Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Radioprotection > De la nécessité d'uniformiser les recommandations dosimétriques internationales

De la nécessité d'uniformiser les recommandations dosimétriques internationales

MARDI 08 JANVIER 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Les patients faisant l'objet d'un examen de scanner ne reçoivent pas tous la même dose de rayons X, selon l'endroit du monde où ils se trouvent. C'est le résultat d'une étude américaine qui pointe le Japon, Israël et les USA comme mauvais élèves en la matière.

British Medical Journal

Une étude publiée dans le British Medical Journal se propose de déterminer les caractéristiques du patient, de l'établissement et de la machine qui contribuent à la variation des doses de rayonnement utilisées pour la tomodensitométrie.

Une étude de la dosimétrie sur quelques 2 millions de scanners

Elle est basée sur des données rassemblées et analysées à partir du registre international des doses scanner de l'Université de Californie à San Francisco. Elle concerne ainsi plus de 2 millions d'examens de tomodensitométrie effectués sur des adultes entre novembre 2015 et août 2017 et provenant de 151 institutions réparties dans sept pays (Suisse, Pays-Bas, Allemagne, Royaume-Uni, États-Unis, Israël et Japon).

Les doses efficaces moyennes et les proportions des examens à fortes doses pour l’abdomen, le thorax, le thoraco-abdominal, ainsi que le crâne, ont été classées par caractéristiques de patients (sexe, âge et taille), type d’établissement, par jours ouvrables et par volume d'activité dans les établissements. Les autres critères de distinction étaient les types de machines (fabricant, modèle), le pays et la manière dont les scanners ont été utilisés. Les examens à fortes doses ont été définis comme des examens par tomodensitométrie avec des doses supérieures au 75e centile définies au cours d’une période initiale.

Des différences significatives de doses efficaces selon les pays

Cette étude a permis de mettre en évidence une forte variation de la dose efficace moyenne et de la proportion des examens à forte dose d'un établissement à l'autre. Les doses variaient légèrement (10-30%) en fonction du type d'établissement et des caractéristiques de la machine après ajustement pour les caractéristiques du patient. En revanche, les doses de rayonnement variaient considérablement d’un pays à l’autre, la dose efficace moyenne étant quatre fois plus grande pour les examens par scanner abdominal (7,0-25,7 mSv) et le pourcentage des examens à dose élevée étant de 17 fois supérieur ( 4-69%).

Faire évoluer les recommandations institutionnelles pour les uniformiser

On remarque ainsi que les plus fortes doses sont délivrées au Japon, en Israël et aux USA. Des variations similaires ont été observées d’un pays à l’autre pour le thorax (dose efficace moyenne de 1,7 à 6,4 mSv, proportion d’examens à fortes doses de 1 à 26%) et pour un scanner thoraco-abdominal (10,0 à 37,9 mSv de 2 à 78%). Les différences étaient moins significatives pour le crâne (1,4 à 1,9 mSv, 8 à 27%). Dans les modèles à variables multiples, la variation de dose entre les pays était principalement imputable aux recommandations institutionnelles relatives aux paramètres techniques.

Les protocoles de tomodensitométrie et les doses de rayonnement varient donc considérablement d'un pays à l'autre et sont principalement imputables aux choix locaux concernant les paramètres techniques, plutôt que les caractéristiques du patient, de l'établissement ou de la machine. Ces résultats suggèrent que l'optimisation des doses par rapport à un standard constant devrait être possible.

Bruno Benque avec le BMJ


toshiba

EUCLID, le projet de NRD à l'échelle européenne
22/05/2019 : La Commission Européenne a chargé l'ESR de coordonner un projet de NRD au niveau continental. Cinq groupes de travail ont été constitués et l'EIBIR a mis à disposition une plateforme de recueil de données pour faciliter la collecte et l'exploitation des datas provenant des hôpitaux européens.

Surdosage en curiethérapie au CHU de Tours
21/05/2019 : Parce que la procédure de positionnement des grains d'iode 125 n'a pas été respectée, une séance de curiethérapie a entrainé un surdosage sur un patient du CHU de Tours traité pour un cancer de la prostate.

Radiopédiatrie: la baisse de la dose efficace globale se confirme
23/04/2019 : L’IRSN vient de communiquer sur l'exposition pédiatrique aux rayonnements ionisants pour l'année 2015. Elle a actualisé, dans une étude, ses données statistiques qui montrent une baisse de la dose efficace reçue entre 2010 et 2015 en France. Mais les enfants de moins d'un an font l'objet d'une exposition encore significative.

