Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Affaires juridiques > Conditions d'exercice multi-sites: révolution ou simple évolution ?

Conditions d'exercice multi-sites: révolution ou simple évolution ?

MARDI 18 JUIN 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le décret du 23 mai 2019 assouplit les règles relatives à l'exercice libéral multi-sites. Les radiologues pourront désormais avoir le choix dans le nombre de leurs lieux d'exercice. Si toutefois ils ne sont pas déjà en suractivité…

Législation

Longtemps attendu par la profession, le décret n°2019-511 du 23 mai 2019 modifiant le code de déontologie des médecins et la réglementation des sociétés d'exercice libéral et des sociétés civiles professionnelles est paru au Journal Officiel du 25 mai 2019 et entré en vigueur le lendemain.

Les conditions de fond d'un exercice multi-sites supprimées par décret

Le Conseil national de l’ordre des médecins avait validé cette modification, par délibération du 15 juin 2018. Les objectifs annoncés par rapport à ce texte sont de favoriser l’accès aux soins des patients et de simplifier la procédure d’autorisation pour les médecins.

Jusqu’à présent, le médecin souhaitant pratiquer son art dans un cabinet secondaire devait justifier de l’existence, dans le secteur géographique considéré, d’une carence ou d'une insuffisance de l’offre de soins préjudiciable aux besoins des patients ou à la permanence des soins ou faire valoir des investigations ou des soins nécessitant un environnement adapté, d’utilisation d’équipements particuliers, de la mise en œuvre de techniques spécifiques ou bien encore la coordination de différents intervenants.

Perçus par les pouvoirs publics comme une entrave à l’accès aux soins, ces conditions disparaissent, laissant au médecin le choix du nombre de ses lieux d’exercice.

Une procédure ordinale significativement simplifiée

Exit donc l’autorisation préalable du conseil départemental de l’ordre d’ouvrir un cabinet secondaire, le décret allégeant les procédures en passant d'un régime d'autorisation à un régime déclaratif avec droit d'opposition.

Les articles précités prévoient désormais que le médecin libéral, la SEL ou le membre d’une SCP peut exercer sur un ou plusieurs sites distincts de sa résidence professionnelle habituelle, sous réserve d’adresser par tout moyen permettant de donner date certaine à sa réception, au plus tard deux mois avant la date prévisionnelle de début d’activité, une déclaration préalable d’ouverture d’un lieu d’exercice distinct au conseil départemental de l’ordre.

Les motifs d'opposition sont strictement définis et ne peuvent être tirés que d'une méconnaissance des obligations de qualité, sécurité et continuité des soins. Le conseil départemental, dans le ressort duquel cette nouvelle activité est envisagée, ne peut en effet s’y opposer que pour ces motifs, et ce dans un délai de deux mois à compter de la réception de cette déclaration. Cet éventuel refus est par ailleurs susceptible d’un recours hiérarchique devant le Conseil national de l’ordre, préalablement à un recours contentieux devant le tribunal administratif.

Une évolution, plus qu'une révolution

Alors, ce texte est-il une révolution ? Pas vraiment. Il s’agit plutôt d’une évolution puisque, si l’on en croit le Conseil national de l’Ordre, 95% des demandes d’ouverture de cabinets secondaires seraient acceptées. L’exercice de la radiologie suppose au surplus « l’utilisation d’équipements particuliers » et/ou « la mise en œuvre de techniques spécifiques », critères pris en compte avant la réforme.

Espérons que cette nouvelle réglementation contribuera à une meilleure répartition des praticiens sur le territoire. Encore faut-il qu’ils ne soient pas déjà en suractivité sur leur site d’exercice principal et que les distances à parcourir entre les différents cabinets ne soient pas importantes.

Me Emmanuelle PELETINGEAS

Avocat associé chez YAHIA Avocats

e.peletingeas@yahia-avocats.fr

Me Emmanuelle Peletingeas


toshiba

Protocoles de coopération : une prime mensuelle pour les manipulateurs impliqués !
09/09/2019 : Un décret paru au Journal Officiel du 8 septembre 2019 institue une prime pour les manipulateurs impliqués dans les protocoles de coopération. Cela constitue le premier acte de reconnaissance gouvernemental pour ces professionnels souhaitant étendre leur champ de compétences.

