Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Scanner > Somatom X.Cite, une nouvelle expérience en scanographie

Somatom X.Cite, une nouvelle expérience en scanographie

LUNDI 25 NOVEMBRE 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Dans un contexte de montée en puissance des demandes d’examens de scanner, la nouvelle modalité Siemens Somatom X.Cite, qui vient d’être dévoilée le 21 novembre2019 à Zürich, deviendra une référence, tant pour la qualité de l’exploration que de l’amélioration du workflow. La camera FAST3D et le logiciel myExam Companion sont parmi les fonctionnalités les plus innovantes de ce système qui offre une nouvelle expérience en scanographie.

Siemens Healthineers a présenté, le 21 novembre 2019 en avant-première, à l’Hôpital universitaire de Zürich, sa nouvelle modalité de scanner dénommée Somatom X.Cite. Une conférence était organisée à cette occasion au cours de laquelle plusieurs praticiens ayant bénéficié de cette installation depuis quelques mois au sein de leur service ont pu témoigner des progrès qu’elle leur permettait de réaliser dans leur pratique.

Des résultats dosimétriques surprenants

Le premier d’entre eux, le Pr Christoph Stippich, Chef du service de neuroradiologie de l’hôpital universitaire de Zürich, a tout d’abord relevé la réduction significative de dose de rayonnement ionisant qu’il peut obtenir grâce à cette machine. « Lorsque l’on applique le filtre à l’étain (Tin filter) pour l’exploration d’une oreille interne ou d’un sinus, on obtient des CTDI de l’ordre de, respectivement 20 mGy et 4 mGy, ce qui est exceptionnel, a-t-il déclaré en préambule. D’autre part, nous devons souvent traiter des patients en urgence, pour des AVC notamment. Le Somatom X.Cite, couplé au logiciel myExam Companion, nous fait entrer dans une autre dimension en termes de workflow et de rapidité d’analyse des images. »

Les apports diagnostiques de la double énergie

Il faut dire que le post-traitement est réalisé automatiquement, que ce soit pour reconstruire un angiogramme, pour le suivi d’un AVC après thrombectomie ou pour visualiser une perfucion intra-cérébrale. La suite logicielle embarquée dans le Somatom X.Cite permet également d’obtenir des images en double énergie qui sont indexées sur la densité des tissus. Le Pr Stipich a ainsi évoqué un cas d’hémorragie intra-cérébrale post AVC non décelée au scanner conventionnel et révélée par la double énergie. Cette technologie est également indiquée pour réduire de façon significative les artéfacts métalliques ou identifier la compositiondes calcifications.

Un workflow sensiblement amélioré avec myExam Companion

Mais l’automatisation du post-traitement n’est pas la seule source de gain de temps. myExam Companion y contribue largement en attribuant automatiquement le protocole d’acquisition adapté au patient et à l’indication d’examen. Cela est possible tout d’abord grâce à la camera FAST3D située au-dessus du patient qui évalue, lors de son installation, sa taille et son poids. Ensuite, le système enregistre les informations nécessaires à l’orientation clinique de l’examen, par un jeu de questions réponses concernant la présence de métal dans le corps du patient, l’aptitude de celui-ci à retenir sa respiration, l’utilité d’une analyse en double énergie, etc. Le Dr Mathias Nay, de la clinique universitaire d’Erlangen (Allemagne), a mis en lumière l’amélioration du workflow d’examens scanographiques, quelle que soit la région explorée, mais également la qualité des images, tant pour les examens en urgence que pour les pathologies complexes, obtenues avec une dose d’irradiation réduite.

Un statif disposant de fonctionnalités améliorant l’expérience patient

Les erreurs de centrage sont fréquentes lors de l'installlation d'un patient, en particulier la hauteur de celui-ci par rapport au gentry, ce qui peut avoir des conséquences sur la dose de rayonnement qu'il reçoit. Cette installation possède des fonctionnalitésd’ajustement automatique de la hauteur de table à partir des informations recueillies par la camera FAST3D qui réduisent les risques d’erreurs. Elle propose en outre quatre tablettes amovibles situées de chaque côté ainsi que devant et derrière le gantry sur lesquelles le manipulateur peut ajouter les informations utiles pour améliorer le protocole que le système propose, tout en restant proche de son patient. Ce dernier peut ainsi être rassuré et plus détendu, d’autant plus qu’il est installé dans un gantry de 82 cm et qu’il est surveillé tout au long de l’examen en vidéo depuis la console.

