Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Imagerie ostéo-articulaire > Henri Guerini : « Ne touchez pas à l'acte intellectuel ! »

Henri Guerini : « Ne touchez pas à l'acte intellectuel ! »

LUNDI 27 JANVIER 2014 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

 

L’avenant 8 à la convention médicale signé à l’automne 2012 entre la CNAM et les syndicats de praticiens, a donné naissance à l'URF. Nous avons rencontré le Dr Henri Guerini, Président de cette association de radiologues, l'un des instigateurs de la fronde qui a suivi l'annonce de ce qu'il considère comme une injustice.

 

Dr Henri Guerini

 

Les baisses successives de la valorisation des actes d'imagerie ont fait grincer quelques dents ces derniers temps. Le fameux « Avenant 8 » à la convention médicale a en effet fortement impacté les radiologues, ainsi que les biologistes, les stigmatisant par rapport aux autres spécialités.

 

L'avenant 8, événement fondateur de l'URF

A l'annonce de cette convention tarifaire, une pétition a été lancée au printemps 2013 auprès des radiologues, sous l'impulsion du Dr Henri Guerini et du Dr David Petrover, recueillant en quelques semaines plus de 2 000 signatures. Devant cet engouement, les deux praticiens décidèrent de créer une association, l'Union des Radiologues de France (URF). « Nous ne sommes pas un syndicat, tient à préciser Henri Guerini, désormais président de l'URF, nous sommes une association dont le but est de rassembler nos confrères devant ce que nous considérons comme une injustice qui, à terme, impactera gravement la qualité des actes par l’augmentation des cadences et le développement d’une radiologie Low-cost. »

« La radiologie a été stigmatisée ! »

Le mécontentement s’est ensuite matérialisé, dès l'été 2013 par une action menée par la SIMS (société d’imagerie musculo-squelettique), qui déposa un référé en urgence auprès du conseil d’État. « Nous nous sommes beaucoup impliqués pour aider la Société d'Imagerie musculo-squelettique que nous soutenons. La SIMS a d’abord tenté d’interpeller la CNAM sur la baisse injustifiée de l’acte intellectuel d’IRM ostéo-articulaire, sans résultat. Elle a donc dans un premier temps, au coté de centaines de radiologues, engagé le référé, pour lequel elle a été déboutée. L'action se place aujourd'hui sur le fond, et le conseil d’État est en train de l'examiner ». « Baisser l’acte intellectuel en IRM est une insulte à la profession. Il n’y a aucune justification à cela puisque le forfait technique censé tenir compte de l’évolution du cout du matériel ne cesse de baisser d’année en année. Qui oserait baisser la valeur de l’acte intellectuel d’une consultation de spécialiste ? Cela a pourtant été signé pour la radiologie.» Sur le fond et de manière plus générale, l’URF n'accepte pas que la radiologie soit représentée comme un réservoir dans lequel on peut puiser sans fin pour soi-disant financer les autres spécialités. « La radiologie a été purement et simplement stigmatisée dans l'avenant 8 ! »

Participer aux nouvelles négociations

Henri Guerini et David Petrover étaient assez remontés à l'époque de la parution de ces baisses, devant « le silence du G4 qui n’avait pas condamné la signature de cet avenant par les syndicats transversaux censés représenter toutes les spécialités (CSMF, SML) ». Depuis, le dialogue parait renoué, la FNMR, lors d'un débat au cours des JFR 2013, semblant ne plus accepter la moindre baisse de la nomenclature. « Depuis que la SFR nous a permis de nous exprimer lors des JFR2013, les discussions sur la valorisation des actes semblent avoir repris et nous comptons faire entendre la voie de l’URF, conclut Henri Guerini. Nous espérons que l’année 2014 soit favorable à la radiologie et nous espérons beaucoup de l’action au conseil d’État qu’a menée la SIMS et 400 radiologues, car il s’agit du premier sursaut de la profession. »

L’URF entend continuer à être le poil à gratter de la profession, dans une affaire qui impacte un grand nombre de radiologues publics et privés.

 

 

Bruno Benque


Irrégularités corticales fémorales bénignes chez les jeunes sportifs
16/06/2020 : Les lésions osseuses sur la partie distale du fémur sont une découverte courante mais bénigne à l'IRM chez les jeunes skieurs alpins de compétition. Selon une étude publiée dans la Revue Radiology, ces lésions ne doivent pas être confondues avec des affections plus graves et sont en faveur d'une limitation d'explorations complémentaires invasives.

Formation : maitriser l'échographie des urgences ostéo-articulaires
19/11/2019 : L’échographie des urgences ostéo-articulaires a des spécificités qu’il est nécessaire de maîtriser afin d’intégrer cette technologie dans un arbre décisionnel de qualité. Dans ce cadre, Forcomed propose une quatrième édition de formation sur ce thème en mars 2020.

