Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Radiothérapie > Le système Radixact s’équipe de Synchrony pour des niveaux inégalés de précision dans le traitement des tumeurs mobiles par radiothérapie

Le système Radixact s’équipe de Synchrony pour des niveaux inégalés de précision dans le traitement des tumeurs mobiles par radiothérapie

LUNDI 29 AVRIL 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Avec le lancement de sa nouvelle technologie de suivi des mouvements Synchrony® pour le système de radiothérapie Radixact, Accuray Incorporated hisse la précision des traitements à un niveau jamais atteint.

Couplé aux systèmes de planification Accuray Precision® et de gestion des données patients iDMS®, le système Radixact améliore, depuis 2017, les capacités de traitement dans plusieurs centres de référence dans le monde.

Aujourd’hui avec la mise à disposition de la technologie de synchronisation des mouvements Synchrony, le système Radixact peut procéder à la synchronisation du mouvement intra-fraction, permettant ainsi le suivi, la détection et la correction en temps réel du mouvement de la tumeur pendant le traitement, dans le but d’améliorer la précision de la dose délivrée et la durée de traitement en comparaison aux systèmes de radiothérapie conventionnelle.

Accuray

Accuray Incorporated a annoncé, le 24 avril 2019, le lancement de Synchrony, sa technologie de suivi et de correction du mouvementdestinée à être utilisée avec le système Radixact.

Radixact, dernier né des systèmes de radiothérapie de haute précision d’Accuray

Le système Radixact est une modalité de radiothérapie qui constitue la nouvelle génération de la plateforme TomoTherapy®, conçue pour délivrer une radiothérapie par modulation d'intensité guidée par l'image (IG- IMRT), avec une extrême précision. Il a été développé pour offrir un débit supérieur, une fiabilité accrue et une maintenance facilitée. Cette plateforme modulable combine des technologies innovantes telles que Accuray Precision, le système de planification de traitement qui permet de rationaliser efficacement leurs flux, ou encore iDMS, le système de gestion des données des patients permettant une gestion intégrée de ces données pour l'ensemble des systèmes de traitement Accuray compatibles à partir d'un unique point de contrôle.

Le système Radixact est équipé d’un tomodensitomètre intégré qui réalise une imagerie de routine avant chaque séance de traitement. Les cliniciens disposent ainsi d’informations sur la forme et la position de la tumeur, leur permettant d’identifier et de corriger toute variation du positionnement du patient. Ils peuvent ensuite utiliser Synchrony pour synchroniser automatiquement l’administration du traitement de radiothérapie avec l’emplacement de la tumeur mobile tout au long de la séance de traitement. Cette fonctionnalité est conçue pour permettre l’administration de doses de rayonnement de haute précision pour des tumeurs mobiles, comme celles des poumons et de la prostate, et pour réduire les marges de traitement autour de la tumeur, minimisant la quantité de tissus sains exposés à des doses élevées de rayonnement.

Un système qui a déjà fait ses preuves

Particulièrement intelligent, le système Radixact porte les capacités de traitement de précision reconnues du système TomoTherapy à un tout nouveau niveau. Grâce à une obtention d’images et à une administration du traitement accélérées, il permet à l'équipe médicale de proposer chaque jour des traitements par radiothérapie précis à un plus grand nombre de patients. Il est déjà utilisé au Centre Hospitalier Universitaire de Bruxelles (Belgique), au Froedtert & the Medical College of Wisconsin (États-Unis), à l'hôpital Froedtert de Milwaukee, Wisconsin, ou encore au Miami Cancer Institute de Baptist Health South Florida (États-Unis).

