Vous êtes dans : Accueil > Actualités > IRM > Le suivi IRM des joueurs de tennis en surpoids objective une dégénérescence cartilagineuse accrue des genoux

Le suivi IRM des joueurs de tennis en surpoids objective une dégénérescence cartilagineuse accrue des genoux

JEUDI 19 NOVEMBRE 2020 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Les sports de raquette semblent accélérer la dégénérescence des articulations du genou chez les personnes en surpoids souffrant d'arthrose, selon une étude présentée lors du dernier congrès de la Radiological Society of North America (RSNA). Une surcharge articulaire nocive déclenchant un stress de contact accru sur le ménisque sont des pistes pour expliquer le phénomène.

RSNA

L'arthrose de l'articulation du genou est une cause majeure de douleur et d'invalidité dans le monde, touchant environ 14 millions de personnes rien qu’aux États-Unis. L'excès de poids corporel est un facteur de risque majeur.

Les sports de raquette plus nocifs pour les genoux que le jogging

L'activité physique est recommandée pour les personnes en surpoids, mais, selon le type d'exercice, les articulations du genou peuvent souffrir, ce qui a rarement été étudié par IRM. Dans une étude présentée au RSNA 2019, des chercheurs ont utilisé l’IRM pour évaluer le taux de dégénérescence de l'articulation du genou chez 415 patients en surpoids et/ou obèses, âgés en moyenne de 59 ans, tirés de l'Osteoarthritis Initiative, une cohorte soutenue par les National Institutes of Health, et souffrant d'arthrose légère à modérée.

Les participants à l'étude ont conservé des registres détaillés de leur pratique de six types différents d'activités physiques, notamment les sports de balle, le vélo, le jogging, le vélo elliptique, les sports de raquette et la natation. Les chercheurs ont réalisé des IRM de base, puis ont mesuré les changements dans les genoux des patients sur quatre ans en utilisant le score Whole-Organ Magnetic Resonance Imaging (WORMS) qui, plus il est élevé plus l’articulation dégénère.

Les patients participant régulièrement à des sports de raquette ont vu leur score WORMS augmenter de manière significative, par rapport aux patients utilisant régulièrement le vélo elliptique au cours de la période d'étude. Étonnamment, le score WORMS a également augmenté de manière significative dans le groupe des sports de raquette par rapport au groupe jogging. Les participants aux sports de raquette ont vu une dégénérescence significativement plus grande dans le compartiment du cartilage tibial médian.

Des mouvements latéraux qui peuvent accélérer la dégénescence des structures articulaires du genou

Les participants utilisant le vélo elliptique ont montré les plus petits changements de dégénérescence structurelle sur quatre ans. « Nous avons également constaté que les entraînements utilisant un vélo elliptique étaient associés à une réduction de la progression des défauts globaux de l'articulation du genou et du cartilage, remarque l'auteur principal de l'étude, le Dr Silvia Schirò, de l'Université de Californie à San Francisco et de l'Université de Parme en Parme (Italie). De plus, nos résultats ont montré qu'en comparant différentes activités à faible impact, telles que le vélo, le vélo elliptique et la natation, le vélo elliptique était associé à la plus faible augmentation des sous-scores WORMS en 48 mois. »

La dégénérescence plus rapide des articulations du genou chez les personnes qui ont pratiqué des sports de raquette est probablement due aux mouvements latéraux à grande vitesse inhérents à ces sports, d’après le Dr Schirò. Ces mouvements peuvent affecter le condyle fémoral et le ménisque. « Une grande force latérale exercée au niveau du pied pendant les mouvements latéraux peut entraîner de grands moments d'adduction du genou, qui confère des charges de compression élevées sur le tibia médial et le condyle fémoral », poursuit-elle.

