Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Radiothérapie > Nouveaux résultats encourageants pour la SBRT appliquée à la prostate

Nouveaux résultats encourageants pour la SBRT appliquée à la prostate

LUNDI 25 FéVRIER 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La radiothérapie stéréotaxique corps entier montre son innocuité potentielle pour les tissus sains, en comparaison de la radiothérapie conventionnelle. Les nouveaux résultats de l'étude ACE en sont l'illustration.

Accuray

Accuray a annoncé que les données d'un essai international randomisé sur 38 centres (Prostate Advances in Comparative Evidence - PACE) montrent que le traitement par radiothérapie stéréotaxique corps entier (SBRT) donne un profil d'innocuité similaire à celui des radiothérapies conventionnelles chez les hommes atteints d'un cancer de la prostate à risque faible ou intermédiaire.

Cette étude a été présentée lors d'une session orale au récent symposium sur le cancer génito-urinaire de la Société américaine de cancérologie clinique (ASCO GU) à San Francisco, en Californie. Elle explore la SBRT administrée en cinq séances, tandis que la radiothérapie conventionnelle a été administrée en 20 ou 39 séances. L’essai de phase 3 a montré que, malgré les doses élevées administrées dans la prostate, des taux comparables de toxicité aiguë gastro-intestinale et génito-urinaire se manifestent en SBRT ou en radiothérapie conventionnelle.

"Les risques et les avantages de différentes techniques de radiothérapie ont fait l'objet de nombreuses discussions et analyses, en particulier chez les patients atteints d'un cancer de la prostate à risque faible ou intermédiaire, en grande partie parce que les effets secondaires du traitement peuvent avoir une incidence sur la qualité de vie, précise le Dr Nicholas van As, directeur médical et oncologue consultant du Royal Marsden NHS Foundation Trust et promoteur principal de l'étude. L’un des objectifs des essais cliniques était de déterminer si le traitement par SBRT ou un programme de radiothérapie fractionnée plus conventionnelle constituerait un choix de traitement plus sûr. Ces premiers résultats sont très prometteurs et nous aident à mieux comprendre l'effet de différentes techniques de radiothérapie sur le traitement du cancer de la prostate."

La prostate peut se déplacer de manière imprévisible tout au long du traitement en raison des fonctions corporelles normales du patient. Il est donc primordial de pouvoir suivre, détecter et corriger tous les types de mouvements. Le système CyberKnife®, conçu pour administrer la SBRT, est le seul appareil de radiothérapie capable de suivre et de corriger automatiquement le mouvement de la prostate et de maintenir une précision inférieure au millimètre tout au long du traitement, afin de préserver les tissus sains.

Paco Carmine avec Accuray


toshiba

Recommandations relatives aux ré-irradiations en radiothérapie
07/07/2020 : Le nouveau numéro de « Sécurité du patient », publié régulièrement par l’ASN,  pour objet les ré-irradiations en radiothérapie. 29 ESR dus à cette pratique ont été répertoriés au cours des dix dernières années.

La radiothérapie indispensable avant la greffe de cellules souches pour les enfants leucémiques
16/06/2020 : La chimiothérapie seule n’offre pas les mêmes garanties que sa combinaison avec la radiothérapie pour préparer les enfants leucémiques à la greffe de cellules souches. C’est ce qui ressort d’une étude présentée lors du congrès annuel de l’EHA.

Le syndicat des radiothérapeutes fustige la gestion de l'oncologie lors de la crise sanitaire
09/06/2020 : La radiothérapie oncologique a très mal vécu la crise sanitaire que nous venons de traverser. Cela a provoqué un perte de chances pour les patients atteins de cancers, ce qui a motivé le Pr Érik Montpetit, Président du SNRO, de fustiger, par communiqué, l’attitude des tutelles et des administrations, jugées trop lentes pour prendre les mesures adéquates.

La technologie Synchrony®, conçue par Accuray pour le système Radixact®, désignée « meilleure solution globale parmi les dispositifs médicaux » aux MedTech Breakthrough Awards 2020
19/05/2020 : L’organisme indépendant MedTech Breakthrough, récompensant au niveau mondial les entreprises et technologies pour leur excellence dans le domaine de la Santé et des technologies médicales, a sélectionné la technologie de suivi et de correction du mouvement en temps réel Synchrony®, conçue par Accuray pour le système Radixact®, comme gagnante du prix « meilleure solution globale parmi les dispositifs médicaux » lors de la quatrième édition annuelle du programme des MedTech Breakthrough Awards. « Nous sommes heureux de décerner le prix de la "meilleure solution globale parmi les dispositifs médicaux" à l’entreprise Accuray, pour sa technologie révolutionnaire qui vient renforcer et élargir l’éventail de solutions de lutte contre le cancer » a déclaré James Johnson, directeur général de MedTech Breakthrough.

