Vous êtes dans : Accueil > Actualités > SIH et téléradiologie > Evolucare, futur leader incontournable de l'imagerie médicale

Evolucare, futur leader incontournable de l'imagerie médicale

MERCREDI 11 OCTOBRE 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Evolucare est un acteur historique des systèmes d'information de Santé, qui a progressé en faisant confiance à ses ingénieurs, mais aussi en leur adjoignant des acteurs confirmés. Nous avons rencontré deux d'entre eux, Gilles Juving, Directeur de la Division Imagerie, et Lionel Ribière, Responsable produit Imagerie, qui nous parlent du positionnement d'Evolucare sur le marché et des projets d'amélioration de ses solutions.

Evolucare

Thema Radiologie : Qui est EVOLUCARE et quel est votre parcours dans la société ?

Gilles Juving : Le groupe Evolucare est aujourd’hui un des principaux acteurs dans l’édition de logiciels de santé en France. Avec plus de 1900 clients équipés d’au moins une de nos solutions, et près de 250 collaborateurs, nous sommes un acteur incontournable.

En plus d’être un groupe, c’est avant tout une société ayant des valeurs familiales qui a su grandir et s’adapter à un marché en perpétuelle mutation. Depuis 2003, j’ai grandi et évolué avec ce groupe. Passé par le poste de responsable produit et responsable de gamme, je dispose aujourd’hui d’une grande connaissance des systèmes d’information en santé. Il y a 4 ans le groupe m’a fait confiance en me confiant la responsabilité de toute la division imagerie.

T.R. : Quels sont vos objectifs au bout de ces 4 ans ?

G.J. : En ce qui concerne l’imagerie médicale, nous avons depuis le début pour ambition de développer une solution moderne, s’appuyant sur des technologies éprouvées et des fonctionnalités avant-gardistes. L’objectif qui nous a été donné par le président du Groupe est de disposer à moyen terme de la meilleure solution sur le marché national. Nous ambitionnons aussi de conquérir les marchés à l’export sur lesquels nous avons déjà pu réaliser nos premiers pas. Ceux-ci sont d’ailleurs très prometteurs.

T.R. : Quels sont les moyens mis en œuvre pour répondre à cet objectif ?

G.J. : Nous avions déjà investi dans le recrutement d’une équipe de production performante, pilotée par Christophe Brasseur, notre Responsable de production RIS PACS, ayant une très forte connaissance du domaine de l’imagerie, ce qui nous a permis de rattraper fonctionnellement nos concurrents. De même pour nos équipes de déploiement, nous avons recherché des professionnels reconnus. Nous souhaitons aussi mettre en place un service de maintenance d’une grande qualité

Dorénavant, il nous est nécessaire de proposer une autre façon de concevoir l’imagerie et c’est surtout dans cette optique de nouvelles fonctionnalités que nous avons recruté Lionel Ribière, notre nouveau responsable produit RIS PACS. Fort de ses 15 ans d’expertise dans le domaine de l’imagerie médicale, son rôle au sein d’Evolucare, en plus d’être un véritable pivot entre les équipes de terrain et les équipes de production, est d’étudier le marché actuel, ainsi que de concevoir les fonctionnalités d’avenir à forte valeur ajoutée.


 

Thema Radiologie :  Lionel Ribière, quelle vision avez-vous du marché de la radiologie ?

Lionel Ribière : J’ai eu l’occasion pendant plusieurs années de diriger des projets de déploiement RIS et PACS, en passant par tous types de structure, privées comme publiques, et ce pour plusieurs éditeurs. Le secteur de la radiologie est un milieu de pointe, avec un écosystème relativement large. C’est un marché très mature, avec des utilisateurs aguerris à la pratique de ces logiciels. Ils savent ce qu’ils veulent, mais surtout ce qu’ils ne veulent plus!

Nous devons appréhender les problématiques du quotidien que rencontrent les secrétaires médicales, manipulateurs, radiologues et cadres de santé. Le client se doit de dégager une réelle plus-value grâce à notre solution et ne pas se sentir incompris. Il est donc nécessaire de ne pas penser le logiciel à travers les yeux d’un technicien, mais à travers ceux d’un utilisateur final. Chaque clic, chaque enchainement peut avoir des conséquences négatives. A nous d'y apporter un œil attentif.

