Vous êtes dans : Accueil > Actualités > IRM > LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?

MARDI 05 MAI 2015 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

IRM contraste

Une étude publiée dans la revue Radiology, suggère que certains produits de contraste utilisés en IRM peuvent rester dans le cerveau pendant des années, mais que les effets à long terme sont inconnus.


Le Gadolinium est-il dangereux à long terme ?
«Nous avons maintenant des preuves claires que l'administration de différents agents de contraste à base de gadolinium entrainent une accumilation résiduelle de cette substance dans le cerveau», déclare le Pr Emanuel Kanal, Directeur des services de radiologie et de neuroradiologie du Pittsburgh University Medical Center. «Ce que nous ne savons toujours pas est la signification clinique, le cas échéant, de cette observation." La molécule de gadolinium seule peut être toxique. Présent dans les agents de contraste, il est lié à une molécule appelée agent de chélation, qui commande la distribution du gadolinium dans le corps. La sécurité d'un produit de contraste en IRM est donc soumise à la persistance de cette liaison dans les résidus. Trois études publiées dans Radiology soulèvent de nouvelles questions sur les concentrations résiduelles de gadolinium dans le cerveau des patients sans antécédents de néphropatie.


Des résidus de produit de contraste dans le cerveau
Les chercheurs de l'école de médecine de l'Université Teikyo à Tokyo, au Japon, ont constaté que même chez les patients sans insuffisance rénale sévère, l'administration de l'agent de contraste à base de gadolinium provoque l'accumulation de gadolinium dans le cerveau. Des tissus cérébraux de cinq patients autopsiés qui avaient subi plusieurs examens par IRM de contraste à base de gadolinium et cinq patients sans antécédents de gadolinium ont été comparés. Du Gadolinium dans des quantités significatives a été détecté dans tous les échantillons du groupe de contraste. Ces résultats corroborent les résultats d'une étude de la Mayo Clinic publiée en Mars 2015, qui a montré des dépôts résiduels de gadolinium dans le cerveau post-mortem de 13 patients qui avaient subi au moins quatre examens IRM de contraste à base de gadolinium. Aucune de ces études n'a été en mesure de déterminer si le gadolinium résiduel était sous forme libre ou chélaté.


Le Gadolinium macrocyclique, mieux que le linéaire
Il existe deux catégories structurellement distinctes d'agents de contraste à base de gadolinium: linéaire et macrocyclique. Dans la structure macrocyclique, le gadolinium est lié plus étroitement à l'agent chélatant et, par conséquent, moins susceptibles de libérer du gadolinium libre dans le corps. Les études précédentes étaient axée uniquement sur des agents de contraste à gadolinium linéaire. Une troisième étude, du Heidelberg University Medical Center, en Allemagne, suggère que la structure moléculaire de l'agent de contraste peut jouer un rôle dans le résidu de gadolinium. Les chercheurs allemands ont examiné rétrospectivement deux groupes de 50 patients qui avaient subi au moins six examens par IRM avec l'utilisation exclusive d'un agent de contraste à base de gadolinium linéaire ou macrocyclique. Ils ont constaté une augmentation de l'intensité du signal IRM dans des régions spécifiques du cerveau dans le groupe linéaire, mais pas dans le groupe macrocyclique.


Sur la base de ces résultats, le Dr Kanal souligne que les médecins devraient prendre en considération les risques inconnus des résidus de gadolinium au moment de déterminer le type et la quantité d'agent de contraste à administrer. "Les agents de contraste à base de gadolinium sont extrêmement utiles pour les patients à travers le monde et ce depuis des décennies", conclut-il. "Nous ne pouvons pas priver inutilement nos patients des informations crucialesfournies par le contraste au gadolinium en IRM. Mais nous ne pouvons pas ignorer ces nouvelles découvertes et continuer à les prescrire comme nous l'avons fait jusqu'à présent, sans changement ".

Bruno Benque


toshiba

L'IRM de diffusion pour évaluer l'élasticité des tissus hépatiques
15/06/2017 : Il est désormais possible de caractériser des lésions du foie à partir de leurs propriétés élastiques estimées virtuellement à partir de l’IRM de diffusion. Une étude menée par le CEA et publiée dans la revue Radiology montre qu’elle est une alternative à l’élastographie par IRM conventionnelle dans ce cas. 

Participez à une expérience inédite : le Brain Project
08/06/2017 : Le Brain Project est une série d’expériences où un sujet fait l‘objet d’une IRM du cerveau alors qu’il est soumis à la vision de plusieurs œuvres d’Op Art peintes par Youri Messen-Jaschin. Le Pr Bogdan Draganski (CHUV) espère ainsi mettre à sour de nouveaux axes de traitement pour les maladies psychiques.

