Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Congrès et événements > Prospective sur la radiologie en 2030

Prospective sur la radiologie en 2030

LUNDI 23 OCTOBRE 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La Conférence FUTURIM, première du nom, qui a été donnée lors des JFR 2017 a constitué un événement phare de ce congrès. Tout à tour, le Dr Françoise Sivignon, le Pr Michael Dake et M. Vincent Champain ont fait de la prospective pour annoncer la médecine en général, et de la radiologie en particulier, à l'horizon 2030.

FUTURIM

L'un des temps forts des Journées Francophones de Radiologie (JFR) 2017 a été sans aucun doute la Conférence FUTURIM. Le Président Jean-Michel Bartoli et le Comité scientifique avaient souhaité, cette année, faire un peu de prospective en mettant en place une session dans laquelle on pourrait entrevoir ce que pourrait être la radiologie en 2030.

 "La médecine humanitaire s'appuie désormais sur les ONG locales"

Pour ouvrir cette conférence, ils avaient invité le Dr Françoise Sivignon, radiologue, mais surtout aujourd'hui Présidente de Médecins sans frontières. Dans son discours, cette dernière a expliqué la genèse de cette évolution professionnelle. "Mon engagement est ancien, confiait-elle. Il a débuté lorsque j'exerçais comme radiologue au sein de l'Hôpital Rotschild, auprès des malades du Sida." Ses motivations à se mettre au service des populations les plus fragiles ont été forgées à cette époque, où il suffisait d'être volontaire et d'avoir quelques dollars en poche pour initier une action humanitaire à l'étranger. Les temps ont bien changé, poursuivit-elle. Nous nous appuyons aujourd'hui sur des ONG locales et essayons de faire changer les politiques de Santé des pays concernés."

"La Radiologie interventionnelle implantera bientôt des dispositifs de remplacement"

C'est ensuite le pionnier américain de la Radiologie Interventionnelle (RI) mondiale, le Pr Michael Dake qui a occupé la scène pour présenter le futur de la radiologie interventionnelle. "Le radiologue de demain sera un expert de la médecine personnalisée et de la prévention des maladies chroniques, s'est-il exclamé dans sa langue maternelle. Et la RI sera thérapeutique et restauratrice, bien sûr, mais pourra aussi implanter des dispositifs de remplacement ou avoir des visées palliatives. Cela sera possible grâce à la convergence des solutions informatiques et des dispositifs médicaux implantables." Il prévoit en effet que quelques 5 millions de patients seront implantés tous les ans. "La médecine va entrer dans l'ère du Distributive care, qui utilisera l'intelligence artificielle pour prendre en compte l'hérédité, les caractéristiques socio-professionnelles ou l'hygiène de vie des patients", a-t-il prédit. Nous verrons apparaître, petit à petit, un type de médecine sans médecin, où les patients seront monitorés en permanence et n'entreront que très rarement à l'hôpital. C'est un marché d'environ 7 milliards de dollars qui peut potentiellement s'ouvrir." Et, pour conclure son propos, Michael Dake a lancé à l'assistance: "Innovate or die !"

"La majorité des radiologues est très intéressée par les nouvelles technologies"

L'économiste Vincent Champain a enfin pris la parole pour évoquer les transformations que l'intelligence artificielle provoquera dans l'exercice médical, et plus particulièrement radiologique. Après un rapide retour sur l'évolution du volume des données radiologiques depuis 20 ans - 5ko pour une image 2D, 35Mo pour la 3D, 5Go pour la vidéo (5Go) et 200 Go pour un génome – il s'est attelé à rendre compte de l'énorme masse de données de santé actuellement en circulation. "Ce Big Data fera évoluer, demain, les systèmes d'information vers le cloud computing, avec des architectures informatiques plus agiles au design plus moderne, a-t-il annoncé. L'intelligence artificielle développera le machine learning." Il décrivit alors ces machines apprenantes, capables de filtrer les informations pour n'en garder que les pertinentes. Il prit comme exemple une expérience qui montra dernièrement qu'un robot était capable de classifier des photos de pathologies cutanées plus précisément et plus rapidement que les dermatologues eux-mêmes. "Les radiologues n'ont, en majorité, par peur de ces évolutions, a-t-il poursuivi. Une enquête commandée par la Société Française de Radiologie (SFR) les décrit comme très intéressés par les nouvelles technologies à 66%, le Dossier Médical Informatisé (DPI) et le CAD notamment, qu'ils jugent propices à une meilleure qualité des diagnostics, mais aussi les plateformes de formation en ligne (92%) ou de mutualisation des images et de collaboration (88%). Ils sont même 82% à considérer l'Intelligence artificielle comme un bénéfice pour leur activité future."

Cette conférence FUTURIM, première du nom, a fait l'objet d'une assistance record et d'un intérêt tout particulier, notamment chez les jeunes praticiens ou les internes en radiologie présents. Nul doute que de nouvelles éditions seront organisées au cours des prochaines années.

