Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Congrès et événements > De nombreux radiologues libéraux mutualisent leurs moyens au sein de la CGIM

De nombreux radiologues libéraux mutualisent leurs moyens au sein de la CGIM

MARDI 24 JANVIER 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

En créant la Compagnie Générale d’Imagerie Médicale (CGIM), quelques 200 radiologues français unissent leurs moyens humains et technologiques afin de préserver la qualité de leur exercice et rendre un service à haute valeur ajoutée dans un environnement économique contraint.

CGIM

Quatorze groupes français de radiologie viennent de créer une entité juridique commune, la Compagnie Générale d’Imagerie Médicale (CGIM).

Une entité juridique commune regroupant quelques 200 radiologues

Il s’agit s’une société par actions simplifiée à capital variable qui a pour objet exclusif de faciliter et de favoriser le renforcement de la performance de l'activité professionnelle de ses membres, par la mise en commun de tous moyens utiles ou nécessaires à l'exercice de leur profession de médecin.  Elle peut notamment acquérir ou louer des installations et appareillages, engager le personnel nécessaire, ou réaliser toutes prestations de services au profit de ses membres. Elle a en outre la capacité de négocier, au nom et pour le compte de ses membres, en qualité de mandataire, tous contrats d’achat, de vente de biens ou de prestations de services et de façon plus générale effectuer toutes opérations financières, mobilières, immobilières ou autres, se rapportant à l'objet social. 

Préserver la qualité de l’exercice et rendre un service rendu à haute valeur ajoutée

Dans un contexte de contraintes économiques et organisationnelles fortes,  cette initiative se concrétise en mettant en commun des compétences médicales, médico-techniques et de gestion, en regroupant certains achats, en développant une communication commune, voire en réalisant des actions de lobbying. Il s’agit donc du premier groupe français de radiologues indépendants unis par une structure juridique commune défendant solidairement leurs intérêts. Il représente environ 200 radiologues utilisateurs de 37 scanners et 32 IRMs.  Ces médecins radiologues ont pour objectif de conserver la maitrise de leur outil de travail malgré un environnement contraint et sont convaincus de préserver ainsi la qualité de leur exercice professionnel pour un service médical rendu à haute valeur ajoutée. 

Ils souhaitent pouvoir fédérer le plus grand nombre et conserver un actionnariat médical libéral. Le contact de la CGIM est le Dr Alain GUILLEMOT (alain.guillemot@imageriestremi.fr). 

Bruno Benque avec CGIM


toshiba

Les manipulateurs reçus au Haut Conseil de Professions Paramédicales
21/01/2020 : Une délégation de manipulateurs a été reçue, en ce jour de grève, par le Haut Conseil des Professions Paramédicales. La déclaration liminaire ci-après.

Un discours qui renforce la position de l'AFPPE
20/01/2020 : Les mouvements de contestation des manipulateurs en cette période de crise hospitalière ont généré quelques débordements sur les réseaux sociaux, notamment à l’encontre de l’AFPPE. Le Président Fabien Voix a souhaité faire une mise au point lors des dernières journées francophones de scanner afin de clarifier l’action de l’association et renforcer sa position au sein de la communauté radiologique.

Jour de grève pour les manipulateurs d'électroradiologie !
20/01/2020 : Ce mardi 21 janvier 2020 est jour de grève pour les manipulateurs d’électroradiologie. Pour faire entendre leur ras-le-bol, ils manifesteront partout en France et imposeront un service minimum dans les unités de radiologie des hôpitaux.

ECR 2020 : des conférences plénières sur des thématiques résolument innovantes
07/01/2020 : Le prochain European Congress of Radiology proposera trois conférences données par des personnalités scientifiques de premier rang. Il s’agit du Pr Ralph Weissleder, du Dr Bernd Montag et du Pr Nenad Šestan qui traiteront de sujets résolument innovants.

Tout sur les pratiques radiologiques d'avenir au Symposium MDCT 2020
17/12/2019 : Le Pr Alain Blum, co-organisateur du XIème Symposium Scanner volumique (MDCT), nous a octroyé quelques minutes dans son agenda pour nous parler de cet événement qui se tiendra les 7 et 8 février 2020 à Nancy. Il y sera question des applications de l’intelligence artificielle, d’imagerie interventionnelle et des PIMM notamment. Sans oublier les matches entre radiologues.