Radiopédiatrie: identifier les fractures lombaires avec l'ostéodensitométrie
05/04/2017 : L'ostéodensitométrie pourrait remplacer la radiographie lombaire de profil pour explorer les fractures vertébrales en radiopédiatrie. C'est ce que montre une étude britannique incluant 250 enfants et publiée dans la revue European Radiology.

Une modalité d'imagerie miniature pour les dentistes
23/03/2017 : Les technologies d’imagerie dentaire sont, elles aussi, en progression constante. C’est ainsi qu’un scanner intra-oral de 183 grammes est proposé aux dentistes par Planmeca.

Étude sur le burn-out chez les radiologues américains
09/01/2017 : Une enquête sur le burn-out chez les radiologues américains a été présentée lors du dernier congrès de la RSNA. Elle a mis en lumière la prévalence de ce syndrome dans la pratique privée, alors que les seniors sont, semble-t-il, les moins touchés.

Modéliser le rachis en 3D avec BIOMOD 3D
20/09/2016 : BIOMOD 3D sera une des attractions du stand DMS Apelem lors des JFR 2016. Nous avons rencontré Frédéric Coutin, distributeur exclusif de ce système de modélisation du rachis en 3D.

EOS, technologie innovante en Corée du Sud
17/02/2016 : EOS poursuit son développement en obtenant le statut de technologie innovante en Corée du Sud, après les AMM obtenues aux USA, au Japon et en Union Européenne.  

L'IMAGERIE OSTÉO-ARTICULAIRE AU CENTRE DU FUTUR INSTITUT LOCOMOTEUR DE L'OUEST
09/12/2015 : Les patients du bassin rennais pourront compter, à partir du 4ème trimestre 2016, sur le nouvel Institut Locomoteur de l’Ouest au sein duquel pourront intervenir 60 radiologues de la région.  

La chirurgie du ménisque favoriserait l'arthrose du genou
05/12/2014 : Le Dr Roemer a donné une conférence remarquée lors du RSNA 2014. Il a décrit à cette occasion une étude dans laquelle le suivi IRM de patients opérés d'un ménisque montrait des images d'un développement plus rapide d'arthrose, comparés à ceux ayant satisfait à un traitement conservateur.

Henri Guerini : « Ne touchez pas à l'acte intellectuel ! »
27/01/2014 :   L’avenant 8 à la convention médicale signé à l’automne 2012 entre la CNAM et les syndicats de praticiens, a donné naissance à l'URF. Nous avons rencontré le Dr Henri Guerini, Président de cette association de radiologues, l'un des instigateurs de la fronde qui a suivi l'annonce de ce qu'il considère comme une injustice.  


Une plateforme de post-traitement commune pour un groupe de modalités hétérogènes
09/04/2021 : En référençant la solution Myrian®, Le groupe Vidi met à disposition de ses adhérents une plateforme de post-traitement capable d’incrémenter des images venues de nombreuses et hétérogènes modalités.

Le scanner 4D pour évaluer les flux du système hépatique
09/04/2021 : L’exploration dynamique pré-opératoire du système vasculaire hépatique pour les patients atteints d’hypertension portale pourrait âtre réalisée pat TDM 4D. C’est le résultat d’une étude japonaise publiée dans la Revue European Radiology qui propose de visualiser les flux intra-hépatiques ainsi que la direction du flux dans le système porte.

Comprendre l'effet des rayonnements low dose sur l'éthérosclérose
07/04/2021 : L’action des rayonnements à faible dose sur les monocytes et les macrophages essentiellement est responsable de l’amélioration de l’athérosclérose chez la souris. C’est le résultat d’un travail de thèse présenté récemment à l’IRSN.

Participez largement aux nouveaux NRD en mammographie !
07/04/2021 : Dans le cadre de l’élaboration de NRD en mammographie qui rentreraient en cohérence avec la décision ANSM 2020 dédiée, les sociétés représentatives de la discipline lancent une étude complète tant dans l’utilisation des systèmes DR et tomosynthèse que pour les systèmes CR. Votre participation à ce recueil de données est très attendue.

Écosystème de la radiologie : un paradoxe à la française
07/04/2021 : La visioconférence qu’a organisé le SNITEM le 7 avril 2021 nous a permis de faire une revue plutôt optimiste de l’écosystème radiologique français et des nombreuses innovations qu’il génère. Mais, paradoxe français, de nombreux freins institutionnels ou culturels empêchent certains de ces progrès de bénéficier aux populations vivant sur notre territoire.

Le taux de cancer d'intervalle comme critère de pertinence de la tomosynthèse dans le dépistage du cancer du sein
06/04/2021 : Le dépistage du cancer du sein par tomosynthèse réduit le taux de cancers d'intervalle par rapport au dépistage par mammographie numérique, selon une étude publiée dans Radiology. L'étude s'ajoute à un ensemble croissant de preuves soutenant la tomosynthèse comme outil de choix pour le dépistage du cancer du sein mais l’analyse bénéfices-risques n’est pas encore bien établie.

