Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Scanner > Somatom X.Cite, une nouvelle expérience en scanographie

Somatom X.Cite, une nouvelle expérience en scanographie

LUNDI 25 NOVEMBRE 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Dans un contexte de montée en puissance des demandes d’examens de scanner, la nouvelle modalité Siemens Somatom X.Cite, qui vient d’être dévoilée le 21 novembre2019 à Zürich, deviendra une référence, tant pour la qualité de l’exploration que de l’amélioration du workflow. La camera FAST3D et le logiciel myExam Companion sont parmi les fonctionnalités les plus innovantes de ce système qui offre une nouvelle expérience en scanographie.

Siemens Healthineers a présenté, le 21 novembre 2019 en avant-première, à l’Hôpital universitaire de Zürich, sa nouvelle modalité de scanner dénommée Somatom X.Cite. Une conférence était organisée à cette occasion au cours de laquelle plusieurs praticiens ayant bénéficié de cette installation depuis quelques mois au sein de leur service ont pu témoigner des progrès qu’elle leur permettait de réaliser dans leur pratique.

Des résultats dosimétriques surprenants

Le premier d’entre eux, le Pr Christoph Stippich, Chef du service de neuroradiologie de l’hôpital universitaire de Zürich, a tout d’abord relevé la réduction significative de dose de rayonnement ionisant qu’il peut obtenir grâce à cette machine. « Lorsque l’on applique le filtre à l’étain (Tin filter) pour l’exploration d’une oreille interne ou d’un sinus, on obtient des CTDI de l’ordre de, respectivement 20 mGy et 4 mGy, ce qui est exceptionnel, a-t-il déclaré en préambule. D’autre part, nous devons souvent traiter des patients en urgence, pour des AVC notamment. Le Somatom X.Cite, couplé au logiciel myExam Companion, nous fait entrer dans une autre dimension en termes de workflow et de rapidité d’analyse des images. »

Les apports diagnostiques de la double énergie

Il faut dire que le post-traitement est réalisé automatiquement, que ce soit pour reconstruire un angiogramme, pour le suivi d’un AVC après thrombectomie ou pour visualiser une perfucion intra-cérébrale. La suite logicielle embarquée dans le Somatom X.Cite permet également d’obtenir des images en double énergie qui sont indexées sur la densité des tissus. Le Pr Stipich a ainsi évoqué un cas d’hémorragie intra-cérébrale post AVC non décelée au scanner conventionnel et révélée par la double énergie. Cette technologie est également indiquée pour réduire de façon significative les artéfacts métalliques ou identifier la compositiondes calcifications.

Un workflow sensiblement amélioré avec myExam Companion

Mais l’automatisation du post-traitement n’est pas la seule source de gain de temps. myExam Companion y contribue largement en attribuant automatiquement le protocole d’acquisition adapté au patient et à l’indication d’examen. Cela est possible tout d’abord grâce à la camera FAST3D située au-dessus du patient qui évalue, lors de son installation, sa taille et son poids. Ensuite, le système enregistre les informations nécessaires à l’orientation clinique de l’examen, par un jeu de questions réponses concernant la présence de métal dans le corps du patient, l’aptitude de celui-ci à retenir sa respiration, l’utilité d’une analyse en double énergie, etc. Le Dr Mathias Nay, de la clinique universitaire d’Erlangen (Allemagne), a mis en lumière l’amélioration du workflow d’examens scanographiques, quelle que soit la région explorée, mais également la qualité des images, tant pour les examens en urgence que pour les pathologies complexes, obtenues avec une dose d’irradiation réduite.

Un statif disposant de fonctionnalités améliorant l’expérience patient

Les erreurs de centrage sont fréquentes lors de l'installlation d'un patient, en particulier la hauteur de celui-ci par rapport au gentry, ce qui peut avoir des conséquences sur la dose de rayonnement qu'il reçoit. Cette installation possède des fonctionnalitésd’ajustement automatique de la hauteur de table à partir des informations recueillies par la camera FAST3D qui réduisent les risques d’erreurs. Elle propose en outre quatre tablettes amovibles situées de chaque côté ainsi que devant et derrière le gantry sur lesquelles le manipulateur peut ajouter les informations utiles pour améliorer le protocole que le système propose, tout en restant proche de son patient. Ce dernier peut ainsi être rassuré et plus détendu, d’autant plus qu’il est installé dans un gantry de 82 cm et qu’il est surveillé tout au long de l’examen en vidéo depuis la console.