Conditions d'exercice multi-sites: révolution ou simple évolution ?
18/06/2019 : Le décret du 23 mai 2019 assouplit les règles relatives à l'exercice libéral multi-sites. Les radiologues pourront désormais avoir le choix dans le nombre de leurs lieux d'exercice. Si toutefois ils ne sont pas déjà en suractivité…

Responsabilité d'un centre hospitalier suite à un examen IRM
22/05/2019 : Les patients porteurs d'une dérivation ventriculo-péritonéale doivent satisfaire à un contrôle de la valve lorsqu'ils ont fait l'objet d'un examen IRM. La Cour d'appel de Bordeaux nous le rappelle, qui a dû juger le cas d'une patiente victime d'effets secondaires le lendemain d'une exploration IRM du genou.

Autorisations des matériels lourds : comment faire ?
15/05/2019 : Le processus d'acquisition d'un nouveau matériel lourd en imagerie médicale est très formalisé et il est nécessaire d'en maîtriser les rouages. C'est la raison pour laquelle Forcomed propose une formation dédiée aux radiologues libéraux à Paris en septembre 2019.

Prolongation d'activité d'un médecin hospitalier: le Conseil d'État se prononce
07/05/2019 : Dans un récent arrêt, le Conseil d’Etat a eu l’occasion de se prononcer sur les conditions de la prolongation d’activité d’un médecin en milieu hospitalier. Ce cas a été étudié suite au refus d'un hôpital de prolonger un praticien.

Rappels réglementaires sur le remplacement en exercice libéral
26/03/2019 : Les modalités de remplacement des radiologues libéraux font l'objet d'un article du Code de la déontologie médicale. Il nous a semblé nécessaire de faire un point sur les dispositions prises dans ce texte et sur les conséquences à attendre d'un remplacement non conforme.

De la faute grave dans l'exécution d'un contrat d'exploitation d'un scanographe
12/02/2019 : Pour le premier volet de notre série d'articles juridiques, nous avons choisi de traiter le thème de la faute grave. Et le cas mis en lumière ne concerne pas les relations entre employeur et employé, mais un contrat d'exploitation d'un scanner en établissement privé.


Le jeu des 7 erreurs de radioprotection au bloc opératoire
08/11/2019 : Afin d’améliorer la culture de prévention du risque ionisant dans les blocs opératoires, l’ASN a élaboré un document pour mettre en place un outil de simulation appelé « Bloc des erreurs ».

Nouveau succès pour la web conférence sur l'imagerie hybride, moléculaire et translationnelle
08/11/2019 : L’ESR et l’ESHI publient un rapide bilan de la session CHILI organisée le 25 octobre 2019. Toutes les webconférences CHILI seront bientôt disponibles sur ESRConnect.

La journée internationale de la radiologie célébrée dans le monde entier
08/11/2019 : Pour célébrer l’anniversaire de la découverte de Wilhem Roentgen, l’ESR, la RSNA et l’ACR présentent, en ce 8 novembre, pour l'International Day of Radiology (IDoR), les plateformes web qu’ils proposent au grand public pour informer les populations à propos de l’imagerie médicale.

Le congrès Neuro IMC fête son neuvième anniversaire en janvier 2020
07/11/2019 : Le congrès Neuro IMC, la référence en neuroradiologie interventionnelle, fêtera sa neuvième édition à Madrid en janvier 2020. Les inscriptions sont ouvertes.

Le système CT-navigation va équiper son premier hôpital aux USA
06/11/2019 : L’UW Health, de l'Université du Wisconsin vient de faire l’acquisition du système CT-navigation d’Imactis. Il s’agit du premier client outre-Atlantique pour cette société française.

Prostate : ateliers pratiques d’IRM sur consoles
05/11/2019 : Forcomed propose une formation ciblée sur l’IRM prostatique multiparamétrique. Elle permet d’assurer notamment le classement PIRADS2 des lésions et d’effectuer un bilan d’extension.

Le diplôme européen de radiologie (EDiR) gagne du terrain
04/11/2019 : L’EDiR est désormais reconnu dans par une majorité de sociétés savantes nationales en radiologie. Il fait désormais l’objet d’un guide et d’une application dédiés pour faciliter le travail des candidats à l’examen.

