des principales causes de décès, tout ce que nous pouvons faire pour sensibiliser davantage nos patients à leurs risques nous aidera."

Le score de risque de Framingham est un modèle de prédiction bien connu et largement utilisé pour les maladies cardiovasculaires. Il est basé sur des facteurs de risque traditionnels tels que l'âge, le cholestérol ou la pression artérielle. Cependant, de nombreux patients évalués par ce score entrent dans une catégorie de risque indéterminée et pourraient bénéficier d'outils supplémentaires non invasifs pour affiner l'évaluation du risque, tels que les mesures de l'athérosclérose et de sa composante calcique par TDM. Cette technologie peut également mesurer le calcium dans l'aorte abdominale.

Le scanner en complément du score de Framingham

Dans le cadre de cette nouvelle étude, les chercheurs ont évalué la relation entre la calcification aortique abdominale identifiée par scanner et les événements cardiovasculaires survenus chez 829 patients asymptomatiques âgés en moyenne de 58 ans environ. Les patients avaient subi une coloscopie virtuelle de dépistage entre avril 2004 et mars 2005. Ils ont été en mesure de suivre les patients pendant 11 ans en moyenne pour voir s’ils avaient développé des événements cardiovasculaires indésirables tels qu'une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral, une insuffisance cardiaque congestive, voire un décès.

Sur les 829 patients, 156 (18,8%) ont fait l'objet d'un événement cardiovasculaire majeur. Les événements sont survenus près de sept ans après le scanner, en moyenne, et se sont matérialisés par une crise cardiaque chez 39 personnes et un décès chez 79 personnes. La calcification aortique abdominale identifiée par scanner a ainsi joué le rôle d'un puissant facteur prédictif d'événements cardiovasculaires futurs, surpassant le score de risque de Framingham. La calcification aortique abdominale était en moyenne cinq fois plus élevée chez les personnes ayant eu un événement cardiovasculaire que chez celles qui n’en avaient pas eu.

Un nouvel outil de dépistage au fort potentiel, sans dose de rayonnement supplémentaire

Les résultats soulignent le potentiel de l'évaluation calcique de l'aorte abdominale en tant qu'outil de dépistage supplémentaire n'augmentant pas le temps d'exploration ni de dose de rayonnement. Les patients pourraient ainsi être soumis à des schémas thérapeutiques préventifs en fonction de leur catégorie de risque cardiovasculaire. "Des milliers de tomodensitométries sont effectuées chaque jour aux États-Unis, poursuit le Dr O’Connor. Si un patient passe un scanner pour cholécystite, par exemple, et que nous y identifions une calcification aortique abdominale, nous pouvons alors avoir à faire à un patient sujet à un événement cardiovasculaire prochain."

Les chercheurs prévoient enfin de tirer parti de leurs résultats exploitant des groupes de patients plus importants. Ils ont également l'intention de passer à un protocole entièrement automatisé pour une mise en œuvre plus large de l'évaluation. "Nous espérons que ces mesures opportunistes pourront être ajoutées aux comptes rendus de tomodensitométrie abdominale de routine, quelle que soit l'indication de l'examen", a-t-elle conclu.

Bruno Benque avec RSNA


toshiba

Coronavirus au scanner : des images différentes selon le stade d'évolution
21/02/2020 : Dans une nouvelle recherche publiée le 20 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs du Mount Sinai Health System de New York ont démontré que les images scanographiques dans les cas de coronavirus 19 (COVID-19) sont liées à l'évolution de l'infection.

Découvrez les images du coronavirus mises à jour dans Spectrum of imaging
13/02/2020 : « Radiology of Coronavirus : Spectrum of imaging », édité par la Revue Radiology, est une page web mise à jour continuellement. Elle fournit aux radiologues un panel de cas cliniques pour les assister dans leur décision.

Dépistage du cancer du poumon : la FNMR interpelle à nouveau les pouvoirs publics
11/02/2020 : Suite aux bons résultats de la récente étude NELSON, la FNMR vient réitérer, par communiqué, sa demande auprès des pouvoirs publics d’étudier la mise en place du dépistage du cancer du poumon par scanner low dose.

De nouvelles données pour identifier le coronavirus 2019-nCoV au scanner
11/02/2020 : Les signes détaillés du coronavirus 2019-nCoV viennent de faire l’objet d’une nouvelle étude parue dans la Revue Radiology. Des images en verre dépoli majoritairement périphériques et postérieures sont caractéristiques au scanner.