MR THEATER, le cinéma immersif de l'IRM
07/06/2017 : Précurseur de technologies innovantes en IRM, Toshiba Medical est aujourd'hui à la pointe des solutions favorisant le bien-être des patients. MR THEATER, le cinéma immersif de l'IRM est le dernier né de la série.

Actualités du parc IRM français en mai 2017
30/05/2017 : Dans le cadre de notre revue des nouveaux projets d’installations d’IRM sur le territoire français, présentation des acquisitions réalisées ou à venir à Orléans, Troyes et Ambérieu.

L'utilisation du gadolinium ne sera pas limitée aux États-Unis
24/05/2017 : La Food and Drug Administration (FDA) américaine a communiqué, le 22 mai 2017, les résultats de sa réflexion sur les effets du gadolinium sur le cerveau. Elle prend le parti de ne pas limiter, pour l’instant, l’utilisation de GBCA pour l’instant.

Un biocapteur IRM pour identifier le pH des cellules
15/05/2017 : L’IRM pourrait voir ses applications s’étendre vers une imagerie du pH des tissus. C’est ce que suggère une étude publiée dans la revue NMR in Biomedicine dans laquelle l’acide zymonique jouerait le rôle de biomarqueur.

Les bienfaits de la perte de poids sur les cartilages du genou
04/05/2017 : Une étude publiée dans la revue Radiologie montre qu’une stratégie thérapeutique individualisée peut ralentir la dégénérescence des structures cartilagineuses du genou ces les sujets en surpoids et obèses. Cette évolution a été observée par IRM sur un panel de patients américains.

Le plus puissant aimant clinique en route vers Saclay
03/05/2017 : Le super-aimant qui fera fonctionner la future modalité d’IRM clinique de 11,7T en cours de fabrication dans les laboratoires de Neurospin, partira le 4 mai 2017 des anciennes usines Alstom de Belfort, où il a été conçu, vers Saclay.

Actualité du parc IRM français
26/04/2017 : Dans le cadre de notre revue des nouveaux projets d’installations d’IRM, présentation des acquisitions réalisées dernièrement à Caen, St-Denis-de-la-Réunion, Fort-de-France et Nevers.

Actualités du parc IRM français
22/03/2017 : Dans le cadre de notre revue des nouveaux projets d’installations d’IRM, présentation des acquisitions réalisées dernièrement à Etampes, Lannion et Calais.


Actu des start-up: l'iPEPS, partenaire santé majeur de Station F
21/06/2017 : En devenant le partenaire santé majeur de Station F, l’iPEPS, incubateur de start-up de l’Institut du Cerveau et de la Moëlle épinière, s’offre de nombreuses opportunités de développer ses programmes medtech et e-santé.

ASN: publication du guide N°32 relatif aux installations de médecine nucléaire
21/06/2017 : L’Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) a publié, le 20 juin 2017, le guide N°32 relatif aux règles techniques de conception, d’exploitation et de maintenance des installations de médecine nucléaire. Ce guide fait suite à une consultation lancée en 2016.

UniHA référence un système de détection des rayons X pour les blocs opératoires
20/06/2017 : Avec son dispositif AFF’X, TC Medical permet répondre à la norme NF15-160 dans les blocs opératoires en activant un signal lumineux à la mise sous tension de l’amplificateur de brillance et lorsque celui-ci émet des rayons X. UniHA avaient de référencer ce matériel.

Enquête internationale sur l'évolution des relations radiologue-patient
20/06/2017 : Selon une enquête menée auprès de radiologues internationaux par la RSNA, les pratiques radiologiques évoluent vers plus de convivialité entre les praticiens et les patients. Si le temps et la charge de travail sont des freins à cette évolution, les réseaux sociaux pourraient améliorer sensiblement la communication radiologue/patient.

Actu des start-up: un allié de poids pour le fonds BioMedTech
19/06/2017 : Guerbet annonce avoir signé une prise de participation d'un montant de quinze millions d'euros dans le fonds FPCI BioMedTech, géré par Truffle Capital, spécialiste de l'investissement dans des startup développant des technologies et produits de rupture dans le secteur des sciences de la vie.  

Save the date: ML-CTO, le référence pour l'occlusion coronaire chronique
19/06/2017 : Le congrès hyperspécialisé de cardiologie interventionnelle ML-CTO, dédié à la prise en charge de l’occlusion coronaire chronique, se tiendra cette année encore à Nice, du 29 juin au 1er juillet. Les professionnels paramédicaux y sont pour la première fois conviés.

Combien d'aiguilles pour le traitement de la tendinopathie calcifiée ?
16/06/2017 : Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, le type de procédure interventionnelle sous échographie utilisée pour traiter les calcifications des épaules devrait être adapté au type de calcification. Faut-il adopter une technique d’infiltration à une, ou deux aiguilles ?

