Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Actualité des start-up > L'image médicale à la base du nouveau projet de Medicen Paris Region

L'image médicale à la base du nouveau projet de Medicen Paris Region

MARDI 16 MAI 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le projet RIHDO est dédié à la création d’outils logiciels d’exploration et d’aide à la décision en oncologie. Il a pu voir le jour grâce à Medicen Paris Region, le premier Pôle de compétitivité d’Europe en Santé. 

Medicen Paris Region

Medicen Paris Region, premier pôle de compétitivité d’Europe en santé, a annoncé le 15 mai 2017 que le projet RIHDO (Radiomics and Integration of Heterogenous Data in Oncology) en imagerie/oncologie vient d’obtenir un financement dans le cadre du 23e appel à projets du Fonds Unique Interministériel-Régions. 

Faire émerger des projets collaboratifs public/privé ambitieux

Le projet, d’un montant total de 4,2M€, associe deux PME (Evolucare et Ariana Pharma), Philips HealthTech et l’AP-HP (Hôpital Européen Georges Pompidou et Hôpital Beaujon). Le financement de ce projet marque le succès de la démarche d’émergence active initiée en mars 2015 et animée par Medicen Paris Region pour faire émerger des projets collaboratifs publics/privés ambitieux. Le projet HECAM (Hépatocarcinome), d’un budget total de 18M€, a également bénéficié en 2015 d’un financement. Ces projets ciblent des indications cliniques majeures : les métastases hépatiques des cancers colorectaux pour HECAM et les cancers traités par immunothérapie (principalement le cancer du poumon) pour RIHDO.

Création d’outils logiciels d’exploration et d’aide à la décision en oncologie

Le projet RIHDO, d’une durée de 36 mois, est porté également par le pôle Systématic. Il vise à développer et commercialiser une suite d’outils logiciels d’exploration et d’aide à la décision clinique en oncologie. La principale innovation du projet consiste à s’appuyer sur la radiomique, l’analyse des caractéristiques moléculaires des tumeurs grâce à des méthodes mathématiques de traitement de l’image. Les émergences, le suivi et la labellisation de projets se font essentiellement au sein des commissions « DAS » (domaines d’actions stratégiques) de Medicen Paris Region, pour favoriser l'émergence de projets au sein du pôle à partir de l'identification des besoins industriels et médicaux. Cela augmente les probabilités de succès et permet de travailler avec les financeurs. Des thématiques très variées ont été travaillées : AVC, cancer colorectal, pathologies neurologiques, biomatériaux….

Les sources de financements existants sont multiples (fonds européens, nationaux, PIA, collectivités territoriales, CIR, etc.) mais ne sont pas assez utilisés par les startups et les PME françaises en santé. L’écosystème français est favorable à l’innovation en santé, mais reste sous-exploité, les entreprises ne sachant pas forcément à qui s’adresser et la meilleure manière de le faire. Medicen Paris Region les accompagne pour identifier les bonnes sources de financements mais surtout s’assurer de les obtenir. 

Paco Carmine


toshiba

Quand les mathématiques font progresser le diagnostic médical
22/05/2017 : Dans notre revue des centres de recherche et des start-up œuvrant dans le domaine de l’imagerie médicale, nous vous présentons aujourd’hui le DACTIM-NIS, qui utilise les sciences mathématiques au profit du diagnostic médical.

L'image médicale à la base du nouveau projet de Medicen Paris Region
16/05/2017 : Le projet RIHDO est dédié à la création d’outils logiciels d’exploration et d’aide à la décision en oncologie. Il a pu voir le jour grâce à Medicen Paris Region, le premier Pôle de compétitivité d’Europe en Santé. 

Actu des start-up: les avatars biomécaniques d'Anatoscope
29/03/2017 : Imprimer l’avatar d’un patient en 3D et l’utiliser pour mettre à l’épreuve un traitement donné, tel est la mission de la start-up montpelliéraine Anatoscope. Cette technologie prometteuse pourrait trouver de nombreuses applications médicale à moyen terme.

Actu de start-up : NovaGray adapte les séances d'irradiation aux patients
02/02/2017 : La start-up NovaGray a développé une technologie qui pourrait permettre de personnaliser les séances de radiothérapie à partir des informations tirées de l’analyse d’une prise de sang.

