Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Scanner > Somatom X.Cite, une nouvelle expérience en scanographie

Somatom X.Cite, une nouvelle expérience en scanographie

LUNDI 25 NOVEMBRE 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Dans un contexte de montée en puissance des demandes d’examens de scanner, la nouvelle modalité Siemens Somatom X.Cite, qui vient d’être dévoilée le 21 novembre2019 à Zürich, deviendra une référence, tant pour la qualité de l’exploration que de l’amélioration du workflow. La camera FAST3D et le logiciel myExam Companion sont parmi les fonctionnalités les plus innovantes de ce système qui offre une nouvelle expérience en scanographie.

Siemens Healthineers a présenté, le 21 novembre 2019 en avant-première, à l’Hôpital universitaire de Zürich, sa nouvelle modalité de scanner dénommée Somatom X.Cite. Une conférence était organisée à cette occasion au cours de laquelle plusieurs praticiens ayant bénéficié de cette installation depuis quelques mois au sein de leur service ont pu témoigner des progrès qu’elle leur permettait de réaliser dans leur pratique.

Des résultats dosimétriques surprenants

Le premier d’entre eux, le Pr Christoph Stippich, Chef du service de neuroradiologie de l’hôpital universitaire de Zürich, a tout d’abord relevé la réduction significative de dose de rayonnement ionisant qu’il peut obtenir grâce à cette machine. « Lorsque l’on applique le filtre à l’étain (Tin filter) pour l’exploration d’une oreille interne ou d’un sinus, on obtient des CTDI de l’ordre de, respectivement 20 mGy et 4 mGy, ce qui est exceptionnel, a-t-il déclaré en préambule. D’autre part, nous devons souvent traiter des patients en urgence, pour des AVC notamment. Le Somatom X.Cite, couplé au logiciel myExam Companion, nous fait entrer dans une autre dimension en termes de workflow et de rapidité d’analyse des images. »

Les apports diagnostiques de la double énergie

Il faut dire que le post-traitement est réalisé automatiquement, que ce soit pour reconstruire un angiogramme, pour le suivi d’un AVC après thrombectomie ou pour visualiser une perfucion intra-cérébrale. La suite logicielle embarquée dans le Somatom X.Cite permet également d’obtenir des images en double énergie qui sont indexées sur la densité des tissus. Le Pr Stipich a ainsi évoqué un cas d’hémorragie intra-cérébrale post AVC non décelée au scanner conventionnel et révélée par la double énergie. Cette technologie est également indiquée pour réduire de façon significative les artéfacts métalliques ou identifier la compositiondes calcifications.

Un workflow sensiblement amélioré avec myExam Companion

Mais l’automatisation du post-traitement n’est pas la seule source de gain de temps. myExam Companion y contribue largement en attribuant automatiquement le protocole d’acquisition adapté au patient et à l’indication d’examen. Cela est possible tout d’abord grâce à la camera FAST3D située au-dessus du patient qui évalue, lors de son installation, sa taille et son poids. Ensuite, le système enregistre les informations nécessaires à l’orientation clinique de l’examen, par un jeu de questions réponses concernant la présence de métal dans le corps du patient, l’aptitude de celui-ci à retenir sa respiration, l’utilité d’une analyse en double énergie, etc. Le Dr Mathias Nay, de la clinique universitaire d’Erlangen (Allemagne), a mis en lumière l’amélioration du workflow d’examens scanographiques, quelle que soit la région explorée, mais également la qualité des images, tant pour les examens en urgence que pour les pathologies complexes, obtenues avec une dose d’irradiation réduite.

Un statif disposant de fonctionnalités améliorant l’expérience patient

Les erreurs de centrage sont fréquentes lors de l'installlation d'un patient, en particulier la hauteur de celui-ci par rapport au gentry, ce qui peut avoir des conséquences sur la dose de rayonnement qu'il reçoit. Cette installation possède des fonctionnalitésd’ajustement automatique de la hauteur de table à partir des informations recueillies par la camera FAST3D qui réduisent les risques d’erreurs. Elle propose en outre quatre tablettes amovibles situées de chaque côté ainsi que devant et derrière le gantry sur lesquelles le manipulateur peut ajouter les informations utiles pour améliorer le protocole que le système propose, tout en restant proche de son patient. Ce dernier peut ainsi être rassuré et plus détendu, d’autant plus qu’il est installé dans un gantry de 82 cm et qu’il est surveillé tout au long de l’examen en vidéo depuis la console.

Un outil de choix pour la prévention des maladies cardiovasculaires

Nous avons enfin aimé la présentation du Dr Gorka Bastarrika, de l’hôpital universitaire de Navarre à Pampelune, ciblée sur le scanner cardiaque. Il a rappelé que les maladies cardiovasculaires étaient responsables de plus de 40% des décès en Europe, ce qui augmentait significativement les demandes de scanner cardiaque ou de coroscanner. « Dans ce contexte, les fonctionnalités du Somatom X.Cite associées à myExam Companion sont tout à fait appropriées pour assurer ce surcroît d’examens tout en gardant un haut degré de qualité, a-t-il précisé. Les images obtenues pour la visualisation précise des artères coronaires et des cavités cardiaques, l’identification d’éventuelles calcifications, ainsi que, notamment, l’étude de la lumière artérielle à l’intérieur d’un stent sont très précises et faciles à post-traiter, tout en optimisant la dose de rayonnement ionisant absorbée par le patient. »

Au final, les innovations majeures apportées par le scanner Somatom X.Cite, à savoir la filtration à l’étain, la camera FAST3D et myExam Companion, en font la modalité de pointe pour répondre aux besoins présents et futurs des populations en scanographie. Et elles offrent une nouvelle expérience en scanographie pour les utilisateurs.