Le JT du RSNA du 16 décembre 2019
17/12/2019 : Suite de notre série de comptes rendus du RSNA 2019 en vidéo, en partenariat avec les Entretiens Médicaux d'Enghien. Aujourd’hui, les outils d’intelligence augmentée Agfa Healthcare, l’aide au diagnostic apporté par Avicenna ou Gleamer, sans oublier la minute du Dr Delemar.

Le JT du RSNA du 14 décembre 2019
13/12/2019 : Suite de notre série de comptes rendus du RSNA 2019 en vidéo, en partenariat avec les Entretiens Médicaux d'Enghien. Aujourd’hui, les nouveaux écrans Barco, l’aide au diagnostic en mammographie de Curemetrix et les rapports standardisés Icometrix, sans oublier la minute du Dr Delemar.

Le JT du RSNA du 10 décembre 2019
11/12/2019 : Suite de notre série de comptes rendus du RSNA 2019 en vidéo, en partenariat avec les Entretiens Médicaux d'Enghien. Aujourd’hui, les outils d’IA d’Hologic et Intrasense les solutions de financement et de valorisation Verso Healthcare, ainsi qu’une interview du Dr Jean-Philippe Masson.

La diversité, une des conditions de l'innovation et de l'excellence en imagerie médicale
10/12/2019 : En collaborant à une étude sur la condition de la femme dans le domaine de la radiologie, des membres éminents de la communauté scientifique radiologique européens et nord-américains ont donné suite au programme « Women in focus » qui avait été organisé lors de l’ECR 2019. Il en résulte une prise de position en faveur de la diversité, une des conditions de l’innovation et de l'excellence.

Le JT du RSNA du 7 décembre 2019
09/12/2019 : Suite de notre série de comptes rendus du RSNA 2019 en vidéo, en partenariat avec les Entretiens Médicaux d'Enghien. Aujourd’hui, un numéro particulier depuis le consulat de France à Chicago. Retour ensuite sur les stands pour des interviews au sujet d’Azmed, Casis, DMS Imaging ainsi que pour des solutions d’e-santé.


La radiologie interventionnelle, une spécialité à part entière
27/01/2020 : Le Pr Afshin Gangi, Professeur de Radiologie Interventionnelle, passe une partie de son temps au King’s College de Londres. Cela ne l’empêche pas de piloter cette activité au CHRU de Strasbourg où il est chef de Service. À quelques semaines du Symposium MDCT 2020, nous l’avons rencontré pour une évocation passionnée de cette spécialité, ses atouts, ses besoins et son évolution à moyen terme.

Le thrombus, facteur de risque de rupture d'un anévrisme aortique ?
27/01/2020 : La présence d'un caillot de sang sur la paroi de l'aorte chez les personnes atteintes d'anévrismes de l'aorte abdominale est associée à une croissance plus rapide et potentiellement dangereuse de l'anévrisme, selon une étude majeure publiée dans la revue Radiology. Ces résultats pourraient aider à identifier les patients qui ont besoin d'un traitement plus agressif et d'une imagerie de suivi plus fréquente après leur diagnostic initial.

Un partenaire de choix pour l'optimisation de l'imagerie à l'Hôpital Foch
24/01/2020 : Dans la suite logique de leur partenariat qui a vu le jour en janvier 2019, l’Hôpital Foch à Suresnes (92) et Siemens Healthineers s’associent pour optimiser la performance imagerie de l’établissement.

Actualité du parc IRM français en janvier 2020
23/01/2020 : Dans le cadre de notre revue du parc d’IRM français, on nous signale des évolutions en Bretagne, à Pontivy et Vannes, ainsi qu’à Sarlat.

Gestion des risques liés aux champs magnétiques : bientôt une journée scientifique dédiée
23/01/2020 : La Société Française de Radioprotection (SFRP) organise, en mars, une journée scientifique dédiée à la gestion des risques d’exposition aux rayonnements non ionisants. Les acteurs de l’imagerie par IRM devraient y glaner des réponses à leurs questions.

Un radiotraceur de l'épilepsie visible au TEP
22/01/2020 : Un radiotraceur qui se lie spécifiquement à une classe de récepteurs cérébraux lorsqu'il est injecté à des rats et à des humains vivants vient d’être mis au point par une équipe japonaise. Visible lors d’un examen de TEP, ce composé pourrait améliorer le diagnostic et le traitement de l’épilepsie.