Un travailleur dépasse en un mois la dose annuelle réglementaire aux extrémités
18/04/2019 : Un travailleur de médecine nucléaire du CHU d'Angers ne manipulera plus de radionucléides pendant un an. Il a dépassé, en un mois, la limite d'exposition annuelle aux extrémités.

L'IRSN organise une journée d'information dédiée au Radon
15/04/2019 : Pour accompagner les gestionnaires de risque en milieu professionnel, notamment dans les établissements de Santé, l'IRSN organise une journée dédiée au Radon. Ce gaz radioactif fait en effet partie de la prévention des risques depuis le 1er juillet 2019.

Radioprotection: attention aux guidages radiologiques anodins !
11/04/2019 : Les actes de radiologie interventionnelle, même les plus anodins, sont susceptibles de faire dépasser la dose limite de rayonnements reçue par l'opérateur. C'est ce qui est arrivé dernièrement au Chef de Service d'imagerie du CHI de Fécamp.

Événements significatifs en radioprotection: comment sont-ils déclarés à l'étranger ?
09/04/2019 : L'ASN vient de publier un nouveau numéro de son bulletin "Sécurité du patient" consacré aux processus de déclaration internationaux d'événements significatifs en radiothérapie. Les professionnels pourront ainsi compare leurs pratiques avec leurs collègues étrangers.

Faibles doses de rayonnements ionisants: étude multicentrique en pédiatrie
27/03/2019 : Les risques des radiations ionisantes à faible dose ne fait toujours pas consensus. Une chercheuse de l'IRSN a choisi ce thème pour son épreuve d'HDR, à partir de la cohorte nationale multicentrique.

Dosimétrie patient: de nouvelles notions dans le projet de Décision ASN en cours d'élaboration
15/02/2019 : Un projet de décision de l'ASN est en cours de consultation entre experts pour faire évoluer les dispositifs d'évaluation des doses délivrées au patient en radiologie et médecine nucléaire, incluant les notions de NRI et de VGD.

L'IRSN signe son quatrième Contrat d'Objectifs et de Performance avec l'État français
11/02/2019 : Dans le cadre de ses missions d'accompagnement de la politique de radioprotection et de sureté nucléaire de l'État, l'IRSN vient de signer son 4ème Contrat d'Objectifs et de Performance. Expertise, qualité, recherche et transparence envers le public sont les maîtres mots de ce document.


Fraude à la date de naissance: l'âge osseux par IRM pas toujours eficace
23/05/2019 : L'âge osseux par IRM auquel se soumettent les jeunes joueurs internationaux de football n'est pas toujours efficace en Afrique. Deux joueurs guinéens viennent en effet d'être suspendus pour fraude à la date de naissance.

EUCLID, le projet de NRD à l'échelle européenne
22/05/2019 : La Commission Européenne a chargé l'ESR de coordonner un projet de NRD au niveau continental. Cinq groupes de travail ont été constitués et l'EIBIR a mis à disposition une plateforme de recueil de données pour faciliter la collecte et l'exploitation des datas provenant des hôpitaux européens.

Responsabilité d'un centre hospitalier suite à un examen IRM
22/05/2019 : Les patients porteurs d'une dérivation ventriculo-péritonéale doivent satisfaire à un contrôle de la valve lorsqu'ils ont fait l'objet d'un examen IRM. La Cour d'appel de Bordeaux nous le rappelle, qui a dû juger le cas d'une patiente victime d'effets secondaires le lendemain d'une exploration IRM du genou.

Les études confirment l'efficacité de la chimio-embolisation de l'hémangiome hépatique
21/05/2019 : Le traitement de l'hémangiome hépatique par chimio-embolisation a fait l'objet d'une revue des études publiées à ce jour. Cette revue, publiée dans le Journal European Radiology, évalue l’efficacité et la sécurité de cette pratique peu invasive pour cette pathologie.

Surdosage en curiethérapie au CHU de Tours
21/05/2019 : Parce que la procédure de positionnement des grains d'iode 125 n'a pas été respectée, une séance de curiethérapie a entrainé un surdosage sur un patient du CHU de Tours traité pour un cancer de la prostate.

La DGSN marocaine a un nouveau centre de Radiologie
20/05/2019 : Le Roi Mohammed VI du Maroc a inauguré, le 24 avril 2019, un nouveau Centre de radiologie et d'analyses médicales dédié aux fonctionnaires de la Direction Générale de la Sureté Nationale (DGSN).

La radiologie européenne agit pour une communauté des patients plus large
17/05/2019 : Les radiologues européens souhaitent donner plus de visibilité publique à leurs pratiques. C'est la raison pour laquelle l'ESR-PAG, émanation de l'European Society of Radiology (ESR), a élaboré un document présentant sa stratégie de développement de la communauté des patients autour de la spécialité.