Le badmington ou le tennis en double comme alternative

Les chercheurs théorisent que la mécanique des articulations est altérée chez les personnes en surpoids et obèses, avec une surcharge articulaire nocive déclenchant un stress de contact accru sur le ménisque. Les dommages au ménisque compromettent le coussin protecteur sur le cartilage du genou. « Une activité physique à fort impact avec une charge élevée et des forces de cisaillement élevées peut déclencher et accélérer ce processus, précise le Dr Schirò. De plus, les pratiquants de sports de raquette ont montré une dégénérescence méniscale beaucoup plus importante que le reste du groupe d'étude. »

Les données suggèrent que les personnes en surpoids qui continuent de pratiquer des sports de raquette pourraient ralentir la dégénérescence de leurs genoux en apportant des modifications à leurs activités, telles que le passage à des sports avec des charges de cisaillement moins rapides et plus élevées comme le badminton ou le tennis en double. Cependant, le Dr Schirò souligne que le processus dégénératif est complexe et que la mécanique des articulations est très variable selon le patient. « Il est possible que certaines personnes ayant une force et un contrôle moteur suffisants soient capables de pratiquer ces sports en toute sécurité, conclut-elle. Nos données suggèrent qu'en tant que groupe, les personnes en surpoids et obèses qui pratiquent des sports de raquette courent un risque plus élevé de progression de la maladie. »

Bruno Benque avec RSNA


Nouveau produit de contraste en IRM : résultats positifs sur la tolérance et l'efficacité diagnostique
24/03/2021 : Le Gadopiclenol, nouveau produit de contraste en IRM, vient de faire l’objet de deux études montrant son efficacité diagnostique et sa tolérance. Son profil pharmaceutique est identique chez les adultes et les enfants.

Forme sévère de COVID-19 : des atteintes oculaires identifiées à l'IRM
19/02/2021 : Des chercheurs utilisant l'IRM ont découvert des anomalies significatives dans les yeux de certaines personnes atteintes de COVID-19 sévère, selon une étude publiée dans la revue Radiology. Les résultats de cette étude lancée par la SFNR suggèrent la nécessité d'un dépistage oculaire chez ces patients afin de fournir un traitement et une gestion appropriés des manifestations ophtalmologiques potentiellement graves du COVID-19.

Consensus européen autour de l'imagerie des anomalies congénitales génitales féminines
29/01/2021 : Quelle technologie radiologique et quels protocoles utiliser pour optimiser l’exploration des anomalies congénitales des voies génitales féminines ? L’European Society of Radiology publie, dans le Journal éponyme, des guidelines résultant d’un consensus continental.

La voie olfactive comme porte d'entrée du syndrome respiratoire COVID-19 dans le cerveau ?
25/01/2021 : Une étude récente parue dans le Revue JAMA Neurology émet l’hypothèse que le syndrome respiratoire aigu provoqué par le COVID-19 serait transmis au cerveau par la voie olfactive. L’IRM fonctionnelle évoque en effet des changements au niveau du cortex orbito-frontal notamment.

Anomalies cardiaques décelées à l'IRM chez les patients guéris du COVID-19
13/01/2021 : Le volume extracellulaire dérivé de l'IRM et la souche longitudinale globale 2D pourraient servir de marqueurs de l'atteinte cardiaque chez des patients guéris du COVID-19, sans symptômes cardiaques ni signes cliniques de lésion myocardique. C’est le résultat d’une étude chinoise publiée dans la Revue Radiology.

Le suivi IRM des joueurs de tennis en surpoids objective une dégénérescence cartilagineuse accrue des genoux
19/11/2020 : Les sports de raquette semblent accélérer la dégénérescence des articulations du genou chez les personnes en surpoids souffrant d'arthrose, selon une étude présentée lors du dernier congrès de la Radiological Society of North America (RSNA). Une surcharge articulaire nocive déclenchant un stress de contact accru sur le ménisque sont des pistes pour expliquer le phénomène.

Dispositifs implantables et IRM : une nouvelle évaluation des risques ?
26/10/2020 : Selon une étude publiée dans Radiology: Cardiothoracic Imaging, les examens d’IRM peuvent être effectués en toute sécurité chez les patients porteurs d'appareils cardiaques non compatibles IRM, notamment ceux qui dépendent d’un stimulateur cardiaque ou les sondes d'entrainement abandonnées.

Actualité du parc IRM français en septembre 2020
23/09/2020 : Dans notre série sur l’évolution des installations d’IRM en France, la presse régionale rapporte de nouvelles installations à Créteil, à Montpellier, à Romilly-sur-Seine et à Prades.