En France, les cliniciens de l'IUCT Oncopole ont commencé à traiter des patients avec le système Radixact en janvier 2017, élargissant les capacités de leur département de radiothérapie, qui s’appuie aussi sur deux systèmes TomoTherapy. Le professeur Élizabeth Moyal, chef du département de radiothérapie de l'IUCT Oncopole, explique pourquoi ils ont décidé d'installer un système Radixact : « La technologie Radixact se démarque grâce à ses outils élaborés nous permettant d'intégrer des approches cliniques avant-gardistes, telles que la réirradiation et la radiothérapie adaptative, pour garantir aux patients atteints de cancer des traitements qui leur sont optimalement adaptés, et ce à chaque stade de leur maladie. Une imagerie 3D guidée de routine nous permet, à chaque fraction du traitement, d'appliquer des distributions de dose personnalisées hautement conformationnelles à n'importe quel volume cible, en respectant sa position exacte. Le système Radixact se distingue en tant que solution complète capable de traiter un large éventail de tumeurs, élargissant en toute confiance les options thérapeutiques pour plus de patients. »

Synchrony, la seule technologie d'ajustement du faisceau guidé par l'image

Capitalisant sur les capacités uniques de suivi et de correction automatiques du mouvement développées initialement pour le système CyberKnife®, Synchrony est la seule technologie qui utilise le guidage par l’image en continu pour ajuster automatiquement le mouvement du faisceau de manière synchronisée avec le mouvement du volume cible. "L’ajout de la fonctionnalité de suivi et de correction du mouvement Synchrony à notre système Radixact s’inscrit dans notre stratégie de développement de ce dernier", remarque le Pr. Jennifer Smilowitz, PhD, de l’École de Médecine et de Santé Publique de l’Université du Wisconsin (États-Unis), et membre de l’American Association of Physicists in Medicine, et qui participe au développement du système Radixact depuis le tout début.

"Accuray a à cœur d’améliorer ses produits pour permettre aux cliniciens de bénéficier d’une expérience optimale et d’utiliser notre technologie sur le long terme, précise Birgit Fleurent, Chief Marketing Officer chez Accuray. Nous prévoyons de commercialiser la technologie Synchrony d’ici à la fin de l’année civile 2019."

 

Informations importantes en matière de sécurité
: Pour connaître les informations importantes en matière de sécurité, veuillez consulter la page https://www.accuray.com/safety-statement.

À propos d’Accuray

Accuray Incorporated (Nasdaq : ARAY) met au point, fabrique et commercialise des systèmes de radiothérapie qui sont destinés à rendre les traitements anticancéreux plus courts, plus sûrs, plus efficaces et personnalisés, dans l’optique d’assurer aux patients une espérance et une qualité de vie meilleures. Nos systèmes d’administration du traitement par radiothérapie combinés à des solutions logicielles entièrement intégrées font référence en matière de précision et sont conçus pour l’administration de l’intégralité des traitements par radiothérapie et radiochirurgie. Pour de plus amples informations, nous vous invitons à consulter notre site www.accuray.com ou à nous retrouver sur Facebook, LinkedIn, Twitter et YouTube.
Déclaration de limitation de responsabilité (« Safe Harbor »)
Les déclarations contenues dans ce communiqué de presse qui ne sont pas fondées sur des faits historiques constituent des déclarations prospectives au sens des dispositions dites de « Safe Harbor » figurant dans la loi américaine « Private Securities Litigation Reform Act » de 1995 portant sur la réforme du contentieux en matière de titres privés. Les déclarations prospectives du présent communiqué portent notamment, sans s’y limiter, sur les applications cliniques, les résultats cliniques, les expériences et les résultats pour les patients, le délai prévu pour la commercialisation de la technologie Synchrony, et la capacité des nouvelles améliorations apportées aux produits à étendre l’utilisation du système Radixactainsi que les types de patients traités avec celui-ci. Ces déclarations prospectives sont soumises à des risques et incertitudes qui, s’ils se concrétisent ou si l’une quelconque des hypothèses de la société s’avère erronée, sont susceptibles de produire des résultats substantiellement différents de ceux qu’elles mentionnent explicitement ou implicitement. Ces risques et incertitudes peuvent porter notamment, sans s’y limiter, sur la capacité de la société à obtenir une vaste acceptation de ses produits par le marché, y compris de ses nouvelles offres et améliorations, la capacité de la société à mettre au point de nouveaux produits ou à améliorer les produits existants pour répondre aux besoins du client, la disponibilité limitée de données cliniques à long terme étayant la sécurité et l’efficacité de ses produits, y compris des améliorations apportées à ses derniers, chez certains utilisateurs et tous autres risques décrits à la rubrique « Facteurs de risque » (« Risk Factors ») du formulaire 10-Q du rapport d’entreprise trimestriel déposé auprès de la SEC (Securities and Exchange Commission) le vendredi 8 février 2019, et régulièrement mis à jour par d’autres documents déposés par la société auprès de la SEC.
Les déclarations prospectives sont valables à la date de leur émission et sont fondées sur les informations dont dispose la société au moment où elles sont émises et/ou sur la bonne foi de la direction à ce moment-là en ce qui concerne les événements à venir. La société se dégage de toute obligation de mise à jour de ces déclarations prospectives afin de refléter les performances ou résultats réels, les changements qui affectent les hypothèses ou autres facteurs susceptibles de modifier ces déclarations prospectives, dans les limites imposées par les lois en vigueur sur les valeurs mobilières. Par conséquent, les investisseurs doivent tenir compte des risques associés aux déclarations prospectives.
Contacts presse
Accuray Sancie Nakarat 06 81 36 84 34 snakarat@accuray.com
Elan Edelman Jason Bernard 01 86 21 51 71 jason.bernard@elanedelman.com