Reprise des activités non urgentes en radiothérapie : la SFRO met à jour ses recommandations
13/05/2020 : En cette période de déconfinement, la SFRO a mis à jour ses recommandations de bonnes pratiques à l’attention des professionnels de la radiothérapie.

Une formation au management des plateaux techniques en radiothérapie
05/05/2020 : Les gestionnaires de modalités de radiothérapie  et les cadres d’unités ont rendez-vous à la Grande Arche de La Défense en octobre pour une formation de l’AFCOR sur le management du plateau technique en radiothérapie.

Session didactique de radiothérapie moderne en vidéo
02/04/2020 : Quelles sont les différentes formes de radiothérapie dans la pratique moderne ? Le Dr Patrick Ezri, radiothérapeute, nous en fait une présentation didactique en vidéo.

Recommandations contre le COVID-19 pour les centres de radiothérapie
18/03/2020 : Les personnels médicaux et paramédicaux des centres de radiothérapie sont appelés à suivre les recommandations que vient de publier la SFRO dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de COVID-19. Ce texte est appelé à évoluer dans le temps.

Cancers de la tête et du cou : un nouvel essai confirme les bienfaits de l'association radiothérapie/immunothérapie
12/03/2020 : Un nouvel essai de phase II révèle qu'une combinaison de radiothérapie et d'immunothérapie a conduit à encourager des résultats de survie et une toxicité acceptable pour les patients atteints d'un carcinome épidermoïde localement avancé de la tête et du cou (HNSCC).

Nanobiotix passe un nouveau niveau de développement auprès de la FDA
27/02/2020 : Nanobiotix poursuit son développement et obtient la désignation de « Fast Track » pour le NXTXR3. Ce statut lui promet des procédures d’évaluation accélérées notamment pour de futurs essais cliniques.


Le large spectre de pathologies cérébrales liées au COVID-19
05/08/2020 : Une étude suédoise rapporte un large spectre de pathologies neurologiques liées au COVID-19. Dans la Revue Radiology, les chercheurs ont identifié des anomalies en majorité vasculaires et inflammatoires.

Les radiologues libéraux face au COVID
03/08/2020 : Pour débuter sa campagne de communication dédiée à la radiologie libérale face au COVID, la FNMR a publié deux vidéos faisant intervenir le Dr Jean-Charles Leclerc ainsi qu’une patiente atteinte de BPCO.

Les inscriptions au RSNA 2020 entièrement virtuel sont ouvertes
03/08/2020 : Le congrès de la RSNA 2020 sera entièrement virtuel. Des séances plénières, des questions-réponses ou des chat seront proposés pour des accès premium ou standard. Les inscriptions sont désormais ouvertes.

SystemX renforce sa position sur le marché RIS-PACS
29/07/2020 : SystemX vient d’annoncer son rapprochement avec Penaranda Informatique, une société qui conçoit des solutions RIS. Elle renforce ainsi sa présence sur le marché des solutions RIS-PACS.

Angioplastie coronaire : que faire lorsque le guide passe en sous-intimal ?
27/07/2020 : Dans notre série de procédures interventionnelles en vidéo, un webinar illustrant différentes stratégies d’abord d’une lésion d’occlusion d’artère coronaire chronique lorsque le guide passe en sous-intimal.

ECR 2020 virtuel : un succès retentissant !
24/07/2020 : L’European Society of Radiology se réjouit du succès rencontré par le congrès ECR 2020 diffusé uniquement en ligne. Mais le congrès n’est pas encore fini puisque des « Highlight weeks » seront diffusés tout au long de l’année 2020.

Le dépistage du cancer du sein assuré jusque dans les régions saoudiennes reculées
22/07/2020 : En faisant l’acquisition de dix unités mobiles de mammographie autonomes plusieurs jours, le Ministère de la Santé d’Arabie Saoudite espère voir augmenter le taux de dépistage du cancer du sein. Un projet porté par Fujifil et Toutenkamion.

