Vous êtes dans : Accueil > Actualités > SIH et téléradiologie > Evolucare, futur leader incontournable de l'imagerie médicale

Evolucare, futur leader incontournable de l'imagerie médicale

MERCREDI 11 OCTOBRE 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Evolucare est un acteur historique des systèmes d'information de Santé, qui a progressé en faisant confiance à ses ingénieurs, mais aussi en leur adjoignant des acteurs confirmés. Nous avons rencontré deux d'entre eux, Gilles Juving, Directeur de la Division Imagerie, et Lionel Ribière, Responsable produit Imagerie, qui nous parlent du positionnement d'Evolucare sur le marché et des projets d'amélioration de ses solutions.

Evolucare

Thema Radiologie : Qui est EVOLUCARE et quel est votre parcours dans la société ?

Gilles Juving : Le groupe Evolucare est aujourd’hui un des principaux acteurs dans l’édition de logiciels de santé en France. Avec plus de 1900 clients équipés d’au moins une de nos solutions, et près de 250 collaborateurs, nous sommes un acteur incontournable.

En plus d’être un groupe, c’est avant tout une société ayant des valeurs familiales qui a su grandir et s’adapter à un marché en perpétuelle mutation. Depuis 2003, j’ai grandi et évolué avec ce groupe. Passé par le poste de responsable produit et responsable de gamme, je dispose aujourd’hui d’une grande connaissance des systèmes d’information en santé. Il y a 4 ans le groupe m’a fait confiance en me confiant la responsabilité de toute la division imagerie.

T.R. : Quels sont vos objectifs au bout de ces 4 ans ?

G.J. : En ce qui concerne l’imagerie médicale, nous avons depuis le début pour ambition de développer une solution moderne, s’appuyant sur des technologies éprouvées et des fonctionnalités avant-gardistes. L’objectif qui nous a été donné par le président du Groupe est de disposer à moyen terme de la meilleure solution sur le marché national. Nous ambitionnons aussi de conquérir les marchés à l’export sur lesquels nous avons déjà pu réaliser nos premiers pas. Ceux-ci sont d’ailleurs très prometteurs.

T.R. : Quels sont les moyens mis en œuvre pour répondre à cet objectif ?

G.J. : Nous avions déjà investi dans le recrutement d’une équipe de production performante, pilotée par Christophe Brasseur, notre Responsable de production RIS PACS, ayant une très forte connaissance du domaine de l’imagerie, ce qui nous a permis de rattraper fonctionnellement nos concurrents. De même pour nos équipes de déploiement, nous avons recherché des professionnels reconnus. Nous souhaitons aussi mettre en place un service de maintenance d’une grande qualité

Dorénavant, il nous est nécessaire de proposer une autre façon de concevoir l’imagerie et c’est surtout dans cette optique de nouvelles fonctionnalités que nous avons recruté Lionel Ribière, notre nouveau responsable produit RIS PACS. Fort de ses 15 ans d’expertise dans le domaine de l’imagerie médicale, son rôle au sein d’Evolucare, en plus d’être un véritable pivot entre les équipes de terrain et les équipes de production, est d’étudier le marché actuel, ainsi que de concevoir les fonctionnalités d’avenir à forte valeur ajoutée.


 

Thema Radiologie :  Lionel Ribière, quelle vision avez-vous du marché de la radiologie ?

Lionel Ribière : J’ai eu l’occasion pendant plusieurs années de diriger des projets de déploiement RIS et PACS, en passant par tous types de structure, privées comme publiques, et ce pour plusieurs éditeurs. Le secteur de la radiologie est un milieu de pointe, avec un écosystème relativement large. C’est un marché très mature, avec des utilisateurs aguerris à la pratique de ces logiciels. Ils savent ce qu’ils veulent, mais surtout ce qu’ils ne veulent plus!

Nous devons appréhender les problématiques du quotidien que rencontrent les secrétaires médicales, manipulateurs, radiologues et cadres de santé. Le client se doit de dégager une réelle plus-value grâce à notre solution et ne pas se sentir incompris. Il est donc nécessaire de ne pas penser le logiciel à travers les yeux d’un technicien, mais à travers ceux d’un utilisateur final. Chaque clic, chaque enchainement peut avoir des conséquences négatives. A nous d'y apporter un œil attentif.

T.R. : Vous venez d'intégrer Evolucare. Comment appréhendez-vous votre challenge ?

