Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Scanner > Le vapotage responsable d'images pathologiques pulmonaires ?

Le vapotage responsable d'images pathologiques pulmonaires ?

JEUDI 31 OCTOBRE 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La Revue Radiology : Cardiothoracic Imaging a publié une étude dédiée lésions pulmonaires résultant de l'utilisation de cigarettes électroniques. Les auteurs souhaitent ainsi sensibiliser les radiologues et autres professionnels de santé sur la manière d’identifier les lésions pulmonaires associées au vapotage (EVALI).

RSNA

Les Drs Suhny Abbara, rédacteur en chef de Radiology: Cardiothoracic Imaging et Fernando Uliana Kay, du Department of Radiology at UT Southwestern Medical Center in Dallas (Texas) ont publié une étude dans cette revue sur les effets du vapotage sur les poumons. "Nous encourageons la communauté de l'imagerie médicale à produire des preuves scientifiques et des connaissances médicales afin de faire progresser notre compréhension collective des effets de l'utilisation de la cigarette électronique sur les poumons et d'autres systèmes organiques," a-t-il déclaré en préambule.

Plus de 1 600 cas de lésions pulmonaires liées au vapotage dans 49 états américains

Les cigarettes électroniques agissent en libérant de la nicotine, des arômes et d'autres additifs sous forme d'aérosol. Selon les Centers for Desease Control and prevention (CDC) américain, plus de 9 millions d'adultes utilisent des cigarettes électroniques aux États-Unis et le vapotage est devenu particulièrement populaire parmi les adolescents. L'enquête nationale sur le tabagisme chez les jeunes a révélé qu'en 2018, plus de 3,6 millions d'élèves de collège et de lycée utilisaient des cigarettes électroniques.

Les CDC, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis et les services de santé des États ont ouvert une enquête sur la récente flambée de lésions pulmonaires associées à l'utilisation de cigarettes électroniques. Au 22 octobre 2019, 1 604 cas avaient été signalés dans 49 États américains. Trente-quatre cas ont entraîné la mort de patients. Cependant, ces chiffres sous-estiment probablement l'incidence et la prévalence réelles de la maladie en raison du manque de reconnaissance et d’alerte des lésions pulmonaires associées au vapotage.

Un cas clinique caractéristique

Dans cette étude dédiée, les Drs. Abbara et Kay résument des cas récents de la littérature et illustrent certaines des images radiographiques et scanographiques caractéristiques d'une lésion pulmonaire, avec notamment un cas clinique d'un patient de 24 ans ayant des antécédents médicaux d'asthme et présentant un essoufflement, une toux productive, des douleurs thoraciques et de la fièvre pendant une semaine. Le patient a signalé une utilisation quotidienne courante de cigarettes électroniques (avec du tabac) et de marijuana, sans modification substantielle des habitudes de vapotage récentes. Il avait un nombre élevé de globules blancs et de plaquettes. Les radiographies pulmonaires montraient des opacités rétiniennes ou réticulaires, dans les deux poumons (voir l'image ci-dessus).

Les résultats de la TDM objectivaient des opacités en forme de verre dépoli et une consolidation pulmonaire étendue en sous pleural. Des échantillons histologiques obtenus du lobe inférieur droit par biopsie suggéraient une pneumonie lipoïde. Le patient a reçu des stéroïdes avec un diagnostic supposé de lésion pulmonaire associée à l'utilisation de la cigarette électronique. "Le diagnostic de lésion pulmonaire du au vapotage devrait être une possibilité différentielle chez les patients présentant des opacités pulmonaires bilatérales sur des radiographies ou des opacités sur verre dépoli sur des images de scanner thoracique", poursuit le Dr. Abbara.

Vers une définition épidémiologique des pathologies pulmonaires dues au vapotage

La définition épidémiologique des lésions pulmonaires associées au vapotage à des fins de surveillance comprend, dès lors, les critères suivants: utilisation de la cigarette électronique ou de vaporisateurs (huiles de butane) dans les 90 jours précédant l'apparition des symptômes, présence d'opacités pulmonaires au thorax radiographies ou opacités du verre dépoli sur les images de scanner thoracique, absence d'infection pulmonaire lors du bilan initial, et absence de preuve d'un diagnostic plausible alternatif.

Les auteurs de l’étude soulignent que la recherche sur les lésions pulmonaires associées au vapotage devrait être abordée comme un travail collégial par des membres de nombreuses spécialités, notamment des pathologistes, des épidémiologistes, des pneumologues et des urgentistes, mais souligne le rôle crucial des radiologues.

Bruno Benque avec RSNA


toshiba

Le vapotage responsable d'images pathologiques pulmonaires ?
31/10/2019 : La Revue Radiology : Cardiothoracic Imaging a publié une étude dédiée lésions pulmonaires résultant de l'utilisation de cigarettes électroniques. Les auteurs souhaitent ainsi sensibiliser les radiologues et autres professionnels de santé sur la manière d’identifier les lésions pulmonaires associées au vapotage (EVALI).

