Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Scanner > L'étude NELSON promeut le dépistage du cancer du poumon par scanner

L'étude NELSON promeut le dépistage du cancer du poumon par scanner

LUNDI 10 FéVRIER 2020 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le New England Journal of Medicine a publié, dernièrement les résultats de l’étude NELSON sur le dépistage du cancer du poumon chez les fumeurs. Il semble que le scanner low dose puisse significativement réduire le taux de mortalité de ces populations.

NEJM

La question du dépistage par scanner low dose du cancer du poumon est de plus en plus prégnante dans les réflexions des organisations sanitaires.

Une étude sur des fumeurs et anciens fumeurs s’une durée de dix ans

Mais il existe peu de données provenant d'essais randomisés sur la question de savoir si ce dépistage basé sur le volume peut réduire la mortalité par cancer du poumon chez les anciens fumeurs et les fumeurs actuels. L’étude randomisée néerlando-belge NELSON, publiée dans le New England Journal of Medicine en janvier 2020 a rassemblé les données de 13195 hommes (analyse primaire) et 2594 femmes (analyses de sous-groupes) âgés de 50 à 74 ans, fumeurs et anciens fumeurs, qui ont fait l’objet d’un dépistage scanner à T0 (baseline), après 1 an, 3 ans, 5,5 ans et un groupe témoin n’a pas été dépisté du tout. Les chercheurs ont obtenu des données sur le diagnostic du cancer et la date et la cause du décès grâce à des liens avec les registres nationaux aux Pays-Bas et en Belgique, et un comité d'examen a confirmé le cancer du poumon comme cause de décès lorsque cela était possible. Un suivi minimum de 10 ans jusqu'au 31 décembre 2015 a été réalisé pour tous les participants.

Des taux de décès significativement améliorés dans la population dépistée

Chez les hommes, l'adhésion moyenne au dépistage par scanner était de 90,0%. En moyenne, 9,2% des participants sélectionnés ont subi au moins une tomodensitométrie supplémentaire. Le taux global de référence pour les nodules suspects était de 2,1%. À 10 ans de suivi, l'incidence du cancer du poumon était de 5,58 cas pour 1 000 personnes-années dans le groupe de dépistage et de 4,91 cas pour 1 000 personnes-années dans le groupe témoin. D’autre part, la mortalité par cancer du poumon était respectivement de 2,50 décès pour 1 000 personnes-années et de 3,30 décès pour 1 000 personnes-années. Le rapport des taux cumulés de décès par cancer du poumon à 10 ans était de 0,76 dans le groupe de dépistage par rapport au groupe témoin, similaire aux valeurs des années 8 et 9. Chez les femmes, le taux était de 0,67 à 10 ans de suivi, avec des valeurs de 0,41 à 0,52 des années 7 à 9.

Dans cet essai impliquant des personnes à haut risque, la mortalité par cancer du poumon était significativement plus faible chez ceux qui ont subi un dépistage CT volumique que chez ceux qui n'ont subi aucun dépistage. Cette étude semble donc en faveur d’un dépistage organisé du cancer du poumon, à une époque où les modalités ont atteint des niveaux d’irradiation très bas.

Bruno Benque avec NEJM


toshiba

Node-RADS, le nouveau système TDM-IRM pour identifier le stade d'envahissement ganglionnaire
25/02/2021 : Lorsque l’on doit évaluer le stade d’envahissement d’un ganglion secondaire à une tumeur, on a du mal à utiliser des critères pertinents, faute de consensus. Des chercheurs proposent, dans une étude parue dans European Radiology, le système Node-RADS qui utilise l’imagerie Scanner et IRM.

Un algorithme de deep learning pour identifier les lésions précancéreuses par coloscopie virtuelle
23/02/2021 : Selon une étude publiée dans la revue Radiology, un algorithme de deep learning permet de différencier avec précision les polypes colorectaux bénins et prémalins sur les coloscopies virtuelles par scanner. Il pourrait, à terme, améliorer la pertinence du dépistage du cancer colorectal en complément de la lecture radiologique.

Dépistage du cancer du poumon : l'Académie de Médecine dit non au scanner pulmonaire low dose
22/02/2021 : Alors que de nombreux scientifiques reconnaissent le scanner low dose comme un outil pertinent de dépistage du cancer bronco-pulmonaire, l'Académie nationale de Médecine vient de publier un Rapport stipulant le contraire. Elle reconnaît toutefois qu'il pourrait contribuer au bilan de Santé de certains fumeurs.

