Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Scanner > Des calcifications cérébrales liées au tabagisme et au diabète

Des calcifications cérébrales liées au tabagisme et au diabète

VENDREDI 15 JUIN 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Selon une nouvelle étude publiée en ligne dans la revue Radiology, les fumeurs et les diabétiques peuvent présenter un risque accru de calcifications dans une région du cerveau cruciale pour la mémoire. Les reconstructions multiplanaires d'images scanner rendent possible ce progrès.

RSNA

Des recherches antérieures ont émis l'hypothèse que des calcifications dans l'hippocampe pourraient être liées à des problèmes vasculaires contribuant à l'atrophie de l'hippocampe et à la détérioration cognitive subséquente.

Le scanner multiplanaire pour différentier hippocampe et le plexus choroïde

Cependant, les recherches publiées sur ce processus sont limitées. "Nous savons que les calcifications de l'hippocampe sont fréquentes, en particulier avec l'âge, déclare l'auteur principal d'une étude publiée en ligne dans la revue Radiology, le Dr Esther J.M. de Brouwer, gériatre au centre médical de l'Université d'Utrecht, aux Pays-Bas. Cependant, nous ne savions pas si les calcifications de l'hippocampe étaient liées à la fonction cognitive." Les progrès de l'imagerie ont permis d'explorer le rôle des calcifications de l'hippocampe dans la démence. Le développement de scanners cérébraux multiplanaires a permis une meilleure distinction entre les calcifications de l'hippocampe et celles présentes dans les structures cérébrales proches comme le plexus choroïde. "Un scanner multiplanaire permet de voir l'hippocampe dans différents plans anatomiques, poursuit-elle. Cette évolution, les calcifications de l'hippocampe étaient souvent confondues avec des calcifications du plexus choroïde."

Tabagisme et diabète comme facteurs favorisant les calcifications

Le Dr de Brouwer et ses collègues ont étudié l'association entre les facteurs de risque vasculaires comme l'hypertension, le diabète et le tabagisme, et les calcifications de l'hippocampe. Ils ont également évalué les effets des calcifications sur la fonction cognitive. Le groupe d'étude comprenait 1 991 patients, âgés en moyenne de 78 ans, qui avaient consulté pour des problèmes de mémoire dans un hôpital néerlandais entre 2009 et 2015. Les patients avaient un diagnostic standard, comprenant des tests cognitifs et des tomodensitogrammes. Les chercheurs ont analysé ces scanners pour identifier la présence et la gravité des calcifications de l'hippocampe. Parmi les 1 991 patients, 380, (19,1%) ont eu des calcifications de l'hippocampe. L'âge avancé, le diabète et le tabagisme étaient associés à un risque accru de calcifications de l'hippocampe sur les tomodensitogrammes. Bien que l'étude n'ait pas été conçue pour déterminer de façon concluante si le tabagisme et le diabète augmentent le risque de calcifications de l'hippocampe, les résultats suggèrent fortement un lien.

Aucun lien apparent entre les calcifications et la fonction cognitive des patients

"Nous pensons que le tabagisme et le diabète sont des facteurs de risque, précise le Dr de Brouwer. Dans une étude histopathologique récente, les calcifications de l'hippocampe étaient une manifestation de la maladie vasculaire. Il est bien connu que le tabagisme et le diabète sont des facteurs de risque de maladie cardiovasculaire. Il est donc probable que le tabagisme et le diabète sont des facteurs de risque pour les calcifications de l'hippocampe. " Il n'y avait toutefois aucun lien entre la présence et la gravité des calcifications de l'hippocampe de la fonction cognitive, une découverte surprenante, selon le Dr de Brouwer, avec plusieurs explications possibles.

"L'hippocampe est constitué de différentes couches et il est possible que les calcifications n'aient pas endommagé la structure de l'hippocampe sollicitée dans le stockage de la mémoire, a-t-elle conclu. Une autre explication pourrait être la sélection de nos participants à l'étude, qui faisaient tous l'objet d'un déficit de mémoire." Les chercheurs prévoient d'effectuer des études supplémentaires dans différents groupes de personnes afin de mieux comprendre les liens possibles entre ces calcifications et les problèmes cognitifs.

Bruno Benque avec RSNA


toshiba

Prévention des fractures ostéoporotiques: évaluer la densité minérale osseuse par scanner spectral
17/06/2019 : Le scanner spectral peut devenir une méthode de référence pour évaluer la densité minérale osseuse dans la prévention des fractures ostéoporotiques. C'est ce que révèle une étude allemande publiée dans la Revue European Radiology.

Le scanner spectral à comptage photonique entre dans sa phase clinique
13/05/2019 : Le scanner spectral à comptage photonique entre dans sa phase clinique. Une modalité de ce type vient d'être installée aux Hospices Civils de Lyon (HCL).