Un outil de choix pour la prévention des maladies cardiovasculaires

Nous avons enfin aimé la présentation du Dr Gorka Bastarrika, de l’hôpital universitaire de Navarre à Pampelune, ciblée sur le scanner cardiaque. Il a rappelé que les maladies cardiovasculaires étaient responsables de plus de 40% des décès en Europe, ce qui augmentait significativement les demandes de scanner cardiaque ou de coroscanner. « Dans ce contexte, les fonctionnalités du Somatom X.Cite associées à myExam Companion sont tout à fait appropriées pour assurer ce surcroît d’examens tout en gardant un haut degré de qualité, a-t-il précisé. Les images obtenues pour la visualisation précise des artères coronaires et des cavités cardiaques, l’identification d’éventuelles calcifications, ainsi que, notamment, l’étude de la lumière artérielle à l’intérieur d’un stent sont très précises et faciles à post-traiter, tout en optimisant la dose de rayonnement ionisant absorbée par le patient. »

Au final, les innovations majeures apportées par le scanner Somatom X.Cite, à savoir la filtration à l’étain, la camera FAST3D et myExam Companion, en font la modalité de pointe pour répondre aux besoins présents et futurs des populations en scanographie. Et elles offrent une nouvelle expérience en scanographie pour les utilisateurs.

Bruno Benque


toshiba

Somatom X.Cite, une nouvelle expérience en scanographie
25/11/2019 : Dans un contexte de montée en puissance des demandes d’examens de scanner, la nouvelle modalité Siemens Somatom X.Cite, qui vient d’être dévoilée le 21 novembre2019 à Zürich, deviendra une référence, tant pour la qualité de l’exploration que de l’amélioration du workflow. La camera FAST3D et le logiciel myExam Companion sont parmi les fonctionnalités les plus innovantes de ce système qui offre une nouvelle expérience en scanographie.

Le vapotage responsable d'images pathologiques pulmonaires ?
31/10/2019 : La Revue Radiology : Cardiothoracic Imaging a publié une étude dédiée lésions pulmonaires résultant de l'utilisation de cigarettes électroniques. Les auteurs souhaitent ainsi sensibiliser les radiologues et autres professionnels de santé sur la manière d’identifier les lésions pulmonaires associées au vapotage (EVALI).

Intelligence artificielle en routine: quelles perspectives ?
18/10/2019 : Le plateforme d'intelligence artificielle AiCE, embarquée depuis près d'un an dans certaines modalités de scanographie Canon Medical, est utilisée en routine dans plusieurs hôpitaux universitaires français. Une étude du CHU de Dijon sur l'apport d'AiCE en imagerie cardiaque sera présentée aux JFR 2019.

Un registre permettant de prévenir les réactions aux produits de contraste iodés ?
27/09/2019 : Les patients ayant des antécédents familiaux et personnels de réactions allergiques aux produits de contraste iodés sont à risque de réactions futures, selon une vaste étude coréenne publiée dans la revue Radiology. Ce pourrait être le départ d'un registre ciblé pour la prévention à ces réactions.

Atelier Coloscopie virtuelle : réservez votre vendredi 22 novembre !
30/07/2019 : Forcomed, en partenariat avec la SFR, propose un atelierde formation dédié à la coloscopie virtuelle. Réservez-vite votre 22 novembre 2019 !

Prévention des fractures ostéoporotiques: évaluer la densité minérale osseuse par scanner spectral
17/06/2019 : Le scanner spectral peut devenir une méthode de référence pour évaluer la densité minérale osseuse dans la prévention des fractures ostéoporotiques. C'est ce que révèle une étude allemande publiée dans la Revue European Radiology.

Le scanner spectral à comptage photonique entre dans sa phase clinique
13/05/2019 : Le scanner spectral à comptage photonique entre dans sa phase clinique. Une modalité de ce type vient d'être installée aux Hospices Civils de Lyon (HCL).