Le coroscanner recommandé en première intention chez les patients symptomatiques de maladie coronaire
17/02/2021 : Le coroscanner est devenu, il y a quelques années, l’examen de première intention pour l’exploration des artères coronaires. Une présentation réalisée lors du congrès High Tech Live 2021 a confirmé cet intérêt même dans les cas de patients symptomatiques de maladie coronaire.

Scanner du COVID-19 : deux systèmes de classification équivalents
18/01/2021 : Un nouvel article publié dans la revue Radiology: Cardiothoracic Imaging a révélé que la fréquence d'infection au COVID-19 était plus élevée chez les patients classés avec des catégories de classification CO-RADS et RSNA plus élevées. Les résultats peuvent être utiles pour déterminer la probabilité de COVID-19 et homogénéiser les pratiques sur la base du scanner thoracique, en plus des informations cliniques et de la RT-PCR.

Le scanner abdominal mieux que l'IMC pour évaluer le risque cardiovasculaire
04/12/2020 : L'analyse par deep learning des images de tomodensitométrie (TDM) abdominale produit une mesure plus précise de la composition corporelle et permet de dépister plus précisément les pathologies cardiovasculaires par rapport à l'indice de masse corporelle (IMC), selon une étude présentée le 2 décembre lors du congrès virtuel de la RSNA.  

Une mesure quantitative des effets néfastes de la sleeve gastrectomie sur les os des adolescents
27/11/2020 : Selon une étude qui sera présentée lors du congrès annuel de la Radiological Society of North America (RSNA), la sleeve gastrectomie pour de perte de poids chez les adolescents obèses notamment, a des effets néfastes sur les os. La densité osseuse diminue, ce qui est logique, mais le taux de graisse de la moelle osseuse augmente.

Hypertension et diabète : des facteurs favorisant les complications cérébrales du COVID-19
23/11/2020 : Certains patients atteints de COVID-19 présentent un risque plus élevé de complications neurologiques, hémorragies cérébrales ou AVC par exemple, selon une étude présentée lors du congrès de la Radiological Society of North America (RSNA). Les chercheurs ont déclaré que ces découvertes potentiellement mortelles étaient plus fréquentes chez les patients souffrant d'hypertension et de diabète.

Signature d'un partenariat pour la détection des AVC par IA à partir du scanner cérébral
19/11/2020 : En signant un partenariat avec Avicienna.AI, Canon Medical permet aux radiologues d’être alertés en cas d’AVC hémorragique ou ischémique lors d’un scanner cérébral.

Le Mois sans tabac ravive les besoins de scanner low dose pour le dépistage précoce du cancer du poumon
18/11/2020 : En ce mois sans tabac de sensibilisation au cancer du poumon, la FNMR souhaite interpeler les pouvoirs publics sur les avantages que pourrait apporter le scanner low dose pour le dépistage précoce de cette maladie.


L'AP-HP partenaire majeur d'un cursus de formation des ingénieurs du numérique en Santé
05/03/2021 : L’AP-HP est le partenaire principal d’une Majeure de spécialisation dans le domaine de la Santé lancée par l’EPITA, école d’ingénieurs du numérique. Ce cursus permettra de former les ingénieurs qui créeront les dispositifs et les environnements sanitaires de demain.

Les promesses médico-économiques de la globalisation de l'imagerie oncologique
04/03/2021 : La Commission Oncologie du Lancet sur l'imagerie médicale et la médecine nucléaire a présenté, le 4 mars 2021 lors du Congrès européen de radiologie (ECR) 2021, les résultats du tout premier processus global de quantification des ressources d'imagerie et de médecine nucléaire dans le monde, soulignant les inégalités dramatiques dans l'accès à ces ressources. Des avancées sanitaires et économiques substantielles sont attendues dans ce cadre.

Les nouvelles techniques de ponction radiale distale en vidéo
03/03/2021 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, voici un webinar organisé par Incathlab consacré aux nouvelles techniques de ponction radiale distale et des matériels innovants adaptés à cette technique.

Dépistage du cancer du sein : la fréquence des mammographies en question
02/03/2021 : La participation régulière à un dépistage du cancer du sein par mammographie réduit considérablement la mortalité, selon une vaste étude portant sur plus d'un demi-million de femmes, publiée dans la revue Radiology. Le manquement à un dépistage mammographique programmé avant un diagnostic de cancer du sein entrainerait un risque significativement plus élevé de mourir de ce cancer.

Le F.IR.E 2021 se tiendra bientôt sous forme de wébinaire
02/03/2021 : Le congrès FIRE 2021 prendra cette année une forme digitale. Le 9 avril, tout ce qui se fait en termes d’innovation en imagerie interventionnelle sera traité à cette occasion.

