Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Communiqué > Les manipulateurs oubliés des discussions sur les pratiques avancées

Les manipulateurs oubliés des discussions sur les pratiques avancées

MARDI 13 MARS 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Alors que la concertation relative aux pratiques paramédicales avancées ont commencé, les professionnels de la rééducation et médico-techniques, dont font partie les manipulateurs, ont été oubliés par le Ministère. L'UIPARM monte au créneau par communiqué pour demander une évolution du texte proposé.

UIPARM

La concertation relative aux pratiques avancées des personnels paramédicaux a commencé le 8 mars 2018.

Un projet de texte largement critiqué par les professionnels

La Ministère a communiqué, au préalable, aux différentes associations représentatives des auxiliaires médicaux, une projet de texte servant de base pour es discussions à venir et déjà la majorité d'entre elles se montrent insatisfaites des dispositions proposées. Pour le Syndicat des infirmiers libéraux, le SNIIL, il s'agir d'un "marché de dupes", pour l'Ordre National Infirmier (ONI), le projet fait preuve d’une approche particulièrement restrictive et dénuée d’ambition, tandis que la Coordination Nationale Infirmière y voit un décalage avec les besoins des usagers et l’ambition affichée à l'origine du projet et attend une évolution des textes. Sans compter les représentants des médecins qui souhaitent que ce texte soit revu de fond en comble, notamment les dispositions relatives à la prescription, qui est le cœur du métier de médecin et ne peut être déléguée sans protocolisation.

Les personnels rééducateurs et médico-techniques totalement oubliés

Du côté de l’Union Inter Professionnelle des Associations de Rééducateurs et Médico-techniques (UIPARM), la teneur des revendications est toute autre. Alors que de nombreuses expérimentations de coopération professionnelle prennent en compte, depuis leur mise en place en 2010, certaines activités relevant des compétences de ces professionnels, le projet proposé par le Ministère ne concerne que la pratique infirmière et les a totalement oubliés. L'UIPARM a donc réagi, par l'intermédiaire d'un communiqué du 12 mars 2018, dans lequel elle "s’étonne que ces dispositions innovantes ne concernent que la profession infirmière contrairement aux annonces et protocoles de coopération intégrant l’ensemble des paramédicaux."

Un texte qui devra prendre en compte toutes les professions paramédicales

L’UIPARM rappelle que des activités comme les dispositifs de contention, les aides à la déambulation, les fauteuils roulants, la spirométrie respiratoire, ont fait partie des protocoles de coopération, de même que, sur le champ de compétences spécifique des MERM, la pratique de l'échographie, de l'imagerie interventionnelle ou de la radiothérapie font l'objet d'expérimentations de longue date. Les professionnels rééducateurs et médico-techniques estiment ainsi "urgent et important de compléter ce texte par un dispositif concernant chacune des professions paramédicales, et ce de façon collégiale et interprofessionnelle.

L'ensemble des professionnels de Santé pourront répondre ainsi de manière adaptée "aux enjeux de santé publique pour la population et fournir le socle des indispensables coopérations interprofessionnelles, sources de pertinence et d’efficience des soins d’une part, et d’autre part de responsabilisation et de qualité de vie au travail".

Voir le communiqué de l'UIPARM ci-dessous:

Bruno Benque


toshiba

Les radiologues seniors jugent sévèrement leurs jeunes confrères
19/03/2018 : Les jeunes médecins sont autocentrés et manquent d'engagement et de disponibilité. C'est ce qui ressort d'une enquête d'Appel Medical Search auprès de 228 préticiens seniors, parmi lesquels des radiologues.

Les manipulateurs oubliés des discussions sur les pratiques avancées
13/03/2018 : Alors que la concertation relative aux pratiques paramédicales avancées ont commencé, les professionnels de la rééducation et médico-techniques, dont font partie les manipulateurs, ont été oubliés par le Ministère. L'UIPARM monte au créneau par communiqué pour demander une évolution du texte proposé.

Participez à une enquête sur la qualité de vie au travail des MERM !
15/05/2017 : Afin de participer à une enquête sur la qualité de vie au travail des MERM, nous vous proposons de répondre à un questionnaire réalisé par deux cadres de santé médico-techniques. Le questionnaire est à diffuser largement auprès des MERM.


Perfectionnez-vous en IRM pelvienne en présentiel et e-learning
13/12/2018 : La formation FORCOMED de perfectionnement à l'IRM pelvienne est reconduite en 2019. Deux sessions en présentiel sont programmées, ainsi qu'un module d'e-learning.

Le Dr Philippe Cart nouveau Président du Syndicat des Radiologues Hospitaliers
13/12/2018 : Le Dr Philippe Cart (CH Charleville-Mézières) a été élu, le 7 décembre 2018, Président du Syndicat des Radiologues Hospitaliers (SRH).

Des gains significatifs dans la planification et la durée des traitements pour le cyberknife
12/12/2018 : Avec son système de planification de traitement Accuray Precision®associé à l’optimisateur VOLOTM pour le Cyberknife, Accuray réduit significativement les durées de planification et les temps de traitement.