Un outil de choix pour la prévention des maladies cardiovasculaires

Nous avons enfin aimé la présentation du Dr Gorka Bastarrika, de l’hôpital universitaire de Navarre à Pampelune, ciblée sur le scanner cardiaque. Il a rappelé que les maladies cardiovasculaires étaient responsables de plus de 40% des décès en Europe, ce qui augmentait significativement les demandes de scanner cardiaque ou de coroscanner. « Dans ce contexte, les fonctionnalités du Somatom X.Cite associées à myExam Companion sont tout à fait appropriées pour assurer ce surcroît d’examens tout en gardant un haut degré de qualité, a-t-il précisé. Les images obtenues pour la visualisation précise des artères coronaires et des cavités cardiaques, l’identification d’éventuelles calcifications, ainsi que, notamment, l’étude de la lumière artérielle à l’intérieur d’un stent sont très précises et faciles à post-traiter, tout en optimisant la dose de rayonnement ionisant absorbée par le patient. »

Au final, les innovations majeures apportées par le scanner Somatom X.Cite, à savoir la filtration à l’étain, la camera FAST3D et myExam Companion, en font la modalité de pointe pour répondre aux besoins présents et futurs des populations en scanographie. Et elles offrent une nouvelle expérience en scanographie pour les utilisateurs.

Bruno Benque


toshiba

Triage des patients COVID à l'hôpital : le scanner thoracique fait référence aux HCL
15/09/2020 : Une étude menée aux Hospices Civils de Lyon (HCL) montre la pertinence de la tomodensitométrie pour le triage des patients hospitalisés atteints de COVID-19. Ce travail pluridisciplinaire a été publié dans la Revue European Radiology.

Immunothérapie : le deep learning à partir des images scanner plus pertinent que celui issu de la biopsie ?
15/09/2020 : Une étude rétrospective a montré que le modèle de deep learning d'iBiopsy® pour évaluer un marqueur d’immunothérapie à partir d’images scanner donne de meilleurs résultats que la radiomique issue de la biopsie.  

Les scanners du CHU de Montpellier choisissent une plateforme innovante pour les injections
14/09/2020 : Avec la plateforme CT EXPRES 3D, le CHU de Montpellier a fait le choix, pur les injections au sein de leurs unités de tomodensitométrie, d'un dispositif innovant, sécurisé, simple, économe et assurant une meilleure maîtrise du risque infectieux. Les radiologues responsables de ces unités reviennent pour nous sur les avantages de ce dispositif.

Lésions pulmonaires provoquées par le vapotage : un modèle scanographique identifié
01/09/2020 : Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology : Cardiothoracic Imaging, les pathologies pulmonaires causées par le vapotage entrainent des imafges scanographiques caractéristiques. Ces modèles pourraient aider les médecins à poser des diagnostics précis et à réduire les biopsies inutiles.

MIDRC, la basse de données COVID des sociétés savantes américaines
14/08/2020 : En créant le Medical Imaging Ressource and Data Center (MIDRC), les sociétés savantes américaines s’associent pour créer des outils pour la détection, le diagnostic et le pronostic de COVID-19. Plus de vingt laboratoires universitaires sont impliqués dans le projet.

Identifier les zones de faible densité minérale osseuse lors d'un scanner cardiaque
15/07/2020 : Les examens de tomodensitométrie cardiaque effectués pour évaluer la santé cardiaque fournissent également un moyen efficace de dépister l'ostéoporose. Cette extrapolation pourrait accélérer le traitement des patients non diagnostiqués auparavant, selon une étude publiée dans Radiology.

