Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Radiologie générale diagnostique > Harmonisation européenne de la formation des radiologues: l'ESR en appelle aux sociétés savantes nationales

Harmonisation européenne de la formation des radiologues: l'ESR en appelle aux sociétés savantes nationales

VENDREDI 14 JUIN 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

L'European Society of Radiology évoque, dans un communiqué, la nécessaire modification de la directive européenne relative aux qualifications européenne. Elle souhaite notamment que les formations de radiologues soient harmonisées , que le nom de la discipline soit modifié et que les sociétés savantes nationales œuvrent dans ce sens.

ESR

L'European Society of Radiology (ESR) renouvelle périodiquement ses initiatives visant à harmoniser la formation médicale des radiologistes à travers l’Europe.

L'ESR demande la modification de la directive européenne relative aux qualifications professionnelles

Suite au plaidoyer de la communauté radiologique continentale, en étroite coordination avec l'Union européenne des médecins spécialistes (UEMS), et après la modernisation de la Directive relative aux qualifications professionnelles du 20 novembre 2013, le climat politique actuel offre de nouvelles opportunités pour adapter le cadre juridique régissant la libre circulation des médecins et la reconnaissance des qualifications professionnelles. Compte tenu de l'évaluation en cours de la directive sur les qualifications professionnelles, l'ESR attire à nouveau l'attention de la Commission européenne sur sa double demande de modification de l'annexe V, section 5.1.3., afin de préserver les normes les plus élevées en matière de formation médicale et de soins des patients dans toute l’Europe.

Changer le nom de la spécialité pour évoquée aussi la composante interventionnelle

Une fois de plus, l'ESR s'est associée à l'UEMS, l'autorité en charge de l'enseignement médical en Europe, démontrant ainsi son engagement continu à collaborer avec des organisations partenaires pour l'harmonisation des processus d'acquisition de compétences. Dans une lettre officielle adressée à la Commission européenne, l'ESR invite instamment la Commission européenne à adopter un acte délégué visant à porter de quatre à cinq ans le nombre minimal d'années de formation des radiologues, conformément au Curriculum européen de formation en radiologie élaboré pour poursuivre l’harmonisation de l’enseignement de la radiologie dans toute l’Europe.

Les besoins croissants en formation et l'introduction de solutions numériques en imagerie médicale exigent des normes de formation tout aussi élevées, qui ne peuvent être satisfaites que par la mise en œuvre d'une formation complète en radiologie d'une durée de cinq ans. En outre, l’ESR appelle les États membres et la Commission européenne à changer le nom de la discipline intitulée "radiologie diagnostique" et de le remplacer "radiologie", afin de refléter la pratique actuelle de la profession comprenant des procédures diagnostiques et interventionnelles.

Un rôle primordial dévolu aux sociétés savantes nationales

Étant donné que les États membres sont compétents pour inscrire unilatéralement le nom d’une profession à l’annexe V, ils sont vivement encouragés à inscrire unilatéralement "Radiologie" en tant que nom de la discipline comme première étape vers l’harmonisation. Néanmoins, l'ESR estime qu'une solution à l'échelle européenne est nécessaire et invite donc instamment les États membres et la Commission européenne à engager un dialogue dans l'intérêt de la libre circulation des radiologistes en Europe. L'ESR soutient une approche à plusieurs niveaux, lançant simultanément des initiatives aux niveaux national et européen, afin de renforcer la voix de la radiologie dans le débat. Elle compte donc sur les sociétés savantes nationales de radiologie pour être les messagers de la position de radiologie unifiée vis-à-vis des ministères de la santé et des autorités sanitaires.

Seule une approche coordonnée, associant l'ESR et ses membres institutionnels, peut engendrer des normes les plus élevées, une véritable harmonisation de la formation en radiologie et une amélioration de la mobilité de la profession de radiologue en Europe.

Bruno Benque avec ESR


toshiba

Un partenaire de choix pour l'optimisation de l'imagerie à l'Hôpital Foch
24/01/2020 : Dans la suite logique de leur partenariat qui a vu le jour en janvier 2019, l’Hôpital Foch à Suresnes (92) et Siemens Healthineers s’associent pour optimiser la performance imagerie de l’établissement.

Injection iodée : un risque surestimé pour les insuffisants rénaux selon les sociétés savantes américaines
21/01/2020 : Le risque d'administrer des produits de contraste iodés intraveineux aux patients présentant une fonction rénale réduite a été surestimé, selon de nouvelles déclarations consensuelles de l'American College of Radiology (ACR) et de la National Kidney Foundation (NKF), publiées dans la revue Radiology. Elles recommandent de distinguer deux types de réactions.