Le quatrième scanner spectral français installé à Alençon
01/04/2019 : En faisant l'acquisition d'un scanner IQon spectral, le GIE Imagerie médicale d'Alençon améliore la continuité de la prise en charge radiologique personnalisée et de qualité dans le bassin de population.

Un algorithme de deep learning dédié à l'étude du rachis
28/03/2019 : Les ingénieurs logiciel GE HEalthcare de Buc ont conçu un algorithme de deep learning permettant de repérer et labelliser les vertèbres. Il s'agit d'un outil simple et efficient dans le cas, notamment, de l'identification des métastases osseuses rachidiennes.

NGI distribuera les scanner chinois Neusoft pour trois ans
18/03/2019 : NGI vient d'annoncer la signature, pour trois ans, d'un contrat de partenariat avec le constructeur chinois de scanners Neusoft Medical. Le contrat de distribution exclusif porte sur l’intégralité de la gamme de scanners Neuviz.  

Premier scanner avec IA embarquée installé au CHU de Dijon Bourgogne
22/02/2019 : Le CHU de Dijon Bourgogne vient d'annoncer l'installation d'un scanner Aquilion One Genesis doté d'une solution de deep learning. Au printemps, c'est le CHU de Nancy qui pourra profiter de cet outil d'intelligence artificielle pour son Aquilion Precision.

Retour sur l'étude NELSON en faveur du dépistage scanographique du cancer du poumon
12/11/2018 : La deuxième plus importante étude dans le monde traitant du dépistage du cancer du poumon par scanner low dose, baptisée NELSON, marque une avancée significative dans la valeur prédictive de ce type de campagne. Cette étude a été présentée lors de la 19ème World Conference on Lung Cancer (WCLC).  

Les atouts du scanner spectral au sein d'un GHT
09/11/2018 : Le scanner IQON spectral CT Philips du CH de Charleville-Mézières sera, à terme, le pilier de la prise en charge radiologique du GHT N°1 du Grand-Est. Nous avons rencontré le Dr Philippe Cart, Chef du Service de radiologie de cet établissement, pour une évocation des avantages de la technologie spectrale pour la qualité des images produites et la prise en soins des patients, sans compter ses atouts économiques.

Les apports du scanner double énergie dans la prise en charge post-AVC
30/10/2018 : Une hémorragie intracérébrale post-AVC doit être recherchée afin d'appliquer au patient un traitement antiagrégant. Une étude récente publiée dans la revue European Radiology démontre les apports du scanner double énergie dans ce contexte.

La mesure de calcification aortique par scanner comme outil de prévention des maladies cardio-vasculaires
02/10/2018 : Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, les mesures des calcifications aortiques abdominales par tomodensitométrie (TDM) sont de puissants prédicteurs de crises cardiaques et autres événements cardiovasculaires indésirables. La TDM aurait un potentiel plus élevé, dans ce cadre, que le score de risque de Framingham.


Marie Curie racontée par sa petite-fille
20/06/2019 : C'est une salle émue et respectueuse qui a écouté, lors du 12ème congrès de la SFRP, le récit de la vie de Marie Curie raconté par sa petite-fille Hélène Langevin-Jolliot. Un discours empli d'admiration et de fierté pour l'œuvre de cette femme brillante, tenace et emplie d'humanité.

Radiologie interventionnelle du rachis: quoi de neuf ?
19/06/2019 : Depuis le développement des salles opératoires hybrides, les procédures de radiologie interventionnelle ont évolué sous l'effet notamment du scanner. Le Dr Nicolas Amorettti fait le point en vidéo.

Conditions d'exercice multi-sites: révolution ou simple évolution ?
18/06/2019 : Le décret du 23 mai 2019 assouplit les règles relatives à l'exercice libéral multi-sites. Les radiologues pourront désormais avoir le choix dans le nombre de leurs lieux d'exercice. Si toutefois ils ne sont pas déjà en suractivité…

De nouveaux outils d'aide à la décision en mammographie
18/06/2019 : L'aide à la décision en mammographie 2D et tomosynthèse 3D vient de s'enrichir, avec iCAD, de nouvelles applications annoncées lors du récent congrès de la SIFEM.

Prévention des fractures ostéoporotiques: évaluer la densité minérale osseuse par scanner spectral
17/06/2019 : Le scanner spectral peut devenir une méthode de référence pour évaluer la densité minérale osseuse dans la prévention des fractures ostéoporotiques. C'est ce que révèle une étude allemande publiée dans la Revue European Radiology.

Harmonisation européenne de la formation des radiologues: l'ESR en appelle aux sociétés savantes nationales
14/06/2019 : L'European Society of Radiology évoque, dans un communiqué, la nécessaire modification de la directive européenne relative aux qualifications européenne. Elle souhaite notamment que les formations de radiologues soient harmonisées , que le nom de la discipline soit modifié et que les sociétés savantes nationales œuvrent dans ce sens.