Thema Radiologie avec Accuray Incorporated


toshiba

Un patient reçoit double dose en radiothérapie stéréotaxique
02/08/2019 : Les périodes de surcharge de travail, on le sait, sont susceptibles d'entrainer des erreurs de pratique. Le service de radiothérapie du Centre François Baclesse de Caen en a fait l'expérience récemment avec un ESR de niveau 2.

Le CH de Soissons inaugure son nouveau service de radiothérapie
15/07/2019 : Le CH de Soissons vient d'inaugurer un nouveau service de radiothérapie dans ses locaux. Ce projet a fait l'objet de la constitution d'un GCS avec l'Institut Godinot de Reims.

Un essai clinique valide la pertinence de NBTXR3 pour améliorer la radiothérapie des tissus mou
11/07/2019 : La pertinence de l'injection en intraveineux de NBTXR3 avant radiothérapie vient de faire l'objet d'un publication dans The Lancet Oncology. 179 patients ont bénéficié de cet essai.

Un nouvel accélérateur haut de gamme à l'Institut Curie
27/06/2019 : Avec l'acquisition récente de l'Halcyon de Varian, l'Institut Curie fait porter à 13 le nombre des accélérateurs mis à disposition des patients pour la radiothérapie. Cette modalité améliorera la qualité des prises en charge et augmentera le nombre de patients traités.

Une nouvelle stratégie radiothérapeutique pour le cancer du sein précoce ?
25/06/2019 : Un supplément à forte dose de radiothérapie stéréotaxique apporté à une radiothérapie classique semble apporter des effets bénéfiques pour les patientes traitées pour un cancer du sein précoce. C'est ce que révèle une étude française.

Des programmes de recherche IRSN sur les effets secondaires à la radiothérapie
06/06/2019 : L'IRSN développe de nouveaux programmes de recherche sur les effets secondaires en radiothérapie. Il élabore notamment des modèles prédictifs et va lancer un premier essai clinique mettant en jeu des cellules souches réparatrices.

