Vous êtes dans : Accueil > Actualités > IRM > Gadolinium: premières mesures de précaution des autorités européennes

Gadolinium: premières mesures de précaution des autorités européennes

LUNDI 13 MARS 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Quatre produits de contraste à base de gadolinium linéaire viennent d’être épinglés par l’European Medicines Agency (EMA). Leur autorisation de mise sur le marché fait désormais l’objet d’une recommandation de suspension, les fabricants ayant la possibilité de demander un nouvel examen de la Commission ou de prouver la sécurité de leur produit.

EMA

Les instances européennes d’évaluation médicamenteuse ont rendu, le 10 mars 2017, un premier avis concernant la dangerosité des produits de contraste à base de gadolinium linéaire. 

Quatre agents de contraste faisant l’objet de recommandations de suspension

Le Comité de pharmacovigilance et d'évaluation des risques (PRAC) de l’European Medicines Agency (EMA) a recommandé la suspension des autorisations de mise sur le marché de quatre agents de contraste à base de gadolinium linéaire, suite aux différentes observations identifiant de petites quantités de gadolinium dans le cerveau. Ces suspensions pourraient être levées si les fabricants concernées apportent la preuve de nouveaux avantages, dans un groupe de patients identifiés, qui l'emportent sur les risques ou montrent que leur produit, modifié ou non, n’est pas retenu dans les tissus.

Une décision motivée par les résultats de plusieurs études

Les agents concernés sont l’acide gadobénique (Multihance), le gadodiamide (Omniscan), l’acide gadopentétique (Magnevist) et le gadoversetamide (OptiMARK), qui font office de produit de contraste en l'imagerie par résonance magnétique (IRM). Les recherches menées par le PRAC sur les agents au gadolinium a montré des preuves convaincantes de l'accumulation de cette substance dans le cerveau, à partir d'études mesurant directement le gadolinium dans les tissus cérébraux et les zones d'intensité de signal plus élevée observées sur les images IRM plusieurs mois après la dernière injection d'un agent de contraste gadolinium.

Une décision répondant au principe de précaution

Selon les procédures en vigueur, les sociétés concernées par ce réexamen ont le droit de demander au PRAC de réexaminer ses recommandations. Les recommandations finales du PRAC seront ensuite transmises au Comité des médicaments à usage humain (CHMP) pour avis. Bien qu'aucun symptôme ou maladie liée au gadolinium dans le cerveau n'a été signalé, le PRAC a pris une décision répondant au principe de précaution, notant que les données sur les effets à long terme dans le cerveau sont limitées. De nombreuses études scientifiques à grande échelle sont toutefois en cours et devraient lui permettre d’avancer sur cette thématique.

Le gadolinium microlitique non concerné par la procédure

Les quatre agents recommandés pour la suspension sont appelés agents linéaires. Les agents linéaires ont une architecture plus susceptible de libérer du gadolinium, qui peut s'accumuler dans les tissus. D'autres agents, appelés agents macrocycliques, sont plus stables et ont une propension beaucoup plus faible à libérer le gadolinium. Le PRAC recommande que les agents macrocycliques soient utilisés à dose la plus faible pour un contraste suffisant à de bons diagnostics et seulement lorsque les examens non injectés ne suffisent pas.

Deux substances linéaires bénéficient d’une dérogation

Certains agents linéaires restent disponibles: l'acide gadoxétique (Primovist - Eovist), un agent linéaire utilisé à faible dose pour les examens du foie, peut rester sur le marché car il répond à un besoin diagnostique important chez les patients, avec peu d'alternative. En outre, une formulation d'acide gadopentétique injectée directement dans les articulations peut rester disponible car sa concentration en gadolinium est très faible - environ 200 fois inférieure à celle des produits intraveineux. Ces deux agents, précise une nouvelle fois le PRAC, doivent être utilisés à dose la plus faible pour améliorer les diagnostics par contraste et seulement si les examens non injectés ne conviennent pas.

Bruno Benque


toshiba

La susceptibilité magnétique peut aider à prédire la progression de la SEP
16/07/2018 : La cartographie par susceptibilité magnétique étudie les niveaux de fer dans le cerveau des patients atteints de sclérose en plaques (SEP). L'IRM devient ainsi un prédicateur de développement d'un handicap physique ou cognitif, selon une étude publiée dans la revue Radiology.