Le quatrième scanner spectral français installé à Alençon
01/04/2019 : En faisant l'acquisition d'un scanner IQon spectral, le GIE Imagerie médicale d'Alençon améliore la continuité de la prise en charge radiologique personnalisée et de qualité dans le bassin de population.

Un algorithme de deep learning dédié à l'étude du rachis
28/03/2019 : Les ingénieurs logiciel GE HEalthcare de Buc ont conçu un algorithme de deep learning permettant de repérer et labelliser les vertèbres. Il s'agit d'un outil simple et efficient dans le cas, notamment, de l'identification des métastases osseuses rachidiennes.

NGI distribuera les scanner chinois Neusoft pour trois ans
18/03/2019 : NGI vient d'annoncer la signature, pour trois ans, d'un contrat de partenariat avec le constructeur chinois de scanners Neusoft Medical. Le contrat de distribution exclusif porte sur l’intégralité de la gamme de scanners Neuviz.  


La diversité, une des conditions de l'innovation et de l'excellence en imagerie médicale
10/12/2019 : En collaborant à une étude sur la condition de la femme dans le domaine de la radiologie, des membres éminents de la communauté scientifique radiologique européens et nord-américains ont donné suite au programme « Women in focus » qui avait été organisé lors de l’ECR 2019. Il en résulte une prise de position en faveur de la diversité, une des conditions de l’innovation et de l'excellence.

Le JT du RSNA du 7 décembre 2019
09/12/2019 : Suite de notre série de comptes rendus du RSNA 2019 en vidéo, en partenariat avec les Entretiens Médicaux d'Enghien. Aujourd’hui, un numéro particulier depuis le consulat de France à Chicago. Retour ensuite sur les stands pour des interviews au sujet d’Azmed, Casis, DMS Imaging ainsi que pour des solutions d’e-santé.

Installer une salle interventionnelle ou une hybride ? L'ANAP a étudié la question
06/12/2019 : L’ANAP vient de publier un guide d’aide à la décision pour les promoteurs de salle hybride interventionnelle en établissement de Santé. Ce document montre comment le projet médico-soignant du secteur impacte le choix du matériel et la réussite du processus d’installation.

Le JT du RSNA du 5 décembre 2019
06/12/2019 : Suite de notre série de comptes rendus du RSNA 2019 en vidéo, en partenariat avec les Entretiens Médicaux d'Enghien. Aujourd’hui, les nouveaux algorithmes Terrarecon et le système de reconstruction Sitech Neuton. Le Dr Novellas et le Dr Delemar concluent en évoquant le contenu scientifique du congrès.

Le JT du RSNA du 4 décembre 2019
05/12/2019 : Suite de notre série de comptes rendus du RSNA 2019 en vidéo, en partenariat avec les Entretiens Médicaux d'Enghien. Aujourd’hui, un numéro spécial Philips de nouveautés en IRM, scanner et échographie notamment.

Une plateforme de télémédecine ouverte et autonome
04/12/2019 : Dans un contexte démographique médical tendu et pour répondre aux besoins de continuité de la prise en charge radiologique des populations, les projets de téléradiologie fleurissent. Nous avons rencontré le Dr Stéphane Carre qui est à l’origine d’une plateforme territoriale de téléradiologie et télé-expertise reposant sur un modèle économique innovant et autonome.

Le JT du RSNA du 3 décembre 2019
04/12/2019 : Suite de notre série de comptes rendus du RSNA 2019 en vidéo, en partenariat avec les Entretiens Médicaux d'Enghien. Aujourd’hui, les nouveautés EOS, l’intelligence artificielle selon GE Healthcare, la situation de Guerbet et les interventions du Dr Dominique NGuyen et du Dr Victor Delemar.

Le JT du RSNA du 2 décembre 2019
03/12/2019 : Premier volet de notre série de comptes rendus du RSNA 2019, en partenariat avec les Entretiens Médicaux d'Enghien. Aujourd’hui sont évoquées les solutions Canon Medical, Medexprim et Guerbet, suivies de la minute de Victor Delemar.

