Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Radiothérapie > Nouveaux résultats encourageants pour la SBRT appliquée à la prostate

Nouveaux résultats encourageants pour la SBRT appliquée à la prostate

LUNDI 25 FéVRIER 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La radiothérapie stéréotaxique corps entier montre son innocuité potentielle pour les tissus sains, en comparaison de la radiothérapie conventionnelle. Les nouveaux résultats de l'étude ACE en sont l'illustration.

Accuray

Accuray a annoncé que les données d'un essai international randomisé sur 38 centres (Prostate Advances in Comparative Evidence - PACE) montrent que le traitement par radiothérapie stéréotaxique corps entier (SBRT) donne un profil d'innocuité similaire à celui des radiothérapies conventionnelles chez les hommes atteints d'un cancer de la prostate à risque faible ou intermédiaire.

Cette étude a été présentée lors d'une session orale au récent symposium sur le cancer génito-urinaire de la Société américaine de cancérologie clinique (ASCO GU) à San Francisco, en Californie. Elle explore la SBRT administrée en cinq séances, tandis que la radiothérapie conventionnelle a été administrée en 20 ou 39 séances. L’essai de phase 3 a montré que, malgré les doses élevées administrées dans la prostate, des taux comparables de toxicité aiguë gastro-intestinale et génito-urinaire se manifestent en SBRT ou en radiothérapie conventionnelle.

"Les risques et les avantages de différentes techniques de radiothérapie ont fait l'objet de nombreuses discussions et analyses, en particulier chez les patients atteints d'un cancer de la prostate à risque faible ou intermédiaire, en grande partie parce que les effets secondaires du traitement peuvent avoir une incidence sur la qualité de vie, précise le Dr Nicholas van As, directeur médical et oncologue consultant du Royal Marsden NHS Foundation Trust et promoteur principal de l'étude. L’un des objectifs des essais cliniques était de déterminer si le traitement par SBRT ou un programme de radiothérapie fractionnée plus conventionnelle constituerait un choix de traitement plus sûr. Ces premiers résultats sont très prometteurs et nous aident à mieux comprendre l'effet de différentes techniques de radiothérapie sur le traitement du cancer de la prostate."

La prostate peut se déplacer de manière imprévisible tout au long du traitement en raison des fonctions corporelles normales du patient. Il est donc primordial de pouvoir suivre, détecter et corriger tous les types de mouvements. Le système CyberKnife®, conçu pour administrer la SBRT, est le seul appareil de radiothérapie capable de suivre et de corriger automatiquement le mouvement de la prostate et de maintenir une précision inférieure au millimètre tout au long du traitement, afin de préserver les tissus sains.

Paco Carmine avec Accuray


toshiba

Affaire du logiciel de gestion de radiothérapie : le troisième associé est lui aussi mis en examen
11/01/2021 : Tous les associés de la société éditrice du logiciel de gestion des patients en radiothérapie frauduleux sont désormais mis en examen. Le logiciel n’est, quant à lui, plus exploité.

Unicancer crée un marché unique en Europe pour les centres de radiothérapie
05/01/2021 : En signant un marché avec 60 fournisseurs, Unicancer permettra à 25 centres de radiothérapie d’accéder plus facilement aux innovations technologiques de la spécialité. Ce marché bénéficie d’un processus d’évaluation pluridisciplinaire et donnera des opportunités à des start-up innovantes du secteur.

Une étude internationale évalue la pertinence de la radiothérapie personnalisée du carcinome canalaire in situ
16/12/2020 : Une collaboration scientifique internationale a mené une étude à grande échelle sur la radiothérapie du CCIS. Ce travail cherche à évaluer la pertinence d’une radiothérapie localisée personnalisée et à identifier des marqueurs de récidive invasive.

Prospective sur la radiothérapie à l'horizon 2030
09/12/2020 : Le récent congrès virtuel de la SFRO nous a fait entrevoir ce que pourrait être la radiothérapie dans dix ans. Personnalisation des traitements, selon le micriobiote des patients ou leur sous-groupe immunologique, ainsi que la technologie Laser – plasma, font partie des évolutions à prévoir.

Des outils d'IA pour personnaliser la radiothérapie du glioblastome
08/12/2020 : Un consortium incluant l’IGR, l’AP-HP, l’ICANS, TheraPanacea et GE Healthcare se propose d’améliorer la prise en charge radiothérapeutique du glioblastome. Il s’agit de personnaliser, à l’aide de l’IA, les doses locales de radiothérapie afin de les optimiser pour chaque patient.