Une étude teste un marqueur de récidive du CHC au scanner
24/06/2020 : Un biomarqueur non invasif de la fibrose hépatique à partir d’images tomodensitométriques devrait permettre d’éviter la biopsie pour évaluer le degré de récidive du CHC. C’est ce que montre une étude lancée par Median Technologies.

Un nouveau scanner au Centre cardiologique d'Évecquemont
17/06/2020 : Les Yvelines accueillent depuis le 2 juin 2020 une nouvelle modalité de scanner au Centre cardiologique d’Évecquemont. Cet équipement viendra compléter la structuration de l’offre de Santé sur ce territoire.

L'AP-HP lance une base de données portant sur le scanner COVID-19 pour un projet de recherche
16/06/2020 : Le Pr Marie-Pierre Revel lance un projet de recherche sur le scanner thoracique chez les patients suspectés de COVID-19. Une base de données sera mise à disposition par l’AP-HP et des industriels qui collaborent à cette initiative.

Les recommandations de la Société d'Imagerie Thoracique pour le déconfinement
11/05/2020 : Alors que le déconfinement a commencé et que les activités non-urgentes reprennent, la Société d’Imagerie Thoracique a émis ses recommandations de bonnes pratiques pour cette discipline.


Nouvelles recommandations de l'ASN concernant le Lutathera
23/09/2020 : Le Lutathera, utilisé en Médecine nucléaire, est composé notamment de lutétium-177 qui vient de faire l’objet de recommandations de l’ASN quant à la prise en charge des patients, leur hébergement mais également au transport et au stockage de cette substance.

Actualité du parc IRM français en septembre 2020
23/09/2020 : Dans notre série sur l’évolution des installations d’IRM en France, la presse régionale rapporte de nouvelles installations à Créteil, à Montpellier, à Romilly-sur-Seine et à Prades.

Un nouveau radiotraceur pour dépister l'inflammation pulmonaire ?
22/09/2020 : Les syndromes inflamatoires ont peut-être trouvé leur radiotraceur, le Galuminox allié au Gallium-68. Les chercheurs responsables de la création de cette molécule présentent leur démarche pour détecter l'inflammation pulmonaire chez la souris et les promesses de leur étude.

Gamme de solutions DR : le diagnostic se cache dans les détails
21/09/2020 : Agfa a plus de 150 ans d'expérience en imagerie et est présent dans un hôpital sur deux dans le monde avec des produits et des solutions adaptés aux besoins de chaque site. La division imagerie médicale offre des solutions d'imagerie diagnostique qui fixent les normes les plus élevées en matière de productivité, de sécurité, de valeur clinique et de rentabilité. Grâce à son interface utilisateur intuitive et standardisée, au traitement intelligent de l'image MUSICA et à sa forte intégration dans les systèmes informatiques des hôpitaux, la station de travail MUSICA offre un flux de travail simplifié axé sur la sécurité des patients et la productivité.

L'IRM cardiaque pour sécuriser la reprise des athlètes victimes de myocardite post COVID-19
21/09/2020 : Dans une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’État de l'Ohio (USA) et publiée en ligne dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) Cardiology, l’IRM cardiaque est efficace pour identifier une myocardite due au COVID-19 chez les athlètes et peut aider à déterminer leur reprise de compétition en toute sécurité.

Communication des médecins : bientôt la fin de l’interdiction des procédés publicitaires
18/09/2020 : Le Gouvernement a déposé, le 10 septembre 2020, un projet de décret modifiant l’article 19 du code de déontologie médicale. Désormais, la « libre communication et de publicité » succèdera bientôt à « l’interdiction générale et absolue de publicité » pour les médecins.

Les étudiants manipulateurs bénéficieront d'une adaptation pour l'obtention du diplôme ou le passage à l'année supérieure
17/09/2020 : Alors que les étudiants manipulateurs n’ont pas pu accomplir toutes leurs unités d’enseignement pour cause de crise sanitaire, les Ministères concernés ont légiféré afin d’adapter les modalités de présentation au diplôme ou au passage à l’année supérieure

Le congrès 2020 de la SFRO prend à son tour une forme virtuelle
16/09/2020 : Le congrès de la SFRO 2020 sera cette année un événement 100% e-congrès. Les participants retrouveront, sur la plateforme en ligne, l’ensemble des prestations qui étaient prévues en présentiel, sous forme digitale.

