Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Imagerie interventionnelle > L'embolisation bariatrique comme alternative à la chirurgie contre l'obésité

L'embolisation bariatrique comme alternative à la chirurgie contre l'obésité

VENDREDI 05 AVRIL 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, l'embolisation bariatrique, traitement mini-invasif pour l'obésité, montre des résultats encourageants et pourrait être une alternative sérieuse à la chirurgie.

RSNA

L’obésité, épidémie majeure de santé publique qui touche des centaines de millions de personnes dans le monde et alourdit considérablement les coûts des soins de santé, conduit certains patients à avoir recours à des interventions chirurgicales telles que le bypass gastrique, la gastrectomie ou les anneaux gastriques. Bien que ces traitements soient efficaces, ils présentent également des risques et des coûts qui pourraient être réduits par des procédures mini-invasives.

Une procédure mini-invasive, alternative au bypass ou à la gastrectomie

L’embolisation bariatrique est apparue ces dernières années comme une de ces options. En pratique, des sphères microscopiques sont introduites en percutané au travers d'un cathéter dans les artères qui irriguent l'estomac. L'obturation de ces artères par les microshères entraîne une réduction du flux sanguin, suffisante pour supprimer la production d'hormones stimulant la faim, sans endommager les tissus. Des chercheurs de l’essai Bariatric Embolization of Arteries for the Treatment of Obesity (BEAT) ont récemment évalué les effets de la procédure sur 20 participants gravement obèses au cours d’une année.

L'embolisation bariatrique a été réalisée avec succès pour tous les participants sans complications majeures. La perte de poids était de 8,2% à un mois, de 11,5% à trois mois, de 12,8% à six mois et de 11,5% à 12 mois. Les patients ont présenté une diminution de la faim et une augmentation de la satiété précoce, ou le sentiment de satiété au moment de manger. Les chercheurs ont également constaté des signes encourageants de changements métaboliques chez les patients, avec une diminution du cholestérol total et une augmentation des niveaux de lipoprotéines de haute densité, le «bon cholestérol». Des questionnaires diffusés aux participants ont montré que leur qualité de vie s'était améliorée l'année suivant la procédure.

Un travail collaboratif de recherche de plus de dix ans

"C’est un grand pas en avant pour cette procédure qui permet d’établir rapidement la faisabilité, la sécurité et l’efficacité, déclare l’auteur principal de l’étude, publiée dans la Revue Radiology, Clifford R. Weiss, M.D., de la faculté de médecine de l’Université Johns Hopkins de Baltimore. Nous sommes tous heureux de voir que quelque chose a commencé comme une idée et s'est développé par durant dix ans de recherche avant d’aboutir à un premier essai clinique. C’est le résultat d’une recherche collaborative, d’une science fondamentale et translationnelle étape par étape, qui nous permet de mener à bien un essai clinique en toute sécurité, poursuit-il. Nous avions une équipe multidisciplinaire comprenant des radiologues, des gastro-entérologues, des diététitiens, des psychologues, des chirurgiens bariatriques et des statisticiens, qui examinaient la question sous tous ses angles pour s’assurer de l’enquêter de manière très rigoureuse et scientifique."

Bien que les résultats à un an soient encourageants, le Dr Weiss a souligné que d'importantes recherches restaient en cours. L'équipe suit les modifications hormonales chez les patients et se prépare à publier prochainement les résultats de cette étude. Ils ont également l'intention d'examiner les résultats à long terme et l'impact possible de l'effet placebo. Néanmoins, l’embolisation bariatrique a un avenir prometteur en tant qu’outil d’une approche plus personnalisée du traitement de l’obésité, une maladie dont on comprend de plus en plus qu’elle diffère d’un patient à l’autre.

"En réalité, l'obésité est une maladie individualisée qui nécessite des traitements individualisés, conclut-il. Je pressens l'avènement d'une clinique multidisciplinaire sur l'obésité au sein de laquelle six ou sept praticiens différents se réuniront pour traiter le patient. Cela se produit déjà sur certains sites, mais cela doit se généraliser, comme dans les centres anticancéreux multidisciplinaires."

Bruno Benque avec RSNA


toshiba

Un dispositif de guidage IRM reçoit le 1er Prix de l'innovation en imagerie médicale aux JFR.plus
09/10/2020 : En obtenant le 1er Prix de l’innovation en imagerie médicale, le dispositif de guidage IRM pour l’interventionnel Certis Therapeutic fait la preuve de la fiabilité de son système. Le marquage CE est prévu en 2021.

Nouveautés thérapeutiques endovasculaire des pathologies veineuses
25/09/2020 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, nous vous proposons un webinar consacré aux nouveautés concernant le traitement endovasculaire de pathologies veineuses.