Fujifilm et DMS Imaging se rapprochent pour la radiologie conventionnelle et interventionnelle
10/01/2020 : Fujifilm Europe va compléter sa gamme de tables télécommandées grâce à un accord de partenariat conclu avec DMS Imaging. Les premières ventes sont prévues au premier trimestre 2020.  

Fujifilm acquiert les solutions d'imagerie d'Hitachi
23/12/2019 : Fujifilm vient d’acquérir les solutions d’imagerie diagnostique de la société Hitachi. Des synergies sont attendues en termes technologique et économique.

Le scanner Glory, fleuron de la gamme radiologie du groupe nehs
19/12/2019 : Laurent Pomares, Directeur BU Imagerie médicale chez nehs, présente l’un des fleurons de la gamme radiologie du groupe, le scanner Glory de Neusoft. Cette modalité présente toutes les caractéristiques des modalités de scanographie moderne, notamment la grande couverture et le low dose.

Optimiser l’accueil du patient : 3 programmes de formation au choix et ultraciblés pour les équipes de secrétariat
03/12/2019 : A partir de janvier 2020, Forcomed lance 3 nouveaux programmes spécialement conçus pour les équipes d’accueil et de secrétariat de centres d'imagerie médicale, deux en présentiel et une en e-learning.

Le diplôme européen de radiologie (EDiR) gagne du terrain
04/11/2019 : L’EDiR est désormais reconnu dans par une majorité de sociétés savantes nationales en radiologie. Il fait désormais l’objet d’un guide et d’une application dédiés pour faciliter le travail des candidats à l’examen.

Les dangers des injections de stéroïdes dans les articulations
18/10/2019 : Selon un article spécial publié dans la revue Radiology, les injections de corticostéroïdes utilisées pour traiter la douleur de l'arthrose à la hanche et au genou pourraient être plus dangereuses qu'on ne le pensait auparavant. Les chercheurs ont suggéré d'intégrer dans les formulaires de consentement les risques associés à ces injections.

Améliorer le dépistage du très redouté cancer du sein masculin
04/10/2019 : Selon une étude parue dans la Revue Radiology, le dépistage du cancer du sein masculin peut permettre une détection précoce de la maladie. Elle peut s'avérée très utile chez les hommes présentant un risque élevé de contracter la maladie.

La FNMR soutient les biologistes en grève
24/09/2019 : Les biologistes médicaux sont en grève pour protester contre les baisses tarifaires souhaitées par l'Assurance Maladie. La FNMR, qui a été confrontée à une épisode similaire dernièrement, soutient ce mouvement.


Premières angioplasties coronaires assistées par la robotique en Allemagne
29/01/2020 : Les premières angioplasties coronaires utilisant la robotique en routine ont été réalisées récemment en Allemagne. Un pas de plus vers les changements de pratiques.

Lancement du nouveau Groupement d'Intérêt Économique de radiologues SERENICE
28/01/2020 : nehs vient d’annoncer le lancement de SERENICE, un GIE regroupant des radiologues hospitaliers et libéraux. Ces derniers pourront, entre autres, bénéficier de l’infrastructure de services de nehs.

La radiologie interventionnelle, une spécialité à part entière
27/01/2020 : Le Pr Afshin Gangi, Professeur de Radiologie Interventionnelle, passe une partie de son temps au King’s College de Londres. Cela ne l’empêche pas de piloter cette activité au CHRU de Strasbourg où il est chef de Service. À quelques semaines du Symposium MDCT 2020, nous l’avons rencontré pour une évocation passionnée de cette spécialité, ses atouts, ses besoins et son évolution à moyen terme.

Le thrombus, facteur de risque de rupture d'un anévrisme aortique ?
27/01/2020 : La présence d'un caillot de sang sur la paroi de l'aorte chez les personnes atteintes d'anévrismes de l'aorte abdominale est associée à une croissance plus rapide et potentiellement dangereuse de l'anévrisme, selon une étude majeure publiée dans la revue Radiology. Ces résultats pourraient aider à identifier les patients qui ont besoin d'un traitement plus agressif et d'une imagerie de suivi plus fréquente après leur diagnostic initial.

Un partenaire de choix pour l'optimisation de l'imagerie à l'Hôpital Foch
24/01/2020 : Dans la suite logique de leur partenariat qui a vu le jour en janvier 2019, l’Hôpital Foch à Suresnes (92) et Siemens Healthineers s’associent pour optimiser la performance imagerie de l’établissement.

