Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Intelligence Artificielle, Machine Learning > Le RSNA se déplace à Paris à la rentrée

Le RSNA se déplace à Paris à la rentrée

MERCREDI 20 JUIN 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le RSNA se déplacera en septembre 2018 à Paris, pour un congrès régional dédié à l'Intelligence Artificielle. Cette discipline fera l'objet d'autre part d'une revue spécialisée en 2019.

RSNA

La Radiological Society of North America (RSNA) proposera son prochain congrès régional bientôt à Paris.

La RSNA se déplace à Paris pour enseigner l'Intelligence Artificielle

Le congrès Spotlight RSNA, Applications pratiques de l'intelligence artificielle, se tiendra les 23 et 24 septembre 2018 à l'Espace Saint-Martin, Paris IIIème. L'inscription est désormais ouverte pour cette expérience éducative en matière d'intelligence artificielle, la première du genre en Europe. Ce congrès est l'une des nombreuses initiatives de formation RSNA liées à l'intelligence artificielle (IA) en radiologie. Alors que l'utilisation médicale de l'IA continue de croître à un rythme rapide, le RSNA se consacre à soutenir le développement de cette technologie innovante et reconnaît la valeur que l'IA apporte à toutes les sous-spécialités de la radiologie. Grâce cette session, les radiologues pouront apprendre intégrer des applications pratiques d'IA à leurs flux de travail et processus quotidiens.

Un impact certain sur l'imagerie médicale de demain

"L'intérêt pour une telle formation est mondial, et le RSNA est ravi de pouvoir aider à combler ce besoin profond à travers le congrès Spotlight à Paris, dédié à l'intelligence artificielle, a déclaré le Pr Umar Mahmood, Délégué aux affaires internationales du Conseil de la RSNA. Le cours de deux jours, donné par des experts dans les domaines de l'IA et de la radiologie, permettra aux participants d'acquérir une perspective large depuis l'initiation à l'application de sujets avancés."

Au cours du programme de deux jours, présenté en anglais, les participants apprendront à intégrer l'IA à l'imagerie médicale actuelle et examineront comment l'IA aura un impact sur l'avenir de la radiologie. Après avoir terminé ce cours, les participants comprendront mieux comment l'IA peut aider, et non remplacer, les radiologues humains. "L'intelligence artificielle est en train de changer le domaine de la radiologie, a poursuit le Pr Mahmood. En tant que radiologues, nous apprenons tous comment améliorer nos missions dans les soins aux patients, que ce soit par l'interprétation d'images ou la gestion de flux de travail. "

Bientôt une revue spécialisée pour cette discipline

Présenté sous la direction du Dr Safwan Halabi, du Stanford Children's Health, du Dr An Tang., de l'Université de Montréal, et du Dr Marc Zins, de l'Hôpital Paris Saint-Joseph, le cours sera enseigné par leaders renommés dans la spécialité de la radiologie. Les formations d'IA concoctées par le RSNA donnent aux radiologues sont autant de ressources pour la réussite professionnelle et l'amélioration des soins aux patients. Avec une programmation élargie au RSNA 2018 et une nouvelle revue Radiology, spécialisée en Intelligence artificielle, lancée en 2019, le RSNA est le leader reconnu pour les radiologues qui souhaitent intégrer l'IA à leur pratique clinique.

Bruno Benque


toshiba

Un modèle de deep learning peut identifier la tuberculose sur un smartphone
08/01/2021 : Un modèle de détection de la tuberculose (TB) basé sur le deep learning peut détecter la tuberculose sur une radiographie pulmonaire capturée par une photographie de smartphone.

Dix équipes sont lauréates du RSNA-STR Challenge 2020
02/12/2020 : Le RSNA-STR Pulmonary Embolism Detection Challenge a rendu son verdict. Lors du RSNA 2020, dix équipes se partageront les 30 000 $ de prix, pour ce concours de soumission de codes de machine learning pour l’identification de l’embolie pulmonaire à partir du scanner thoracique.

Un algorithme pour identifier et évaluer le stade d'évolution d'une fibrose hépatique à partir de l'IRM et de l'ERM
26/11/2020 : Une étude rétrospective menée par Median Technologie révèle les qualités de spécificité et de sensibilité d’un algorithme d’IA pour évaluer le stade d’une stéatose hépatique non alcoolique par ERM ainsi que pour détecter une fibrose hépatique par IRm morphologique.

IA contre le COVID : NEHS DIGITAL et Thales unissent leurs forces
09/11/2020 : Dans le cadre de la lutte contre le COVID-19, Thales et NEHS DIGITAL ont récemment uni leurs compétences dans un projet de traitement des bases de données issues des scanners pulmonaires. Ils peuvent s’appuyer d’ores et déjà sur la base FIDAC.