Le vapotage responsable d'images pathologiques pulmonaires ?
31/10/2019 : La Revue Radiology : Cardiothoracic Imaging a publié une étude dédiée lésions pulmonaires résultant de l'utilisation de cigarettes électroniques. Les auteurs souhaitent ainsi sensibiliser les radiologues et autres professionnels de santé sur la manière d’identifier les lésions pulmonaires associées au vapotage (EVALI).

La recherche sur l'IA en imagerie avance avec le Data Challenge
25/10/2019 : Le Pr Nathalie Lassau, Professeur de Radiologie à l'Université Paris Sud et Co-Directrice du laboratoire d Imagerie IR4M (UPSUD/ CNRS) à l'Institut Gustave Roussy, est la responsable du Data Challenge dont la première édition a été organisée aux JFR 2018. Nous l'avons rencontrée pour une évocation des améliorations apportées, en 2019, à cette compétition.

Stratégie thérapeutique pour une occlusion de veine cave supérieure en vidéo
25/10/2019 : Le premier webinar ESR Connect est consacré à a statégie thérapeutique pour une occlusion de la veine cave inférieure. Nous vous présentons le webinar dans son intégralité.


Le vapotage responsable d'images pathologiques pulmonaires ?
31/10/2019 : La Revue Radiology : Cardiothoracic Imaging a publié une étude dédiée lésions pulmonaires résultant de l'utilisation de cigarettes électroniques. Les auteurs souhaitent ainsi sensibiliser les radiologues et autres professionnels de santé sur la manière d’identifier les lésions pulmonaires associées au vapotage (EVALI).

DxPlanning DR coordonne la complexité des unités d'imagerie
14/10/2013 :   La solution DxPlanning DR de Medasys se présente comme un véritable tableau de service électronique, conçu pour l'organisation des unités d'imagerie et la coordination des équipes médicales. Élaborée avec le concours du Pr Pierre-Jean Valette aux Hospices Civils de Lyon, elle répond aux aspirations des gestionnaires de services, qui pourront l'évaluer lors des démonstrations proposées par Medasys aux JFR 2013  

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Contrôler la graisse hépatique des patients obèses par IRM
19/12/2018 : Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, l'IRM constitue un moyen sûr et non invasif de surveiller les taux de graisse du foie chez les personnes qui suivent un traitement de l'obésité.

LE CARCINOME CANALAIRE IN SITU PLUS FRÉQUENT CHEZ LES SUJETS ÂGÉS
26/10/2015 : Une étude allemande publiée dans la revue Radiology montre que la fréquence de survenue d'un carcinome canalaire in situ augmente avec l'âge. La stratégie thérapeutique pour cette pathologie nécessite donc d'être plus précise. 

La recherche sur l'IA en imagerie avance avec le Data Challenge
25/10/2019 : Le Pr Nathalie Lassau, Professeur de Radiologie à l'Université Paris Sud et Co-Directrice du laboratoire d Imagerie IR4M (UPSUD/ CNRS) à l'Institut Gustave Roussy, est la responsable du Data Challenge dont la première édition a été organisée aux JFR 2018. Nous l'avons rencontrée pour une évocation des améliorations apportées, en 2019, à cette compétition.

Ateliers pratiques d'IRM de la prostate
18/04/2018 : Les radiologues sont conviés à une formation sur le thème de l'IRM prostatique dispensée par FORCOMED. Des ateliers interactifs et des sessions d'évaluation rythmeront cette formation éligible au DPC.

RSNA 2019 : 3 700 m2 dédiés à l'intelligence artificielle
09/08/2019 : Le RSNA 2019 AI Showcase proposera un plus grand espace dédié à l'intelligence artificielle. Des démonstrations et des salles de classe permettront aux fournisseurs de solutions et aux spécialistes de promouvoir les outils d'aide à la décision clinique ainsi que les bonnes pratiques de gestion des données.

Nouveau succès pour la web conférence sur l'imagerie hybride, moléculaire et translationnelle
08/11/2019 : L’ESR et l’ESHI publient un rapide bilan de la session CHILI organisée le 25 octobre 2019. Toutes les webconférences CHILI seront bientôt disponibles sur ESRConnect.

Prostate : ateliers pratiques d’IRM sur consoles
05/11/2019 : Forcomed propose une formation ciblée sur l’IRM prostatique multiparamétrique. Elle permet d’assurer notamment le classement PIRADS2 des lésions et d’effectuer un bilan d’extension.