L.R. : C’est bien évidemment un challenge ambitieux que m’a proposé Gilles, et une joie de rejoindre un grand groupe qui investit massivement dans l’imagerie médicale. Depuis ma prise de fonction, Gilles et moi-même travaillons en étroite collaboration avec une équipe d’experts, mais également un service de recherche et développement en Intelligence artificielle (Evolucare Labs) nous permettant d’aller plus loin dans nos spécifications fonctionnelles.

Ma vision terrain me permet d’être clairvoyant concernant les attentes de nos clients, de les comprendre au bon niveau, et d’être le plus pertinent possible quant aux futures orientations à donner au produit. Je suis également épaulé par François MILLOT, notre expert fonctionnel RIS avec qui je travaille au quotidien pour faire progresser notre produit. L’ADN du groupe Evolucare place l’humain et la compétence avant tout. Ce sont des valeurs qui me plaisent et qui sont nécessaires au bon équilibre d’un projet.

Toutes les conditions sont réunies pour faire avancer notre solution dans le bon sens et répondre aux attentes de notre président.

T.R. : J’ai cru comprendre que vous étiez le premier éditeur d’imagerie médicale à être certifié ADRI et IMTI ?

L.R. : En effet, nos équipes de production ont fait un travail remarquable, nos certifications concernant l’acquisition des droits du patient (ADRI), et du médecin traitant déclaré (IMTI) vont permettre de réduire considérablement les rejets des caisses pour nos clients. Sous peu, nous envisageons d’élargir nos certifications à l’acquisition des droits mutuelles.

T.R. : Avez-vous déjà commencé à travailler sur de nouveaux projets ?

L.R. : Effectivement, de nouveaux modules sont en préparation, comme le module de rapprochement bancaire de nouvelle génération incluant un algorithme de calcul combinatoire qui permettra aux sociétés d’imagerie médicale de fiabiliser leurs données financières et gagner du temps dans ce secteur. Egalement, la dématérialisation des demandes d’examens et diffusions de compte-rendu via un nouveau portail patient devrait voir le jour début 2018. Il sera doté de nombreuses fonctionnalités connectées…

L’année 2018 devrait être riche en innovations qui, nous l’espérons, changeront la relation qu’ont nos clients avec leurs solutions informatiques. Pour rappel, notre objectif à moyen terme est d’apporter la solution la plus évoluée du marché de la radiologie.

Thema Radiologie avec Evolucare


toshiba

Le peer review en téléradiologie pour une assurance qualité des comptes rendus
08/09/2020 : Le Groupe CTM a intégré, depuis deux ans, un processus de peer review pour les examens d’imagerie en coupe qu’il prend en charge. Nous avons rencontré le Dr Mathieu Schertz, radiologue CTM, qui évoque les apports qualitatifs de ce système, les procédures mises en place en cas de discordance, ainsi que l’opportunité pédagogique qu’il représente pour les radiologues.

Vidi lance sa solution de téléradiologie de proximité avec CTM Groupe
02/09/2020 : Le réseau Vidi lance, en partenariat avec CTM, une solution de téléradiologie unique sur le marché et baptisée TéléVidi. Fort d’un réseau médical de 850 radiologues, TéléVidi est en mesure de proposer aux établissements de soins une téléradiologie de qualité et de proximité. 

Les durées de conservations des données mises à jour par la CNIL
26/08/2020 : La CNIL a récemment mis à jour son document relatif aux obligations de conservation des données de Santé. Cela concerne, pour l’imagerie médicale, les établissements de Santé, les cabinets de radiologie et les centres pratiquant le dépistage du cancer.

SystemX renforce sa position sur le marché RIS-PACS
29/07/2020 : SystemX vient d’annoncer son rapprochement avec Penaranda Informatique, une société qui conçoit des solutions RIS. Elle renforce ainsi sa présence sur le marché des solutions RIS-PACS.

La plateforme Odys Téléradiologie couvre désormais tout le Grand Est
24/06/2020 : Dans le prolongement de la plateforme historique T-Lor, Odys téléradiologie assure désormais la continuité de la prise en charge radiologique dans le Grand Est. Vingt-trois établissements, publics et privés, collaborent à ce projet et l’utilisent au quotidien.

Pourquoi les radiologues adoptent rapidement la reconnaissance vocale dans le Cloud de Nuance
14/05/2020 : Lancée en décembre dernier, Dragon Medical One, la solution de reconnaissance vocale de Nuance basée sur un Cloud, connaît un fort succès auprès des imageurs. Nuance a d’ailleurs créé pour eux, dans le contexte du COVID-19, des commandes spécifiques pour les TDM thoraciques. Un CHU est en train d’équiper ses radiologues, tandis que les partenaires de Nuance du domaine de la radiologie ont choisi eux aussi de proposer cette solution à leurs utilisateurs. Une adoption rapide par les radiologues qui tient à plusieurs facteurs. Explications avec Pierre Meyblum, Business Development Manager de la division Santé de Nuance Communications en France.

