Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Intelligence Artificielle, Machine Learning > La recherche sur l'IA en imagerie avance avec le Data Challenge

La recherche sur l'IA en imagerie avance avec le Data Challenge

VENDREDI 25 OCTOBRE 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le Pr Nathalie Lassau, Professeur de Radiologie à l'Université Paris Sud et Co-Directrice du laboratoire d Imagerie IR4M (UPSUD/ CNRS) à l'Institut Gustave Roussy, est la responsable du Data Challenge dont la première édition a été organisée aux JFR 2018. Nous l'avons rencontrée pour une évocation des améliorations apportées, en 2019, à cette compétition.

JFR 2019

Thema Radiologie: Le Data Challenge est une compétition entre différentes équipes, faisant intervenir des universitaires, des praticiens hospitaliers, des étudiants ingénieurs des grandes écoles, des laboratoires de recherche académiques, des industriels et des start-up, constituées pour entrainer des algorithmes de machine learning et deep learning pour identifier des pathologies particulières. Pouvez-vous nous rappeler les spécificités de l'édition 2018 qui avait été lancée aux JFR ?

Pr Nathalie Lassau: Le Data Challenge 2018 présentait des pathologies du foie, du rein, du sein, du ménisque, ainsi qu'une question très difficile sur l'invasion du cartilage thyroïde dans le cancer ORL. Les gagnants ont d'ailleurs continué leur travail par la suite, notamment dans le cadre d'un Data Challenge dédié à l'Île-de-France (IdF), lancé en avril 2019 avec le concours de l'Institut Gustave Roussy et Medicen Paris Region. C'est le cas d'Owkin, qui avait remporté sur un data challenge aux JFR en échographie du foie et qui a gagné à nouveau le Data Challenge IdF en juillet 2019, qui demandait de prédire le pronostic des patients métastatiques à partir d'échographies et de scanners avant de débuter un traitement.

T.R.: Sur quelles bases ces consortiums travaillent-ils lors du Data Challenge ?

Pr N.L.: Dans le cas du Data Challenge IdF par exemple, ils ont travaillé sur une base de 2 000 patients standardisée en échographie de contraste avec scanner correspondant, que j'ai créée depuis 2005. Owkin travaille désormais, dans le prolongement de cette compétition, avec les équipes de l'Institut Gustave Roussy et a commencé dernièrement à faire tourner des algorithmes sur ce champ.

T.R.: Comment avez-vous fait évoluer le Data Challenge qui a été mis en place lors des JFR 2019 ?

Pr N.L.: Nous avons amélioré la formule suite aux demandes des start-up de pouvoir disposer de databases plus importantes et de jeux de données plus complexes avec des acquisitions en 3D. Nous avons donc lancé des questions cliniques pour 1 500 examens concernant la détection du nodule pulmonaire sur un scanner 3D thoracique, le pronostic de handicap lié à la sclérose en plaques sur des images IRM 3D FLAIR et la segmentation de la sarcopénie sur une coupe scanner 2D au niveau de la vertèbre L3. Je voudrais remercier les 25 services d'imagerie qui ont joué le jeu en alimentant les databases en 4 mois de façon très dynamique. Ceux qui ont inclus le plus de cas ont d'ailleurs remporté un Prix de la SFR cette année. Au total, 20 équipes ont concouru, comprenant au moins un radiologue, un étudiant ingénieur, et bien sûr des industriels, des laboratoires de recherche académiques et des start-up qui ont, pour certaines, conclu des alliances pour collaborer sur un même projet.

T.R.: Comment s'est déroulée la compétition en pratique ?

Pr N.L.: À partir du 15 mai 2019, les examens ont commencé à être inclus. Au 15 septembre, les équipes ont été constituées et ont commencé à travailler sur le premier dataset de 500 examens, soit le premier tiers. À l'ouverture des JFR, le 11 octobre, ils ont reçu, sur le forum IA, le code donnant accès au deuxième dataset. Enfin, le dimanche 13 octobre, ils ont reçu le troisième code pour le troisième tiers du dataset avec des images non annotées à travailler durant deux heures de compétition. La remise des prix a eu lieu le lundi 14 octobre. C'est Owkin qui a remporté le Data Challenge sur la sarcopénie au scanner 2D, Pixyl celui concernant le handicap dans la sclérose en plaques et IBM France s'est adjugé le Prix pour le nodule pulmonaire au scanner 3D. Je dois dire qu'ils ont été soumis à un énorme travail pour cette compétition. Ils sont tous très méritants et font avancer la recherche de façon significative en participant à ce Challenge. J'ajoute que les lauréats pourront publier un article dans le Journal "Diagnostic and Interventional Imaging".

Propos recueillis par Bruno Benque


toshiba

Un réseau de neurones profonds pour améliorer le diagnostic de cancer du poumon
13/11/2019 : Selon des recherches publiées dans la revue Radiology, les radiologues assistés par un logiciel basé sur le deep learning étaient plus en mesure de détecter les cancers du poumon malins sur radiographies du thorax.