Intelligence artificielle en routine: quelles perspectives ?
18/10/2019 : Le plateforme d'intelligence artificielle AiCE, embarquée depuis près d'un an dans certaines modalités de scanographie Canon Medical, est utilisée en routine dans plusieurs hôpitaux universitaires français. Une étude du CHU de Dijon sur l'apport d'AiCE en imagerie cardiaque sera présentée aux JFR 2019.

Un registre permettant de prévenir les réactions aux produits de contraste iodés ?
27/09/2019 : Les patients ayant des antécédents familiaux et personnels de réactions allergiques aux produits de contraste iodés sont à risque de réactions futures, selon une vaste étude coréenne publiée dans la revue Radiology. Ce pourrait être le départ d'un registre ciblé pour la prévention à ces réactions.

Atelier Coloscopie virtuelle : réservez votre vendredi 22 novembre !
30/07/2019 : Forcomed, en partenariat avec la SFR, propose un atelierde formation dédié à la coloscopie virtuelle. Réservez-vite votre 22 novembre 2019 !

Prévention des fractures ostéoporotiques: évaluer la densité minérale osseuse par scanner spectral
17/06/2019 : Le scanner spectral peut devenir une méthode de référence pour évaluer la densité minérale osseuse dans la prévention des fractures ostéoporotiques. C'est ce que révèle une étude allemande publiée dans la Revue European Radiology.

Le scanner spectral à comptage photonique entre dans sa phase clinique
13/05/2019 : Le scanner spectral à comptage photonique entre dans sa phase clinique. Une modalité de ce type vient d'être installée aux Hospices Civils de Lyon (HCL).

Le quatrième scanner spectral français installé à Alençon
01/04/2019 : En faisant l'acquisition d'un scanner IQon spectral, le GIE Imagerie médicale d'Alençon améliore la continuité de la prise en charge radiologique personnalisée et de qualité dans le bassin de population.

Un algorithme de deep learning dédié à l'étude du rachis
28/03/2019 : Les ingénieurs logiciel GE HEalthcare de Buc ont conçu un algorithme de deep learning permettant de repérer et labelliser les vertèbres. Il s'agit d'un outil simple et efficient dans le cas, notamment, de l'identification des métastases osseuses rachidiennes.

NGI distribuera les scanner chinois Neusoft pour trois ans
18/03/2019 : NGI vient d'annoncer la signature, pour trois ans, d'un contrat de partenariat avec le constructeur chinois de scanners Neusoft Medical. Le contrat de distribution exclusif porte sur l’intégralité de la gamme de scanners Neuviz.  

Premier scanner avec IA embarquée installé au CHU de Dijon Bourgogne
22/02/2019 : Le CHU de Dijon Bourgogne vient d'annoncer l'installation d'un scanner Aquilion One Genesis doté d'une solution de deep learning. Au printemps, c'est le CHU de Nancy qui pourra profiter de cet outil d'intelligence artificielle pour son Aquilion Precision.


Le CHU de Poitiers se dote de la première IRM 7T clinique de France
20/11/2019 : La première modalité IRM 7T à vocation clinique de France vient d’être inaugurée au CHU de Poitiers. Un investissement important a été mobilisé pour cette installation qui a fait l’objet de la construction d’un bâtiment spécifique et d’une salle d’examen surdimensionnée en dimensions et en blindage.

Comment explorer le pied de Charcot ?
20/11/2019 : Dans une revue des images médicales pour le diagnostic et la classification du pied de Charcot, une étude suisse identifie la radiographie conventionnelle et l’IRM comme moyens d’exploration privilégiés.

Les avancées des ultrasons thérapeutiques présentées au congrès de la SNO
20/11/2019 : À l’occasion du 24ème congrès de la SNO, le Sonocloud, dispositif ultrasonore thérapeutique, fait l’objet actuellement de présentations sur les avancées relatives à cette technologie.

Guerbet et intersystems signent un partenariat stratégique
20/11/2019 : Guerbet et Intersystems ont annoncé la signature d’un partenariat pour assurer l’interopérabilité de Contrast&Care, la solution de traçabilité des produits de contraste.

Formation : maitriser l'échographie des urgences ostéo-articulaires
19/11/2019 : L’échographie des urgences ostéo-articulaires a des spécificités qu’il est nécessaire de maîtriser afin d’intégrer cette technologie dans un arbre décisionnel de qualité. Dans ce cadre, Forcomed propose une quatrième édition de formation sur ce thème en mars 2020.

Le congrès de la RSNA poursuit son développement
18/11/2019 : Les soins centrés sur le patient seront le fil rouge du 105ème congrès de la RSNA. Cet événement étendra encore ses dimensions exceptionnelles avec de nouveaux espaces dédiés notamment à l’innovation et à la radioprotection.