Save the date : webinar radiologie interventionnelle
19/08/2020 : C’est à un webinar dédié à l’imagerie interventionnelle sous scanner que nous convie, le 10 septembre 2020, la British Society of interventional radiology.

Angioplastie coronaire : que faire lorsque le guide passe en sous-intimal ?
27/07/2020 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, un webinar illustrant différentes stratégies d’abord d’une lésion d’occlusion d’artère coronaire chronique lorsque le guide passe en sous-intimal.

Terumo se place sur le marché de la radiothérapie interne sélective
16/07/2020 : En faisant l’acquisition de la start-up hollandaise Quirem Medical, Terumo se place parmi les fournisseurs influents de matériels de radiothérapie interne sélective.

La session 2020 du ML-CTO sera virtuelle
15/07/2020 : La grand-messe du traitement de l’occlusion de l’artère coronaire, le ML-CTO, sera cette année virtuelle. L’esprit de l’événement rreste le même, avec es live cases pour tous les niveaux de compétences.

Save the date : le CTO Live Aid World Tour
23/06/2020 : Les acteurs de la prise en charge de l’occlusion chronique coronaire percutanée se retrouveront bientôt pour un événement caritatif en ligne. À cette occasion, 13 procédures seront diffusées en direct en 14h de temps.

Les usages du ballon actif dans le traitement des maladies coronaires
15/06/2020 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, un webinar consacré aux usages du ballon actif dans le traitement percutané des maladies coronaires.

La Chine valide à son tour le Lipiodol pour la chimio-embolisation du CHC
10/06/2020 : Les usages du Lipiodol® Ultra-fluide pour le traitement du CHC au stade intermédiaire poursuivent leur développement. Cette procédure vient en effet d’être approuvée en Chine.

Le SRES 2020 aura bien lieu à la rentrée
26/05/2020 : Le SRES 2020 a été reporté à la rentrée et se déroulera, comme prévu, à Porto Vecchio. Consultez le programme de cette session ci-dessous.


Intellifence artificielle et radiologie : forces et faiblesses
23/10/2020 : L’intelligence artificielle est au centre d’une communication du Dr Grégory Lenczner sur la plateforme Journées Francophones d’Imagerie Médicale (JFIM). Elle aborde les différentes fonctionnalités de l’IA ainsi que la récurrente question du remplacement du radiologue par la machine.

Le Ségur numérique en radiologie est en marche !
20/10/2020 : Le Ségur du numérique en radiologie a abouti à la mise en place d’un groupe de travail impliquant les responsables de toutes les entités du secteur. Il s’agit de proposer une stratégie de conduite du changement en élaborant les indicateurs et incitatifs nécessaire à l’évolution des pratiques et des moyens.

Le congrès virtuel RSNA 2020 est déjà un succès
20/10/2020 : Pour son édition 2020 entièrement virtuelle, le congrès de la RSNA mettra à disposition des participants des fonctionnalités diverses optimisées par l’outil numérique. L’exposition technique comprend comme à l’accoutumée plus de 200 industriels et près de 15 000 e-congressistes sont déjà inscrits. C’est donc déjà un succès avant même son ouverture !

Les acteurs de la French Healthcare en imagerie médicale se mobilisent
19/10/2020 : L’Association French Healthcare fédère les entreprises et autres acteurs de la technologie de Santé française pour créer des synergies à l’international. À l’occasion des JFR.plus, elle a mis en lumière ses membres du secteur de l’imagerie médicale pour susciter le soutien de la communauté radiologique. La SFR est le premier de ces soutiens.

Les nouvelles solutions Fujifilm présentées aux JFR.plus
14/10/2020 : A l’occasion des JFR. Plus, la marque a présenté trois nouveaux équipements, le FDR Xair, le capteur D-EVO III et la table FDR Visionary RF Premium. Ces solutions visent à faciliter le travail des utilisateurs tout en améliorant l’expérience du patient.

Radiopédiatrie et radioprotection : l'IRSN fait le point
13/10/2020 : Dans son numéro de juillet 2020, le Magazine Repères de l’IRSN a dédié un dossier à la radiopédiatrie. Très surveillé par les radiopédiatres depuis longtemps, le risque ionisant pour les enfants les conduit à remplacer le scanner par l’échographie ou l’IRM, quand c’est possible. De leur côté, les cardiologues interventionnels réduisent les cadences d’images.

Affections pulmonaires et vasculaires dues au COVID-19 : une iconographie impressionnante !
13/10/2020 : La plateforme RadioGRaphics vient de publier une revue exhaustive des manifestations radiologiques du COVID-19. Première partie du document avec les signes pulmonaires et vasculaires.