Le système Radixact s’équipe de Synchrony pour des niveaux inégalés de précision dans le traitement des tumeurs mobiles par radiothérapie
29/04/2019 : Avec le lancement de sa nouvelle technologie de suivi des mouvements Synchrony® pour le système de radiothérapie Radixact, Accuray Incorporated hisse la précision des traitements à un niveau jamais atteint. Couplé aux systèmes de planification Accuray Precision® et de gestion des données patients iDMS®, le système Radixact améliore, depuis 2017, les capacités de traitement dans plusieurs centres de référence dans le monde. Aujourd’hui avec la mise à disposition de la technologie de synchronisation des mouvements Synchrony, le système Radixact peut procéder à la synchronisation du mouvement intra-fraction, permettant ainsi le suivi, la détection et la correction en temps réel du mouvement de la tumeur pendant le traitement, dans le but d’améliorer la précision de la dose délivrée et la durée de traitement en comparaison aux systèmes de radiothérapie conventionnelle.

L'amplificateur de radiothérapie NBTXR3 obtient le marquage CE
08/04/2019 : En obtenant le marquage CE pour ses nanoparticules d'amplification de l'action de la radiothérapie, la société française Nanobiotix obtient une juste reconnaissance de sa technologie éprouvée par de nombreux essais cliniques.

Le traitement par radioembolisation du carcinome hépatocellulaire désormais remboursé
14/03/2019 : Le traitement par radioembolisation à l'Ytrium 99 du carcinome hépatocellulaire non opérable sera désormais remboursé par l'Assurance maladie. Un Arrêté législatif a été publié en ce sens.

Nouveaux résultats encourageants pour la SBRT appliquée à la prostate
25/02/2019 : La radiothérapie stéréotaxique corps entier montre son innocuité potentielle pour les tissus sains, en comparaison de la radiothérapie conventionnelle. Les nouveaux résultats de l'étude ACE en sont l'illustration.


Le Pr Yves Menu évoque l'évolution de l'ECR
20/08/2019 : Le Pr Yves Menu, Rédacteur en chef de la revue European Radiology, évoque l'évolution de l'ECR depuis sa première participation en 1991 sur la nouvelle ESR Connect Channel.

Traitement de la TDAH : des effets nocifs pour la substance blanche des jeunes enfants
19/08/2019 : Selon une étude publiée dans la revue Radiology, un médicament utilisé pour traiter le trouble déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH) semble affecter le développement de la substance blanche chez les enfants atteints de ce trouble. Les mêmes effets n'ont pas été observés chez les adultes atteints de cette pathologie.

Hologic acquiert une partie de SuperSonic Imagine
14/08/2019 : SuperSonic Imagine vient de céder 46% de ses actions à Hologic. De quoi développer ses ventes à l'export.

Formation à l'imagerie IRM du pelvis féminin
13/08/2019 : Forcomed propose des formations spécifiques à l'imagerie IRM des pathologies du pelvis féminin. Elles sont scindées en trois programmes distincts, dont un consacré au perfectionnement.

La Data science en Santé se développe à l'Université
13/08/2019 : L'Intelligence artificielle en Santé fera l'objet de plusieurs cursus de formation dans les Universités françaises à la rentrée. C'est notamment le cas à l'Université Paris Descartes.

RSNA 2019 : 3 700 m2 dédiés à l'intelligence artificielle
09/08/2019 : Le RSNA 2019 AI Showcase proposera un plus grand espace dédié à l'intelligence artificielle. Des démonstrations et des salles de classe permettront aux fournisseurs de solutions et aux spécialistes de promouvoir les outils d'aide à la décision clinique ainsi que les bonnes pratiques de gestion des données.

UniHA élargit considérablement son offre dans le domaine des ultrasons
07/08/2019 : Le nouveau marché d'imagerie ultrasonore mis en place par UniHA proposera une offre complète de modalités, pour des usages classiques ou les plus spécifiques. Il comporte également des systèmes de télé-échographie et de désinfection des sondes.

Un patient reçoit double dose en radiothérapie stéréotaxique
02/08/2019 : Les périodes de surcharge de travail, on le sait, sont susceptibles d'entrainer des erreurs de pratique. Le service de radiothérapie du Centre François Baclesse de Caen en a fait l'expérience récemment avec un ESR de niveau 2.