La radiologie privée fortement impactée par la pandémie aux USA
20/07/2020 : Les cabinets de radiologie ont été particulièrement durement touchées par la pandémie de COVID-19 aux USA, et les mesures qu'elles prennent pour atténuer l'impact de la pandémie sur leur pratique façonneront l'avenir de la radiologie. Une étude spéciale de la RSNA COVID-19 Task Force publiée dans la Revue Radiology détaille les déterminants de cette conjoncture.

Polyvalence, fiabilité et workflow amélioré pour les installations Canon Medical à l’ECR 2020
17/07/2020 : Le symposium organisé par Canon Medical lors de l’ECR virtuel 2020 a présenté les innovations majeures apportées par le constructeur japonais en tomodensitométrie et en imagerie interventionnelle. La soustraction d’image, l’imagerie spectrale et le deep learning reconstruction (DLR) AiCE ont été développées, ainsi que la salle d’imagerie interventionnelle multi-modalité Alphenix 4D CT.

Terumo se place sur le marché de la radiothérapie interne sélective
16/07/2020 : En faisant l’acquisition de la start-up hollandaise Quirem Medical, Terumo se place parmi les fournisseurs influents de matériels de radiothérapie interne sélective.


Scanner thoracique du COVID-19 : différentier les images des autres pathologies virales
16/03/2020 : Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Radiology, des chercheurs chinois et américains ont distingué des différences entre les images du COVID-19 et les autres pneumonies virales au scanner.

Les images pulmonaires caractéristiques du coronavirus au scanner
05/02/2020 : Dans un rapport spécial publié le 4 février 2020 dans la revue Radiology, des chercheurs décrivent les caractéristiques scanographiques qui facilitent la détection et le diagnostic précoces du coronavirus de Wuhan.

L'IRM MIEUX QUE LA MAMMOGRAPHIE POUR QUALIFIER LES CANCERS AGRESSIFS
01/12/2015 : Les cancers du sein multicentriques ont des dimensions souvent plus importantes à l'IRM qu’à la mammographie. C’est ce que montre une étude italienne qui remarque que l’exploration par IRM est susceptible de faire changer de stratégie thérapeutique.    

Le large spectre de pathologies cérébrales liées au COVID-19
05/08/2020 : Une étude suédoise rapporte un large spectre de pathologies neurologiques liées au COVID-19. Dans la Revue Radiology, les chercheurs ont identifié des anomalies en majorité vasculaires et inflammatoires.

Le scanner nouvel étalon pour le dépistage précoce du Coronavirus
27/02/2020 : Dans une étude de plus de 1000 patients, publiée dans la revue Radiology, la tomodensitométrie thoracique a surpassé les tests de laboratoire dans le diagnostic de coronavirus 2019 (COVID-19). Les chercheurs ont conclu que la tomodensitométrie devrait être utilisée comme principal outil de dépistage du COVID-19.

Les apports de la radiographie thoracique dans la détection du COVID-19
30/03/2020 : Une étude publiée dans la Revue radiologie stipule que les images de détection de la pneumonie au COVID-19 obtenues par radiographie pulmonaire sont sensiblement équivalentes à celles du scanner. Cependant, des différences sont à signaler, notamment pour le suivi des lésions.

Scanner du COVID-19 : comprendre l'évolution des lésions à un mois
23/03/2020 : Une nouvelle étude publiée dans la Revue Radiology pourrait permettre de comprendre l’évolution des images COVID-19 au scanner. Un suivi des patients à un mois a en effet été réalisée dans ce travail.

Les radiologues libéraux face au COVID
03/08/2020 : Pour débuter sa campagne de communication dédiée à la radiologie libérale face au COVID, la FNMR a publié deux vidéos faisant intervenir le Dr Jean-Charles Leclerc ainsi qu’une patiente atteinte de BPCO.

Un modèle de deep learning pour identifier le COVID-19 au scanner
08/04/2020 : Dans une étude publiée dans la Revue Radiology, un modèle de deep learning semble capable de réaliser un diagnostic différentiel de COVID-19 sur les examens de tomodensitométrie. Ce travail montre surtout que la spécificité du scanner semble améliorée comparativement aux autres études publiées sur ce thème.

Premier cas de lésions cérébrales dues au COVID-19 à l'IRM
01/04/2020 : Le premier cas d’encéphalopathie due au COVID-19 vient d’être décrit dans la Revue Radiology. Bien que le l’angioscanner ne montre pas d’anomalie, l’IRM objective des signes d’hémorragie dans les coupes de susceptibilité magnétique.