L'intelligence artificielle au révélateur de l'imagerie oncologique
12/11/2019 : Dans notre série d’articles dédiés au prochain symposium Scanner volumique, nous allons à la rencontre des orateurs qui animeront cet événement. Aujourd’hui, le Pr Pierre-Jean Valette évoque pour nous l’intelligence artificielle appliquée à l’imagerie oncologique, un thème qu’il abordera lors du symposium.

La recherche sur l'IA en imagerie avance avec le Data Challenge
25/10/2019 : Le Pr Nathalie Lassau, Professeur de Radiologie à l'Université Paris Sud et Co-Directrice du laboratoire d Imagerie IR4M (UPSUD/ CNRS) à l'Institut Gustave Roussy, est la responsable du Data Challenge dont la première édition a été organisée aux JFR 2018. Nous l'avons rencontrée pour une évocation des améliorations apportées, en 2019, à cette compétition.

Une plateforme dédiée pour choisir un moteur d'IA pertinent
03/10/2019 : Acteur historique de l'informatique de Santé, Softway Medical propose une offre d'intelligence artificielle tout à fait originale. À partir d'un catalogue de moteurs d'IA, le radiologue pourra choisir celui qui répondra précisément à ses besoins. Rendez-vous aux JFR 2019 pour découvrir cette nouvelle offre.

L'hémorragie cérébrale, thème du RSNA IA challenge 2019
17/09/2019 : La Radiological Society of North America (RSNA) vient de lancer son troisième défi annuel sur l'intelligence artificielle (IA): le défi RSNA de détection et de classification des hémorragies intracrâniennes.

La Data science en Santé se développe à l'Université
13/08/2019 : L'Intelligence artificielle en Santé fera l'objet de plusieurs cursus de formation dans les Universités françaises à la rentrée. C'est notamment le cas à l'Université Paris Descartes.

RSNA 2019 : 3 700 m2 dédiés à l'intelligence artificielle
09/08/2019 : Le RSNA 2019 AI Showcase proposera un plus grand espace dédié à l'intelligence artificielle. Des démonstrations et des salles de classe permettront aux fournisseurs de solutions et aux spécialistes de promouvoir les outils d'aide à la décision clinique ainsi que les bonnes pratiques de gestion des données.

De nouveaux outils d'aide à la décision en mammographie
18/06/2019 : L'aide à la décision en mammographie 2D et tomosynthèse 3D vient de s'enrichir, avec iCAD, de nouvelles applications annoncées lors du récent congrès de la SIFEM.

Segmenter les tumeurs pulmonaires à partir d'un navigateur web
09/05/2019 : Arterys lance, lors de l'ESTI 2019, sa solution Lung AI de suivi des tumeurs du poumon par scanner. Ce programme de deep learning permet d'identifier des nodules pulmonaires à partir d'un navigateur web.

L'ESR noue un partenariat pour promouvoir l'IA en imagerie médicale
02/05/2019 : L'European Society of Radiology (ESR) a conclu un partenariat avec Siemens Helathineers pour la promotion de l'intelligence artificielle en imagerie médicale. Des événements et un blog seront dédiés à cette thématique.


Le CHU de Poitiers se dote de la première IRM 7T clinique de France
20/11/2019 : La première modalité IRM 7T à vocation clinique de France vient d’être inaugurée au CHU de Poitiers. Un investissement important a été mobilisé pour cette installation qui a fait l’objet de la construction d’un bâtiment spécifique et d’une salle d’examen surdimensionnée en dimensions et en blindage.

Comment explorer le pied de Charcot ?
20/11/2019 : Dans une revue des images médicales pour le diagnostic et la classification du pied de Charcot, une étude suisse identifie la radiographie conventionnelle et l’IRM comme moyens d’exploration privilégiés.

Les avancées des ultrasons thérapeutiques présentées au congrès de la SNO
20/11/2019 : À l’occasion du 24ème congrès de la SNO, le Sonocloud, dispositif ultrasonore thérapeutique, fait l’objet actuellement de présentations sur les avancées relatives à cette technologie.

Guerbet et intersystems signent un partenariat stratégique
20/11/2019 : Guerbet et Intersystems ont annoncé la signature d’un partenariat pour assurer l’interopérabilité de Contrast&Care, la solution de traçabilité des produits de contraste.

Formation : maitriser l'échographie des urgences ostéo-articulaires
19/11/2019 : L’échographie des urgences ostéo-articulaires a des spécificités qu’il est nécessaire de maîtriser afin d’intégrer cette technologie dans un arbre décisionnel de qualité. Dans ce cadre, Forcomed propose une quatrième édition de formation sur ce thème en mars 2020.

Le congrès de la RSNA poursuit son développement
18/11/2019 : Les soins centrés sur le patient seront le fil rouge du 105ème congrès de la RSNA. Cet événement étendra encore ses dimensions exceptionnelles avec de nouveaux espaces dédiés notamment à l’innovation et à la radioprotection.