Injection iodée : un risque surestimé pour les insuffisants rénaux selon les sociétés savantes américaines
21/01/2020 : Le risque d'administrer des produits de contraste iodés intraveineux aux patients présentant une fonction rénale réduite a été surestimé, selon de nouvelles déclarations consensuelles de l'American College of Radiology (ACR) et de la National Kidney Foundation (NKF), publiées dans la revue Radiology. Elles recommandent de distinguer deux types de réactions.

Les manipulateurs reçus au Haut Conseil de Professions Paramédicales
21/01/2020 : Une délégation de manipulateurs a été reçue, en ce jour de grève, par le Haut Conseil des Professions Paramédicales. La déclaration liminaire ci-après.

Un discours qui renforce la position de l'AFPPE
20/01/2020 : Les mouvements de contestation des manipulateurs en cette période de crise hospitalière ont généré quelques débordements sur les réseaux sociaux, notamment à l’encontre de l’AFPPE. Le Président Fabien Voix a souhaité faire une mise au point lors des dernières journées francophones de scanner afin de clarifier l’action de l’association et renforcer sa position au sein de la communauté radiologique.

Nouveau retour d'expérience ASN sur un incident mineur en radiothérapie
20/01/2020 : Un événement indésirable mineur concernant le kilovoltage d’un scanner de dosimétrie avant radiothérapie a été répertorié par l’ASN. Un document de retour d’expérience et de recommandations a été publié.


Les manipulateurs reçus au Haut Conseil de Professions Paramédicales
21/01/2020 : Une délégation de manipulateurs a été reçue, en ce jour de grève, par le Haut Conseil des Professions Paramédicales. La déclaration liminaire ci-après.

Le nouvel Arrêté relatif aux PCR, OCR et conseiller en radioprotection est paru !
06/01/2020 : Un nouvel Arrêté vient d’encadrer les nouvelles dispositions relatives à la gestion du risque ionisant en milieu de Santé. Les notions de PCR, d’OCR ou de conseiller en radioprotection y sont expliqués.  

Injection iodée : un risque surestimé pour les insuffisants rénaux selon les sociétés savantes américaines
21/01/2020 : Le risque d'administrer des produits de contraste iodés intraveineux aux patients présentant une fonction rénale réduite a été surestimé, selon de nouvelles déclarations consensuelles de l'American College of Radiology (ACR) et de la National Kidney Foundation (NKF), publiées dans la revue Radiology. Elles recommandent de distinguer deux types de réactions.

Le jeu des 7 erreurs de radioprotection au bloc opératoire
08/11/2019 : Afin d’améliorer la culture de prévention du risque ionisant dans les blocs opératoires, l’ASN a élaboré un document pour mettre en place un outil de simulation appelé « Bloc des erreurs ».

De la faute grave dans l'exécution d'un contrat d'exploitation d'un scanographe
12/02/2019 : Pour le premier volet de notre série d'articles juridiques, nous avons choisi de traiter le thème de la faute grave. Et le cas mis en lumière ne concerne pas les relations entre employeur et employé, mais un contrat d'exploitation d'un scanner en établissement privé.

Un partenaire de choix pour l'optimisation de l'imagerie à l'Hôpital Foch
24/01/2020 : Dans la suite logique de leur partenariat qui a vu le jour en janvier 2019, l’Hôpital Foch à Suresnes (92) et Siemens Healthineers s’associent pour optimiser la performance imagerie de l’établissement.

Protocoles de coopération : une prime mensuelle pour les manipulateurs impliqués !
09/09/2019 : Un décret paru au Journal Officiel du 8 septembre 2019 institue une prime pour les manipulateurs impliqués dans les protocoles de coopération. Cela constitue le premier acte de reconnaissance gouvernemental pour ces professionnels souhaitant étendre leur champ de compétences.

Bilan mitigé pour la radioprotection en secteur médical, selon l'ASN
28/04/2014 : A l'occasion de son bilan sur l'état de la radioprotection en France, l'Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) a fait le point sur l'utilisation des pratiques ionisantes dans le domaine médical. Si des améliorations sont constatées dans nombreux secteurs, des retards sont encore à déplorer dans le management de la qualité ou dans l'application de la réglementation, si bien que la radioprotection est de plus en plus présente dans le manuel de certification HAS.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Jour de grève pour les manipulateurs d'électroradiologie !
20/01/2020 : Ce mardi 21 janvier 2020 est jour de grève pour les manipulateurs d’électroradiologie. Pour faire entendre leur ras-le-bol, ils manifesteront partout en France et imposeront un service minimum dans les unités de radiologie des hôpitaux.