Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Radioprotection > L'IRSN veille sur les acteurs de la radiologie interventionnelle

L'IRSN veille sur les acteurs de la radiologie interventionnelle

JEUDI 16 JANVIER 2014 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

 

Au travers d'un dossier très documenté, l'IRSN nous propose, dans son magazine mensuel "Repères", une synthèse de ce qui se fait de mieux en matière de prévention en radiologie interventionnelle. Ce dossier nous donne l'occasion de mieux apprécier les domaines d'intervention de cet Institut au service des personnels et des patients, et de faire de la prospective sur ce que sera demain la prise en compte du risque radiologique dans cette discipline.

 

Artère hépatique

 

Le magazine mensuel de l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN), "Repères", propose dans sa nouvelle édition, un dossier sur l'exposition des patients en radiologie interventionnelle. Cette discipline, en progression constante, y est traitée de façon exhaustive, l'évaluation des risques pour les patients, ainsi que pour des personnels pas toujours sensibilisés aux dangers auxquels ils sont soumis, étant au cœur du propos.

Une progression de 30% en 3 ans !

Au delà des informations de base que chaque acteur de la radiologie possède déjà, ce dossier nous donne quelques données chiffrées intéressantes. On remarque ainsi que 545 000 actes de radiologie interventionnelle (RI) ont été pratiqués en 2009, en progression de 30% depuis 2007. On comprend dès lors mieux pourquoi cette discipline fait l'objet, depuis quelques années, d'une surveillance accrue de l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN). Depuis que celle-ci a instauré l'obligation des signalements d'événements significatifs en 2005, elle en a enregistré 1 681 entre 2007 et 2011, la RI n'étant concernée qu'à hauteur de 2%. L'IRSN intervient d'ailleurs en aval de ces déclarations, des experts de cette institution apportant leur expertise dans la prise en charge médicale des radiopathologies.

Des cellules souches pour traiter les radiopathologies

Les événements significatifs rapportent, la plupart du temps, l'apparition de lésions cutanées engendrées par des procédures trop irradiantes et trop longues. "Repères" nous apprend que, pour traiter la forme la plus sévère de ces brûlures radiologiques, la chirurgie pourrait, à terme, être assistée de l'injection de cellules souches. Mais il est nécessaire, désormais, d'optimiser les doses reçues par les patients, en évaluant plus formellement le rapport bénéfice-risque de la pratique de la RI. Et déjà, à l'instar de ce qui se fait couramment en radiologie conventionnelle et au scanner, des niveaux de référence en interventionnel (NRI) sont accumulés depuis quelques années de façon informelle, annonçant la prochaine publication de seuils de doses à ne pas dépasser pour chaque type de procédure.

La prévention des risques en RI est donc l'affaire de tous les acteurs de la discipline, praticiens, paramédicaux, institutionnels, auxquels sont associés les industriels, dont les techniciens suivent des formations au sein de l'IRSN, et qui sont à l'origine d'innovations technologiques susceptibles de réduire les doses administrées, ou d'en mesurer et analyser les dangers via des outils informatiques dédiés. Le magazine "Repères" est accessible ici.

 

Bruno Benque


toshiba

Surirradiés d'Épinal: nouvelle condamnation du physicien médical
16/11/2018 : L'un des protagonistes de l'affaire des surirradiés d'Épinal vient d'être condamné de vant le tribunal correctionnel de Paris pour des faits antérieurs à ladite affaire.

Le Président de la République nomme un nouveau Président pour l'ASN
14/11/2018 : L'Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) a un nouveau président depuis le 13 novembre 2018, en la personne de Bernard Doroszcuk, qui succède à Pierre-Franck Chevet, en fin de mandat.

La Norme NFC 15-160 new look est parue !
26/09/2018 : L'AFNOR vient de publier la nouvelle Norme NFC 15-160, qui regroupe les dispositions relatives aux installations radiologiques médicales, et qui a fait l'objet d'une mise à jour après une consultation publique.

Deux guides AFPPE de formation à la radioprotection approuvés par l'ASN
19/09/2018 : L'AFPPE vient d'obtenir l'approbation de l'ASN pour les guides dédiés à la formation à la radioprotection des personnes exposées aux rayonnements ionisants qu'elle a élaborés, dont un en collaboration avec l'AFTMN.

