Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Imagerie interventionnelle > Des procédures interventionnelles sécurisées grâce à la navigation Imactis

Des procédures interventionnelles sécurisées grâce à la navigation Imactis

LUNDI 18 MARS 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le solution de navigation élaborée par l’entreprise grenobloise Imactis s'avère un outil très efficace pour améliorer la qualité de la prise en charge radiologique interventionnelle. Le Dr Philippe Cart, qui l'utilise au CH de Charleville-Mézières, revient pour nous sur les apports de ce matériel pour la sécurité des patients et la diminution de leur irradiation lors des procédures interventionnelles.

Dr Philippe Cart

Thema Radiologie: Vous venez de faire l’acquisition de la station de navigation pour scanner Imactis. Qu’est-ce qu’Imactis ?  

Dr Philippe Cart: C’est une société innovante Grenobloise qui met au service du monde radiologique un système de guidage intuitif, simple et efficace pour contrôler des actes interventionnels au scanner, mais sans irradiation complémentaire.

T.R.: Comment Imactis sécurise-t-il vos gestes interventionnels ?

Dr P.C.: Le fait de pouvoir contrôler en temps réel et en permanence à l’écran la progression de l’aiguille à biopsie ou du matériel pour destruction tumorale, sans irradiation supplémentaire, est très confortable pour le patient et très sécurisant pour l’opérateur.

"Éviter la redondance des contrôles sous X"

T.R.: Quel est l'impact d'Imactis sur la dose d'irradiation du patient?

Dr P.C.: Il est majeur ! On estime, sur les actes relativement simples à un abaissement de la dose de moitié, car on sécurise le geste en évitant la redondance des contrôles sous X. Pour les actes compliqués, l’effet de la réduction dose est encore plus importante.

T.R.: Comment s’intègre Imactis dans votre workflow ?

Dr P.C.: Cette solution s'intègre de manière extrêmement fluide, le tout est une question d’anticipation. L’étude préalable des cas à traiter est très importante car elle permet, en présence des manipulateurs, de programmer les actes de difficulté graduellement croissante, de sorte que l’on peut prévoir à l’avance l’utilisation de ce matériel spécifique et le mettre en place rapidement avant que l’on commence la procédure. L’autre point primordial est d’avoir des manipulateurs spécifiquement formés aux procédures interventionnelles et à l’aise avec le matériel.

"Offrir une offre graduée des soins interventionnels en imagerie"

T.R.: Quels sont les utilisateurs potentiels ? Radiologue expert uniquement ?

Dr P.C.: Chez nous, tout le monde utilise le matériel. Le radiologue expert bien sûr pour sécuriser les actes complexes ou ceux que nous ne faisions pas avant; le radiologiste sénior ensuite, qui veut débuter en interventionnel au niveau supérieur, et enfin l’interne, lors de sa formation initiale. Ce matériel est conçu pour toutes les étapes du développement personnel dans la pratique interventionnelle.

T.R.: En quoi les solutions Imactis optimisent-elles les pratiques interventionnelles dans un contexte de GHT ?

Dr P.C.: On sait qu’en cas d’échec d’une procédure initialement prévue comme simple et que l’on n’arrive pas à réaliser sur un site local, on aura, grâce à Imactis, une solution ultime sur le site pivot du GHT pour réaliser ces gestes. Ceci permet, en toute sécurité, d’organiser une véritable offre graduée des soins interventionnels en imagerie sur le territoire.

"Une place essentielle dans l'offre de soins et la formation des jeunes radiologues"

T.R.: La station Imactis propose des fonctionnalités de simulation. Quels usages en faites-vous en pratique ?

Dr P.C.: Ces fonctionnalités de simulation servent essentiellement à la formation initiale des internes et à l’approfondissement de la pratique pour des radiologistes débutant en pratique avancée. Autre point important: lors de la consultation d'un résultat anatomo- pathologique post-biopsie négatif, on peut revisualiser le geste, s’il a été réalisé avec la solution Imactis, pour voir, à postériori, quelle pouvaient être les erreurs de positionnement des matériels de biopsie ou de destruction tumorale. Cet équipement permet, de plus, de reprogrammer le geste dans de meilleures conditions en demandant conseil à un expert.

T.R.: En conclusion, que vous apporte la solution Imactis au quotidien dans votre structure ?

Dr P.C.: Cette solution nous a permis d’élargir nos domaines de compétences en radiologie interventionnelle tout en alliant amélioration de la sécurité et diminution de la dose de rayonnement. Elle permet aussi une meilleure maîtrise du temps de procédure et limite les faux trajets. Elle a trouvé une place essentielle dans notre offre de soins de GHT et participe à l’amélioration rapide de la formation de nos jeunes collègues.