L'embolie pulmonaire au centre du défi IA organisé au RSNA 2020
16/09/2020 : Au prochain RSNA, les meilleurs projets ayant concouru au défi IA seront présentés. Ce concours, qui promeut les modèles de deep learning pour l’amélioration des interprétations radiologiques, sera dédié cette année à l’embolie pulmonaire à partir d’images de scanner.

Triage des patients COVID à l'hôpital : le scanner thoracique fait référence aux HCL
15/09/2020 : Une étude menée aux Hospices Civils de Lyon (HCL) montre la pertinence de la tomodensitométrie pour le triage des patients hospitalisés atteints de COVID-19. Ce travail pluridisciplinaire a été publié dans la Revue European Radiology.


L'IRM cardiaque pour sécuriser la reprise des athlètes victimes de myocardite post COVID-19
21/09/2020 : Dans une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’État de l'Ohio (USA) et publiée en ligne dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) Cardiology, l’IRM cardiaque est efficace pour identifier une myocardite due au COVID-19 chez les athlètes et peut aider à déterminer leur reprise de compétition en toute sécurité.

Communication des médecins : bientôt la fin de l’interdiction des procédés publicitaires
18/09/2020 : Le Gouvernement a déposé, le 10 septembre 2020, un projet de décret modifiant l’article 19 du code de déontologie médicale. Désormais, la « libre communication et de publicité » succèdera bientôt à « l’interdiction générale et absolue de publicité » pour les médecins.

Les apports de la radiographie thoracique dans la détection du COVID-19
30/03/2020 : Une étude publiée dans la Revue radiologie stipule que les images de détection de la pneumonie au COVID-19 obtenues par radiographie pulmonaire sont sensiblement équivalentes à celles du scanner. Cependant, des différences sont à signaler, notamment pour le suivi des lésions.

L'embolie pulmonaire au centre du défi IA organisé au RSNA 2020
16/09/2020 : Au prochain RSNA, les meilleurs projets ayant concouru au défi IA seront présentés. Ce concours, qui promeut les modèles de deep learning pour l’amélioration des interprétations radiologiques, sera dédié cette année à l’embolie pulmonaire à partir d’images de scanner.

Scanner thoracique du COVID-19 : différentier les images des autres pathologies virales
16/03/2020 : Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, des chercheurs chinois et américains ont distingué des différences entre les images du COVID-19 et les autres pneumonies virales au scanner.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

Les étudiants manipulateurs bénéficieront d'une adaptation pour l'obtention du diplôme ou le passage à l'année supérieure
17/09/2020 : Alors que les étudiants manipulateurs n’ont pas pu accomplir toutes leurs unités d’enseignement pour cause de crise sanitaire, les Ministères concernés ont légiféré afin d’adapter les modalités de présentation au diplôme ou au passage à l’année supérieure

Un nouveau radiotraceur pour dépister l'inflammation pulmonaire ?
22/09/2020 : Les syndromes inflamatoires ont peut-être trouvé leur radiotraceur, le Galuminox allié au Gallium-68. Les chercheurs responsables de la création de cette molécule présentent leur démarche pour détecter l'inflammation pulmonaire chez la souris et les promesses de leur étude.

La HAS retoque le scanner low-dose pour le dépistage du cancer du poumon
19/05/2016 : La Haute Autorité de Santé (HAS) a publié un rapport dans lequel le dépistage du cancer du poumon par scanner low-dose est considéré comme non pertinent. Parmi les arguments avancés, les nombreux faux positifs et les risques de cancers radio-induits générés par la technique.

Les recommandations de la Société Française de Radiologie dans un contexte de COVID-19
13/03/2020 : La Société d’Imagerie Thoracique a publié un Point sur l’imagerie dans un contexte de COVID-19. Les types d’examens à réaliser, la conduite à tenir pour les professionnels et les images significatives sont ainsi détaillés.