Optimiser l’accueil du patient : 3 programmes de formation au choix et ultraciblés pour les équipes de secrétariat
03/12/2019 : A partir de janvier 2020, Forcomed lance 3 nouveaux programmes spécialement conçus pour les équipes d’accueil et de secrétariat de centres d'imagerie médicale, deux en présentiel et une en e-learning.

Des modèles pertinents de deep learning pour la radiographie thoracique
03/12/2019 : Selon une étude publiée dans la revue Radiology, le deep learning peut détecter des résultats de radiographie thoracique cliniquement significatifs aussi efficacement que des radiologues expérimentés. Les chercheurs rapportent que leurs résultats pourraient constituer une ressource précieuse pour le développement futur de modèles d’intelligence artificielle pour la radiographie thoracique.


Une plateforme de télémédecine ouverte et autonome
04/12/2019 : Dans un contexte démographique médical tendu et pour répondre aux besoins de continuité de la prise en charge radiologique des populations, les projets de téléradiologie fleurissent. Nous avons rencontré le Dr Stéphane Carre qui est à l’origine d’une plateforme territoriale de téléradiologie et télé-expertise reposant sur un modèle économique innovant et autonome.

Le retour du modificateur Z officialisé dans un arrêté !
28/08/2019 : Le modificateur Z devrait bientôt faire son retour dans la nomenclature des actes de radiologie. C'est en tout cas ce qui annoncé dans l''Arrêté du 14 août 2019 paru au Journal Officiel.

COMMENT PRÉVENIR LA RÉCIDIVE D'ANÉVRISME INTRA-CÉRÉBRAL ?
10/06/2015 : Des protocoles de suivi à 10 ans par angio-IRM pourraient s'avérer nécessaire afin de prévenir les récidives d'anévrisme intracrânien. C'est ce qui ressort d'une étude publiée dans Radiology.

Installer une salle interventionnelle ou une hybride ? L'ANAP a étudié la question
06/12/2019 : L’ANAP vient de publier un guide d’aide à la décision pour les promoteurs de salle hybride interventionnelle en établissement de Santé. Ce document montre comment le projet médico-soignant du secteur impacte le choix du matériel et la réussite du processus d’installation.

Les ravages de Zika sur le développement cérébral des fœtus
05/09/2016 : Un rapport spécial publié dans la revue Radiology relate les multiples anomalies pouvant subvenir sur des fœtus infectés par le virus Zika. Une étude rétrospective brésilienne montre que la plupart des bébé présentent une ou plusieurs malformations cérébrales.

Le CHU de Poitiers se dote de la première IRM 7T clinique de France
20/11/2019 : La première modalité IRM 7T à vocation clinique de France vient d’être inaugurée au CHU de Poitiers. Un investissement important a été mobilisé pour cette installation qui a fait l’objet de la construction d’un bâtiment spécifique et d’une salle d’examen surdimensionnée en dimensions et en blindage.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

La HAS étudie la pertinence de l'intégration de la tomosynthèse dans le dépistage
02/12/2019 : La tomosynthèse intégrée dans le dépistage organisé du cancer du sein chez les femmes à risque modéré fait l’objet d’une étude approfondie de la Haute Autorité de Santé (HAS). SA revue de la littérature internationale la pousse à aller plus loin dans son analyse pour éclaircir quelques points d’interrogation.

La radiologie française a-t-elle vraiment besoin du COFRAC ?
21/11/2018 : La radiologie française est très impliquée dans les processus qualité. Mais cela n'empêche pas le COFRAC de travailler sur un référentiel de certification ISO identique à celui des laboratoires de biologie. Le G4 monte au créneau pour affirmer son désaccord.

Le JT du RSNA du 7 décembre 2019
09/12/2019 : Suite de notre série de comptes rendus du RSNA 2019 en vidéo, en partenariat avec les Entretiens Médicaux d'Enghien. Aujourd’hui, un numéro particulier depuis le consulat de France à Chicago. Retour ensuite sur les stands pour des interviews au sujet d’Azmed, Casis, DMS Imaging ainsi que pour des solutions d’e-santé.