Propos recueillis par Bruno Benque


toshiba

La Nouvelle Clinique Tours plus se dote d'un institut de cardiologie moderne
31/07/2019 : L'Institut du cœur Saint-Gatien vient d'accueillir ses premiers patients. Cet établissement moderne comporte 8 salles de bloc dédiées, dont une salle hybride neuve.

Fumeurs : persistance des malformations artérioveineuses pulmonaires après embolisation
31/07/2019 : Les malformations artério-veineuses pulmonaires embolisées par coils risquent fortement de récidiver chez les fumeurs. C'est ce que rapporte une étude publiée dans la Revue Radiology qui objective une réponse inflammatoire favorisant cette récidive.

Webinar: occlusion de coronaire après pontage saphène
02/07/2019 : Dans notre série de procédures de cardiologie interventionelle en vidéo, incathlab présente un cas d'occlusion de coronaire après pontage par veine saphène.

Radiologie interventionnelle du rachis: quoi de neuf ?
19/06/2019 : Depuis le développement des salles opératoires hybrides, les procédures de radiologie interventionnelle ont évolué sous l'effet notamment du scanner. Le Dr Nicolas Amorettti fait le point en vidéo.

Traitement d'une valve bicuspide par TAVI: démonstration en vidéo
13/06/2019 : Dans notre série de procédures de cardiologie interventionnelle en vidéo, voici le traitement par TAVI d'une valve aortique bicuspide sur une patiente polypathologique.

Le laser couplé à un monitoring IRM pour traiter le Parkinson
13/06/2019 : Une patiente du CHU d'Amiens-Picardie a bénéficié d'une thalamotomie par laser couplé à un monitoring IRM pour traiter son Parkinson. Cette procédure est une première en Europe.

Métastases hépatiques traitées par micro-ondes: la CIRSE lance une étude européenne
12/06/2019 : Une étude à grande échelle sur les effets de l'ablation par micro-ondes des métastases hépatiques du carcinome colorectal vient d'être lancée par la Société européenne de radiologie cardiovasculaire et interventionnelle (CIRSE). Il s'agit notamment d'évaluer la qualité de vie des patients ainsi que l'état des lésions à 12 mois.

La chimio-embolisation du CHC bénéficie à 400 000 patients dans le monde
11/06/2019 : Le Lipiodol® Ultra-Fluide vient d'obtenir la validation de la Suisse et de l'Inde dans la chimio-embolisation du carcinome hépatocellulaire. Cette procédure est désormais la référence au niveau mondial et bénéficie à 400 000 patients chaque année.

Traitement d'une occlusion chronique complexe de coronaire en vidéo
27/05/2019 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, nous vous soumettons aujourd'hui une angioplastie complexe d'occlusion totale chronique de l'IVA et de sa première diagonale.

Cathétérisme cardiovasculaire robotisé: le Comité médical s'enrichit
24/05/2019 : Le Comité Médical de la société Robocath vient de s'enrichir de trois nouveaux experts internationaux. Ils contribueront au développement de la robotisation dans les cathlabs.


Hologic acquiert une partie de SuperSonic Imagine
14/08/2019 : SuperSonic Imagine vient de céder 46% de ses actions à Hologic. De quoi développer ses ventes à l'export.

Formation à l'imagerie IRM du pelvis féminin
13/08/2019 : Forcomed propose des formations spécifiques à l'imagerie IRM des pathologies du pelvis féminin. Elles sont scindées en trois programmes distincts, dont un consacré au perfectionnement.

La Data science en Santé se développe à l'Université
13/08/2019 : L'Intelligence artificielle en Santé fera l'objet de plusieurs cursus de formation dans les Universités françaises à la rentrée. C'est notamment le cas à l'Université Paris Descartes.

RSNA 2019 : 3 700 m2 dédiés à l'intelligence artificielle
09/08/2019 : Le RSNA 2019 AI Showcase proposera un plus grand espace dédié à l'intelligence artificielle. Des démonstrations et des salles de classe permettront aux fournisseurs de solutions et aux spécialistes de promouvoir les outils d'aide à la décision clinique ainsi que les bonnes pratiques de gestion des données.

UniHA élargit considérablement son offre dans le domaine des ultrasons
07/08/2019 : Le nouveau marché d'imagerie ultrasonore mis en place par UniHA proposera une offre complète de modalités, pour des usages classiques ou les plus spécifiques. Il comporte également des systèmes de télé-échographie et de désinfection des sondes.

Un patient reçoit double dose en radiothérapie stéréotaxique
02/08/2019 : Les périodes de surcharge de travail, on le sait, sont susceptibles d'entrainer des erreurs de pratique. Le service de radiothérapie du Centre François Baclesse de Caen en a fait l'expérience récemment avec un ESR de niveau 2.