INTERREG: automatiser la segmentation 3D des images de tumeurs rénales
20/01/2017 : Un outil d’automatisation de reconstructions 3D de tumeurs rénales en pédiatrie est le l’objet du projet INTERREG initié par l’Institut FEMTO-ST et des partenaires franco-suisses.

Le CERMEP propose un stage en TEP IRM pour un Master 2
10/01/2017 : Le CERMEP-Imagerie du vivant propose un stage à un étudiant de master 2 dans le cadre de son Projet LILI, un travail de recherche sur le PET IRM. Début du stage en février 2017.

Actu des start-up: Intrasense concourt pour le MedStartup 2016
31/10/2016 : Grâce à sa participation au concours MedStartup 2016, Intrasense s’offre une opportunité de rencontrer des partenaires potentiels pour son développement aux États-Unis.

Fiscalité des entreprises innovantes: les parlementaires font machine arrière
21/10/2016 : France Biotech vient de réagir, via un communiqué, sur une disposition parlementaire, adoptée récemment sur le champ de la fiscalité des entreprises innovantes, et qui sonne comme un nouveau retour en arrière.

Actu des start-up : les travaux du CEA-Leti
05/10/2016 : Le CEA-Leti installé à Grenoble développe entre autres deux technologies améliorant l’exploration radiologique du vivant. Il s’agit de la diffraction en mammographie et de la spectrométrie pour l’étude physiologique des tissus.

Actu des start-up : FLI / IAM
29/09/2016 : Les acteurs de la recherche en imagerie in-vivo on créé un réseau national, France Life Imagind (FLI). Ils produisent une offre complète aux chercheurs, cliniciens et industriels, notamment IAM, une infrastructure d'archivage, d'analyse et de traitement d'images.


État des lieux de la radiothérapie en France
29/05/2017 : L’Observatoire de la radiothérapie propose, pour la période 2009-13, une photographie exhaustive de l’évolution de cette discipline. Si les traitements spécialisés de type RCMI augmentent significativement, le nombre de radiothérapeutes par service reste stable.

Des greffes de visage plus efficaces grâce à l'impression 3D
29/05/2017 : Les procédures de greffe de visage bénéficient désormais de l’apport des modèles imprimés en 3D réalisés à partir d’images scanner. Une étude américaine a été présentée sur ce thème lors du dernier congrès RSNA.

Web symposium: nouveaux traitements des anévrismes aortiques
26/05/2017 : Dans notre série relative à la prise en charge percutanée des pathologies vasculaires, un web symposium diffusé sur Incathlab le 24 mai 2017 sur le thème l’anévrisme aortique abdominal.

L'utilisation du gadolinium ne sera pas limitée aux États-Unis
24/05/2017 : La Food and Drug Administration (FDA) américaine a communiqué, le 22 mai 2017, les résultats de sa réflexion sur les effets du gadolinium sur le cerveau. Elle prend le parti de ne pas limiter, pour l’instant, l’utilisation de GBCA pour l’instant.

Les radiologues marocains défendent leur exercice menacé illégalement
23/05/2017 : Les radiologues marocains sont vent debout contre certains de leurs confrères relevant des autres spécialités médicales qui réalisent des actes de radiologie de façon illégale dans ce pays, selon le communiqué publié par la Société Marocaine de Radiologie (SMR) et la Fédération Nationale de Radiologie et d’Imagerie Médicale (FNRIM).

Quelques ajustements attendus dans les référentiels de formation des MERM
23/05/2017 : L’AFPPE et le CHCFM ont été conviés à la DGOS pour une réunion de mise à jour de la formation initiale des MERM afin de la rendre cohérente avec le Décret d’actes publié fin 2016.

Injecter des cellules stromales mésenchymateuses contre les cancers radio-induits
23/05/2017 : L’Institut de Radioprotection et de Sureté Nucléaire (IRSN) coordonne le programme Anthos, qui vise à mettre en place un traitement des lésions radio-induites par la radiothérapie abdomino-pelvienne par injection de Cellules stromales mésenchymateuses.

Un modèle 3D complexe pour guider une chirurgie de rachis
22/05/2017 : Un modèle 3-D de la colonne vertébrale d'une jeune fille de 8 ans guidé les chirurgiens lors d’une procédure complexe à plusieurs étapes et finalement réussie. C’est le cas que relate un article publié récemment sur le site du RSNA.