Bruno Benque


toshiba

Les inscriptions au RSNA 2020 entièrement virtuel sont ouvertes
03/08/2020 : Le congrès de la RSNA 2020 sera entièrement virtuel. Des séances plénières, des questions-réponses ou des chat seront proposés pour des accès premium ou standard. Les inscriptions sont désormais ouvertes.

ECR 2020 virtuel : un succès retentissant !
24/07/2020 : L’European Society of Radiology se réjouit du succès rencontré par le congrès ECR 2020 diffusé uniquement en ligne. Mais le congrès n’est pas encore fini puisque des « Highlight weeks » seront diffusés tout au long de l’année 2020.

Polyvalence, fiabilité et workflow amélioré pour les installations Canon Medical à l’ECR 2020
17/07/2020 : Le symposium organisé par Canon Medical lors de l’ECR virtuel 2020 a présenté les innovations majeures apportées par le constructeur japonais en tomodensitométrie et en imagerie interventionnelle. La soustraction d’image, l’imagerie spectrale et le deep learning reconstruction (DLR) AiCE ont été développées, ainsi que la salle d’imagerie interventionnelle multi-modalité Alphenix 4D CT.

Le Ministère recueille les avis des professionnels en leur proposant un questionnaire Ségur de la Santé
10/06/2020 : Comme il l’avait promis, le Ministre Olivier Véran va recueillir les avis et ressentis des professionnels de Santé. Un questionnaire en ligne est mis à leur disposition.

Les JFR de printemps, c'est maintenant !
03/06/2020 : Le programme des JFR de printemps est annoncé. Cette session virtuelle proposera, les 4 et 5 juin 2020, des ateliers et des tables rondes sur des sujets d’actualité.

Le congrès RSNA 2020 se transforme en une web conférence intégrale
27/05/2020 : Le congrès RNA 2020 n’aura pas lieu, du moins sous sa forme habituelle. La Société savante vient d’annoncer en effet que l’édition 2020 sera entièrement proposée en ligne, du 31 novembre au 5 décembre 2020.

Web conférence ECR 2020 : le programme scientifique est paru !
19/05/2020 : Le programme complet de l’ECR 2020, qui se tiendra sous la forme d’une web conférence, vient d’être publié. Vous pouvez télécharger le Book of Abstract ci-dessous pour vous en faire une idée.

La RSNA optimiste pour la tenue de son congrès 2020
08/05/2020 : Le congrès RSNA 2020 devrait, espère le board de la société savante, se tenir normalement fin novembre. Ce sont plus de 11 000 abstracts scientifiques qui ont d’ores et déjà été reçus pour constituer le programme de ce qui reste le plus grand rassemblement scientifique dédié à l’imagerie médicale.  

Une vision sombre des grands congrès scientifiques de l'après COVID
21/04/2020 : Alors que les contraintes sociales liées au déconfinement sont en train d’être étudiées, l’avenir des grands congrès scientifiques comme le RNA, l’ECR ou les JFR semble compromis, du moins sous la forme qu’on leur connaît. C’est en substance ce qu’annonce le Pr Ronald G.Evens dans un éditorial paru dans la Revue Radiology.

JFR 2020 : un rendez-vous très particulier à ne pas manquer !
20/04/2020 : Alors que la phase de confinement va certainement prendre fin dans les prochains jours, la SFR souhaite rassurer la communauté radiologique francophone quant à la tenue des JFR 2020. Le PR Luciani, Président de cette édition du congrès, prend la parole dans une vidéo.


Le large spectre de pathologies cérébrales liées au COVID-19
05/08/2020 : Une étude suédoise rapporte un large spectre de pathologies neurologiques liées au COVID-19. Dans la Revue Radiology, les chercheurs ont identifié des anomalies en majorité vasculaires et inflammatoires.

Les radiologues libéraux face au COVID
03/08/2020 : Pour débuter sa campagne de communication dédiée à la radiologie libérale face au COVID, la FNMR a publié deux vidéos faisant intervenir le Dr Jean-Charles Leclerc ainsi qu’une patiente atteinte de BPCO.

Les inscriptions au RSNA 2020 entièrement virtuel sont ouvertes
03/08/2020 : Le congrès de la RSNA 2020 sera entièrement virtuel. Des séances plénières, des questions-réponses ou des chat seront proposés pour des accès premium ou standard. Les inscriptions sont désormais ouvertes.

SystemX renforce sa position sur le marché RIS-PACS
29/07/2020 : SystemX vient d’annoncer son rapprochement avec Penaranda Informatique, une société qui conçoit des solutions RIS. Elle renforce ainsi sa présence sur le marché des solutions RIS-PACS.

Angioplastie coronaire : que faire lorsque le guide passe en sous-intimal ?
27/07/2020 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, un webinar illustrant différentes stratégies d’abord d’une lésion d’occlusion d’artère coronaire chronique lorsque le guide passe en sous-intimal.