Sensibilité, spécificité, précision et rapidité : l'effet IA pour l'interprétation de la tomosynthèse
01/08/2019 : L'intelligence artificielle (IA) contribue à améliorer l'efficacité et la précision de l'imagerie du sein par tomosynthèse, selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology: Artificial Intelligence. Le temps d'interprétation, ainsi que la sensibilité et la spécificité du diagnostic s'en trouvent également bonifiés.

La Nouvelle Clinique Tours plus se dote d'un institut de cardiologie moderne
31/07/2019 : L'Institut du cœur Saint-Gatien vient d'accueillir ses premiers patients. Cet établissement moderne comporte 8 salles de bloc dédiées, dont une salle hybride neuve.


Les modalités d'imagerie médicale sont toujours mal réparties en France
18/07/2019 : La nouvelle étude de la DREES sur les établissements de Santé français objective, pour 2017, la confirmation de la baisse du nombre d'installation de radiologie conventionnelle. Pour l'imagerie en coupe, ce document confirme les disparités territoriales en terme d'équipement.

PIMM: Un système souple et adaptable pour répondre aux besoins territoriaux
12/02/2018 : Le PIMM semble la réponse appropriée du système de Santé pour assurer une permanence des Soins en imagerie médicale. C'est ce qui ressort du webinar, organisé par le Cabinet Houdart & Associés, qui y était consacré et auquel participait le Dr Pascal Béroud, du SRH.

Enterprise Imaging: plus qu'un PACS !
08/10/2018 : En faisant le choix d'Enterprise Imaging, le CHU de Nîmes a opté pour un outil qui va au-delà de la notion de PACS. Cette réflexion du Pr Jean-Paul Beregi, que nous avons rencontré, illustre la maturité de cette solution et la qualité de l'accompagnement Agfa HealthCare dans ce projet.

Actualité du parc IRM français en avril 2019
23/04/2019 : Dans notre série dédiée à l'évolution du parc IRM français, nous évoquons ici l'installation de modalités de ce type au Havre, à Ambérieu-en-Bugey, ainsi qu'à Carhaix et Guingamp.

Le CH de Soissons inaugure son nouveau service de radiothérapie
15/07/2019 : Le CH de Soissons vient d'inaugurer un nouveau service de radiothérapie dans ses locaux. Ce projet a fait l'objet de la constitution d'un GCS avec l'Institut Godinot de Reims.

Sécurité du patient : un nouveau bulletin ASN dédié à la pratique du scanner
29/07/2019 : Dans le prolongement des documents qualités qu'elle élabore pour la radiothérapie, l'ASN vient de publier un nouveau bulletin "La sécurité des patients" dédié à la pratique scanographique. Il est le résultat d'un travail pluriprofessionnel.

DxPlanning DR coordonne la complexité des unités d'imagerie
14/10/2013 :   La solution DxPlanning DR de Medasys se présente comme un véritable tableau de service électronique, conçu pour l'organisation des unités d'imagerie et la coordination des équipes médicales. Élaborée avec le concours du Pr Pierre-Jean Valette aux Hospices Civils de Lyon, elle répond aux aspirations des gestionnaires de services, qui pourront l'évaluer lors des démonstrations proposées par Medasys aux JFR 2013  

La Data science en Santé se développe à l'Université
13/08/2019 : L'Intelligence artificielle en Santé fera l'objet de plusieurs cursus de formation dans les Universités françaises à la rentrée. C'est notamment le cas à l'Université Paris Descartes.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

Un patient reçoit double dose en radiothérapie stéréotaxique
02/08/2019 : Les périodes de surcharge de travail, on le sait, sont susceptibles d'entrainer des erreurs de pratique. Le service de radiothérapie du Centre François Baclesse de Caen en a fait l'expérience récemment avec un ESR de niveau 2.