Bruno Benque


toshiba

Découvrez les images du coronavirus mises à jour dans Spectrum of imaging
13/02/2020 : « Radiology of Coronavirus : Spectrum of imaging », édité par la Revue Radiology, est une page web mise à jour continuellement. Elle fournit aux radiologues un panel de cas cliniques pour les assister dans leur décision.

Dépistage du cancer du poumon : la FNMR interpelle à nouveau les pouvoirs publics
11/02/2020 : Suite aux bons résultats de la récente étude NELSON, la FNMR vient réitérer, par communiqué, sa demande auprès des pouvoirs publics d’étudier la mise en place du dépistage du cancer du poumon par scanner low dose.

De nouvelles données pour identifier le coronavirus 2019-nCoV au scanner
11/02/2020 : Les signes détaillés du coronavirus 2019-nCoV viennent de faire l’objet d’une nouvelle étude parue dans la Revue Radiology. Des images en verre dépoli majoritairement périphériques et postérieures sont caractéristiques au scanner.

L'étude NELSON promeut le dépistage du cancer du poumon par scanner
10/02/2020 : Le New England Journal of Medicine a publié, dernièrement les résultats de l’étude NELSON sur le dépistage du cancer du poumon chez les fumeurs. Il semble que le scanner low dose puisse significativement réduire le taux de mortalité de ces populations.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Traitement de l'obésité : des améliorations respiratoires visibles au scanner
04/02/2020 : La chirurgie bariatrique et la perte de poids semblent inverser certains des effets négatifs de l'obésité sur le système respiratoire, selon une étude publiée dans la revue Radiology. Des changements de morphologie bronchiques significatifs apparaissent en effet au scanner.

Un cas de coronavirus exploré au scanner pulmonaire
31/01/2020 : Un cas de nouveau coronavirus (2019-nCoV) vient d’être décrit dans la Revue Radiology. Des images scanner accompagnent les données cliniques. Nous tenterons, dans les prochaines semaines, de rapporter de nouveaux cas concernant cette pathologie.

Le thrombus, facteur de risque de rupture d'un anévrisme aortique ?
27/01/2020 : La présence d'un caillot de sang sur la paroi de l'aorte chez les personnes atteintes d'anévrismes de l'aorte abdominale est associée à une croissance plus rapide et potentiellement dangereuse de l'anévrisme, selon une étude majeure publiée dans la revue Radiology. Ces résultats pourraient aider à identifier les patients qui ont besoin d'un traitement plus agressif et d'une imagerie de suivi plus fréquente après leur diagnostic initial.

Le scanner spectral à comptage photonique confirme son potentiel clinique
11/12/2019 : Le scanner spectral à comptage photonique confirme son potentiel en tant que technologie de rupture en tomodensitométrie. En amont du prochain MDCT 2020, où il s’exprimera à ce sujet, nous avons rencontré le Pr Philippe Douek, l’un des pionniers dans ce domaine, qui fait un point sur la recherche fondamentale sur ce champ, mais également sur la recherche clinique qui engendre des protocoles très prometteurs.

Somatom X.Cite, une nouvelle expérience en scanographie
25/11/2019 : Dans un contexte de montée en puissance des demandes d’examens de scanner, la nouvelle modalité Siemens Somatom X.Cite, qui vient d’être dévoilée le 21 novembre2019 à Zürich, deviendra une référence, tant pour la qualité de l’exploration que de l’amélioration du workflow. La camera FAST3D et le logiciel myExam Companion sont parmi les fonctionnalités les plus innovantes de ce système qui offre une nouvelle expérience en scanographie.


Le Pôle Imagerie Médicale de l’AP-HM surfe sur la dynamique créée par le projet Imagerie Avenir Marseille (IAM-APHM)
14/02/2020 : Alors qu’il arrive à son terme, le projet de renouvellement des modalités d’imagerie du Pôle Imagerie Médicale (PIM) de l’AP-HM suscite bien des espoirs. La dynamique créée par la forte implication des équipes médicales, paramédicales, techniques, biomédicales et administratives et le dialogue constructif qu’il a favorisé permettront d’améliorer la cohésion et la montée en compétences de tous les acteurs du pôle et des directions concernées.

Découvrez les images du coronavirus mises à jour dans Spectrum of imaging
13/02/2020 : « Radiology of Coronavirus : Spectrum of imaging », édité par la Revue Radiology, est une page web mise à jour continuellement. Elle fournit aux radiologues un panel de cas cliniques pour les assister dans leur décision.