Quand les mathématiques font progresser le diagnostic médical
22/05/2017 : Dans notre revue des centres de recherche et des start-up œuvrant dans le domaine de l’imagerie médicale, nous vous présentons aujourd’hui le DACTIM-NIS, qui utilise les sciences mathématiques au profit du diagnostic médical.

Inauguration du PACS régional SIMRAL
19/05/2017 : Le projet de PACS régional alsacien SIMRAL est officiellement lancé ce 20 juin 2017, lors d’une inauguration où des ateliers de présentation du service sont présentés.


BAYER HEALTHCARE STIMULE L'INNOVATION NUMERIQUE DANS LE DOMAINE DE LA SANTE
25/08/2015 : Bayer HealthCare encourage l'innovation numérique dans le secteur de la santé en soutenant des startups avec son programme «Grants4Apps Accelerator 2015» à Berlin. Grâce au soutien de l'entreprise, cinq startups du monde entier spécialisées dans la santé numérique vont développer leurs idées et stratégies commerciales pour apporter aux médecins, aux patients et aux consommateurs des logiciels, équipements et technologies innovants. Le programme «Grants4Apps Accelerator 2015» est né de l'engagement de Bayer envers une innovation ouverte dans le but de donner aux patients des solutions novatrices.

Inauguration du PACS régional SIMRAL
19/05/2017 : Le projet de PACS régional alsacien SIMRAL est officiellement lancé ce 20 juin 2017, lors d’une inauguration où des ateliers de présentation du service sont présentés.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Des greffes de visage plus efficaces grâce à l'impression 3D
29/05/2017 : Les procédures de greffe de visage bénéficient désormais de l’apport des modèles imprimés en 3D réalisés à partir d’images scanner. Une étude américaine a été présentée sur ce thème lors du dernier congrès RSNA.

Les radiologues marocains défendent leur exercice menacé illégalement
23/05/2017 : Les radiologues marocains sont vent debout contre certains de leurs confrères relevant des autres spécialités médicales qui réalisent des actes de radiologie de façon illégale dans ce pays, selon le communiqué publié par la Société Marocaine de Radiologie (SMR) et la Fédération Nationale de Radiologie et d’Imagerie Médicale (FNRIM).

L'utilisation du gadolinium ne sera pas limitée aux États-Unis
24/05/2017 : La Food and Drug Administration (FDA) américaine a communiqué, le 22 mai 2017, les résultats de sa réflexion sur les effets du gadolinium sur le cerveau. Elle prend le parti de ne pas limiter, pour l’instant, l’utilisation de GBCA pour l’instant.

LE DACS, UN FACTEUR DE QUALITÉ DE LA PRISE EN CHARGE RADIOLOGIQUE
21/10/2015 : Dans le cadre des Journées françaises de Radiologie 2015, Bayer HealthCare, acteur majeur en radiologie, et C2i Santé, leader national en solutions de radioprotection et physique médicale, ont présenté leur collaboration pour guider les professionnels de santé dans le suivi de la dosimétrie patient. Les fonctionnalités de la solution DACS (Dosimetry Archiving and Communication System) Radimetrics, ont également fait l’objet d’un retour d’expérience.

Web symposium: nouveaux traitements des anévrismes aortiques
26/05/2017 : Dans notre série relative à la prise en charge percutanée des pathologies vasculaires, un web symposium diffusé sur Incathlab le 24 mai 2017 sur le thème l’anévrisme aortique abdominal.

Un portail de télédéclaration des ESR créé par l'ASN
04/05/2017 : Les gestionnaires de la prévention du risque ionisant dans les établissements de santé ou centres de radiologie pratiquant tous types d’examens utilisant les rayons X peuvent désormais télédéclarer les Événements Significatifs en Radioprotection. L’ASN vient de créer une plate-forme dédiée.

Quand les mathématiques font progresser le diagnostic médical
22/05/2017 : Dans notre revue des centres de recherche et des start-up œuvrant dans le domaine de l’imagerie médicale, nous vous présentons aujourd’hui le DACTIM-NIS, qui utilise les sciences mathématiques au profit du diagnostic médical.