Sensibilité, spécificité, précision et rapidité : l'effet IA pour l'interprétation de la tomosynthèse
01/08/2019 : L'intelligence artificielle (IA) contribue à améliorer l'efficacité et la précision de l'imagerie du sein par tomosynthèse, selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology: Artificial Intelligence. Le temps d'interprétation, ainsi que la sensibilité et la spécificité du diagnostic s'en trouvent également bonifiés.

La Nouvelle Clinique Tours plus se dote d'un institut de cardiologie moderne
31/07/2019 : L'Institut du cœur Saint-Gatien vient d'accueillir ses premiers patients. Cet établissement moderne comporte 8 salles de bloc dédiées, dont une salle hybride neuve.

Fumeurs : persistance des malformations artérioveineuses pulmonaires après embolisation
31/07/2019 : Les malformations artério-veineuses pulmonaires embolisées par coils risquent fortement de récidiver chez les fumeurs. C'est ce que rapporte une étude publiée dans la Revue Radiology qui objective une réponse inflammatoire favorisant cette récidive.

Atelier Coloscopie virtuelle : réservez votre vendredi 22 novembre !
30/07/2019 : Forcomed, en partenariat avec la SFR, propose un atelierde formation dédié à la coloscopie virtuelle. Réservez-vite votre 22 novembre 2019 !


Les modalités d'imagerie médicale sont toujours mal réparties en France
18/07/2019 : La nouvelle étude de la DREES sur les établissements de Santé français objective, pour 2017, la confirmation de la baisse du nombre d'installation de radiologie conventionnelle. Pour l'imagerie en coupe, ce document confirme les disparités territoriales en terme d'équipement.

La Data science en Santé se développe à l'Université
13/08/2019 : L'Intelligence artificielle en Santé fera l'objet de plusieurs cursus de formation dans les Universités françaises à la rentrée. C'est notamment le cas à l'Université Paris Descartes.

Prévention des fractures ostéoporotiques: évaluer la densité minérale osseuse par scanner spectral
17/06/2019 : Le scanner spectral peut devenir une méthode de référence pour évaluer la densité minérale osseuse dans la prévention des fractures ostéoporotiques. C'est ce que révèle une étude allemande publiée dans la Revue European Radiology.

Save the date: SPIMED-IA, le congrès dédié à l'intelligence artificielle en imagerie médicale
26/07/2019 : Les nouvelles applications de l'intelligence artificielle en imagerie médicale sont nombreuses et prometteuses. Le congrès SPIMED sera consacré, en septembre prochain, à cette discipline, avec notamment des présentations sur les applications par pathologie d'organe.

Sensibilité, spécificité, précision et rapidité : l'effet IA pour l'interprétation de la tomosynthèse
01/08/2019 : L'intelligence artificielle (IA) contribue à améliorer l'efficacité et la précision de l'imagerie du sein par tomosynthèse, selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology: Artificial Intelligence. Le temps d'interprétation, ainsi que la sensibilité et la spécificité du diagnostic s'en trouvent également bonifiés.

Un patient reçoit double dose en radiothérapie stéréotaxique
02/08/2019 : Les périodes de surcharge de travail, on le sait, sont susceptibles d'entrainer des erreurs de pratique. Le service de radiothérapie du Centre François Baclesse de Caen en a fait l'expérience récemment avec un ESR de niveau 2.

DxPlanning DR coordonne la complexité des unités d'imagerie
14/10/2013 :   La solution DxPlanning DR de Medasys se présente comme un véritable tableau de service électronique, conçu pour l'organisation des unités d'imagerie et la coordination des équipes médicales. Élaborée avec le concours du Pr Pierre-Jean Valette aux Hospices Civils de Lyon, elle répond aux aspirations des gestionnaires de services, qui pourront l'évaluer lors des démonstrations proposées par Medasys aux JFR 2013  

PIMM: Un système souple et adaptable pour répondre aux besoins territoriaux
12/02/2018 : Le PIMM semble la réponse appropriée du système de Santé pour assurer une permanence des Soins en imagerie médicale. C'est ce qui ressort du webinar, organisé par le Cabinet Houdart & Associés, qui y était consacré et auquel participait le Dr Pascal Béroud, du SRH.

Enterprise Imaging: plus qu'un PACS !
08/10/2018 : En faisant le choix d'Enterprise Imaging, le CHU de Nîmes a opté pour un outil qui va au-delà de la notion de PACS. Cette réflexion du Pr Jean-Paul Beregi, que nous avons rencontré, illustre la maturité de cette solution et la qualité de l'accompagnement Agfa HealthCare dans ce projet.

Le CH de Soissons inaugure son nouveau service de radiothérapie
15/07/2019 : Le CH de Soissons vient d'inaugurer un nouveau service de radiothérapie dans ses locaux. Ce projet a fait l'objet de la constitution d'un GCS avec l'Institut Godinot de Reims.