Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Imagerie de la femme > Étude randomisée italienne sur la tomosynthèse vs mammographie numérique

Étude randomisée italienne sur la tomosynthèse vs mammographie numérique

MERCREDI 06 JUIN 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La combinaison de la mammographie numérique et de la tomosynthèse détecte 90% de cancers du sein de plus que la mammographie numérique seule, selon une étude publiée en ligne dans la revue Radiology. Mais la tomosynthèse est cintraignante si l'on veut l'appliquer au dépistage du cancer du sein.

RSNA

La tomosynthèse est une technologie d'imagerie qui utilise une série d'expositions mammographiques à faible dose pour fournir une reconstruction 3D du sein.

Les surdiagnostics liés à la tomosynthèse

Dans les études comparant cette technologie à la mammographie numérique sur les mêmes femmes, elle s'est révélée plus sensible pour la détection des cancers. Mais malgré cela, elle est souvent accusée de fournir des surdiagnostics. Pour en savoir plus sur l'impact de celle-ci sur la sensibilité et sur le taux de rappel, ou sur le taux de rappel des femmes pour un complément au dépistage basé sur des résultats suspects, une équipe italienne de chercheurs a comparé 9 777 femmes randomisées à la mammographie numérique et à la tomosynthèse dans une étude publiée dans la revue Radiology.

D'excellents résultats selon une étude italienne récente

La combinaison de la mammographie numérique et de la tomosynthèse a permis de détecter 8,6 cancers par 1 000 cas, avec une prévalence pour les lésions de petite et de moyenne taille, soit un taux presque deux fois plus élevé que celui des 4,5 pour 1 000 détectés par mammographie seule. Le taux de rappel était de 3,5% dans les deux groupes. La tomosynthèse seule a détecté 72 des 80 cancers détectés dans le groupe mammographie / tomosynthèse combinés. "La tomosynthèse et la mammographie numérique sont beaucoup plus sensibles que la mammographie numérique, a déclaré le chercheur principal de l'étude, le Dr Pierpaolo Pattacini, radiologue et directeur du département de radiologie de l'AUSL de Reggio Emilia, en Italie. Et la tomosynthèse seule montre d'excellents résultats."

Mesurer l'impact de cette sensibilité sur son incidence vis à vis de la mortalité

Alors que la sensibilité de la tomosynthèse semble en faire un choix logique pour les programmes de dépistage du cancer du sein, le co-auteur, le Dr Paolo Giorgi Rossi, directeur de l'unité d'épidémiologie de l'AUSL Reggio Emilia, a déclaré que plus de recherches sont nécessaires pour évaluer le pronostic et la réduction de la mortalité liée au cancer du sein obtenus par tomosynthèse, contre tout effet indésirable. "Si ces petits cancers ne mettent jamais la vie en danger, alors nous augmentons le surdiagnostic et n'affectons pas la mortalité, a-t-il dit. Ainsi, nous devons obtenir une mesure de l'impact de ce taux de détection plus élevé sur l'incidence des cancers avancés et des cancers d'intervalle dans les années suivantes."

Les contraintes pratiques de la tomosynthèse pour les campagnes de dépistage

Selon le Dr Giorgi Rossi, le temps de lecture supplémentaire requis par les images de tomosynthèse est un autre aspect de la technologie qui doit être pris en compte. "Pour les programmes de dépistage financés par l'État, cette augmentation du temps de lecture serait un gros problème, qui contraindrait leur durabilité, a-t-il déclaré. La mise en œuvre de la tomosynthèse dans les programmes de dépistage public nécessiterait de repenser les protocoles et les technologies de lecture pour réduire ou éliminer les coûts supplémentaires." La nouvelle recherche représente une analyse préliminaire de l'essai Reggio Emilia Tomosynthesis (RETomo), une étude plus vaste dans laquelle les chercheurs se pencheront sur les cancers d'intervalle, ou ceux détectés entre les examens de dépistage, et l'incidence cumulative des cancers avancés.

Pour avoir des estimations plus précises et plus fiables de ces résultats, les chercheurs font la promotion d'un réseau d'essais en cours sur la tomosynthèse avec un modèle d'étude similaire à travers l'Europe. "Une fois que nous aurons cette preuve, les conséquences pour le dépistage pourraient être encore plus importantes qu'un simple passage de la mammographie numérique à la tomosynthèse, a déclaré le Dr Giorgi Rossi. Par exemple, il pourrait être approprié d'adopter des intervalles plus longs entre les campagnes."

Bruno Benque


toshiba

L'IRM mammaire de surveillance post-cancer par toujours pertinente
04/06/2019 : Selon une vaste étude publiée dans la revue Radiology, l'ajout de l'IRM mammaire à la mammographie de surveillance pour les survivantes du cancer du sein entraîne des taux de détection du cancer plus élevés. Mais son utilité est discutable et il est important de prendre en compte des données multifactorielles avant d'y avoir recours.