T.R. : Vous venez d'intégrer Evolucare. Comment appréhendez-vous votre challenge ?

L.R. : C’est bien évidemment un challenge ambitieux que m’a proposé Gilles, et une joie de rejoindre un grand groupe qui investit massivement dans l’imagerie médicale. Depuis ma prise de fonction, Gilles et moi-même travaillons en étroite collaboration avec une équipe d’experts, mais également un service de recherche et développement en Intelligence artificielle (Evolucare Labs) nous permettant d’aller plus loin dans nos spécifications fonctionnelles.

Ma vision terrain me permet d’être clairvoyant concernant les attentes de nos clients, de les comprendre au bon niveau, et d’être le plus pertinent possible quant aux futures orientations à donner au produit. Je suis également épaulé par François MILLOT, notre expert fonctionnel RIS avec qui je travaille au quotidien pour faire progresser notre produit. L’ADN du groupe Evolucare place l’humain et la compétence avant tout. Ce sont des valeurs qui me plaisent et qui sont nécessaires au bon équilibre d’un projet.

Toutes les conditions sont réunies pour faire avancer notre solution dans le bon sens et répondre aux attentes de notre président.

T.R. : J’ai cru comprendre que vous étiez le premier éditeur d’imagerie médicale à être certifié ADRI et IMTI ?

L.R. : En effet, nos équipes de production ont fait un travail remarquable, nos certifications concernant l’acquisition des droits du patient (ADRI), et du médecin traitant déclaré (IMTI) vont permettre de réduire considérablement les rejets des caisses pour nos clients. Sous peu, nous envisageons d’élargir nos certifications à l’acquisition des droits mutuelles.

T.R. : Avez-vous déjà commencé à travailler sur de nouveaux projets ?

L.R. : Effectivement, de nouveaux modules sont en préparation, comme le module de rapprochement bancaire de nouvelle génération incluant un algorithme de calcul combinatoire qui permettra aux sociétés d’imagerie médicale de fiabiliser leurs données financières et gagner du temps dans ce secteur. Egalement, la dématérialisation des demandes d’examens et diffusions de compte-rendu via un nouveau portail patient devrait voir le jour début 2018. Il sera doté de nombreuses fonctionnalités connectées…

L’année 2018 devrait être riche en innovations qui, nous l’espérons, changeront la relation qu’ont nos clients avec leurs solutions informatiques. Pour rappel, notre objectif à moyen terme est d’apporter la solution la plus évoluée du marché de la radiologie.

Thema Radiologie avec Evolucare


toshiba

Vidéo: Bayer rapproche les radiologues de leurs patients
11/12/2017 : Sophie NDiaye, Responsable Marketing Radiologie et, Marion Guillou-Mas Responsable Digital Radiologie pour Bayer, nous ont reçu sur leur stand des JFR 2017 pour une interview à propos des nouvelles solutions élaborées par cet acteur historique dédiées aux radiologues et aux patients.

Une même solution pour suivre la dosimétrie et le gadolinium !
06/12/2017 : La solution Sectra Dose Track, destinée à l'origine pour le suivi de la dosimétrie des patients, fait l'objet d'une nouvelle version qui trace les doses de gadolinium dans les patients. Cette version a été présentée au RSNA 2017.

Gérer les données liées aux injections de produits de contraste avec Contast&care®
24/11/2017 : Avec sa nouvelle solution Contrast&Care®, Guerbet met à disposition des professionnels de l'imagerie une solution intégrée pour la gestion des informations patients liées aux injections de produits de contraste.

Orthopédie: décider d'une stratégie thérapeutique à distance
17/11/2017 : Grâce à un récent accord signé avec tlemedecine Clinic (TMC), Sectra pourra mettre à disposition de ses clients son service Sectra Implant Mouvement Analysis, par lequel les orthopédistes pourront suivre, à distance, l'état des prothèses de leurs patients.

Vidéo: Améliorer ses workflows avec les solutions SystemX
15/11/2017 : SYSTEMX est aujourd'hui un acteur reconnu dans l’édition de logiciels RIS/PACS. Nous avons rencontré Bruno Joseph, son Directeur, et le Docteur Ghassan Rachidi, utilisateur de la suite logicielle BACKBONE RIS-PACS.