L'étude NELSON promeut le dépistage du cancer du poumon par scanner
10/02/2020 : Le New England Journal of Medicine a publié, dernièrement les résultats de l’étude NELSON sur le dépistage du cancer du poumon chez les fumeurs. Il semble que le scanner low dose puisse significativement réduire le taux de mortalité de ces populations.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Traitement de l'obésité : des améliorations respiratoires visibles au scanner
04/02/2020 : La chirurgie bariatrique et la perte de poids semblent inverser certains des effets négatifs de l'obésité sur le système respiratoire, selon une étude publiée dans la revue Radiology. Des changements de morphologie bronchiques significatifs apparaissent en effet au scanner.

Un cas de coronavirus exploré au scanner pulmonaire
31/01/2020 : Un cas de nouveau coronavirus (2019-nCoV) vient d’être décrit dans la Revue Radiology. Des images scanner accompagnent les données cliniques. Nous tenterons, dans les prochaines semaines, de rapporter de nouveaux cas concernant cette pathologie.

Le thrombus, facteur de risque de rupture d'un anévrisme aortique ?
27/01/2020 : La présence d'un caillot de sang sur la paroi de l'aorte chez les personnes atteintes d'anévrismes de l'aorte abdominale est associée à une croissance plus rapide et potentiellement dangereuse de l'anévrisme, selon une étude majeure publiée dans la revue Radiology. Ces résultats pourraient aider à identifier les patients qui ont besoin d'un traitement plus agressif et d'une imagerie de suivi plus fréquente après leur diagnostic initial.

Le scanner spectral à comptage photonique confirme son potentiel clinique
11/12/2019 : Le scanner spectral à comptage photonique confirme son potentiel en tant que technologie de rupture en tomodensitométrie. En amont du prochain MDCT 2020, où il s’exprimera à ce sujet, nous avons rencontré le Pr Philippe Douek, l’un des pionniers dans ce domaine, qui fait un point sur la recherche fondamentale sur ce champ, mais également sur la recherche clinique qui engendre des protocoles très prometteurs.


Le futur de la médecine nucléaire au prochain congrès ISI NucMed
24/02/2020 : Afin de préparer les acteurs de la médecine nucléaire à l’évolution future de cette spécialité, Arronax Nantes organise en juin prochain l’ISI NucMed, un congrès pluridisciplinaire traitant de production de nucléides, d’intelligence artificielle appliquée et de l’approche théranostique.

Coronavirus au scanner : des images différentes selon le stade d'évolution
21/02/2020 : Dans une nouvelle recherche publiée le 20 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs du Mount Sinai Health System de New York ont démontré que les images scanographiques dans les cas de coronavirus 19 (COVID-19) sont liées à l'évolution de l'infection.

Le Pôle Imagerie Médicale de l’AP-HM surfe sur la dynamique créée par le projet Imagerie Avenir Marseille (IAM-APHM)
14/02/2020 : Alors qu’il arrive à son terme, le projet de renouvellement des modalités d’imagerie du Pôle Imagerie Médicale (PIM) de l’AP-HM suscite bien des espoirs. La dynamique créée par la forte implication des équipes médicales, paramédicales, techniques, biomédicales et administratives et le dialogue constructif qu’il a favorisé permettront d’améliorer la cohésion et la montée en compétences de tous les acteurs du pôle et des directions concernées.

Découvrez les images du coronavirus mises à jour dans Spectrum of imaging
13/02/2020 : « Radiology of Coronavirus : Spectrum of imaging », édité par la Revue Radiology, est une page web mise à jour continuellement. Elle fournit aux radiologues un panel de cas cliniques pour les assister dans leur décision.

Une évocation de l'imagerie médicale de demain au MDCT 2020
12/02/2020 : Le scanner spectral, la radiologie interventionnelle et l’intelligence artificielle ont constitué les thématiques majeures développées lors du 9ème Symposium Scanner volumique. Un événement qui a laissé entrevoir ce que pourrait être l’imagerie médicale diagnostique et thérapeutique à moyen terme.

Dépistage du cancer du poumon : la FNMR interpelle à nouveau les pouvoirs publics
11/02/2020 : Suite aux bons résultats de la récente étude NELSON, la FNMR vient réitérer, par communiqué, sa demande auprès des pouvoirs publics d’étudier la mise en place du dépistage du cancer du poumon par scanner low dose.