Imagerie IRM de la pathologie maligne du pelvis féminin
12/07/2018 : Une nouvelle formation sur l'IRM pelvienne en pathologie tumorale féminine est lancée par FORCOMED en e-learning. Une session DPC avec ateliers pratiques est prévue en novembre 2018.

Actualités du parc IRM français en juin 2018
11/07/2018 : Dans le cadre de notre revue de l'évolution du parc IRM français, voici des nouvelles de Sarrebourg, de Montpellier et de Cahors.

Actualités du parc IRM français
28/06/2018 : En cette période estivale, deux projets d'installation d'IRM nous ont été signalés, l'un finalisé à Chateauroux, l'autre en projet à Castres.

L'IRM 7T favoriserait la libération du mercure contenu dans les amalgames dentaires
26/06/2018 : Du mercure contenu dans les amalgames dentaires peut être libéré dans la bouche du patient sous l'effet d'une exposition à l'IRM. Une étude parue dans la revue Radiology montre que l'IRM 7T accentue fortement ce phénomène.

Le marquage de spin pour explorer les variations de flux sanguin cérébral sans injection
12/06/2018 : Le marquage artériel de spin permet, sans injection de produit de contraste, d'évaluer les variations de débit sanguin cérébral responsables de troubles cognitifs chez les jeunes insuffisants rénaux chroniques. C'est ce que montre une étude publiée dans la revue Radiology.

L'IRM, outil de choix pour la stratégie thérapeutique de l'arthrite psoriasique
28/05/2018 : Le Journal of Clinical Rheumatology a publié une série d'articles relatifs à l'arthrite psoriasique (PsA). Parmi ces études figure un travail d'une équipe canadienne dont l'objectif est de décrire les indications et les caractéristiques de l'IRM pour cette pathologie et d'examiner l'influence des résultats de l'IRM sur la pratique clinique.

Une méthode européenne pour atténuer la distorsion du champ magnétique en IRM
23/05/2018 : Des chercheurs de l'Université médicale de Vienne ont développé une méthode pour améliorer l'IRM fonctionnelle avec la nouvelle génération d'IRM 7T. Cette méthode peut créer des cartes précises du cerveau, en atténuant les distorsions du champ magnétique.

AVC sous-cortical: les mécanismes induisant l'altération de l'attention
18/05/2018 : Une étude publiée en ligne dans la revue Radiology, se propose d'identifier les mécanismes d'altération de l'attention chez des patients ayant fait l'objet d'un AVC sous-cortical. Les chercheurs espèrent que leurs résultats peuvent fournir une mesure afin de sélectionner les patients appropriés pour les interventions précoces visant à réduire le déclin cognitif après un AVC.

Imagerie de la SEP: la recherche avance
16/05/2018 : Les nouvelles techniques d'IRM sodium et d'imagerie ihMT seront présentées lors de différentes manifestations organisées à l'occasion de la semaine nationale de la Sclérose en Plaques.


La susceptibilité magnétique peut aider à prédire la progression de la SEP
16/07/2018 : La cartographie par susceptibilité magnétique étudie les niveaux de fer dans le cerveau des patients atteints de sclérose en plaques (SEP). L'IRM devient ainsi un prédicateur de développement d'un handicap physique ou cognitif, selon une étude publiée dans la revue Radiology.

Une nouvelle modalité d'échographie issue de la coopération des utilisateurs
16/07/2018 : De nombreux spécialistes de l'échographie ont participé à l'élaboration de la modalité que vient de présenter Siemens Healthineers, le système ACUSON Juniper.

Imagerie IRM de la pathologie maligne du pelvis féminin
12/07/2018 : Une nouvelle formation sur l'IRM pelvienne en pathologie tumorale féminine est lancée par FORCOMED en e-learning. Une session DPC avec ateliers pratiques est prévue en novembre 2018.

Les nouvelles techniques de traitement endovasculaire des lésions distales
11/07/2018 : Les nouvelles techniques et procédures de traitement endocasculaire périphérique ont fait l'objet de présentations de haut rang lors du 1er congrès i-MEET "next generation". Un programme varié et didactique a été proposé aux participants.

Actualités du parc IRM français en juin 2018
11/07/2018 : Dans le cadre de notre revue de l'évolution du parc IRM français, voici des nouvelles de Sarrebourg, de Montpellier et de Cahors.