Sécurisation des données images: T2 Technologie signe un partenariat avec Difenso
31/10/2017 : T2 Technologie a annoncé, lors des JFR 2017, la signature d'un partenariat avec le spécialiste de la sécurisation des données, Difenso. Cet éditeur propose des solutions de chiffrement natif de la donnée qui la rendent inviolable tout au long de son parcours.

Accord pour la distribution de SYNAPSE (Fujifilm) par Softway Medical
17/10/2017 : Afin d'offrir aux cabinets de radiologie ainsi qu'aux établissements de santé publics et privés une plateforme intégrée répondant à tous leurs besoins relatifs à la gestion des images médicales, Softway Medical et Fujifilm viennent de conclure un accord de distribution de Synapse.

Simplifier l’envoi postal
13/10/2017 : Les comptes rendus d’hospitalisation doivent être transmis, le jour même, au médecin traitant et au praticien ayant adressé le patient. En réponse à cet enjeu de taille pour les établissements, Simplify se positionne comme l’assurance compte rendu.

Medasys signe un partenariat avec INFINITT
12/10/2017 : Comment optimiser le circuit du patient en imagerie ? Pour y répondre le leader français de l'intégration de solutions de santé Medasys renforce son offre avec les solutions de son nouveau partenaire INFINITT, n°1 KLAS des "COMMUNITY PACS".

Evolucare, futur leader incontournable de l'imagerie médicale
11/10/2017 : Evolucare est un acteur historique des systèmes d'information de Santé, qui a progressé en faisant confiance à ses ingénieurs, mais aussi en leur adjoignant des acteurs confirmés. Nous avons rencontré deux d'entre eux, Gilles Juving, Directeur de la Division Imagerie, et Lionel Ribière, Responsable produit Imagerie, qui nous parlent du positionnement d'Evolucare sur le marché et des projets d'amélioration de ses solutions.


Vidéo: Bayer rapproche les radiologues de leurs patients
11/12/2017 : Sophie NDiaye, Responsable Marketing Radiologie et, Marion Guillou-Mas Responsable Digital Radiologie pour Bayer, nous ont reçu sur leur stand des JFR 2017 pour une interview à propos des nouvelles solutions élaborées par cet acteur historique dédiées aux radiologues et aux patients.

L’angio-CT, une réelle plus-value pour la qualité de la prise en charge radiologique
11/12/2017 : À quelques semaines de l'ouverture du Symposium Scanner volumique qui se tiendra fin janvier à Nancy, nous avons rencontré le Pr Éric de Kerviler qui nous dévoile, en avant-première, quelques détails sur le contenu des interventions qu'il animera lors de ce congrès.

Canon Medical Systems Corporation: de nombreuses synergies en perspective
07/12/2017 : L'acquisition de Toshiba Medical par le groupe Canon, effective depuis décembre 2016, prendra une nouvelle dimension le 4 janvier 2018 prochain avec le changement de nom de la société. Cette décision, annoncée au RSNA 2017, marque un retour naturel de Canon dans le secteur de la Santé et confirme les synergies multiples qui existent entre les deux compagnies.

Le Japon limite l'utilisation du gadolinium linéaire
07/12/2017 : Les produits de contraste à base de gadolinium linéaire viennent de faire l'objet d'une limitation d'utilisation au Japon. C'est ce qu'a annoncé le Ministère de la Santé japonais le 28 novembre 2017.

Étudier les biomarqueurs IRM dans le cancer de la prostate
06/12/2017 : Pour confirmer la pertinence des biomarqueurs IRM pour le cancer de la prostate, Median Technologie, via sa plateforme iBiopsy®, va participer à une étude sur 200 patients. Elle collaborera dans ce cadre avec le MSK de New York.

Une même solution pour suivre la dosimétrie et le gadolinium !
06/12/2017 : La solution Sectra Dose Track, destinée à l'origine pour le suivi de la dosimétrie des patients, fait l'objet d'une nouvelle version qui trace les doses de gadolinium dans les patients. Cette version a été présentée au RSNA 2017.

