Vous êtes dans : Accueil > Actualités > SIH et téléradiologie > ETIAM, pour un service de téléradiologie ouvert

ETIAM, pour un service de téléradiologie ouvert

MERCREDI 15 MARS 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

ETIAM étoffe sa solution de téléradiologie en la rendant plus rapide et ergonomique. L'éditeur joue également la carte de la qualité, en y intégrant une worklist adaptable à toute application de télémédecine, et en faisant la promotion de ses services de téléradiologie ouverts à tous les radiologues. Georges Le Goualher, Responsable des applications de télémédecine chez ETIAM, nous en dit plus dans une interview.

ETIAM

La solution ETIAM-Connect vient de faire l'objet d'une mise à jour rendant des services de téléradiologie encore plus rapides et d'ergonomiques.

Un nouveau protocole de transfert des images radiologiques

NEXUS 5.70, sur lequel s’appuie la solution ETIAM-Connect, utilise en effet un nouveau protocole de transfert d'images qui permet aux utilisateurs d'en optimiser le fonctionnement. "Nous utilisons désormais le protocole DICOM Stow, qui est une évolution de DICOM Store, pour la diffusion des images radiologiques, précise Georges Le Goualher. Spécialement développé pour les échanges web, ce nouveau processus permet l'envoi de séries d'images par paquets, avec un flux approchant les 300 images par minute." Grâce à cette technologie, les acteurs de la radiologie ne sont plus tributaires de la latence du réseau ni de la bande passante mise à leur disposition.

Une worklist de téléradiologie pour améliorer la qualité des interprétations

La nouvelle plateforme d'ETIAM comprend également une authentique worklist. Le manipulateur y visualise, en temps réel, les examens qu'il doit prendre en charge dans un dossier patient qui contient l'historique des examens d'un même patient. Une fois l'examen réalisé, il peut ainsi envoyer au téléradiologue l'ensemble du dossier en même temps que l'examen qu'il vient de réaliser. "C'est une évolution importante pour le radiologue, poursuit Georges Le Goualher. En consultant la worklist, il est informé de la présence d'examens antérieurs, ce qui lui permet de gagner en qualité d'interprétation. Lorsqu'il a réalisé le compte rendu, le manipulateur le reçoit instantanément et peut clore le dossier sur sa console." NEXUS 5.70 comprend enfin une fonctionnalité permettant au praticien de réaliser la cotation de l'acte et de la valider, ce qui génère automatiquement la facturation de cet acte.

Une solution de téléradiologie ouverte

ETIAM a initié, pour son service de téléradiologie, une politique d'utilisation ouverte, comme le recommande le G4. "Les établissements de santé ou les prescripteurs ont souvent l'impression qu'une plateforme de serice de téléradiologie est réservée à certains radiologues, précise Georges Le Goualher. Nous souhaitons les rassurer sur ce point. S'ils le désirent, ils peuvent décider de confier les examens à des praticiens de proximité qui sont plus à même de comprendre l'environnement des patients dont ils ont la charge. De nombreux praticiens en régions sont disponibles pour assurer les interprétations sur notre plateforme et nous souhaitons étoffer nos équipes afin de mieux couvrir les périodes ouvrées, de nuit et de weekend afin d'améliorer la continuité de la prise en charge radiologique."

Différentes visions de la téléradiologie en débat aux Journées régionales SFR

Différentes visions de la pratique de la téléradiologie feront l'objet d'un débat lors des Journées régionales de la Société Française de Radiologie (SFR), qui se tiendront à La Grande Motte (34) les 24 et 25 mars 2017. Ce congrès, où seront développés, entre autres, des sujets relatifs à l'information médicale ou à la formation continue des internes et des praticiens, verra Stéphane Laurent, Directeur marketing chez ETIAM, participer à une table ronde en compagnie d'Yann Ethmaniak (CGTR) et du Dr Stéphane Tavernier (Téléconsult France). Cette discussion devrait exciter l'intérêt de l'assistance, car elle mettra aux prises plusieurs philosophies de mise en œuvre de la téléradiologie.

Plus d'informations sur www.etiam.com

Propos recueillis par Bruno Benque


toshiba

La plateforme Odys Téléradiologie couvre désormais tout le Grand Est
24/06/2020 : Dans le prolongement de la plateforme historique T-Lor, Odys téléradiologie assure désormais la continuité de la prise en charge radiologique dans le Grand Est. Vingt-trois établissements, publics et privés, collaborent à ce projet et l’utilisent au quotidien.

Pourquoi les radiologues adoptent rapidement la reconnaissance vocale dans le Cloud de Nuance
14/05/2020 : Lancée en décembre dernier, Dragon Medical One, la solution de reconnaissance vocale de Nuance basée sur un Cloud, connaît un fort succès auprès des imageurs. Nuance a d’ailleurs créé pour eux, dans le contexte du COVID-19, des commandes spécifiques pour les TDM thoraciques. Un CHU est en train d’équiper ses radiologues, tandis que les partenaires de Nuance du domaine de la radiologie ont choisi eux aussi de proposer cette solution à leurs utilisateurs. Une adoption rapide par les radiologues qui tient à plusieurs facteurs. Explications avec Pierre Meyblum, Business Development Manager de la division Santé de Nuance Communications en France.