Intellifence artificielle et radiologie : forces et faiblesses
23/10/2020 : L’intelligence artificielle est au centre d’une communication du Dr Grégory Lenczner sur la plateforme Journées Francophones d’Imagerie Médicale (JFIM). Elle aborde les différentes fonctionnalités de l’IA ainsi que la récurrente question du remplacement du radiologue par la machine.

Détecter l'arthrose pré-symptomatique à l'IRM avec l'IA
05/10/2020 : Des chercheurs américains ont réussi à identifier des signes pré-symptomatiques de l’arthrose à l’aide de l’IA. Dans une étude parue dans la Revue PNAS, ils donnent des résultats en faveur de l’élaboration de médicaments expérimentaux susceptibles de traiter l’arthrose avant qu’elle n’apparaisse.

Un algorithme différentie la pneumonie COVID-19 des autres pneumonies sur la radiographie du thorax
28/09/2020 : Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, un algorithme de deep learning est capable de différencier avec une sensibilité et une spécificité élevées une pneumonie COVID-19 d’une autre non-COVID-19 à partir de radiographies pulmonaires. Cet algorithme obtient de meilleures performances que les radiologues expérimentés.

L'embolie pulmonaire au centre du défi IA organisé au RSNA 2020
16/09/2020 : Au prochain RSNA, les meilleurs projets ayant concouru au défi IA seront présentés. Ce concours, qui promeut les modèles de deep learning pour l’amélioration des interprétations radiologiques, sera dédié cette année à l’embolie pulmonaire à partir d’images de scanner.

L'ESR regrette la baisse des budgets européens consacrés à la recherche médicale
24/08/2020 : L’ESR a récemment publié une déclaration dans laquelle elle regrette la décision de l’Union européenne de réduire son financement prévu pour divers projets de santé et de recherche à venir. Cette décision aura des conséquences néfastes sur la recherche européenne et entravera le potentiel de l’UE de devenir un pôle d’innovation pour l’intelligence artificielle et les soins de santé à l’avenir.

Quels apports de l'IA dans la gestion des images pulmonaires COVID-19 ?
07/05/2020 : Dans la série des webinars ESR Connect qu’elle organise désormais régulièrement, l’European Society of Radiology (ESR) a présenté une session dédiée à l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) pour aider les radiologues dans la gestion des données images pour faire face au COVID-19.


Événement significatif en radioprotection dans un bloc opératoire de Brest
14/01/2021 : Un praticien d’une clinique de Brest a fait l’objet d’un événement significatif en radioprotection en octobre 2020. Les pratiques de prévention contre les rayonnements ionisants se sont avérées insuffisantes, ce qui explique le dépassement de dose observé sur ce praticien.

Les professionnels de Santé se prononcent sur leur vaccination anti-COVID
14/01/2021 : Medscape édition française a sondé ses lecteurs pour connaître leur opinion sur les vaccins anti-COVID. Si la majorité des médecins souhaitent se faire vacciner, les deux sortes de vaccins n’obtiennent pas le même succès.

Anomalies cardiaques décelées à l'IRM chez les patients guéris du COVID-19
13/01/2021 : Le volume extracellulaire dérivé de l'IRM et la souche longitudinale globale 2D pourraient servir de marqueurs de l'atteinte cardiaque chez des patients guéris du COVID-19, sans symptômes cardiaques ni signes cliniques de lésion myocardique. C’est le résultat d’une étude chinoise publiée dans la Revue Radiology.

La première télé-angioplastie coronaire européenne a été réalisée en Normandie
13/01/2021 : La première télé-angioplastie robotique en Europe vient d’être réalisée entre Caen et Rouen par la solution Robocath sur un modèle animal. Un espoir pour les patients résidant dans des déserts médicaux.

Affaire du logiciel de gestion de radiothérapie : le troisième associé est lui aussi mis en examen
11/01/2021 : Tous les associés de la société éditrice du logiciel de gestion des patients en radiothérapie frauduleux sont désormais mis en examen. Le logiciel n’est, quant à lui, plus exploité.

Sténoses vasculaires calcifiées : les applications de la lithotripsie en vidéo
11/01/2021 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, voici un webinar organisé par Incathlab consacré à la lithotripsie dans le traitement de sténoses calcifiées des artères des membres inférieurs.

Une étude sur les fractures ulnaires provoquées par les violences conjugales
08/01/2021 : Selon une étude présentée lors du dernier congrès virtuel de la Radiological Society of North America (RSNA), près d’un tiers des femmes adultes qui subissent une fracture non déplacée de l’ulna peuvent être victimes de violence de leur compagnon. Les chercheurs expliquent qu’une chute, souvent évoquée par les patientes, provoque souvent fracture du radius.