L'IRM de diffusion pour évaluer l'élasticité des tissus hépatiques
15/06/2017 : Il est désormais possible de caractériser des lésions du foie à partir de leurs propriétés élastiques estimées virtuellement à partir de l’IRM de diffusion. Une étude menée par le CEA et publiée dans la revue Radiology montre qu’elle est une alternative à l’élastographie par IRM conventionnelle dans ce cas. 

Enterprise Imaging / Engage Suite : une efficacité redoutable !
14/06/2017 : Le Service d'imagerie de la Clinique du sport de Mérignac a choisi le tandem Enterprise Imaging / Engage Suite pour optimiser son important workflows d'examens radiologiques. Le Dr Nicolas Poussange, que nous avons rencontré, ne tarit pas d'éloges sur ce système qui sera complété bientôt par un portail patient.

Un nouvel espoir de procréer grâce à l'embolisation des fibromes utérins
13/06/2017 : L’embolisation partielle des fibromes utérins pourrait devenir le traitement de première intensifn pour les femmes qui souhaitent procréer. C’est ce qu’a montré une étude portugaise publiée dans la revue Radiology.


LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Combien d'aiguilles pour le traitement de la tendinopathie calcifiée ?
16/06/2017 : Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, le type de procédure interventionnelle sous échographie utilisée pour traiter les calcifications des épaules devrait être adapté au type de calcification. Faut-il adopter une technique d’infiltration à une, ou deux aiguilles ?

LE DACS, UN FACTEUR DE QUALITÉ DE LA PRISE EN CHARGE RADIOLOGIQUE
21/10/2015 : Dans le cadre des Journées françaises de Radiologie 2015, Bayer HealthCare, acteur majeur en radiologie, et C2i Santé, leader national en solutions de radioprotection et physique médicale, ont présenté leur collaboration pour guider les professionnels de santé dans le suivi de la dosimétrie patient. Les fonctionnalités de la solution DACS (Dosimetry Archiving and Communication System) Radimetrics, ont également fait l’objet d’un retour d’expérience.

Dévalorisation des actes de radiologie : l'UNCAM a tranché
30/01/2017 : Comme l'on pouvait s'y attendre, l'Assurance maladie a tranché, par la faute de négociations non abouties avec les syndicats de radiologues, sur la nouvelle valorisaion des actes de radiologie. Le modificateur Z est supprimé et les forfaits techniques perdent 2% à compter du premier trimestre 2017.

Enquête internationale sur l'évolution des relations radiologue-patient
20/06/2017 : Selon une enquête menée auprès de radiologues internationaux par la RSNA, les pratiques radiologiques évoluent vers plus de convivialité entre les praticiens et les patients. Si le temps et la charge de travail sont des freins à cette évolution, les réseaux sociaux pourraient améliorer sensiblement la communication radiologue/patient.

Enterprise Imaging / Engage Suite : une efficacité redoutable !
14/06/2017 : Le Service d'imagerie de la Clinique du sport de Mérignac a choisi le tandem Enterprise Imaging / Engage Suite pour optimiser son important workflows d'examens radiologiques. Le Dr Nicolas Poussange, que nous avons rencontré, ne tarit pas d'éloges sur ce système qui sera complété bientôt par un portail patient.

L'IRM de diffusion pour évaluer l'élasticité des tissus hépatiques
15/06/2017 : Il est désormais possible de caractériser des lésions du foie à partir de leurs propriétés élastiques estimées virtuellement à partir de l’IRM de diffusion. Une étude menée par le CEA et publiée dans la revue Radiology montre qu’elle est une alternative à l’élastographie par IRM conventionnelle dans ce cas. 

RS80A Prestige : L'ECHOGRAPHE INTELLIGENT
24/03/2015 : La gamme d'échographes produits par Samsung s'est enrichie, en septembre 2014, de la version « Compact » de l’échographe premium RS80A, déjà plébiscitée par nombre de praticiens. Le constructeur proposera, à partir de mai 2015, une version « Prestige » de ce même RS80A, qui équipera le modèle antérieur d’outils intelligents d’aide au diagnostic.  

UniHA référence un système de détection des rayons X pour les blocs opératoires
20/06/2017 : Avec son dispositif AFF’X, TC Medical permet répondre à la norme NF15-160 dans les blocs opératoires en activant un signal lumineux à la mise sous tension de l’amplificateur de brillance et lorsque celui-ci émet des rayons X. UniHA avaient de référencer ce matériel.

ASN: publication du guide N°32 relatif aux installations de médecine nucléaire
21/06/2017 : L’Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) a publié, le 20 juin 2017, le guide N°32 relatif aux règles techniques de conception, d’exploitation et de maintenance des installations de médecine nucléaire. Ce guide fait suite à une consultation lancée en 2016.