"Mesurer pour agir" avec le DACS Nexo[Dose] une solution complète, multimodalités, multiconstructeurs et indépendante
15/11/2019 : Nexo[Dose] permet une analyse du risque conformément au principe de justification et d’optimisation en mettant en place un système de gestion de la qualité SMQ - Arrêté du 8 février 2019, visant à homologuer de la décision n° 2019-DC-0660 de l'Autorité de sûreté nucléaire - ASN, du 15 janvier 2019 et entrer en vigueur au 01 juillet 2019.

IVDr, ou l'étude métabolique des fluides biologiques par RMN
14/11/2019 : Le Laboratoire de chimie et biochimie pharmacologiques et toxicologiques se dote du premier IVDr en France, système d’analyse métabolique à haut débit des fluides biologiques chez l’Homme par résonance magnétique. Il sera inauguré le 3 décembre 2019 sur le Campus Saint-Germain-des-Prés.  

Un réseau de neurones profonds pour améliorer le diagnostic de cancer du poumon
13/11/2019 : Selon des recherches publiées dans la revue Radiology, les radiologues assistés par un logiciel basé sur le deep learning étaient plus en mesure de détecter les cancers du poumon malins sur radiographies du thorax.

L'intelligence artificielle au révélateur de l'imagerie oncologique
12/11/2019 : Dans notre série d’articles dédiés au prochain symposium Scanner volumique, nous allons à la rencontre des orateurs qui animeront cet événement. Aujourd’hui, le Pr Pierre-Jean Valette évoque pour nous l’intelligence artificielle appliquée à l’imagerie oncologique, un thème qu’il abordera lors du symposium.


Protocoles de coopération : une prime mensuelle pour les manipulateurs impliqués !
09/09/2019 : Un décret paru au Journal Officiel du 8 septembre 2019 institue une prime pour les manipulateurs impliqués dans les protocoles de coopération. Cela constitue le premier acte de reconnaissance gouvernemental pour ces professionnels souhaitant étendre leur champ de compétences.

Le CHU de Poitiers se dote de la première IRM 7T clinique de France
20/11/2019 : La première modalité IRM 7T à vocation clinique de France vient d’être inaugurée au CHU de Poitiers. Un investissement important a été mobilisé pour cette installation qui a fait l’objet de la construction d’un bâtiment spécifique et d’une salle d’examen surdimensionnée en dimensions et en blindage.

Le vapotage responsable d'images pathologiques pulmonaires ?
31/10/2019 : La Revue Radiology : Cardiothoracic Imaging a publié une étude dédiée lésions pulmonaires résultant de l'utilisation de cigarettes électroniques. Les auteurs souhaitent ainsi sensibiliser les radiologues et autres professionnels de santé sur la manière d’identifier les lésions pulmonaires associées au vapotage (EVALI).

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Le congrès de la RSNA poursuit son développement
18/11/2019 : Les soins centrés sur le patient seront le fil rouge du 105ème congrès de la RSNA. Cet événement étendra encore ses dimensions exceptionnelles avec de nouveaux espaces dédiés notamment à l’innovation et à la radioprotection.

Un nouvel espoir de procréer grâce à l'embolisation des fibromes utérins
13/06/2017 : L’embolisation partielle des fibromes utérins pourrait devenir le traitement de première intensifn pour les femmes qui souhaitent procréer. C’est ce qu’a montré une étude portugaise publiée dans la revue Radiology.

L'intelligence artificielle au révélateur de l'imagerie oncologique
12/11/2019 : Dans notre série d’articles dédiés au prochain symposium Scanner volumique, nous allons à la rencontre des orateurs qui animeront cet événement. Aujourd’hui, le Pr Pierre-Jean Valette évoque pour nous l’intelligence artificielle appliquée à l’imagerie oncologique, un thème qu’il abordera lors du symposium.

Exposition des travailleurs aux champs magnétiques: le décret est paru !
12/08/2016 : La Directive européenne concernant la prévention à l'exposition des travailleurs aux champs magnétiques vient d'être transposée à la Loi française par un Décret publié au JO le 6 août 2016. Les dispositions de prévention contenues dans ce document, qui introduisent la notion de valeur déclenchant l'action, rappellent celles prises pour les rayonnements ionisants.

Formation : maitriser l'échographie des urgences ostéo-articulaires
19/11/2019 : L’échographie des urgences ostéo-articulaires a des spécificités qu’il est nécessaire de maîtriser afin d’intégrer cette technologie dans un arbre décisionnel de qualité. Dans ce cadre, Forcomed propose une quatrième édition de formation sur ce thème en mars 2020.

La mesure de calcification aortique par scanner comme outil de prévention des maladies cardio-vasculaires
02/10/2018 : Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, les mesures des calcifications aortiques abdominales par tomodensitométrie (TDM) sont de puissants prédicteurs de crises cardiaques et autres événements cardiovasculaires indésirables. La TDM aurait un potentiel plus élevé, dans ce cadre, que le score de risque de Framingham.