L'IRM cardiaque pour sécuriser la reprise des athlètes victimes de myocardite post COVID-19
21/09/2020 : Dans une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’État de l'Ohio (USA) et publiée en ligne dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) Cardiology, l’IRM cardiaque est efficace pour identifier une myocardite due au COVID-19 chez les athlètes et peut aider à déterminer leur reprise de compétition en toute sécurité.

Succès d'audience pour le premier cours d'automne ESOR
07/09/2020 : Ce sont plus de 300 personnes qui ont suivi le premier de la série de cours d’automne organisés en ligne par l’European School of Radiology (ESOR) sur l’IRM abdominale. Prochain numéro le 11 septembre 2020 consacré à) la neuroradiologie.


Une plateforme de post-traitement commune pour un groupe de modalités hétérogènes
09/04/2021 : En référençant la solution Myrian®, Le groupe Vidi met à disposition de ses adhérents une plateforme de post-traitement capable d’incrémenter des images venues de nombreuses et hétérogènes modalités.

Le scanner 4D pour évaluer les flux du système hépatique
09/04/2021 : L’exploration dynamique pré-opératoire du système vasculaire hépatique pour les patients atteints d’hypertension portale pourrait âtre réalisée pat TDM 4D. C’est le résultat d’une étude japonaise publiée dans la Revue European Radiology qui propose de visualiser les flux intra-hépatiques ainsi que la direction du flux dans le système porte.

Comprendre l'effet des rayonnements low dose sur l'éthérosclérose
07/04/2021 : L’action des rayonnements à faible dose sur les monocytes et les macrophages essentiellement est responsable de l’amélioration de l’athérosclérose chez la souris. C’est le résultat d’un travail de thèse présenté récemment à l’IRSN.

Participez largement aux nouveaux NRD en mammographie !
07/04/2021 : Dans le cadre de l’élaboration de NRD en mammographie qui rentreraient en cohérence avec la décision ANSM 2020 dédiée, les sociétés représentatives de la discipline lancent une étude complète tant dans l’utilisation des systèmes DR et tomosynthèse que pour les systèmes CR. Votre participation à ce recueil de données est très attendue.

Écosystème de la radiologie : un paradoxe à la française
07/04/2021 : La visioconférence qu’a organisé le SNITEM le 7 avril 2021 nous a permis de faire une revue plutôt optimiste de l’écosystème radiologique français et des nombreuses innovations qu’il génère. Mais, paradoxe français, de nombreux freins institutionnels ou culturels empêchent certains de ces progrès de bénéficier aux populations vivant sur notre territoire.

Le taux de cancer d'intervalle comme critère de pertinence de la tomosynthèse dans le dépistage du cancer du sein
06/04/2021 : Le dépistage du cancer du sein par tomosynthèse réduit le taux de cancers d'intervalle par rapport au dépistage par mammographie numérique, selon une étude publiée dans Radiology. L'étude s'ajoute à un ensemble croissant de preuves soutenant la tomosynthèse comme outil de choix pour le dépistage du cancer du sein mais l’analyse bénéfices-risques n’est pas encore bien établie.

Évaluer l'état général d'un patient à partir de son scanner thoracique
06/04/2021 : Selon une étude publiée dans la Revue Radiology, les informations sur la composition corporelle dérivées des tomodensitométries thoraciques de routine peuvent fournir des informations importantes sur la santé globale des personnes atteintes de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO), notamment sur leur risque de mortalité toutes causes confondues.

Myrian® optimise ses fonctionnalités en neurologie, cardiologie et oncologie notamment
06/04/2021 : La nouvelle version de Myrian® offre de nouvelles fonctionnalités pour la prise en charge de l’AVC, en cardiologie ou en oncologie. Elle a été dévoilée le 1er avril 2021.

Conjoncture économique : les radiologues libéraux ne supporteraient pas de nouvelles baisses tarifaires
02/04/2021 : Dans un contexte économique particulier, les radiologues libéraux ne supporteraient pas de nouvelles baisses de tarification des actes d’imagerie médicale. C’est ce qu’ils font savoir dans un communiqué dans lequel ils donnent les chiffres de leurs revenus moyens des années précédentes.