La radiothérapie intra-opératoire est de retour
11/11/2020 : La radiothérapie per-opératoire est de nouveau très utilisée de nos jours et ses indications sont bénéfiques pour les patients. C’est ce qu’a montré un récent webinar diffusé sur la plateforme Oncostream.

Le congrès 2020 de la SFRO prend à son tour une forme virtuelle
16/09/2020 : Le congrès de la SFRO 2020 sera cette année un événement 100% e-congrès. Les participants retrouveront, sur la plateforme en ligne, l’ensemble des prestations qui étaient prévues en présentiel, sous forme digitale.

Augmentation de capital chez Nanobiotix
10/08/2020 : Nanobiotix vient d’annoncer une augmentation de capital qui servira à poursuivre son travail de recherche notamment sur les effets de l’amplificateur de radiothérapie NBTXR3.

Recommandations relatives aux ré-irradiations en radiothérapie
07/07/2020 : Le nouveau numéro de « Sécurité du patient », publié régulièrement par l’ASN,  pour objet les ré-irradiations en radiothérapie. 29 ESR dus à cette pratique ont été répertoriés au cours des dix dernières années.

La radiothérapie indispensable avant la greffe de cellules souches pour les enfants leucémiques
16/06/2020 : La chimiothérapie seule n’offre pas les mêmes garanties que sa combinaison avec la radiothérapie pour préparer les enfants leucémiques à la greffe de cellules souches. C’est ce qui ressort d’une étude présentée lors du congrès annuel de l’EHA.


Valorisation des forfaits techniques : le Ministère n'a pas tenu ses engagements selon le G4
25/01/2021 : En guise de vœux pour la nouvelle année, le législateur a décidé de remettre en service le fameux Article 99 encadrant les tarifs des actes d’imagerie lourde, estimant que les objectifs de la pertinence des actes n'avaient pas été atteints. Le G4 vient de réagir pour dénoncer le non-respect des engagements pris par le Ministère.

Les vertébroplasties cervicales par abord transpédiculaire montrent leur efficacité
20/01/2021 : Pour réaliser une vertébroplastie cervicale, mieux vaut choisir un abord transpédiculaire postérieur. C’est ce qui ressort d’une étude strasbourgeoise publiée dans la Revue European Radiology.

Dépistage du cancer : des retards de prise en charge aux conséquences regrettables
19/01/2021 : Alors que les campagnes de dépistage du cancer ont pris du retard en 2020 pour cause de pandémie, il semble que les effets néfastes de ce délai de prise en charge ne se fassent sentir. Dans les Hauts-de-France comme partout sur le territoire on espère que la nouvelle année sera celle du retour des patients au centre de radiologie ou de cancérologie.

Inscrivez-vous au webinar dédié à l'hygiène en imagerie !
19/01/2021 : Ulrich Medical propose un webinar le 27 janvier 2020 sur le thème de l’hygiène au sein des centres d’imagerie médicale. Pour une évocation des principes qui régissent cette discipline, d’hier au Covid.

Scanner du COOVID-19 : deux systèmes de classification équivalents
18/01/2021 : Un nouvel article publié dans la revue Radiology: Cardiothoracic Imaging a révélé que la fréquence d'infection au COVID-19 était plus élevée chez les patients classés avec des catégories de classification CO-RADS et RSNA plus élevées. Les résultats peuvent être utiles pour déterminer la probabilité de COVID-19 et homogénéiser les pratiques sur la base du scanner thoracique, en plus des informations cliniques et de la RT-PCR.

La certification des logiciels d'IA/ML en tant que dispositifs médicaux est en marche aux USA
18/01/2021 : La certification des logiciels d’intelligence artificielle et machine learning (AI/ML) est en marche aux USA. Après un long travail collégial d’évaluation des risques pour le patient et un plan de contrôle des changements prédéterminés, la FDA vient de mettre en place un plan d’action en cinq parties pour évaluer les logiciels AI/ML en tant que dispositifs médicaux.

La plateforme de communication inter-hospotalière s'ouvre aux praticiens libéraux
16/01/2021 : La coopération ville hôpital peut désormais s’appuyer sur ROFIM, une start-up qui édite une solution de télémédecine, messagerie sécurisée et RCP s’ouvrant désormais aux praticiens libéraux.

Événement significatif en radioprotection dans un bloc opératoire de Brest
14/01/2021 : Un praticien d’une clinique de Brest a fait l’objet d’un événement significatif en radioprotection en octobre 2020. Les pratiques de prévention contre les rayonnements ionisants se sont avérées insuffisantes, ce qui explique le dépassement de dose observé sur ce praticien.