Évaluer l'état général d'un patient à partir de son scanner thoracique
06/04/2021 : Selon une étude publiée dans la Revue Radiology, les informations sur la composition corporelle dérivées des tomodensitométries thoraciques de routine peuvent fournir des informations importantes sur la santé globale des personnes atteintes de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO), notamment sur leur risque de mortalité toutes causes confondues.

Myrian® optimise ses fonctionnalités en neurologie, cardiologie et oncologie notamment
06/04/2021 : La nouvelle version de Myrian® offre de nouvelles fonctionnalités pour la prise en charge de l’AVC, en cardiologie ou en oncologie. Elle a été dévoilée le 1er avril 2021.

Conjoncture économique : les radiologues libéraux ne supporteraient pas de nouvelles baisses tarifaires
02/04/2021 : Dans un contexte économique particulier, les radiologues libéraux ne supporteraient pas de nouvelles baisses de tarification des actes d’imagerie médicale. C’est ce qu’ils font savoir dans un communiqué dans lequel ils donnent les chiffres de leurs revenus moyens des années précédentes.

Leur raison d'être : tisser des liens pour permettre de vivre mieux
01/04/2021 : Tisser des liens durables pour permettre de vivre mieux, tel est la Raison d’être annoncé ces derniers jours par Guerbet. Un slogan élaboré de façon collaborative par de nombreux acteurs de la société.


Le taux de cancer d'intervalle comme critère de pertinence de la tomosynthèse dans le dépistage du cancer du sein
06/04/2021 : Le dépistage du cancer du sein par tomosynthèse réduit le taux de cancers d'intervalle par rapport au dépistage par mammographie numérique, selon une étude publiée dans Radiology. L'étude s'ajoute à un ensemble croissant de preuves soutenant la tomosynthèse comme outil de choix pour le dépistage du cancer du sein mais l’analyse bénéfices-risques n’est pas encore bien établie.

Évaluer l'état général d'un patient à partir de son scanner thoracique
06/04/2021 : Selon une étude publiée dans la Revue Radiology, les informations sur la composition corporelle dérivées des tomodensitométries thoraciques de routine peuvent fournir des informations importantes sur la santé globale des personnes atteintes de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO), notamment sur leur risque de mortalité toutes causes confondues.

Écosystème de la radiologie : un paradoxe à la française
07/04/2021 : La visioconférence qu’a organisé le SNITEM le 7 avril 2021 nous a permis de faire une revue plutôt optimiste de l’écosystème radiologique français et des nombreuses innovations qu’il génère. Mais, paradoxe français, de nombreux freins institutionnels ou culturels empêchent certains de ces progrès de bénéficier aux populations vivant sur notre territoire.

Un guide pour bien se repérer dans l'offre commerciale d'IA appliquée à l'imagerie médicale
23/03/2021 : L’Intelligence Artificielle appliquée à l’imagerie médicale, fait naître de nombreuses possibilités d’amélioration de la pratique radiologique. L’offre commerciale devient abondante et il est difficile de l’évaluer précisément. C’est dans cet optique qu’une équipe de chercheurs a publié, dans la Revue European Radiology, un guide pour aider les radiologues et décideurs à prendre des décisions éclairées dans ce domaine.

Nouveau produit de contraste en IRM : résultats positifs sur la tolérance et l'efficacité diagnostique
24/03/2021 : Le Gadopiclenol, nouveau produit de contraste en IRM, vient de faire l’objet de deux études montrant son efficacité diagnostique et sa tolérance. Son profil pharmaceutique est identique chez les adultes et les enfants.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Comprendre l'effet des rayonnements low dose sur l'éthérosclérose
07/04/2021 : L’action des rayonnements à faible dose sur les monocytes et les macrophages essentiellement est responsable de l’amélioration de l’athérosclérose chez la souris. C’est le résultat d’un travail de thèse présenté récemment à l’IRSN.

Pose de PICC-Line par les manipulateurs : le protocole de coopération est validé par Arrêté
09/03/2021 : Le protocole de coopération permettant au manipulateur d’électroradiologie d’intervenir pour la pose de PICC-Line vient de faire l’objet d’un Arrêté du Ministère des Solidarités et de la Santé. Les délais de prise en charge des patients, notamment en oncologie, devraient en bénéficier significativement.

Injection iodée : un risque surestimé pour les insuffisants rénaux selon les sociétés savantes américaines
21/01/2020 : Le risque d'administrer des produits de contraste iodés intraveineux aux patients présentant une fonction rénale réduite a été surestimé, selon de nouvelles déclarations consensuelles de l'American College of Radiology (ACR) et de la National Kidney Foundation (NKF), publiées dans la revue Radiology. Elles recommandent de distinguer deux types de réactions.

Myrian® optimise ses fonctionnalités en neurologie, cardiologie et oncologie notamment
06/04/2021 : La nouvelle version de Myrian® offre de nouvelles fonctionnalités pour la prise en charge de l’AVC, en cardiologie ou en oncologie. Elle a été dévoilée le 1er avril 2021.