"Mesurer pour agir" avec le DACS Nexo[Dose] une solution complète, multimodalités, multiconstructeurs et indépendante
15/11/2019 : Nexo[Dose] permet une analyse du risque conformément au principe de justification et d’optimisation en mettant en place un système de gestion de la qualité SMQ - Arrêté du 8 février 2019, visant à homologuer de la décision n° 2019-DC-0660 de l'Autorité de sûreté nucléaire - ASN, du 15 janvier 2019 et entrer en vigueur au 01 juillet 2019.

IVDr, ou l'étude métabolique des fluides biologiques par RMN
14/11/2019 : Le Laboratoire de chimie et biochimie pharmacologiques et toxicologiques se dote du premier IVDr en France, système d’analyse métabolique à haut débit des fluides biologiques chez l’Homme par résonance magnétique. Il sera inauguré le 3 décembre 2019 sur le Campus Saint-Germain-des-Prés.  

Un réseau de neurones profonds pour améliorer le diagnostic de cancer du poumon
13/11/2019 : Selon des recherches publiées dans la revue Radiology, les radiologues assistés par un logiciel basé sur le deep learning étaient plus en mesure de détecter les cancers du poumon malins sur radiographies du thorax.

L'intelligence artificielle au révélateur de l'imagerie oncologique
12/11/2019 : Dans notre série d’articles dédiés au prochain symposium Scanner volumique, nous allons à la rencontre des orateurs qui animeront cet événement. Aujourd’hui, le Pr Pierre-Jean Valette évoque pour nous l’intelligence artificielle appliquée à l’imagerie oncologique, un thème qu’il abordera lors du symposium.


Protocoles de coopération : une prime mensuelle pour les manipulateurs impliqués !
09/09/2019 : Un décret paru au Journal Officiel du 8 septembre 2019 institue une prime pour les manipulateurs impliqués dans les protocoles de coopération. Cela constitue le premier acte de reconnaissance gouvernemental pour ces professionnels souhaitant étendre leur champ de compétences.

Le CHU de Poitiers se dote de la première IRM 7T clinique de France
20/11/2019 : La première modalité IRM 7T à vocation clinique de France vient d’être inaugurée au CHU de Poitiers. Un investissement important a été mobilisé pour cette installation qui a fait l’objet de la construction d’un bâtiment spécifique et d’une salle d’examen surdimensionnée en dimensions et en blindage.

Le vapotage responsable d'images pathologiques pulmonaires ?
31/10/2019 : La Revue Radiology : Cardiothoracic Imaging a publié une étude dédiée lésions pulmonaires résultant de l'utilisation de cigarettes électroniques. Les auteurs souhaitent ainsi sensibiliser les radiologues et autres professionnels de santé sur la manière d’identifier les lésions pulmonaires associées au vapotage (EVALI).

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Le congrès de la RSNA poursuit son développement
18/11/2019 : Les soins centrés sur le patient seront le fil rouge du 105ème congrès de la RSNA. Cet événement étendra encore ses dimensions exceptionnelles avec de nouveaux espaces dédiés notamment à l’innovation et à la radioprotection.

Un nouvel espoir de procréer grâce à l'embolisation des fibromes utérins
13/06/2017 : L’embolisation partielle des fibromes utérins pourrait devenir le traitement de première intensifn pour les femmes qui souhaitent procréer. C’est ce qu’a montré une étude portugaise publiée dans la revue Radiology.

L'intelligence artificielle au révélateur de l'imagerie oncologique
12/11/2019 : Dans notre série d’articles dédiés au prochain symposium Scanner volumique, nous allons à la rencontre des orateurs qui animeront cet événement. Aujourd’hui, le Pr Pierre-Jean Valette évoque pour nous l’intelligence artificielle appliquée à l’imagerie oncologique, un thème qu’il abordera lors du symposium.

Exposition des travailleurs aux champs magnétiques: le décret est paru !
12/08/2016 : La Directive européenne concernant la prévention à l'exposition des travailleurs aux champs magnétiques vient d'être transposée à la Loi française par un Décret publié au JO le 6 août 2016. Les dispositions de prévention contenues dans ce document, qui introduisent la notion de valeur déclenchant l'action, rappellent celles prises pour les rayonnements ionisants.

La mesure de calcification aortique par scanner comme outil de prévention des maladies cardio-vasculaires
02/10/2018 : Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, les mesures des calcifications aortiques abdominales par tomodensitométrie (TDM) sont de puissants prédicteurs de crises cardiaques et autres événements cardiovasculaires indésirables. La TDM aurait un potentiel plus élevé, dans ce cadre, que le score de risque de Framingham.

Formation : maitriser l'échographie des urgences ostéo-articulaires
19/11/2019 : L’échographie des urgences ostéo-articulaires a des spécificités qu’il est nécessaire de maîtriser afin d’intégrer cette technologie dans un arbre décisionnel de qualité. Dans ce cadre, Forcomed propose une quatrième édition de formation sur ce thème en mars 2020.