De nouvelles données pour identifier le coronavirus 2019-nCoV au scanner
11/02/2020 : Les signes détaillés du coronavirus 2019-nCoV viennent de faire l’objet d’une nouvelle étude parue dans la Revue Radiology. Des images en verre dépoli majoritairement périphériques et postérieures sont caractéristiques au scanner.

France Imageries Territoires, un vent de jeunesse dans la communauté
11/02/2020 : Le réseau de radiologues France Imageries Territoires compte désormais 270 praticiens. Les activités du groupe attirent de plus en plus de jeunes radiologues, les moins de 45 ans formant la majorité des adhérents.

L'étude NELSON promeut le dépistage du cancer du poumon par scanner
10/02/2020 : Le New England Journal of Medicine a publié, dernièrement les résultats de l’étude NELSON sur le dépistage du cancer du poumon chez les fumeurs. Il semble que le scanner low dose puisse significativement réduire le taux de mortalité de ces populations.

Deux nouvelles études en faveur de la tomothérapie pour le cancer du rectum
07/02/2020 : Deux nouvelles études internationales apportent une nouvelle fois la preuve des bénéfices apportés par la tomothérapie dans la prise en charge du cancer avancé du rectum. Combinée à la chimiothérapie et à la chirurgie, cette méthode apporte des résultats très satisfaisants.


Coronavirus au scanner : des images différentes selon le stade d'évolution
21/02/2020 : Dans une nouvelle recherche publiée le 20 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs du Mount Sinai Health System de New York ont démontré que les images scanographiques dans les cas de coronavirus 19 (COVID-19) sont liées à l'évolution de l'infection.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Optimiser la cotation des actes grâce à un nouveau site web gratuit
03/09/2019 : Le catalogue CCAM est souvent mal employé par les radiologues, ce qui peut engendrer des erreurs de cotations. C'est pout leur venir en aide que le site web gratuit ccam-radiologie.fr a été conçu, afin d'optimiser la facturation de l'activité radiologique.

Une évocation de l'imagerie médicale de demain au MDCT 2020
12/02/2020 : Le scanner spectral, la radiologie interventionnelle et l’intelligence artificielle ont constitué les thématiques majeures développées lors du 9ème Symposium Scanner volumique. Un événement qui a laissé entrevoir ce que pourrait être l’imagerie médicale diagnostique et thérapeutique à moyen terme.

Réglementation concernant les appareils mobiles des cabinets dentaires
17/05/2016 : Les appareils mobiles ou portables générant des rayons X au sein des cabinets dentaires font désormais l’objet d’une surveillance identique à un poste fixe. C’est ce qu’a rappelé l’ASN dans une note datée du 2 mai 2016.

Le futur de la médecine nucléaire au prochain congrès ISI NucMed
24/02/2020 : Afin de préparer les acteurs de la médecine nucléaire à l’évolution future de cette spécialité, Arronax Nantes organise en juin prochain l’ISI NucMed, un congrès pluridisciplinaire traitant de production de nucléides, d’intelligence artificielle appliquée et de l’approche théranostique.

La recherche sur l'IA en imagerie avance avec le Data Challenge
25/10/2019 : Le Pr Nathalie Lassau, Professeur de Radiologie à l'Université Paris Sud et Co-Directrice du laboratoire d Imagerie IR4M (UPSUD/ CNRS) à l'Institut Gustave Roussy, est la responsable du Data Challenge dont la première édition a été organisée aux JFR 2018. Nous l'avons rencontrée pour une évocation des améliorations apportées, en 2019, à cette compétition.

Le retour du modificateur Z officialisé dans un arrêté !
28/08/2019 : Le modificateur Z devrait bientôt faire son retour dans la nomenclature des actes de radiologie. C'est en tout cas ce qui annoncé dans l''Arrêté du 14 août 2019 paru au Journal Officiel.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

De nouvelles données pour identifier le coronavirus 2019-nCoV au scanner
11/02/2020 : Les signes détaillés du coronavirus 2019-nCoV viennent de faire l’objet d’une nouvelle étude parue dans la Revue Radiology. Des images en verre dépoli majoritairement périphériques et postérieures sont caractéristiques au scanner.