Les professionnels de Santé se prononcent sur leur vaccination anti-COVID
14/01/2021 : Medscape édition française a sondé ses lecteurs pour connaître leur opinion sur les vaccins anti-COVID. Si la majorité des médecins souhaitent se faire vacciner, les deux sortes de vaccins n’obtiennent pas le même succès.

Anomalies cardiaques décelées à l'IRM chez les patients guéris du COVID-19
13/01/2021 : Le volume extracellulaire dérivé de l'IRM et la souche longitudinale globale 2D pourraient servir de marqueurs de l'atteinte cardiaque chez des patients guéris du COVID-19, sans symptômes cardiaques ni signes cliniques de lésion myocardique. C’est le résultat d’une étude chinoise publiée dans la Revue Radiology.


Les signes radiologiques abdominaux qui pourraient être induits par le COVID-19
12/05/2020 : En plus des affections pulmonaires, les patients atteints de COVID-19 peuvent présenter certaines anomalies intestinales. Une étude publiée dans la Revue Radiology objective une ischémie intestinale allant jusqu’à la nécrose ou des collections aériques porte ou dans la paroi intestinale.

Optimiser la cotation des actes grâce à un nouveau site web gratuit
03/09/2019 : Le catalogue CCAM est souvent mal employé par les radiologues, ce qui peut engendrer des erreurs de cotations. C'est pout leur venir en aide que le site web gratuit ccam-radiologie.fr a été conçu, afin d'optimiser la facturation de l'activité radiologique.

Valorisation des forfaits techniques : le Ministère n'a pas tenu ses engagements selon le G4
25/01/2021 : En guise de vœux pour la nouvelle année, le législateur a décidé de remettre en service le fameux Article 99 encadrant les tarifs des actes d’imagerie lourde, estimant que les objectifs de la pertinence des actes n'avaient pas été atteints. Le G4 vient de réagir pour dénoncer le non-respect des engagements pris par le Ministère.

Inscrivez-vous au webinar dédié à l'hygiène en imagerie !
19/01/2021 : Ulrich Medical propose un webinar le 27 janvier 2020 sur le thème de l’hygiène au sein des centres d’imagerie médicale. Pour une évocation des principes qui régissent cette discipline, d’hier au Covid.

La certification des logiciels d'IA/ML en tant que dispositifs médicaux est en marche aux USA
18/01/2021 : La certification des logiciels d’intelligence artificielle et machine learning (AI/ML) est en marche aux USA. Après un long travail collégial d’évaluation des risques pour le patient et un plan de contrôle des changements prédéterminés, la FDA vient de mettre en place un plan d’action en cinq parties pour évaluer les logiciels AI/ML en tant que dispositifs médicaux.

Scanner du COOVID-19 : deux systèmes de classification équivalents
18/01/2021 : Un nouvel article publié dans la revue Radiology: Cardiothoracic Imaging a révélé que la fréquence d'infection au COVID-19 était plus élevée chez les patients classés avec des catégories de classification CO-RADS et RSNA plus élevées. Les résultats peuvent être utiles pour déterminer la probabilité de COVID-19 et homogénéiser les pratiques sur la base du scanner thoracique, en plus des informations cliniques et de la RT-PCR.

Les nouveaux territoires de la radiologie débattus par ceux qui la font évoluer
06/01/2021 : C’est à une session très didactique que nous a convié Ortus avec sa web émission « Nouveau territoires de la radiologie ». La recherche, les parcours de soins, la place de l’imagerie dans celui-ci, l’imagerie hybride ou l’intelligence artificielle ont été notamment évoqués.

L'étude NELSON promeut le dépistage du cancer du poumon par scanner
10/02/2020 : Le New England Journal of Medicine a publié, dernièrement les résultats de l’étude NELSON sur le dépistage du cancer du poumon chez les fumeurs. Il semble que le scanner low dose puisse significativement réduire le taux de mortalité de ces populations.

Lésions pulmonaires provoquées par le vapotage : un modèle scanographique identifié
01/09/2020 : Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology : Cardiothoracic Imaging, les pathologies pulmonaires causées par le vapotage entrainent des imafges scanographiques caractéristiques. Ces modèles pourraient aider les médecins à poser des diagnostics précis et à réduire les biopsies inutiles.

Dépistage du cancer : des retards de prise en charge aux conséquences regrettables
19/01/2021 : Alors que les campagnes de dépistage du cancer ont pris du retard en 2020 pour cause de pandémie, il semble que les effets néfastes de ce délai de prise en charge ne se fassent sentir. Dans les Hauts-de-France comme partout sur le territoire on espère que la nouvelle année sera celle du retour des patients au centre de radiologie ou de cancérologie.