L'ASN formalise ses attentes relatives à la justification et à l'optimisation des expositions
09/08/2018 : En publiant l'Avis du 24 juillet 2018, l'ASN valide son deuxième plan pour la maîtrise des doses patients. Information des prescripteurs, nouvelle stratégie de formation des acteurs ou interopérabilité des PACS et des DACS sont les thèmes phares de ce document.

JFR 2018: l'ASN communiquera sur les évolutions réglementaires
03/08/2018 : Alors que le contexte réglementaire a évolué significativement ces derniers mois en matière de gestion du risque ionisant, l'ASN organisera des mini-conférences d'information et des échanges, à l'occasion des JFR 2018.

Un DACS régional se profile en Île-de-France
04/07/2018 : Medsquare vient de remporter l’appel d’offres dosimétrie patient lancé par l’Institut Curie. Déjà fournisseur de l'AP-HP, il devient, avec la solution RDM, l'intégrateur de la dosimétrie régionale d'Île-de-France.

Le site des formations de l'IRSN fait peau neuve
27/06/2018 : L'offre de formations de l'Institut de Radioprotection et de Sureté Nucléaire (IRSN) dispose désormais d'un nouveau site internet. Ce site est géré par l'ENSTTI.

Radioprotection: un nouveau décret modifie le Code de la Santé publique
14/06/2018 : Le Code de la Santé publique vient de faire l'objet de modifications en matière de radioprotection. Ce texte vient compléter les récentes dispositons législatives prises dans le cadre du Code du travail et qui transposent la DIrective EUratom du 5 décembre 2013.

L'IUCT Toulouse reçoit les Journées scientifiques de Physique médicale 2018
11/06/2018 : Les 57èmes Journées scientifiques de la Physique médicale se tiendront très bientôt à Toulouse. De prestigieux invités internationaux interviendront lors de cet événement qui attend quelques 500 participants.


Surirradiés d'Épinal: nouvelle condamnation du physicien médical
16/11/2018 : L'un des protagonistes de l'affaire des surirradiés d'Épinal vient d'être condamné de vant le tribunal correctionnel de Paris pour des faits antérieurs à ladite affaire.

Le Président de la République nomme un nouveau Président pour l'ASN
14/11/2018 : L'Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) a un nouveau président depuis le 13 novembre 2018, en la personne de Bernard Doroszcuk, qui succède à Pierre-Franck Chevet, en fin de mandat.

Une session en e-learning pour vous perfectionner à l'échographie de l'épaule
14/11/2018 : Une session DPC est organisée par FORCOMED sur le thème de l'échographie de l'épaule, de l'urgence au traitement.

Un projet d'Intelligence Artificielle surdimensionné au Nord de l'Angleterre
13/11/2018 : Sectra met à disposition du consortium Northern Pathology Co-operative (NPP) au Royaume-Uni, sa plateforme d'Intelligence Artificielle pour un projet de mise en commun d'images radiologiques oncologiques pesant quelques 1,2 pétaoctets par an.  

La pose de TAVI complexe en vidéo
13/11/2018 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, en collaboration avec Incathlab, nous vous proposons une session décrivant trois cas de pose de TAVI.

Retour sur l'étude NELSON en faveur du dépistage scanographique du cancer du poumon
12/11/2018 : La deuxième plus importante étude dans le monde traitant du dépistage du cancer du poumon par scanner low dose, baptisée NELSON, marque une avancée significative dans la valeur prédictive de ce type de campagne. Cette étude a été présentée lors de la 19ème World Conference on Lung Cancer (WCLC).  

Les atouts du scanner spectral au sein d'un GHT
09/11/2018 : Le scanner IQON spectral CT Philips du CH de Charleville-Mézières sera, à terme, le pilier de la prise en charge radiologique du GHT N°1 du Grand-Est. Nous avons rencontré le Dr Philippe Cart, Chef du Service de radiologie de cet établissement, pour une évocation des avantages de la technologie spectrale pour la qualité des images produites et la prise en soins des patients, sans compter ses atouts économiques.