Intrasense et la Compagnie de Télémédecine allient leurs forces dans la lutte contre le COVID-19
15/04/2020 : Intrasense, spécialiste des solutions logicielles d’imagerie médicale et concepteur de Myrian, allie son expertise technologique à l’expertise clinique de la Compagnie de Télémédecine (CTM Groupe) en déployant à l’ensemble des téléradiologues du groupe le nouveau protocole de lecture scanner dédié́ au COVID-19.

Une session d'e-learning pour maîtriser les connaissances radiologiques et les comptes rendus COVID-19
14/04/2020 : La société médicale de téléradiologie d’urgences IMADIS a élaboré avec les Deeplink Medical et Riseup une formation médicale radiologique dédiée au COVID-19.

FIDAC, la base de données images française pour mieux connaître le COVID-19
14/04/2020 : En créant, en collaboration avec la SFR, le projet FIDAC, NEHS DIGITAL a mis à disposition de tous les radiologues français une base de données images décrivant les signes pulmonaires du COVID-19. Cette initiative a pour but de stimuler l’écosystème afin de créer les conditions d’amélioration des connaissances du virus et de les partager afin de renforcer l’action des professionnels et établissements de Santé.

TMF accompagne les téléradiologues dans la gestion des cas de COVID-19
06/04/2020 : Alors que les activités de téléradiologie sont en hausse, le groupe TMF met les bouchées doubles pour venir en aide aux hôpitaux en difficulté. Il a, dans le contexte pandémique actuel, modifié sa plateforme pour une meilleure prise en charge radiologique du COVID-19. Les responsables TMF nous ont accordé une interview dans laquelle ils expliquent cette démarche solidaire.  

COVID-19 : participez au projet national organisé par la SFR avec NEHS DIGITAL
02/04/2020 : La Société Française de Radiologie (SFR), en partenariat avec NEHS DIGITAL, met en place une base de données nationale des scanners thoraciques devant des suspicions de COVID-19 ou des cas confirmés. Elle permet de rassembler le plus grand nombre de scanners afin de mieux connaitre la sémiologie diagnostique, mais également de déterminer des biomarqueurs pronostiques.

NEHS DIGITAL facilite le travail des praticiens contre le COVID-19
30/03/2020 : En cette période troublée, NEHS DIGITAL met à disposition des établissements de Santé ses solutions de téléconsultation et de télé-expertise. Sa plateforme de téléradiologie facilite ainsi la prise en charge des patients COVID-19.

Une nouvelle application de compte rendu structuré mis à disposition des radiologues
24/03/2020 : Comme certains de ses concurrents, la plateforme Keydiag met à disposition des radiologues gratuitement son application de comptes rendus structurés en tomodensitométrie pulmonaire. Un joli geste de solidarité dans le contexte épidémique actuel.

Un compte rendu structuré gratuit pour le diagnostic de COVID-19
18/03/2020 : Afin de participer à l’effort mondial contre l’épidémie de COVID-19, la start-up Smart Reporting donne accès gratuitement aux comptes rendus structurés pour le diagnostic de cette pathologie.


Un impact factor croissant pour les revues de l'ESR
06/07/2020 : L’European Society of Radiology (ESR) vient d'annoncer les résultats de la récente publication d'Impact Factor 2019 pour ses revues scientifiques. L'ascension de la Revue European Radiology, au-delà de la barre des 4.0, ainsi que la première fulgurante d'Insights into Imaging directement dans le tiers supérieur du classement, soulignent l'excellence des revues ESR et leur rôle important au niveau européen, mais également mondial, de la radiologie.

Un DU de recherche clinique dédié aux manipulateurs d'électroradiologie médicale
02/07/2020 : Les manipulateurs disposent désormais d’un DU de recherche clinique adapté à leur pratique. C’est la Faculté de médecine de Montpellier, soutenue par le CERF, qui vient de créer ce cursus.

Pôle imagerie de l'AP-HM : les fournisseurs d'équipements sont connus pour les douze prochaines années
01/07/2020 : Les attributaires du projet IAM-APHM sont désormais connus. Ils assureront le renouvellement du parc d’imagerie médicale et de médecine nucléaire de l’AP-HM durant les douze prochaines années.

Un nouveau modèle de signes radiologiques pour le MIS-C pédiatrique
29/06/2020 : Au cours des dernières semaines, une affection hyperinflammatoire multisystémique est apparue chez les enfants en association avec une exposition ou une infection antérieure au SRAS-CoV-2. Une nouvelle série de cas publiée dans la revue Radiology examine le spectre des résultats d'imagerie chez les enfants atteints de l'inflammation post-COVID-19 connue aux États-Unis comme syndrome inflammatoire multisystémique chez les enfants (MIS-C).