Le JT du RSNA du 7 décembre 2018
12/12/2018 : Pour clore notre série de comptes rendus du RSNA 2018, en partenariat avec les Entretiens Médicaux d'Enghein, le JT du 7 décembre fait la synthèse de l'édition 2018 et présente des outils d'impression 3D.

Les trois lauréats du Myrian Studio Challenge sont connus
11/12/2018 : Intrasense a récompensé trois projets innovants en imagerie médicale en décernant les trois Prix "Myrian® Studio Challenge 2018" au dernier RSNA.  

Une meilleure détection du cancer du sein depuis la mammographie numérique
11/12/2018 : Le passage d'une mammographie sur film à une mammographie numérique a augmenté la détection du cancer du sein de 14% au Royaume-Uni sans augmenter le taux de rappel, selon une nouvelle étude majeure parue dans la revue Radiology.

Le JT du RSNA du 6 novembre 2018
10/12/2018 : Dans notre série de comptes rendus du RSNA 2018, en partenariat avec les Entretiens Médicaux d'Enghein, le JT du 6 décembre parle de gadolinium, de cryo et thermo-ablation, et de la rentabilité relative des modalités présentées dans ce congrès.

Un site d'information pour tranquilliser les enfants avant un examen
07/12/2018 : RadiologyInfo.org a lancé RadInfo 4 Kids, une nouvelle section du site Web grand public contenant des vidéos, des histoires, des jeux et des activités pour aider les enfants et leurs parents à se préparer aux examens d'imagerie médicale.

Le JT du RSNA du 5 décembre 2018
06/12/2018 : Dans notre série de comptes rendus du RSNA 2018, en partenariat avec les Entretiens Médicaux d'Enghein, le JT du 5 décembre évoque la radiomique, le TEP-IRM et les grandes tendances observées au RSNA 2018 notamment.

Canon Medical présente ses nouveautés au RSNA 2018
06/12/2018 : Canon Medical a une nouvelle fois, lors du RSNA 2018, fait la preuve de sa polyvalence et de son avance technologique avec ses modalités d'explorations avancées.


Radioprotection: ce qui devrait changer le 1er juillet 2018
30/03/2018 : L'Ordonnance instituant de nouvelles règles en matière de prévention du risque ionisant devrait entrer en vigueur le 1er juillet 2018. Il n'y aura pas, d'après les informations que nous avons recueillies, de révolution. La gestion des professionnels multi-établissements devrait être revue, la fiche d'exposition devrait disparaître et les PCR externes sont appelés à faire place à des OCR certifiés ISO.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Les trois lauréats du Myrian Studio Challenge sont connus
11/12/2018 : Intrasense a récompensé trois projets innovants en imagerie médicale en décernant les trois Prix "Myrian® Studio Challenge 2018" au dernier RSNA.  

Perfectionnez-vous en IRM pelvienne en présentiel et e-learning
13/12/2018 : La formation FORCOMED de perfectionnement à l'IRM pelvienne est reconduite en 2019. Deux sessions en présentiel sont programmées, ainsi qu'un module d'e-learning.

Détecter précocement la maladie d'Alzheimer grâce au Deep Learning des données de PET-FDG
06/11/2018 : Le Deep Learning basé sur les données du PET-FDG améliorerait la capacité de l'imagerie cérébrale à prédire précocement la maladie d'Alzheimer. C'est ce que conclut une étude publiée dans la revue Radiology qui identifie les changements métaboliques avec une sensibilité significative.  

Un site d'information pour tranquilliser les enfants avant un examen
07/12/2018 : RadiologyInfo.org a lancé RadInfo 4 Kids, une nouvelle section du site Web grand public contenant des vidéos, des histoires, des jeux et des activités pour aider les enfants et leurs parents à se préparer aux examens d'imagerie médicale.

Une meilleure détection du cancer du sein depuis la mammographie numérique
11/12/2018 : Le passage d'une mammographie sur film à une mammographie numérique a augmenté la détection du cancer du sein de 14% au Royaume-Uni sans augmenter le taux de rappel, selon une nouvelle étude majeure parue dans la revue Radiology.

Canon Medical présente ses nouveautés au RSNA 2018
06/12/2018 : Canon Medical a une nouvelle fois, lors du RSNA 2018, fait la preuve de sa polyvalence et de son avance technologique avec ses modalités d'explorations avancées.

Naissance de DRIM France IA, l'écosystème créé par le Conseil de la Radiologie française
24/10/2018 : L'écosystème français d'Intelligence Artificielle dédié à l'imagerie médicale est créé et s'appelle "DRIM France IA". Le G4 a annoncé sa mise en œuvre lors des JFR 2018.  

L'Ingenia Ambition: une innovation de rupture en IRM
20/11/2018 : L'IRM Ingenia Ambition de Philips Healthcare n'a besoin que de 7 litres d'hélium pour fonctionner. Marceau Eck, Responsable marketing IRM, que nous avons rencontré aux JFR 2018, revient sur les avantages d'une telle évolution.