Les prérequis de soumission des sujets pour l'ECR 2021
12/10/2020 : La campagne d’appel à soumission de sujets pour l’ECR 2021 est ouverte. L’ESR a, dans ce cadre, publié ses recommandations afin que le processus de relecture soit facilité.

Un nouveau Global Learning Center RSNA créé en Tanzanie
12/10/2020 : Après Cape Town (Afrique du Sud), c’est au tour de Muhimbili, en Tanzanie, de disposer d’un campus de formation pour radiologues régionaux initié par la RSNA. L’Administration nationale de la sécurité nucléaire américaine (NNSA) a subventionné ce nouveau Global Learning Center qui proposera de nombreux supports de formation.

Un dispositif de guidage IRM reçoit le 1er Prix de l'innovation en imagerie médicale aux JFR.plus
09/10/2020 : En obtenant le 1er Prix de l’innovation en imagerie médicale, le dispositif de guidage IRM pour l’interventionnel Certis Therapeutic fait la preuve de la fiabilité de son système. Le marquage CE est prévu en 2021.


Radiopédiatrie et radioprotection : l'IRSN fait le point
13/10/2020 : Dans son numéro de juillet 2020, le Magazine Repères de l’IRSN a dédié un dossier à la radiopédiatrie. Très surveillé par les radiopédiatres depuis longtemps, le risque ionisant pour les enfants les conduit à remplacer le scanner par l’échographie ou l’IRM, quand c’est possible. De leur côté, les cardiologues interventionnels réduisent les cadences d’images.

Optimiser la cotation des actes grâce à un nouveau site web gratuit
03/09/2019 : Le catalogue CCAM est souvent mal employé par les radiologues, ce qui peut engendrer des erreurs de cotations. C'est pout leur venir en aide que le site web gratuit ccam-radiologie.fr a été conçu, afin d'optimiser la facturation de l'activité radiologique.

Le scanner nouvel étalon pour le dépistage précoce du Coronavirus
27/02/2020 : Dans une étude de plus de 1000 patients, publiée dans la revue Radiology, la tomodensitométrie thoracique a surpassé les tests de laboratoire dans le diagnostic de coronavirus 2019 (COVID-19). Les chercheurs ont conclu que la tomodensitométrie devrait être utilisée comme principal outil de dépistage du COVID-19.

Dedalus dévoile la dynamique de son offre en imagerie, centrée sur les usages des radiologues
02/10/2020 : Dedalus, qui a acquis l’activité logiciels d’Agfa HealthCare IT le 5 mai 2020, présente son offre complète en imagerie, couvrant tous les besoins du radiologue. Flexible, conçue pour s’adapter aux différents usages métier, accessible à partir d’un écran unique, elle réunit un RIS de la prise de RDV à la diffusion des résultats, un PACS, répondant aux enjeux de mutualisation des données, un viewer et une solution d’archivage neutre (VNA), d’aide à la décision et plus largement l’accès au télédiagnostic dans un contexte de crise sanitaire.

Les recommandations de la Société Française de Radiologie dans un contexte de COVID-19
13/03/2020 : La Société d’Imagerie Thoracique a publié un Point sur l’imagerie dans un contexte de COVID-19. Les types d’examens à réaliser, la conduite à tenir pour les professionnels et les images significatives sont ainsi détaillés.

La lithotripsie intravasculaire pour traiter les sténoses coronaires calcifiées
04/03/2020 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, nous vous présentons un webinar Incathlab qui présente une nouvelle procédure de traitement des sténoses très calcifiées, la lithotripsie intravasculaire.

Les apports de la radiographie thoracique dans la détection du COVID-19
30/03/2020 : Une étude publiée dans la Revue radiologie stipule que les images de détection de la pneumonie au COVID-19 obtenues par radiographie pulmonaire sont sensiblement équivalentes à celles du scanner. Cependant, des différences sont à signaler, notamment pour le suivi des lésions.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

La FNMR innove pour sa communication Octobre rose
07/10/2020 : Dans le cadre d’Octobre rose 2020, la FNMR cible cette année le duo mère-fille. Une campagne d’affichage et une carte interactive des centres de radiologie libérale sont également diffusés largement.

COVID-19 : participez au projet national organisé par la SFR avec NEHS DIGITAL
02/04/2020 : La Société Française de Radiologie (SFR), en partenariat avec NEHS DIGITAL, met en place une base de données nationale des scanners thoraciques devant des suspicions de COVID-19 ou des cas confirmés. Elle permet de rassembler le plus grand nombre de scanners afin de mieux connaitre la sémiologie diagnostique, mais également de déterminer des biomarqueurs pronostiques.