Une nouvelle application d'analyse avancée des mammographies obtient le marquage CE
04/06/2019 : Une nouvelle application dédiée à la mammographie, Myrian® XP-Mammo, vient d'obtenir le marquage CE. Elle sera livrée à partir d'octobre 2019.

Optimiser sans remplacer, la vocation de Breast-Slim View
03/06/2019 : La plateforme d'aide au diagnostic des tomosynthèses Breast-Slim View sera présentée lors du congrès de la SIFEM le 14 juin 2019. Quatre ateliers seront organisés sur ce thème ainsi qu'un témoignage utilisateur.

Un modèle d'IA pour des dépistages plus personnalisés du cancer du sein
07/05/2019 : Des chercheurs de deux grandes institutions américaines ont mis au point un nouvel outil doté de méthodes avancées d’intelligence artificielle permettant de prédire le risque futur de cancer du sein chez une femme, selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology.

Quid de la mammographie de dépistage pour les femmes à risque très élevé ?
30/04/2019 : Afin de guider le radiologue dans sa pratique du dépistage en sénologie pour les femmes à risque très élevé, Forcomed lance un e-learning à la demande. Cette session est accessible immédiatement.

L'annonce du diagnostic en sénologie
04/04/2019 : L'annonce du diagnostic pour un examen de sénologie peut s'avérer difficile. Pour accompagner les radiologues dans cette épreuve et initier un parcours intégré de la patiente, Forcomed organise une formation spécifique.

Tomosynthèse et mammographie synthétique: les critères BI-RADS remis en cause pour les seins denses ?
02/04/2019 : Selon la technologie utilisée, l'imagerie du sein peut évaluer la densité de la glande différemment. C'est ce que montre une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, qui pourrait remettre en cause les critères du standard BI-RADS.

Dépistage du cancer du sein: un nouveau cahier des charges dans un arrêté ministériel
22/03/2019 : Les nouvelles dispositions législatives encadrant le dépistage organisé du cancer du sein ont été publiées au Journal Officiel récemment. Quelques ajustements relatifs à la technologie d'acquisition ou à la diffusion des premiers résultats ont été apportés.

Une formation pour bien appréhender le parcours de la patiente en sénologie
23/01/2019 : Le parcours de la patiente en sénologie fera l'objet, en juin 2019, d'une nouvelle session de formation dispensée par FORCOMED. Cette formation est accessible aux radiologues libéraux et hospitaliers.

Chirurgie plastique du sein: un symposium dédié aux radiologues
21/01/2019 : Une nouvelle édition du Symposium "Implication du radiologue en chirurgie plastique du sein" est annoncée, pour le 30 mars 2019. Un événement pluridisciplinaire qui renforce la place du sénologue dans cette spécialité.


Marie Curie racontée par sa petite-fille
20/06/2019 : C'est une salle émue et respectueuse qui a écouté, lors du 12ème congrès de la SFRP, le récit de la vie de Marie Curie raconté par sa petite-fille Hélène Langevin-Jolliot. Un discours empli d'admiration et de fierté pour l'œuvre de cette femme brillante, tenace et emplie d'humanité.

Radiologie interventionnelle du rachis: quoi de neuf ?
19/06/2019 : Depuis le développement des salles opératoires hybrides, les procédures de radiologie interventionnelle ont évolué sous l'effet notamment du scanner. Le Dr Nicolas Amorettti fait le point en vidéo.

Conditions d'exercice multi-sites: révolution ou simple évolution ?
18/06/2019 : Le décret du 23 mai 2019 assouplit les règles relatives à l'exercice libéral multi-sites. Les radiologues pourront désormais avoir le choix dans le nombre de leurs lieux d'exercice. Si toutefois ils ne sont pas déjà en suractivité…

De nouveaux outils d'aide à la décision en mammographie
18/06/2019 : L'aide à la décision en mammographie 2D et tomosynthèse 3D vient de s'enrichir, avec iCAD, de nouvelles applications annoncées lors du récent congrès de la SIFEM.

Prévention des fractures ostéoporotiques: évaluer la densité minérale osseuse par scanner spectral
17/06/2019 : Le scanner spectral peut devenir une méthode de référence pour évaluer la densité minérale osseuse dans la prévention des fractures ostéoporotiques. C'est ce que révèle une étude allemande publiée dans la Revue European Radiology.

Harmonisation européenne de la formation des radiologues: l'ESR en appelle aux sociétés savantes nationales
14/06/2019 : L'European Society of Radiology évoque, dans un communiqué, la nécessaire modification de la directive européenne relative aux qualifications européenne. Elle souhaite notamment que les formations de radiologues soient harmonisées , que le nom de la discipline soit modifié et que les sociétés savantes nationales œuvrent dans ce sens.