Radiothérapie : RayStation tient son 500ème client
09/07/2018 : Le système de planification avancée des traitements de radiothérapie RayStation vient de signer la commande de son 500ème client. Une reconnaissance pour cette solution en perpétuelle évolution.

L'INCa publie son rapport annuel sur "Les cancers en France"
06/07/2018 : Si vous souhaitez disposer de données précises sur la prose en charge du cancer en France, notamment sur le dépistage du cancer du sein ou de l'activité de radiothérapie, plongez-vous dans le rapport que l'INCa vient de publier.

Un DACS régional se profile en Île-de-France
04/07/2018 : Medsquare vient de remporter l’appel d’offres dosimétrie patient lancé par l’Institut Curie. Déjà fournisseur de l'AP-HP, il devient, avec la solution RDM, l'intégrateur de la dosimétrie régionale d'Île-de-France.

Coronaropathie: l'imagerie hybride par scanner et SPECT pour une évaluation à long terme
03/07/2018 : L'imagerie cardiaque hybride par coroscanner et SPECT est un excellent prédicteur à long terme des événements cardiaques indésirables comme les crises cardiaques chez les patients évalués pour coronaropathie, selon une étude publiée dans la revue Radiology.  

Actualités du parc IRM français
28/06/2018 : En cette période estivale, deux projets d'installation d'IRM nous ont été signalés, l'un finalisé à Chateauroux, l'autre en projet à Castres.


LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Actualités du parc IRM français en juin 2018
11/07/2018 : Dans le cadre de notre revue de l'évolution du parc IRM français, voici des nouvelles de Sarrebourg, de Montpellier et de Cahors.

La radiologie française se dote d'un écosystème national en Intelligence artificielle
04/06/2018 : À l'occasion d'un séminaire sur l'Intelligence artificielle organisé le 2 juin 2018, le Dr Jean-Philippe Masson et le Pr Jean-François Meder ont annoncé la création, par le G4, d'un écosystème national dédié qui utilisera les quelques 500 millions de dossiers radiologiques qu'il traite au quotidien.

Imagerie IRM de la pathologie maligne du pelvis féminin
12/07/2018 : Une nouvelle formation sur l'IRM pelvienne en pathologie tumorale féminine est lancée par FORCOMED en e-learning. Une session DPC avec ateliers pratiques est prévue en novembre 2018.

Une nouvelle modalité d'échographie issue de la coopération des utilisateurs
16/07/2018 : De nombreux spécialistes de l'échographie ont participé à l'élaboration de la modalité que vient de présenter Siemens Healthineers, le système ACUSON Juniper.

L'INCa publie son rapport annuel sur "Les cancers en France"
06/07/2018 : Si vous souhaitez disposer de données précises sur la prose en charge du cancer en France, notamment sur le dépistage du cancer du sein ou de l'activité de radiothérapie, plongez-vous dans le rapport que l'INCa vient de publier.

Coronaropathie: l'imagerie hybride par scanner et SPECT pour une évaluation à long terme
03/07/2018 : L'imagerie cardiaque hybride par coroscanner et SPECT est un excellent prédicteur à long terme des événements cardiaques indésirables comme les crises cardiaques chez les patients évalués pour coronaropathie, selon une étude publiée dans la revue Radiology.  

Déploiement à grande échelle du serveur d'identité patient en Île-de-France
26/07/2017 : Le Serveur de Rapprochement régional d’Identité (SRI) entre dans une phase de déploiement à grande échelle en Région Ile-de-France. Les images médicales sont notamment partagées grâce à un identifiant fédérateur au niveau régional.

Radioprotection: ce qui devrait changer le 1er juillet 2018
30/03/2018 : L'Ordonnance instituant de nouvelles règles en matière de prévention du risque ionisant devrait entrer en vigueur le 1er juillet 2018. Il n'y aura pas, d'après les informations que nous avons recueillies, de révolution. La gestion des professionnels multi-établissements devrait être revue, la fiche d'exposition devrait disparaître et les PCR externes sont appelés à faire place à des OCR certifiés ISO.

Radioprotection des travailleurs: les premiers nouveaux décrets sont parus
05/06/2018 : Les décrets modifiant les règles de radioprotection des travailleurs sont parus ce 4 juin 2018. Parmi les évolutions majeures, l'avènement du Conseiller en radioprotection et la disparition de la fiche de poste.