Leur raison d'être : tisser des liens pour permettre de vivre mieux
01/04/2021 : Tisser des liens durables pour permettre de vivre mieux, tel est la Raison d’être annoncé ces derniers jours par Guerbet. Un slogan élaboré de façon collaborative par de nombreux acteurs de la société.


Le taux de cancer d'intervalle comme critère de pertinence de la tomosynthèse dans le dépistage du cancer du sein
06/04/2021 : Le dépistage du cancer du sein par tomosynthèse réduit le taux de cancers d'intervalle par rapport au dépistage par mammographie numérique, selon une étude publiée dans Radiology. L'étude s'ajoute à un ensemble croissant de preuves soutenant la tomosynthèse comme outil de choix pour le dépistage du cancer du sein mais l’analyse bénéfices-risques n’est pas encore bien établie.

Évaluer l'état général d'un patient à partir de son scanner thoracique
06/04/2021 : Selon une étude publiée dans la Revue Radiology, les informations sur la composition corporelle dérivées des tomodensitométries thoraciques de routine peuvent fournir des informations importantes sur la santé globale des personnes atteintes de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO), notamment sur leur risque de mortalité toutes causes confondues.

Écosystème de la radiologie : un paradoxe à la française
07/04/2021 : La visioconférence qu’a organisé le SNITEM le 7 avril 2021 nous a permis de faire une revue plutôt optimiste de l’écosystème radiologique français et des nombreuses innovations qu’il génère. Mais, paradoxe français, de nombreux freins institutionnels ou culturels empêchent certains de ces progrès de bénéficier aux populations vivant sur notre territoire.

Un guide pour bien se repérer dans l'offre commerciale d'IA appliquée à l'imagerie médicale
23/03/2021 : L’Intelligence Artificielle appliquée à l’imagerie médicale, fait naître de nombreuses possibilités d’amélioration de la pratique radiologique. L’offre commerciale devient abondante et il est difficile de l’évaluer précisément. C’est dans cet optique qu’une équipe de chercheurs a publié, dans la Revue European Radiology, un guide pour aider les radiologues et décideurs à prendre des décisions éclairées dans ce domaine.

Nouveau produit de contraste en IRM : résultats positifs sur la tolérance et l'efficacité diagnostique
24/03/2021 : Le Gadopiclenol, nouveau produit de contraste en IRM, vient de faire l’objet de deux études montrant son efficacité diagnostique et sa tolérance. Son profil pharmaceutique est identique chez les adultes et les enfants.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Comprendre l'effet des rayonnements low dose sur l'éthérosclérose
07/04/2021 : L’action des rayonnements à faible dose sur les monocytes et les macrophages essentiellement est responsable de l’amélioration de l’athérosclérose chez la souris. C’est le résultat d’un travail de thèse présenté récemment à l’IRSN.

Pose de PICC-Line par les manipulateurs : le protocole de coopération est validé par Arrêté
09/03/2021 : Le protocole de coopération permettant au manipulateur d’électroradiologie d’intervenir pour la pose de PICC-Line vient de faire l’objet d’un Arrêté du Ministère des Solidarités et de la Santé. Les délais de prise en charge des patients, notamment en oncologie, devraient en bénéficier significativement.

Injection iodée : un risque surestimé pour les insuffisants rénaux selon les sociétés savantes américaines
21/01/2020 : Le risque d'administrer des produits de contraste iodés intraveineux aux patients présentant une fonction rénale réduite a été surestimé, selon de nouvelles déclarations consensuelles de l'American College of Radiology (ACR) et de la National Kidney Foundation (NKF), publiées dans la revue Radiology. Elles recommandent de distinguer deux types de réactions.

Myrian® optimise ses fonctionnalités en neurologie, cardiologie et oncologie notamment
06/04/2021 : La nouvelle version de Myrian® offre de nouvelles fonctionnalités pour la prise en charge de l’AVC, en cardiologie ou en oncologie. Elle a été dévoilée le 1er avril 2021.