Un modèle de deep learning peut identifier la tuberculose sur un smartphone
08/01/2021 : Un modèle de détection de la tuberculose (TB) basé sur le deep learning peut détecter la tuberculose sur une radiographie pulmonaire capturée par une photographie de smartphone.

Les nouveaux territoires de la radiologie débattus par ceux qui la font évoluer
06/01/2021 : C’est à une session très didactique que nous a convié Ortus avec sa web émission « Nouveau territoires de la radiologie ». La recherche, les parcours de soins, la place de l’imagerie dans celui-ci, l’imagerie hybride ou l’intelligence artificielle ont été notamment évoqués.

L'AFPPE change de gouvernance mais ne relâche pas ses efforts pour faire évoluer le métier de manipulateur
06/01/2021 : Quelques semaines après sa prise de fonction de Président de l’AFPPE, Matthieu Caby nous accordé une longue interview. La pérennisation de l’association, les évolutions du métier de manipulateur d’électroradiologie scrutée par l’IGAS, la pénurie de professionnels, la formation initiale ou les tout nouveaux webinaires de l’AFPPE, il n’a éludé aucun sujet.


Anomalies cardiaques décelées à l'IRM chez les patients guéris du COVID-19
13/01/2021 : Le volume extracellulaire dérivé de l'IRM et la souche longitudinale globale 2D pourraient servir de marqueurs de l'atteinte cardiaque chez des patients guéris du COVID-19, sans symptômes cardiaques ni signes cliniques de lésion myocardique. C’est le résultat d’une étude chinoise publiée dans la Revue Radiology.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Optimiser la cotation des actes grâce à un nouveau site web gratuit
03/09/2019 : Le catalogue CCAM est souvent mal employé par les radiologues, ce qui peut engendrer des erreurs de cotations. C'est pout leur venir en aide que le site web gratuit ccam-radiologie.fr a été conçu, afin d'optimiser la facturation de l'activité radiologique.

Responsabilité d'un centre hospitalier suite à un examen IRM
22/05/2019 : Les patients porteurs d'une dérivation ventriculo-péritonéale doivent satisfaire à un contrôle de la valve lorsqu'ils ont fait l'objet d'un examen IRM. La Cour d'appel de Bordeaux nous le rappelle, qui a dû juger le cas d'une patiente victime d'effets secondaires le lendemain d'une exploration IRM du genou.

Les apports de la radiographie thoracique dans la détection du COVID-19
30/03/2020 : Une étude publiée dans la Revue radiologie stipule que les images de détection de la pneumonie au COVID-19 obtenues par radiographie pulmonaire sont sensiblement équivalentes à celles du scanner. Cependant, des différences sont à signaler, notamment pour le suivi des lésions.

Recommandations relatives aux ré-irradiations en radiothérapie
07/07/2020 : Le nouveau numéro de « Sécurité du patient », publié régulièrement par l’ASN,  pour objet les ré-irradiations en radiothérapie. 29 ESR dus à cette pratique ont été répertoriés au cours des dix dernières années.

La Loi anti-cadeaux aux professionnels de Santé prend une tournure très restrictive
15/12/2020 : La Loi anti-cadeaux aux professionnels de Santé a pris, depuis le 1er octobre 2020, une orientation très restrictive. Ces derniers devront, pour la plupart, changer leurs habitudes quant à leur participation aux congrès scientifiques. Mais c’est pour les industriels que ces nouvelles mesures seront les plus pénalisantes.

Le scanner nouvel étalon pour le dépistage précoce du Coronavirus
27/02/2020 : Dans une étude de plus de 1000 patients, publiée dans la revue Radiology, la tomodensitométrie thoracique a surpassé les tests de laboratoire dans le diagnostic de coronavirus 2019 (COVID-19). Les chercheurs ont conclu que la tomodensitométrie devrait être utilisée comme principal outil de dépistage du COVID-19.

Premier cas de lésions cérébrales dues au COVID-19 à l'IRM
01/04/2020 : Le premier cas d’encéphalopathie due au COVID-19 vient d’être décrit dans la Revue Radiology. Bien que le l’angioscanner ne montre pas d’anomalie, l’IRM objective des signes d’hémorragie dans les coupes de susceptibilité magnétique.

Germitec obtient le Prix Galien 2020 pour sa modalité Chronos
04/01/2021 : Le système de désinfection de haut niveau des sondes d’échographie Chronos®, porté par la société Germitec, vient d’obtenir le Prix Galien 2020. Une reconnaissance internationale pour une technologie unique et éco-responsable.