Production made in France: les industriels de Santé en appellent au Premier ministre
14/06/2019 : La production de produits de Santé Made in France est en stagnation depuis 2010. C'est la raison pour laquelle le G5 interpelle le Premier ministre, dans un communiqué, afin que celui-ci prenne les mesures nécessaires de politique industrielle, d'emplois et de commerce extérieur.

Abus de cocaïne : l'IRM pour identifier les lésions cardiaques aigües et chroniques induites
13/06/2019 : Selon un article publié dans la revue Radiology: Cardiothoracic Imaging, l'IRM cardiaque joue un rôle essentiel dans le diagnostic des maladies cardiovasculaires induites par la cocaïne. Elle permet en effet de distinguer les lésions aigües et chroniques liées à ce fléau.

Traitement d'une valve bicuspide par TAVI: démonstration en vidéo
13/06/2019 : Dans notre série de procédures de cardiologie interventionnelle en vidéo, voici le traitement par TAVI d'une valve aortique bicuspide sur une patiente polypathologique.

Le laser couplé à un monitoring IRM pour traiter le Parkinson
13/06/2019 : Une patiente du CHU d'Amiens-Picardie a bénéficié d'une thalamotomie par laser couplé à un monitoring IRM pour traiter son Parkinson. Cette procédure est une première en Europe.


Responsabilité d'un centre hospitalier suite à un examen IRM
22/05/2019 : Les patients porteurs d'une dérivation ventriculo-péritonéale doivent satisfaire à un contrôle de la valve lorsqu'ils ont fait l'objet d'un examen IRM. La Cour d'appel de Bordeaux nous le rappelle, qui a dû juger le cas d'une patiente victime d'effets secondaires le lendemain d'une exploration IRM du genou.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Conditions d'exercice multi-sites: révolution ou simple évolution ?
18/06/2019 : Le décret du 23 mai 2019 assouplit les règles relatives à l'exercice libéral multi-sites. Les radiologues pourront désormais avoir le choix dans le nombre de leurs lieux d'exercice. Si toutefois ils ne sont pas déjà en suractivité…

SLA / Maladie de Charcot: la recherche avance
28/05/2019 : La recherche sur la SLA / Maladie de Charcot avance. Le programme DHUNE y est très actif et présentera bientôt les résultats de ses études en cours. Une interview du Pr Shahram Attarian et du Dr Annie Verschueren nous éclaire sur le sujet.

Radioprotection des travailleurs: les premiers nouveaux décrets sont parus
05/06/2018 : Les décrets modifiant les règles de radioprotection des travailleurs sont parus ce 4 juin 2018. Parmi les évolutions majeures, l'avènement du Conseiller en radioprotection et la disparition de la fiche de poste.

L'ELASTOGRAPHIE POUR PREDIRE LA MALIGNITE DES TUMEURS THYROÏDIENNES
02/01/2015 : Les applications de l'élastographie se diversifient. C'est ainsi qu'une étude coréenne, présentée sur l'European Journal of Radiology, montre comment cette technologie peut prédire le degré de malignité de certaines tumeurs thyroïdiennes.

Imagerie et IA: un duo à réguler finement au bénéfice du patient
09/10/2018 : Nesrine Benyahia, Présidente de DrData, et Stéphane Boyer, Directeur Général d'Arterys, nous éclairent sur les véritables enjeux de l’intelligence artificielle en imagerie médicale par des regards croisés sur les plans du juridique, des politiques publiques et des applications pratiques.

De nouveaux outils d'aide à la décision en mammographie
18/06/2019 : L'aide à la décision en mammographie 2D et tomosynthèse 3D vient de s'enrichir, avec iCAD, de nouvelles applications annoncées lors du récent congrès de la SIFEM.

LE DACS, UN FACTEUR DE QUALITÉ DE LA PRISE EN CHARGE RADIOLOGIQUE
21/10/2015 : Dans le cadre des Journées françaises de Radiologie 2015, Bayer HealthCare, acteur majeur en radiologie, et C2i Santé, leader national en solutions de radioprotection et physique médicale, ont présenté leur collaboration pour guider les professionnels de santé dans le suivi de la dosimétrie patient. Les fonctionnalités de la solution DACS (Dosimetry Archiving and Communication System) Radimetrics, ont également fait l’objet d’un retour d’expérience.

Édito - Téléradiologie: des prérequis technologiques différents selon les applications
05/06/2019 : La téléradiologie est devenue un maillon essentiel du parcours de soins. Et suivant les applications qui en sont faites, le niveau technologique peut s'avérer plus ou moins complexe et coûteux. Revue de détails…