Une offre graduée pour le suivi des injecteurs des centres d'imagerie médicale
02/03/2021 : En proposant OptiProtect™ 3S, Guerbet met à disposition des centres d’imagerie médicale une offre graduée pour le suivi de leurs injecteurs. Des options à la carte sont également disponibles.

Une iconographie exhaustive des complications dues à une voie veineuse centrale
01/03/2021 : Les complications engendrées par la présence d’un système de voie veineuses centrale implantable sont nombreuses et décelables en imagerie. Un article publié dans la Revue European Radiology fait une revue iconographique exhaustive de ces complications, tant précoces que tardives.

Aide à la décision en mammographie : le Resah choisit Arterys et iCAD
26/02/2021 : Arterys et iCAD viennent d’annoncer le référencement d’une offre commerciale commune auprès du Resah. Un plus pour l’aide à la décision en mammographie.

Fuite de données de Santé : Dedalus France réagit par communiqué
25/02/2021 : Alors qu’une fuite importante de données de Santé vient d’être divulguée, impliquant l’éditeur Dedalus France, ce dernier annonce par communiqué être pleinement mobilisé pour gérer au mieux de problème.

Node-RADS, le nouveau système TDM-IRM pour identifier le stade d'envahissement ganglionnaire
25/02/2021 : Lorsque l’on doit évaluer le stade d’envahissement d’un ganglion secondaire à une tumeur, on a du mal à utiliser des critères pertinents, faute de consensus. Des chercheurs proposent, dans une étude parue dans European Radiology, le système Node-RADS qui utilise l’imagerie Scanner et IRM.


Dépistage du cancer du sein : la fréquence des mammographies en question
02/03/2021 : La participation régulière à un dépistage du cancer du sein par mammographie réduit considérablement la mortalité, selon une vaste étude portant sur plus d'un demi-million de femmes, publiée dans la revue Radiology. Le manquement à un dépistage mammographique programmé avant un diagnostic de cancer du sein entrainerait un risque significativement plus élevé de mourir de ce cancer.

Fuite de données de Santé : Dedalus France réagit par communiqué
25/02/2021 : Alors qu’une fuite importante de données de Santé vient d’être divulguée, impliquant l’éditeur Dedalus France, ce dernier annonce par communiqué être pleinement mobilisé pour gérer au mieux de problème.

COMMENT PRÉVENIR LA RÉCIDIVE D'ANÉVRISME INTRA-CÉRÉBRAL ?
10/06/2015 : Des protocoles de suivi à 10 ans par angio-IRM pourraient s'avérer nécessaire afin de prévenir les récidives d'anévrisme intracrânien. C'est ce qui ressort d'une étude publiée dans Radiology.

Node-RADS, le nouveau système TDM-IRM pour identifier le stade d'envahissement ganglionnaire
25/02/2021 : Lorsque l’on doit évaluer le stade d’envahissement d’un ganglion secondaire à une tumeur, on a du mal à utiliser des critères pertinents, faute de consensus. Des chercheurs proposent, dans une étude parue dans European Radiology, le système Node-RADS qui utilise l’imagerie Scanner et IRM.

Une iconographie exhaustive des complications dues à une voie veineuse centrale
01/03/2021 : Les complications engendrées par la présence d’un système de voie veineuses centrale implantable sont nombreuses et décelables en imagerie. Un article publié dans la Revue European Radiology fait une revue iconographique exhaustive de ces complications, tant précoces que tardives.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Aide à la décision en mammographie : le Resah choisit Arterys et iCAD
26/02/2021 : Arterys et iCAD viennent d’annoncer le référencement d’une offre commerciale commune auprès du Resah. Un plus pour l’aide à la décision en mammographie.

Optimiser la cotation des actes grâce à un nouveau site web gratuit
03/09/2019 : Le catalogue CCAM est souvent mal employé par les radiologues, ce qui peut engendrer des erreurs de cotations. C'est pout leur venir en aide que le site web gratuit ccam-radiologie.fr a été conçu, afin d'optimiser la facturation de l'activité radiologique.

Une offre graduée pour le suivi des injecteurs des centres d'imagerie médicale
02/03/2021 : En proposant OptiProtect™ 3S, Guerbet met à disposition des centres d’imagerie médicale une offre graduée pour le suivi de leurs injecteurs. Des options à la carte sont également disponibles.

Les durées de conservations des données mises à jour par la CNIL
26/08/2020 : La CNIL a récemment mis à jour son document relatif aux obligations de conservation des données de Santé. Cela concerne, pour l’imagerie médicale, les établissements de Santé, les cabinets de radiologie et les centres pratiquant le dépistage du cancer.