Intrasense et la Compagnie de Télémédecine allient leurs forces dans la lutte contre le COVID-19
15/04/2020 : Intrasense, spécialiste des solutions logicielles d’imagerie médicale et concepteur de Myrian, allie son expertise technologique à l’expertise clinique de la Compagnie de Télémédecine (CTM Groupe) en déployant à l’ensemble des téléradiologues du groupe le nouveau protocole de lecture scanner dédié́ au COVID-19.

Une session d'e-learning pour maîtriser les connaissances radiologiques et les comptes rendus COVID-19
14/04/2020 : La société médicale de téléradiologie d’urgences IMADIS a élaboré avec les Deeplink Medical et Riseup une formation médicale radiologique dédiée au COVID-19.

FIDAC, la base de données images française pour mieux connaître le COVID-19
14/04/2020 : En créant, en collaboration avec la SFR, le projet FIDAC, NEHS DIGITAL a mis à disposition de tous les radiologues français une base de données images décrivant les signes pulmonaires du COVID-19. Cette initiative a pour but de stimuler l’écosystème afin de créer les conditions d’amélioration des connaissances du virus et de les partager afin de renforcer l’action des professionnels et établissements de Santé.

TMF accompagne les téléradiologues dans la gestion des cas de COVID-19
06/04/2020 : Alors que les activités de téléradiologie sont en hausse, le groupe TMF met les bouchées doubles pour venir en aide aux hôpitaux en difficulté. Il a, dans le contexte pandémique actuel, modifié sa plateforme pour une meilleure prise en charge radiologique du COVID-19. Les responsables TMF nous ont accordé une interview dans laquelle ils expliquent cette démarche solidaire.  


Nouvelles recommandations de l'ASN concernant le Lutathera
23/09/2020 : Le Lutathera, utilisé en Médecine nucléaire, est composé notamment de lutétium-177 qui vient de faire l’objet de recommandations de l’ASN quant à la prise en charge des patients, leur hébergement mais également au transport et au stockage de cette substance.

Actualité du parc IRM français en septembre 2020
23/09/2020 : Dans notre série sur l’évolution des installations d’IRM en France, la presse régionale rapporte de nouvelles installations à Créteil, à Montpellier, à Romilly-sur-Seine et à Prades.

Un nouveau radiotraceur pour dépister l'inflammation pulmonaire ?
22/09/2020 : Les syndromes inflamatoires ont peut-être trouvé leur radiotraceur, le Galuminox allié au Gallium-68. Les chercheurs responsables de la création de cette molécule présentent leur démarche pour détecter l'inflammation pulmonaire chez la souris et les promesses de leur étude.

Gamme de solutions DR : le diagnostic se cache dans les détails
21/09/2020 : Agfa a plus de 150 ans d'expérience en imagerie et est présent dans un hôpital sur deux dans le monde avec des produits et des solutions adaptés aux besoins de chaque site. La division imagerie médicale offre des solutions d'imagerie diagnostique qui fixent les normes les plus élevées en matière de productivité, de sécurité, de valeur clinique et de rentabilité. Grâce à son interface utilisateur intuitive et standardisée, au traitement intelligent de l'image MUSICA et à sa forte intégration dans les systèmes informatiques des hôpitaux, la station de travail MUSICA offre un flux de travail simplifié axé sur la sécurité des patients et la productivité.

L'IRM cardiaque pour sécuriser la reprise des athlètes victimes de myocardite post COVID-19
21/09/2020 : Dans une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’État de l'Ohio (USA) et publiée en ligne dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) Cardiology, l’IRM cardiaque est efficace pour identifier une myocardite due au COVID-19 chez les athlètes et peut aider à déterminer leur reprise de compétition en toute sécurité.

Communication des médecins : bientôt la fin de l’interdiction des procédés publicitaires
18/09/2020 : Le Gouvernement a déposé, le 10 septembre 2020, un projet de décret modifiant l’article 19 du code de déontologie médicale. Désormais, la « libre communication et de publicité » succèdera bientôt à « l’interdiction générale et absolue de publicité » pour les médecins.