GE Healthcare conforte sa place de leader au RSNA
05/12/2017 : Le stand GE Healthcare au RSNA a une nouvelle fois montré toute l'étendue de sa gamme, renforcée par des technologies innovantes d'intelligence artificielle notamment. Mais ce sont l'IRM SIGNA Premier et le sénographe Pristina Dueta qui ont retenu l'attention

La médecine nucléaire progresse en radioprotection...mais peut mieux faire
05/12/2017 : Les services de médecine nucléaire respectent en majorité les règles de prévention des risques en radioprotection, malgré quelques insuffisances ponctuelles. C'est ce qui ressort du dernier rapport d'inspection de l'ASN pour l'année 2016.

Des outils de communication avancée très utiles pour les correspondants
04/12/2017 : Le Symposium Scanner volumique élargit, depuis quelques années, le domaine de thématiques traitées, avec des sujets sur la qualité, l'actualité de la spécialité ou les logiciels de post-traitement. C'est sur ce dernier que s'exprimera le Pr Pedro Teixeira, en posant la question de savoir si les nouveaux outils de communication sont utiles ou futiles.

Des capteurs ultrasonores pour évaluer la concentration de calcium intracellulaire
04/12/2017 : Une équipe de l'Université Technique de Munich (TUM) et du Helmholtz Zentrum München a développé la première molécule sensorielle capable de visualiser la concentration de calcium chez les animaux vivants à l'aide d'une technique d'imagerie ultrasonore appelée optoacoustique.


LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Une même solution pour suivre la dosimétrie et le gadolinium !
06/12/2017 : La solution Sectra Dose Track, destinée à l'origine pour le suivi de la dosimétrie des patients, fait l'objet d'une nouvelle version qui trace les doses de gadolinium dans les patients. Cette version a été présentée au RSNA 2017.

Evolucare, l'expérience de la téléradiologie
10/09/2014 : Evolucare est un acteur historique de la téléradiologie. Son expérience lui a permis de développer, avec ECS Imaging, une solution efficiente et d'une grande souplesse d'utilisation, capable de satisfaire aux besoins des téléradiologues et répondant aux recommandations en matière de télémédecine.

Vidéo: Bayer rapproche les radiologues de leurs patients
11/12/2017 : Sophie NDiaye, Responsable Marketing Radiologie et, Marion Guillou-Mas Responsable Digital Radiologie pour Bayer, nous ont reçu sur leur stand des JFR 2017 pour une interview à propos des nouvelles solutions élaborées par cet acteur historique dédiées aux radiologues et aux patients.

La médecine nucléaire progresse en radioprotection...mais peut mieux faire
05/12/2017 : Les services de médecine nucléaire respectent en majorité les règles de prévention des risques en radioprotection, malgré quelques insuffisances ponctuelles. C'est ce qui ressort du dernier rapport d'inspection de l'ASN pour l'année 2016.

BIOMOD 3S, POUR UN DIAGNOSTIC 3D DU RACHIS
02/11/2015 : Avec Biomod 3S, DMS Apelem propose une nouvelle plateforme diagnostic 3D du rachis en position fonctionnelle compatible avec les modalités existantes.

Le scanner double énergie pour dépister l'ostéoporose ?
13/09/2017 : Le scanner double énergie pourrait objectiver de meilleurs résultats que l'absorptiométrie conventionnelle pour l'évaluation de la densité minérale osseuse. C'est ce que rapporte une étude publiée dans la revue European Radiology.

De nombreux radiologues libéraux mutualisent leurs moyens au sein de la CGIM
24/01/2017 : En créant la Compagnie Générale d’Imagerie Médicale (CGIM), quelques 200 radiologues français unissent leurs moyens humains et technologiques afin de préserver la qualité de leur exercice et rendre un service à haute valeur ajoutée dans un environnement économique contraint.

Modéliser le rachis en 3D avec BIOMOD 3D
20/09/2016 : BIOMOD 3D sera une des attractions du stand DMS Apelem lors des JFR 2016. Nous avons rencontré Frédéric Coutin, distributeur exclusif de ce système de modélisation du rachis en 3D.

Canon Medical Systems Corporation: de nombreuses synergies en perspective
07/12/2017 : L'acquisition de Toshiba Medical par le groupe Canon, effective depuis décembre 2016, prendra une nouvelle dimension le 4 janvier 2018 prochain avec le changement de nom de la société. Cette décision, annoncée au RSNA 2017, marque un retour naturel de Canon dans le secteur de la Santé et confirme les synergies multiples qui existent entre les deux compagnies.