Une évocation de l'imagerie médicale de demain au MDCT 2020
12/02/2020 : Le scanner spectral, la radiologie interventionnelle et l’intelligence artificielle ont constitué les thématiques majeures développées lors du 9ème Symposium Scanner volumique. Un événement qui a laissé entrevoir ce que pourrait être l’imagerie médicale diagnostique et thérapeutique à moyen terme.

Dépistage du cancer du poumon : la FNMR interpelle à nouveau les pouvoirs publics
11/02/2020 : Suite aux bons résultats de la récente étude NELSON, la FNMR vient réitérer, par communiqué, sa demande auprès des pouvoirs publics d’étudier la mise en place du dépistage du cancer du poumon par scanner low dose.

De nouvelles données pour identifier le coronavirus 2019-nCoV au scanner
11/02/2020 : Les signes détaillés du coronavirus 2019-nCoV viennent de faire l’objet d’une nouvelle étude parue dans la Revue Radiology. Des images en verre dépoli majoritairement périphériques et postérieures sont caractéristiques au scanner.

France Imageries Territoires, un vent de jeunesse dans la communauté
11/02/2020 : Le réseau de radiologues France Imageries Territoires compte désormais 270 praticiens. Les activités du groupe attirent de plus en plus de jeunes radiologues, les moins de 45 ans formant la majorité des adhérents.

L'étude NELSON promeut le dépistage du cancer du poumon par scanner
10/02/2020 : Le New England Journal of Medicine a publié, dernièrement les résultats de l’étude NELSON sur le dépistage du cancer du poumon chez les fumeurs. Il semble que le scanner low dose puisse significativement réduire le taux de mortalité de ces populations.

Deux nouvelles études en faveur de la tomothérapie pour le cancer du rectum
07/02/2020 : Deux nouvelles études internationales apportent une nouvelle fois la preuve des bénéfices apportés par la tomothérapie dans la prise en charge du cancer avancé du rectum. Combinée à la chimiothérapie et à la chirurgie, cette méthode apporte des résultats très satisfaisants.

Un catheter amégnétique pour les ablations cardiaques obtient le marquage CE
06/02/2020 : Le premier système d’ablation cardiaque en environnement soumis à un champ magnétique vient d’obtenir le marquage CE. Ceci est la promesse de nouvelles pratiques interventionnelles cardiaques guidées par l’IRM.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.


Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Une évocation de l'imagerie médicale de demain au MDCT 2020
12/02/2020 : Le scanner spectral, la radiologie interventionnelle et l’intelligence artificielle ont constitué les thématiques majeures développées lors du 9ème Symposium Scanner volumique. Un événement qui a laissé entrevoir ce que pourrait être l’imagerie médicale diagnostique et thérapeutique à moyen terme.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Réglementation concernant les appareils mobiles des cabinets dentaires
17/05/2016 : Les appareils mobiles ou portables générant des rayons X au sein des cabinets dentaires font désormais l’objet d’une surveillance identique à un poste fixe. C’est ce qu’a rappelé l’ASN dans une note datée du 2 mai 2016.

L'étude NELSON promeut le dépistage du cancer du poumon par scanner
10/02/2020 : Le New England Journal of Medicine a publié, dernièrement les résultats de l’étude NELSON sur le dépistage du cancer du poumon chez les fumeurs. Il semble que le scanner low dose puisse significativement réduire le taux de mortalité de ces populations.

Un nouvel espoir de procréer grâce à l'embolisation des fibromes utérins
13/06/2017 : L’embolisation partielle des fibromes utérins pourrait devenir le traitement de première intensifn pour les femmes qui souhaitent procréer. C’est ce qu’a montré une étude portugaise publiée dans la revue Radiology.

Optimiser la cotation des actes grâce à un nouveau site web gratuit
03/09/2019 : Le catalogue CCAM est souvent mal employé par les radiologues, ce qui peut engendrer des erreurs de cotations. C'est pout leur venir en aide que le site web gratuit ccam-radiologie.fr a été conçu, afin d'optimiser la facturation de l'activité radiologique.

Dépistage du cancer du poumon : la FNMR interpelle à nouveau les pouvoirs publics
11/02/2020 : Suite aux bons résultats de la récente étude NELSON, la FNMR vient réitérer, par communiqué, sa demande auprès des pouvoirs publics d’étudier la mise en place du dépistage du cancer du poumon par scanner low dose.

De nouvelles données pour identifier le coronavirus 2019-nCoV au scanner
11/02/2020 : Les signes détaillés du coronavirus 2019-nCoV viennent de faire l’objet d’une nouvelle étude parue dans la Revue Radiology. Des images en verre dépoli majoritairement périphériques et postérieures sont caractéristiques au scanner.

La mesure de calcification aortique par scanner comme outil de prévention des maladies cardio-vasculaires
02/10/2018 : Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, les mesures des calcifications aortiques abdominales par tomodensitométrie (TDM) sont de puissants prédicteurs de crises cardiaques et autres événements cardiovasculaires indésirables. La TDM aurait un potentiel plus élevé, dans ce cadre, que le score de risque de Framingham.