Production made in France: les industriels de Santé en appellent au Premier ministre
14/06/2019 : La production de produits de Santé Made in France est en stagnation depuis 2010. C'est la raison pour laquelle le G5 interpelle le Premier ministre, dans un communiqué, afin que celui-ci prenne les mesures nécessaires de politique industrielle, d'emplois et de commerce extérieur.

Abus de cocaïne : l'IRM pour identifier les lésions cardiaques aigües et chroniques induites
13/06/2019 : Selon un article publié dans la revue Radiology: Cardiothoracic Imaging, l'IRM cardiaque joue un rôle essentiel dans le diagnostic des maladies cardiovasculaires induites par la cocaïne. Elle permet en effet de distinguer les lésions aigües et chroniques liées à ce fléau.

Traitement d'une valve bicuspide par TAVI: démonstration en vidéo
13/06/2019 : Dans notre série de procédures de cardiologie interventionnelle en vidéo, voici le traitement par TAVI d'une valve aortique bicuspide sur une patiente polypathologique.

Le laser couplé à un monitoring IRM pour traiter le Parkinson
13/06/2019 : Une patiente du CHU d'Amiens-Picardie a bénéficié d'une thalamotomie par laser couplé à un monitoring IRM pour traiter son Parkinson. Cette procédure est une première en Europe.


Responsabilité d'un centre hospitalier suite à un examen IRM
22/05/2019 : Les patients porteurs d'une dérivation ventriculo-péritonéale doivent satisfaire à un contrôle de la valve lorsqu'ils ont fait l'objet d'un examen IRM. La Cour d'appel de Bordeaux nous le rappelle, qui a dû juger le cas d'une patiente victime d'effets secondaires le lendemain d'une exploration IRM du genou.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Conditions d'exercice multi-sites: révolution ou simple évolution ?
18/06/2019 : Le décret du 23 mai 2019 assouplit les règles relatives à l'exercice libéral multi-sites. Les radiologues pourront désormais avoir le choix dans le nombre de leurs lieux d'exercice. Si toutefois ils ne sont pas déjà en suractivité…

SLA / Maladie de Charcot: la recherche avance
28/05/2019 : La recherche sur la SLA / Maladie de Charcot avance. Le programme DHUNE y est très actif et présentera bientôt les résultats de ses études en cours. Une interview du Pr Shahram Attarian et du Dr Annie Verschueren nous éclaire sur le sujet.

Radioprotection des travailleurs: les premiers nouveaux décrets sont parus
05/06/2018 : Les décrets modifiant les règles de radioprotection des travailleurs sont parus ce 4 juin 2018. Parmi les évolutions majeures, l'avènement du Conseiller en radioprotection et la disparition de la fiche de poste.

L'ELASTOGRAPHIE POUR PREDIRE LA MALIGNITE DES TUMEURS THYROÏDIENNES
02/01/2015 : Les applications de l'élastographie se diversifient. C'est ainsi qu'une étude coréenne, présentée sur l'European Journal of Radiology, montre comment cette technologie peut prédire le degré de malignité de certaines tumeurs thyroïdiennes.

Imagerie et IA: un duo à réguler finement au bénéfice du patient
09/10/2018 : Nesrine Benyahia, Présidente de DrData, et Stéphane Boyer, Directeur Général d'Arterys, nous éclairent sur les véritables enjeux de l’intelligence artificielle en imagerie médicale par des regards croisés sur les plans du juridique, des politiques publiques et des applications pratiques.

De nouveaux outils d'aide à la décision en mammographie
18/06/2019 : L'aide à la décision en mammographie 2D et tomosynthèse 3D vient de s'enrichir, avec iCAD, de nouvelles applications annoncées lors du récent congrès de la SIFEM.

LE DACS, UN FACTEUR DE QUALITÉ DE LA PRISE EN CHARGE RADIOLOGIQUE
21/10/2015 : Dans le cadre des Journées françaises de Radiologie 2015, Bayer HealthCare, acteur majeur en radiologie, et C2i Santé, leader national en solutions de radioprotection et physique médicale, ont présenté leur collaboration pour guider les professionnels de santé dans le suivi de la dosimétrie patient. Les fonctionnalités de la solution DACS (Dosimetry Archiving and Communication System) Radimetrics, ont également fait l’objet d’un retour d’expérience.

Édito - Téléradiologie: des prérequis technologiques différents selon les applications
05/06/2019 : La téléradiologie est devenue un maillon essentiel du parcours de soins. Et suivant les applications qui en sont faites, le niveau technologique peut s'avérer plus ou moins complexe et coûteux. Revue de détails…