Distorsion des volumes et segmentation pulmonaire à l'IRM: une étude pour les évaluer
16/05/2019 : La distorsion géométrique que l'on rencontre sur une IRM pulmonaire peut être quantifiée. C'est ce qi ressort d'une étude hollandaise publiée dans la Revue European Radiology.

Le PET-IRM à l'honneur prochainement à Londres
16/05/2019 : Un congrès de trois jours sera consacré prochainement au PET-IRM, au King's College de Londres. Les spécialistes des deux technologies s'y retrouveront, par des cours séparés, puis communs.

Autorisations des matériels lourds : comment faire ?
15/05/2019 : Le processus d'acquisition d'un nouveau matériel lourd en imagerie médicale est très formalisé et il est nécessaire d'en maîtriser les rouages. C'est la raison pour laquelle Forcomed propose une formation dédiée aux radiologues libéraux à Paris en septembre 2019.


Responsabilité d'un centre hospitalier suite à un examen IRM
22/05/2019 : Les patients porteurs d'une dérivation ventriculo-péritonéale doivent satisfaire à un contrôle de la valve lorsqu'ils ont fait l'objet d'un examen IRM. La Cour d'appel de Bordeaux nous le rappelle, qui a dû juger le cas d'une patiente victime d'effets secondaires le lendemain d'une exploration IRM du genou.

LE GADOLINIUM EST-IL DANGEREUX A LONG TERME ?
05/05/2015 : Une série d'études récentes montre que le Gadolinium s'accumule de façon résiduelle dans le cerveau. Les dangers de ces résidus sont sans doute liées à la structure moléculaire de l'agent chimique qui accompagne le Gadolinium dans le corps des patients. Et les habitudes des radiologues sont appelées à changer, selon le Pr Emmanuel Kanal.

EUCLID, le projet de NRD à l'échelle européenne
22/05/2019 : La Commission Européenne a chargé l'ESR de coordonner un projet de NRD au niveau continental. Cinq groupes de travail ont été constitués et l'EIBIR a mis à disposition une plateforme de recueil de données pour faciliter la collecte et l'exploitation des datas provenant des hôpitaux européens.

PIMM: Un système souple et adaptable pour répondre aux besoins territoriaux
12/02/2018 : Le PIMM semble la réponse appropriée du système de Santé pour assurer une permanence des Soins en imagerie médicale. C'est ce qui ressort du webinar, organisé par le Cabinet Houdart & Associés, qui y était consacré et auquel participait le Dr Pascal Béroud, du SRH.

Les études confirment l'efficacité de la chimio-embolisation de l'hémangiome hépatique
21/05/2019 : Le traitement de l'hémangiome hépatique par chimio-embolisation a fait l'objet d'une revue des études publiées à ce jour. Cette revue, publiée dans le Journal European Radiology, évalue l’efficacité et la sécurité de cette pratique peu invasive pour cette pathologie.

Surdosage en curiethérapie au CHU de Tours
21/05/2019 : Parce que la procédure de positionnement des grains d'iode 125 n'a pas été respectée, une séance de curiethérapie a entrainé un surdosage sur un patient du CHU de Tours traité pour un cancer de la prostate.

Qualité d'image et réduction des doses au Centre NEURI de Bicêtre
10/05/2019 : Dans son bureau du centre NEURI, le Pr Laurent Spelle nous accordé une interview lors d'un événement organisé par Philips qui collabore avec cette institution depuis longtemps. Il nous parle avec passion de son unité, de la prise en charge des AVC ischémiques et des apports de l'industriel dans l'évolution de la neuro-radiologie interventionnelle.

IRM cérébrale: quand l'imagerie médicale devient Art
14/05/2019 : Allier l'imagerie cérébrale, la recherche et l'art, c'est possible. L'œuvre du Pr Denis Ducreux, qui produit des représentations des connections cérébrales par IRM fonctionnelle, en est la preuve.

Fraude à la date de naissance: l'âge osseux par IRM pas toujours eficace
23/05/2019 : L'âge osseux par IRM auquel se soumettent les jeunes joueurs internationaux de football n'est pas toujours efficace en Afrique. Deux joueurs guinéens viennent en effet d'être suspendus pour fraude à la date de naissance.

Le scanner spectral à comptage photonique entre dans sa phase clinique
13/05/2019 : Le scanner spectral à comptage photonique entre dans sa phase clinique. Une modalité de ce type vient d'être installée aux Hospices Civils de Lyon (HCL).