ECR 2020 virtuel : un succès retentissant !
24/07/2020 : L’European Society of Radiology se réjouit du succès rencontré par le congrès ECR 2020 diffusé uniquement en ligne. Mais le congrès n’est pas encore fini puisque des « Highlight weeks » seront diffusés tout au long de l’année 2020.

Le dépistage du cancer du sein assuré jusque dans les régions saoudiennes reculées
22/07/2020 : En faisant l’acquisition de dix unités mobiles de mammographie autonomes plusieurs jours, le Ministère de la Santé d’Arabie Saoudite espère voir augmenter le taux de dépistage du cancer du sein. Un projet porté par Fujifil et Toutenkamion.

La radiologie privée fortement impactée par la pandémie aux USA
20/07/2020 : Les cabinets de radiologie ont été particulièrement durement touchées par la pandémie de COVID-19 aux USA, et les mesures qu'elles prennent pour atténuer l'impact de la pandémie sur leur pratique façonneront l'avenir de la radiologie. Une étude spéciale de la RSNA COVID-19 Task Force publiée dans la Revue Radiology détaille les déterminants de cette conjoncture.

Polyvalence, fiabilité et workflow amélioré pour les installations Canon Medical à l’ECR 2020
17/07/2020 : Le symposium organisé par Canon Medical lors de l’ECR virtuel 2020 a présenté les innovations majeures apportées par le constructeur japonais en tomodensitométrie et en imagerie interventionnelle. La soustraction d’image, l’imagerie spectrale et le deep learning reconstruction (DLR) AiCE ont été développées, ainsi que la salle d’imagerie interventionnelle multi-modalité Alphenix 4D CT.

Terumo se place sur le marché de la radiothérapie interne sélective
16/07/2020 : En faisant l’acquisition de la start-up hollandaise Quirem Medical, Terumo se place parmi les fournisseurs influents de matériels de radiothérapie interne sélective.


Scanner thoracique du COVID-19 : différentier les images des autres pathologies virales
16/03/2020 : Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, des chercheurs chinois et américains ont distingué des différences entre les images du COVID-19 et les autres pneumonies virales au scanner.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

L'IRM MIEUX QUE LA MAMMOGRAPHIE POUR QUALIFIER LES CANCERS AGRESSIFS
01/12/2015 : Les cancers du sein multicentriques ont des dimensions souvent plus importantes à l'IRM qu’à la mammographie. C’est ce que montre une étude italienne qui remarque que l’exploration par IRM est susceptible de faire changer de stratégie thérapeutique.    

Le large spectre de pathologies cérébrales liées au COVID-19
05/08/2020 : Une étude suédoise rapporte un large spectre de pathologies neurologiques liées au COVID-19. Dans la Revue Radiology, les chercheurs ont identifié des anomalies en majorité vasculaires et inflammatoires.

Le scanner nouvel étalon pour le dépistage précoce du Coronavirus
27/02/2020 : Dans une étude de plus de 1000 patients, publiée dans la revue Radiology, la tomodensitométrie thoracique a surpassé les tests de laboratoire dans le diagnostic de coronavirus 2019 (COVID-19). Les chercheurs ont conclu que la tomodensitométrie devrait être utilisée comme principal outil de dépistage du COVID-19.

Les apports de la radiographie thoracique dans la détection du COVID-19
30/03/2020 : Une étude publiée dans la Revue radiologie stipule que les images de détection de la pneumonie au COVID-19 obtenues par radiographie pulmonaire sont sensiblement équivalentes à celles du scanner. Cependant, des différences sont à signaler, notamment pour le suivi des lésions.

Scanner du COVID-19 : comprendre l'évolution des lésions à un mois
23/03/2020 : Une nouvelle étude publiée dans la Revue Radiology pourrait permettre de comprendre l’évolution des images COVID-19 au scanner. Un suivi des patients à un mois a en effet été réalisée dans ce travail.

Les radiologues libéraux face au COVID
03/08/2020 : Pour débuter sa campagne de communication dédiée à la radiologie libérale face au COVID, la FNMR a publié deux vidéos faisant intervenir le Dr Jean-Charles Leclerc ainsi qu’une patiente atteinte de BPCO.

Un modèle de deep learning pour identifier le COVID-19 au scanner
08/04/2020 : Dans une étude publiée dans la Revue Radiology, un modèle de deep learning semble capable de réaliser un diagnostic différentiel de COVID-19 sur les examens de tomodensitométrie. Ce travail montre surtout que la spécificité du scanner semble améliorée comparativement aux autres études publiées sur ce thème.

Premier cas de lésions cérébrales dues au COVID-19 à l'IRM
01/04/2020 : Le premier cas d’encéphalopathie due au COVID-19 vient d’être décrit dans la Revue Radiology. Bien que le l’angioscanner ne montre pas d’anomalie, l’IRM objective des signes d’hémorragie dans les coupes de susceptibilité magnétique.