Succès probant pour la première conférence virtuelle CHILI
08/11/2018 : La conférence virtuelle organisée récemment par l'ESHIM sur le thème de l'imagerie hybride a connu un succès inattendu. 2 400 participants au total ont été enregistrés pour se former à cette spécialité en plein essor.

Les inscriptions pour l'EuroPCR 2019 sont ouvertes !
08/11/2018 : Les inscriptions pour l'EuroPCR, le congrès majeur européen de cardiologie interventionnelle, sont ouvertes. Cet événement rassemble chaque année plus de 11 000 congressistes.

La charte du médecin radiologue se met à jour
07/11/2018 : Améliorer l'accueil des patients dans les cabinets de radiologie et tenter de simplifier les contraintes administratives des radiologues, sont parmi les objectifs de la charte des médecins radiologues mise à jour récemment par la FNMR.


La radiologie française se dote d'un écosystème national en Intelligence artificielle
04/06/2018 : À l'occasion d'un séminaire sur l'Intelligence artificielle organisé le 2 juin 2018, le Dr Jean-Philippe Masson et le Pr Jean-François Meder ont annoncé la création, par le G4, d'un écosystème national dédié qui utilisera les quelques 500 millions de dossiers radiologiques qu'il traite au quotidien.

Radioprotection des travailleurs: les premiers nouveaux décrets sont parus
05/06/2018 : Les décrets modifiant les règles de radioprotection des travailleurs sont parus ce 4 juin 2018. Parmi les évolutions majeures, l'avènement du Conseiller en radioprotection et la disparition de la fiche de poste.

Les atouts du scanner spectral au sein d'un GHT
09/11/2018 : Le scanner IQON spectral CT Philips du CH de Charleville-Mézières sera, à terme, le pilier de la prise en charge radiologique du GHT N°1 du Grand-Est. Nous avons rencontré le Dr Philippe Cart, Chef du Service de radiologie de cet établissement, pour une évocation des avantages de la technologie spectrale pour la qualité des images produites et la prise en soins des patients, sans compter ses atouts économiques.

Radioprotection: ce qui devrait changer le 1er juillet 2018
30/03/2018 : L'Ordonnance instituant de nouvelles règles en matière de prévention du risque ionisant devrait entrer en vigueur le 1er juillet 2018. Il n'y aura pas, d'après les informations que nous avons recueillies, de révolution. La gestion des professionnels multi-établissements devrait être revue, la fiche d'exposition devrait disparaître et les PCR externes sont appelés à faire place à des OCR certifiés ISO.

Un projet d'Intelligence Artificielle surdimensionné au Nord de l'Angleterre
13/11/2018 : Sectra met à disposition du consortium Northern Pathology Co-operative (NPP) au Royaume-Uni, sa plateforme d'Intelligence Artificielle pour un projet de mise en commun d'images radiologiques oncologiques pesant quelques 1,2 pétaoctets par an.  

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Surirradiés d'Épinal: nouvelle condamnation du physicien médical
16/11/2018 : L'un des protagonistes de l'affaire des surirradiés d'Épinal vient d'être condamné de vant le tribunal correctionnel de Paris pour des faits antérieurs à ladite affaire.

Les avantages du scanner spectral dans un service d'urgences
27/10/2017 : Le scanner spectral IQon de Philips a été installé pour la première fois en Europe à l'hôpital universitaire St-Luc de Bruxelles. Nous avons rencontré le Pr Emmanuel Coche, Chef du service de radiologie, pour un retour d'expérience sur les usages de cette technologie innovante.

LE GUIDE IRSN V4 POUR LES ÉTUDES DE POSTE EST PARU !
02/10/2015 : L'IRSN a publié, le 1er octobre 2015, la quatrième édition de son guide pratique pour la réalisation des études dosimétriques de paste de travail. Ce document apportera aux acteurs de la radioprotection un outil méthodologique afin qu'ils se conforment aux bonnes pratiques, ainsi que des fiches pour les activités médicales spécifiques.

Naissance de DRIM France IA, l'écosystème créé par le Conseil de la Radiologie française
24/10/2018 : L'écosystème français d'Intelligence Artificielle dédié à l'imagerie médicale est créé et s'appelle "DRIM France IA". Le G4 a annoncé sa mise en œuvre lors des JFR 2018.