La plateforme Odys Téléradiologie couvre désormais tout le Grand Est
24/06/2020 : Dans le prolongement de la plateforme historique T-Lor, Odys téléradiologie assure désormais la continuité de la prise en charge radiologique dans le Grand Est. Vingt-trois établissements, publics et privés, collaborent à ce projet et l’utilisent au quotidien.

Une étude teste un marqueur de récidive du CHC au scanner
24/06/2020 : Un biomarqueur non invasif de la fibrose hépatique à partir d’images tomodensitométriques devrait permettre d’éviter la biopsie pour évaluer le degré de récidive du CHC. C’est ce que montre une étude lancée par Median Technologies.

Save the date : le CTO Live Aid World Tour
23/06/2020 : Les acteurs de la prise en charge de l’occlusion chronique coronaire percutanée se retrouveront bientôt pour un événement caritatif en ligne. À cette occasion, 13 procédures seront diffusées en direct en 14h de temps.

Évaluer les métastases hépatiques colorectales grâce à l'élastographie par résonance magnétique
23/06/2020 : L’élastographie par IRM est susceptible de donner des informations sur l’évolution de métastases hépatiques colorectales après chimioembolisation. Les différences d’élasticité et de taille des lésions peuvent ainsi être évaluées.

Le cortex visuel étudié par imagerie ultrasonore ultrarapide
22/06/2020 : Un travail de recherche pluridisciplinaire sur l’imagerie ultrasonore ultrarapide a montré l’aptitude de cette technologie à visualiser des structures fonctionnelles cérébrales profondes du cortex visuel. Un nouveau champ d’investigation s’ouvre pour la compréhension du cerveau.

Un groupe de travail HAS pour évaluer l'intérêt l'angiomammogramme
22/06/2020 : La HAS lance un appel à candidature pour participer au groupe de travail d’évaluation de l’intérêt de l’angiomamogramme. La clôture des candidatures est fixée au 26 juin 2020.


Scanner thoracique du COVID-19 : différentier les images des autres pathologies virales
16/03/2020 : Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, des chercheurs chinois et américains ont distingué des différences entre les images du COVID-19 et les autres pneumonies virales au scanner.

Pôle imagerie de l'AP-HM : les fournisseurs d'équipements sont connus pour les douze prochaines années
01/07/2020 : Les attributaires du projet IAM-APHM sont désormais connus. Ils assureront le renouvellement du parc d’imagerie médicale et de médecine nucléaire de l’AP-HM durant les douze prochaines années.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Un impact factor croissant pour les revues de l'ESR
06/07/2020 : L’European Society of Radiology (ESR) vient d'annoncer les résultats de la récente publication d'Impact Factor 2019 pour ses revues scientifiques. L'ascension de la Revue European Radiology, au-delà de la barre des 4.0, ainsi que la première fulgurante d'Insights into Imaging directement dans le tiers supérieur du classement, soulignent l'excellence des revues ESR et leur rôle important au niveau européen, mais également mondial, de la radiologie.

Un DU de recherche clinique dédié aux manipulateurs d'électroradiologie médicale
02/07/2020 : Les manipulateurs disposent désormais d’un DU de recherche clinique adapté à leur pratique. C’est la Faculté de médecine de Montpellier, soutenue par le CERF, qui vient de créer ce cursus.

L'IRM MIEUX QUE LA MAMMOGRAPHIE POUR QUALIFIER LES CANCERS AGRESSIFS
01/12/2015 : Les cancers du sein multicentriques ont des dimensions souvent plus importantes à l'IRM qu’à la mammographie. C’est ce que montre une étude italienne qui remarque que l’exploration par IRM est susceptible de faire changer de stratégie thérapeutique.    

Les apports de la radiographie thoracique dans la détection du COVID-19
30/03/2020 : Une étude publiée dans la Revue radiologie stipule que les images de détection de la pneumonie au COVID-19 obtenues par radiographie pulmonaire sont sensiblement équivalentes à celles du scanner. Cependant, des différences sont à signaler, notamment pour le suivi des lésions.

Le scanner nouvel étalon pour le dépistage précoce du Coronavirus
27/02/2020 : Dans une étude de plus de 1000 patients, publiée dans la revue Radiology, la tomodensitométrie thoracique a surpassé les tests de laboratoire dans le diagnostic de coronavirus 2019 (COVID-19). Les chercheurs ont conclu que la tomodensitométrie devrait être utilisée comme principal outil de dépistage du COVID-19.

MAGNETOM Vida© : l'IRM (presque) aussi facile que le scanner
09/03/2017 : L’IRM MAGNETOM Vida 3T présentée lors de l’ECR 2017 propose à la fois l’amélioration du confort du patient, l’ergonomie d’utilisation pour le manipulateur ainsi que de nouveaux outils d’intelligence artificielle facilitant le diagnostic et le suivi des patients.

Un modèle de deep learning pour identifier le COVID-19 au scanner
08/04/2020 : Dans une étude publiée dans la Revue Radiology, un modèle de deep learning semble capable de réaliser un diagnostic différentiel de COVID-19 sur les examens de tomodensitométrie. Ce travail montre surtout que la spécificité du scanner semble améliorée comparativement aux autres études publiées sur ce thème.