Les étudiants manipulateurs bénéficieront d'une adaptation pour l'obtention du diplôme ou le passage à l'année supérieure
17/09/2020 : Alors que les étudiants manipulateurs n’ont pas pu accomplir toutes leurs unités d’enseignement pour cause de crise sanitaire, les Ministères concernés ont légiféré afin d’adapter les modalités de présentation au diplôme ou au passage à l’année supérieure

Le congrès 2020 de la SFRO prend à son tour une forme virtuelle
16/09/2020 : Le congrès de la SFRO 2020 sera cette année un événement 100% e-congrès. Les participants retrouveront, sur la plateforme en ligne, l’ensemble des prestations qui étaient prévues en présentiel, sous forme digitale.

L'embolie pulmonaire au centre du défi IA organisé au RSNA 2020
16/09/2020 : Au prochain RSNA, les meilleurs projets ayant concouru au défi IA seront présentés. Ce concours, qui promeut les modèles de deep learning pour l’amélioration des interprétations radiologiques, sera dédié cette année à l’embolie pulmonaire à partir d’images de scanner.

Triage des patients COVID à l'hôpital : le scanner thoracique fait référence aux HCL
15/09/2020 : Une étude menée aux Hospices Civils de Lyon (HCL) montre la pertinence de la tomodensitométrie pour le triage des patients hospitalisés atteints de COVID-19. Ce travail pluridisciplinaire a été publié dans la Revue European Radiology.


L'IRM cardiaque pour sécuriser la reprise des athlètes victimes de myocardite post COVID-19
21/09/2020 : Dans une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’État de l'Ohio (USA) et publiée en ligne dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) Cardiology, l’IRM cardiaque est efficace pour identifier une myocardite due au COVID-19 chez les athlètes et peut aider à déterminer leur reprise de compétition en toute sécurité.

Communication des médecins : bientôt la fin de l’interdiction des procédés publicitaires
18/09/2020 : Le Gouvernement a déposé, le 10 septembre 2020, un projet de décret modifiant l’article 19 du code de déontologie médicale. Désormais, la « libre communication et de publicité » succèdera bientôt à « l’interdiction générale et absolue de publicité » pour les médecins.

Les apports de la radiographie thoracique dans la détection du COVID-19
30/03/2020 : Une étude publiée dans la Revue radiologie stipule que les images de détection de la pneumonie au COVID-19 obtenues par radiographie pulmonaire sont sensiblement équivalentes à celles du scanner. Cependant, des différences sont à signaler, notamment pour le suivi des lésions.

L'embolie pulmonaire au centre du défi IA organisé au RSNA 2020
16/09/2020 : Au prochain RSNA, les meilleurs projets ayant concouru au défi IA seront présentés. Ce concours, qui promeut les modèles de deep learning pour l’amélioration des interprétations radiologiques, sera dédié cette année à l’embolie pulmonaire à partir d’images de scanner.

Scanner thoracique du COVID-19 : différentier les images des autres pathologies virales
16/03/2020 : Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, des chercheurs chinois et américains ont distingué des différences entre les images du COVID-19 et les autres pneumonies virales au scanner.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Les étudiants manipulateurs bénéficieront d'une adaptation pour l'obtention du diplôme ou le passage à l'année supérieure
17/09/2020 : Alors que les étudiants manipulateurs n’ont pas pu accomplir toutes leurs unités d’enseignement pour cause de crise sanitaire, les Ministères concernés ont légiféré afin d’adapter les modalités de présentation au diplôme ou au passage à l’année supérieure

Un nouveau radiotraceur pour dépister l'inflammation pulmonaire ?
22/09/2020 : Les syndromes inflamatoires ont peut-être trouvé leur radiotraceur, le Galuminox allié au Gallium-68. Les chercheurs responsables de la création de cette molécule présentent leur démarche pour détecter l'inflammation pulmonaire chez la souris et les promesses de leur étude.

La HAS retoque le scanner low-dose pour le dépistage du cancer du poumon
19/05/2016 : La Haute Autorité de Santé (HAS) a publié un rapport dans lequel le dépistage du cancer du poumon par scanner low-dose est considéré comme non pertinent. Parmi les arguments avancés, les nombreux faux positifs et les risques de cancers radio-induits générés par la technique.

Les recommandations de la Société Française de Radiologie dans un contexte de COVID-19
13/03/2020 : La Société d’Imagerie Thoracique a publié un Point sur l’imagerie dans un contexte de COVID-19. Les types d’examens à réaliser, la conduite à tenir pour les professionnels et les images significatives sont ainsi détaillés.