Actualité du parc IRM français en janvier 2020
23/01/2020 : Dans le cadre de notre revue du parc d’IRM français, on nous signale des évolutions en Bretagne, à Pontivy et Vannes, ainsi qu’à Sarlat.

Gestion des risques liés aux champs magnétiques : bientôt une journée scientifique dédiée
23/01/2020 : La Société Française de Radioprotection (SFRP) organise, en mars, une journée scientifique dédiée à la gestion des risques d’exposition aux rayonnements non ionisants. Les acteurs de l’imagerie par IRM devraient y glaner des réponses à leurs questions.

Un radiotraceur de l'épilepsie visible au TEP
22/01/2020 : Un radiotraceur qui se lie spécifiquement à une classe de récepteurs cérébraux lorsqu'il est injecté à des rats et à des humains vivants vient d’être mis au point par une équipe japonaise. Visible lors d’un examen de TEP, ce composé pourrait améliorer le diagnostic et le traitement de l’épilepsie.

Injection iodée : un risque surestimé pour les insuffisants rénaux selon les sociétés savantes américaines
21/01/2020 : Le risque d'administrer des produits de contraste iodés intraveineux aux patients présentant une fonction rénale réduite a été surestimé, selon de nouvelles déclarations consensuelles de l'American College of Radiology (ACR) et de la National Kidney Foundation (NKF), publiées dans la revue Radiology. Elles recommandent de distinguer deux types de réactions.

Les manipulateurs reçus au Haut Conseil de Professions Paramédicales
21/01/2020 : Une délégation de manipulateurs a été reçue, en ce jour de grève, par le Haut Conseil des Professions Paramédicales. La déclaration liminaire ci-après.


Le nouvel Arrêté relatif aux PCR, OCR et conseiller en radioprotection est paru !
06/01/2020 : Un nouvel Arrêté vient d’encadrer les nouvelles dispositions relatives à la gestion du risque ionisant en milieu de Santé. Les notions de PCR, d’OCR ou de conseiller en radioprotection y sont expliqués.  

De la faute grave dans l'exécution d'un contrat d'exploitation d'un scanographe
12/02/2019 : Pour le premier volet de notre série d'articles juridiques, nous avons choisi de traiter le thème de la faute grave. Et le cas mis en lumière ne concerne pas les relations entre employeur et employé, mais un contrat d'exploitation d'un scanner en établissement privé.

Optimiser la cotation des actes grâce à un nouveau site web gratuit
03/09/2019 : Le catalogue CCAM est souvent mal employé par les radiologues, ce qui peut engendrer des erreurs de cotations. C'est pout leur venir en aide que le site web gratuit ccam-radiologie.fr a été conçu, afin d'optimiser la facturation de l'activité radiologique.

Un partenaire de choix pour l'optimisation de l'imagerie à l'Hôpital Foch
24/01/2020 : Dans la suite logique de leur partenariat qui a vu le jour en janvier 2019, l’Hôpital Foch à Suresnes (92) et Siemens Healthineers s’associent pour optimiser la performance imagerie de l’établissement.

Le jeu des 7 erreurs de radioprotection au bloc opératoire
08/11/2019 : Afin d’améliorer la culture de prévention du risque ionisant dans les blocs opératoires, l’ASN a élaboré un document pour mettre en place un outil de simulation appelé « Bloc des erreurs ».

Les manipulateurs reçus au Haut Conseil de Professions Paramédicales
21/01/2020 : Une délégation de manipulateurs a été reçue, en ce jour de grève, par le Haut Conseil des Professions Paramédicales. La déclaration liminaire ci-après.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

La qualité de vie au cœur des préoccupations des étudiants en médecine
21/02/2017 : Interrogés, au cours d'une étude Apel Médical Search, sur leurs principales sources de motivation quant à leur avenir, les étudiants en médecine n’hésitent plus, désormais, à revendiquer leur ambition « d’avoir une qualité de vie satisfaisante ». 

Lancement du nouveau Groupement d'Intérêt Économique de radiologues SERENICE
28/01/2020 : nehs vient d’annoncer le lancement de SERENICE, un GIE regroupant des radiologues hospitaliers et libéraux. Ces derniers pourront, entre autres, bénéficier de l’infrastructure de services de nehs.

Injection iodée : un risque surestimé pour les insuffisants rénaux selon les sociétés savantes américaines
21/01/2020 : Le risque d'administrer des produits de contraste iodés intraveineux aux patients présentant une fonction rénale réduite a été surestimé, selon de nouvelles déclarations consensuelles de l'American College of Radiology (ACR) et de la National Kidney Foundation (NKF), publiées dans la revue Radiology. Elles recommandent de distinguer deux types de réactions.